Une vendeuse assassinée dans un magasin de sorcellerie

          Une vendeuse dans un magasin de sorcellerie a été assassiné en plein après-midi dans sa boutique. La police a très vite fait le lien avec un ancien membre du gang des braqueurs masqués qui était dans le viseur depuis longtemps, et qui a été repéré en ville ces derniers jours alors que la police croyait l’individu partit et hors d’état de nuire. « Nos sources de renseignement savait qui il était » a déclaré l’adjoint au Maire Alan Finch a notre rédaction. « On le soupçonnait d’être l’auteur de la prise d’otage de la réunion parents-professeurs du Sunnydale High School en octobre 97. Il avait quitté la ville, probablement exclu de son propre gang de barbares, alors on ne pensait plus avoir à faire à lui. Il était tombé hors de notre juridiction ».

          Suzanne, la vendeuse de la boutique de sorcellerie, était une femme sans histoires, qui avait ouvert le Uncle’s Bob Magic Cabinet, parce que le marché de l’ésotérisme était devenu rentable à Sunnydale. En février déjà, c’est le gérant d’une autre boutique, le Dragon’s Cove, désormais fermé, qui avait trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses que la police avait imputé à un assassinat. Dans ces deux cas de figure, la cause précise du décès n’est pas confirmée, et les enquêteurs prennent toujours soin de ne pas laisser les familles s’apporcher des corps tant qu’ils sont classées comme preuve à conviction. « La lutte acharnée que nous menons contre le gang des braqueurs masqués nous oblige à prendre ces précautions concernant les corps » explique Jimmy Foley, le porte-paroles de la police locale. « Dès que nous soupçonnons ce gang d’être l’auteur d’un meurtre, le corps de la victime devient une pièce à conviction et personne ne peut le voir. C’est la procédure habituelle aux Etats-Unis ». Tout ce qu’à bien voulu nous révéler Mr Foley quant à la victime est qu’elle aurait perdu beaucoup de sang, et qu’elle serait décédée suite à une probable anémie.

        Le mobile du présumé auteur des faits est particulièrement confus, comme souvent dans les affaires de meurtres à Sunnydale, encore plus quand elles sont liées au gang des braqueurs masqués. On ignore encore pourquoi ce gang s’en prend aux boutiques de sorcellerie. Nous avons recueillis les propos de notre consultant en criminologie David Johnson sur cette affaire : « Si le gang des braqueurs masqués a pour crédo de faire régner la terreur en ville, ils ne supporteront pas de voir des opportunistes développer leur business et faire du profit grâce à eux. Il est clair que les marchands d’ésotérisme profitent de la réputation sulfureuse de Sunnydale pour s’installer en ville ». Un investisseur du nom de Donald Bogharty s’est d’ailleurs déjà dit intéressé pour reprendre l’affaire dès que possible.

          Le Maire Wilkins lui-même a conclu ce matin que l’auteur des faits était recherché pour être entendu, mais que ses renseignements le soupçonnent d’avoir déjà quitté la ville à nouveau. Il poursuit « Il nous a fait tout un tas de taquineries l’an dernier, c’était pas facile de deviner ce qu’il allait faire ensuite ! »

          La boutique est passée au peigne fin par la police scientifique, mais il semble qu’une bagarre ait été déclenchée sur les lieux la nuit dernière, des voisins ayant vus des individus casser les fenêtres et retourner le mobilier du magasin. Il y a donc fort à parier que le gang des braqueurs masqués soit revenu effacer ses traces à l’abri des regards, et une fois la police ayant quitté les lieux. « Ce qu’ils ont fait est inutile » a rétorqué le porte-paroles de la police très tôt ce matin dans une dépêche de dernière minute. « La scientifique a déjà rassemblé tout ce qui servait de preuve. Ces individus arrivent trop tard je vous le garantis ! »