La momie Inca | Décryptage

Analyse et décryptage de l’épisode « Attaque à Sunnydale »

Le Juge vs Mrspointy

144 épisodes passés à la loupe !

 L’avis d’un garçon contre l’avis d’une fille !

Synopsis

Le lycée de Sunnydale participe a un échange multiculturel avec d’autres pays et Buffy doit accueillir Ampata, un correspondant Péruvien. Mais lorsqu’entre temps, la momie d’une ancienne princesse Inca se réveille du musée d’Histoire Naturelle de Sunnydale et vole l’identité d’Ampata, Buffy ignore qu’elle va accueillir chez elle un monstre désespérément accroché à sa survie.

L’Analyse du Juge

6/10

          Cet épisode, qui donne un souffle nouveau à un vieux mythe fantastique usé, est ingénieux, mais pourtant pas mon épisode préféré de la saison 2. Je dirais même qu’il est l’épisode le plus faible des 22, la faute à un trop-plein de sentimentalisme, qui n’a jamais été ma tasse de thé comme dirait Giles. Le gros point fort de l’épisode reste qu’il s’inspire pleinement de l’histoire des Incas et de leurs techniques de momification. La réincarnation est d’ailleurs un thème fréquent dans les films de momies.

          Ce n’est pas la première fois que le destin du méchant de la semaine trouve un écho dans la vie de Buffy, et on doit admettre que Buffy et Ampata avaient un destin similaire, raison pour laquelle cet épisode laisse plus un goût amer qu’un sentiment de victoire, et que Buffy éprouve de la peine après l’élimination d’Ampata. Quand elle était princesse il y a 500 ans, Ampata a sacrifié sa vie, son amour et son avenir à sa culture. Buffy aussi a dû renoncer à une vie normale. Elle réalisera également dans « Kendra » qu’elle n’a pas d’avenir et à la fin de la saison, elle devra sacrifier son amour pour sauver le monde. Le parallèle devient une évidence dans la scène où Ampata dit à Buffy qu’elle est l’Élue.

          En arrière-plan, l’épisode développe aussi les relations entre les personnages, avec un Alex qui s’éprend encore d’un monstre et une Willow qui l’envie. « Le momie Inca » marque aussi la première apparition de Seth Green dans le rôle d’Oz, ainsi que les premières apparitions de Devon McLeish et Jonathan Levinson.

L’analyse de Mrspointy

          Je me rends compte que je ne suis pas particulièrement fan des épisodes de la saison 2 se situant hors-intrigue principale alors que c’est ce que j’adorais dans la saison 1, je ne les trouve pas palpitants à quelques exceptions prêts…

         Décidément, le sort s’acharne sur Xander. Après la mante-religieuse géante croqueuse d’hommes, c’est une momie inca qui jette sur lui son dévolu… et ce n’est que le début. Le cadavre momifié d’une jeune fille de 16 ans offerte en sacrifice au temps des tribus incas semble s’être réveillée et enfuie du Musée d’Histoire Naturelle de Sunnydale, aspirant sur son passage la vie de jeunes innocents. Alors que Buffy doit recevoir son correspondant sud-américain « Ampata » dans le cadre de la période d’échanges culturels, la momie lui prend la vie et renaît sous les traits d’une belle latino se faisant passer pour l’Ampata en question. Xander ne peut s’empêcher de tomber sous son charme et se rapproche de la jeune fille qui semble toute aussi amourachée que lui. Un seul bémol, pour survivre il lui faut voler la jeunesse d’autres personnes en les embrassant.
          On se doute qu’Ampata n’est pas l’innocente péruvienne pour qui elle se fait passer et se révèle rapidement peu nette aux yeux de Willow, Buffy et Giles qui la soupçonnent d’être impliquée dans cette histoire de momie.

          Pourtant, encore une fois à la manière de Marcie Ross ou de Daryll, l’on pose un regard indulgent sur Ampata, attirant plutôt notre compassion, qui n’agit pas sans raison et ne fait que réagir humainement -soit avec complexité- au drame qui l’a touché en la privant de sa jeunesse : les personnages dans BtVS ne sont jamais ni tout blancs ni tout noirs, ils sont un condensé d’ambigüité et de maux intérieurs qui orientent leur comportement. Il y a un parallèle fait entre Buffy et Ampata, vivant une situation semblable : toutes deux sont des Elues de leur peuple et doivent accepter leurs responsabilités (Tueuse pour Buffy, sacrifice humain pour Ampata) dans le but d’aider la communauté, leur existence étant finalement dédiée à celles des autres. Ainsi, elles aspirent toutes deux à s’intégrer, à vivre selon leurs aspirations mais se voient contraintes d’obéir à l’appel de leur devoir respectif : Buffy ne peut pas se permettre de s’amuser, sous la pression de ses obligations de Tueuse, tandis qu’Ampata n’a pas le droit d’exister, ayant sacrifié sa vie pour l’intérêt des siens. Elles partagent une rêve commun, mais si l’une le sait inaccessible, l’autre a tenté de le rendre réalité -aux dépends d’innocents- avant d’être rattrapée par la fatalité à l’issue tragique.

          C’est dans cet épisode qu’apparaissent deux personnages importants pour la suite des événements à venir (plus ou moins proches temporellement) : Oz et Jonathan Levinson -qui deviendra membre de l’insupportable Trio de la saison 6-. Oz apparait tout de suite comme atypique et se démarque par son attitude bien différente de celle de la plupart des garçons de son âge. Il semble sage, réfléchi et profondément bon. Aussi, lorsque Devon lui demande ce qu’il pense de Cordelia, lui a le coup de foudre pour Willow alors que celle-ci tente de disparaitre sous son costume encombrant d’esquimot -tellement mignonne- dans un coin du Bronze, seule, en train de se morfondre de l’intérêt de Xander pour Ampata, les yeux écarquillés et le sourire timide.

Vos avis, vos opinions, vos analyses nous intéresse…

Vous pouvez être d’accord ou non avec ce qui a été dis par nos deux analystes, nous vous invitons à offrir vos réflexions via l’interface ci-dessous…

Prochaine analyse : « 2×05 Dévotion »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *