Un premier rendez-vous manqué | Décryptage

Analyse et décryptage de l’épisode « Un premier rendez-vous manqué »

Le Juge vs Mrspointy

144 épisodes passés à la loupe !

:mrgreen: > L’avis d’un garçon contre l’avis d’une fille !

Synopsis

Buffy accroche le regard d’un beau garçon du lycée, mais elle est rattrapée par ses obligations de Tueuse alors que celui-ci lui propose un rendez-vous. Giles lui apprend l’arrivée imminente du Juste des Justes, un puissant guerrier du Maître énoncé dans les prophéties, et lui demande de mettre de côté ses sentiments de lycéennes pour se préparer à l’affrontement

L’Analyse de Mrspointy

        On se demandait où était passé Le Maître, nos deux démons de la semaine précédents nous ayant éloigné de l’intrigue principal pour un court instant de répit. Le voici qui revient en force, bien prêt à dominer le monde après un premier échec qui a valu à Buffy d’être placé dans sa ligne de mire. Après le Vaisseau, c’est du Juste des Justes dont il a besoin pour mettre à exécution son plan diabolique.

        On a ici le droite à une surprise inattendue, le Juste des Justes n’étant pas, finalement, celui qu’on croit : « La Tueuse ne le reconnaîtra pas, ne l’arrêtera pas, et c’est en enfer que le Juste des justes la conduira. » Sous les traits innocents d’un petit garçon se cache insidieusement l’outil du Mal, dernier espoir pour les forces obscurs de vaincre.

        Cet épisode est aussi clé parmi les questionnements existentiels de Buffy quant à son statut de Tueuse. Pour la première fois, Buffy est véritablement confrontée à ses responsabilités qu’elle réalise trop importantes pour pouvoir y échapper. Elle le comprend dans une scène finale émouvante sous le regard compatissant de Giles : elle ne pourra jamais avoir une vie comme celle des autres, sa destinée risquant d’être vouée à son devoir.

        Dure révélation pour Buffy que de se rendre compte qu’elle n’en sera jamais libérée et qu’il lui sera certainement impossible de faire ce à quoi elle aspire. Obligée d’accepter sa tâche et de ménager ses propres désirs pour le bien commun.

        En effet, c’est en tentant malgré tout de sortir avec le délicat Owen, le garçon qui lui plaît, qu’elle va se retrouver dans des situations cocasses (face à un vampire fanatique dans une morgue) et embarrassantes (Angel et Xander jaloux de voir Buffy prendre du bon temps avec quelqu’un d’autre) qui valent tout de même d’être comiques… surtout quand celui-ci en demande plus et se révèle être amateur de sensations fortes et que cette dernière doive par conséquent mettre un terme à leur relation.

        Buffy réalise qu’il lui sera difficile d’entretenir une relation sérieuse s’il lui est impossible de se détendre une heure sans avoir à se préoccuper de l’enquête en cours ou des vampires qui rôdent au coin de la rue, sortir son pieu sous les yeux suspicieux de son rencard avant de partir en courant sans excuse valable. Elle apprend qu’il lui faudra gérer sa vie privée et sa destinée, au risque de privilégier la dernière à la première, ce contre quoi elle ne peut rien si ce n’est tenter de l’accepter, ce qui ne sera pas chose facile puisque ce problème reviendra tout au long de la série pour s’imposer comme une fatalité : quand on est une Tueuse, l’on doit se sacrifier.

L’Analyse du Juge

6/10

        Les vampires reprennent du service dans cet épisode et le Maître révèle de nouveaux éléments de sa prophétie : l’avènement du Juste des Justes, celui qui entrainera Buffy en enfer, et dont je n’aurais finalement jamais saisi la finalité du rôle. Ce cinquième épisode est le moins palpitant des 12 premiers, car beaucoup d’aspects de l’intrigue sont artificiels. « Un premier rendez-vous manqué » reste néanmoins pertinent dans sa manière de développer la relation entre Buffy et Giles, la Tueuse et son Observateur.

        Buffy est écartelée entre son désir d’avoir une vie normale et son devoir d’Élue, alors que Giles, de son côté, est pris entre son affection pour Buffy et son devoir de la discipliner et la former. Il prend conscience que sa Tueuse va rencontrer des problèmes personnels qu’il n’avait pas prévu, et tandis qu’elle le supplie d’aller à son rendez-vous amoureux, il lui demande de freiner ses fantaisies pour le bien de l’humanité. Seulement voilà, quand on a seize ans, un rencart amoureux est plus important que le sort du genre humain !

        Après une nuit désastreuse, où Giles manque d’être tué et le petit ami de Buffy manque d’y laisser sa peau, Buffy admet qu’elle ne mènera jamais une vie normale. Giles, lui, prend déjà la figure du père en expliquant à Buffy les sacrifices qu’il a dû faire en apprenant qu’il était nommé pour être Observateur. A la fin, Giles réalise combien ce RDV était important pour Buffy, et Buffy comprend qu’elle doit prendre son devoir plus au sérieux. Giles est désormais plus détendu en présence de Buffy et les dialogues entre eux deux sont excellents dans cet épisode, glissant du sarcasme à la compassion en moins de 45 minutes. Je l’avoue, la relation quasi filiale entre Giles est Buffy est clairement l’une de mes préférées de la série.

        Il y a de bonnes musiques dans cet épisode et aussi une scène finale intrigante, où l’on découvre que le mystérieux héritier tant attendu par le Maître n’est pas celui qu’on croyait. Par ailleurs, malgré ses faiblesses et son sentimentalisme, cet épisode est bien construit et à des répercussions sur les épisodes suivants.

C’est à vous…

Donnez-nous votre avis et vos impressions sur l’épisode

Débutez notre prochain marathon avec nos membres sur le forum Buffy Angel Show (cliquez ci-dessous)

< Prochaine analyse à suivre >

« 1×06 Les hyènes »

Le Juge vs Mrspointy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *