Une fugitive dangereuse recherchée par la police

          La police de Sunnydale est en alerte pour retrouver une jeune femme suspectée de meurtre, qui avait été admise à l’hôpital Twinky Defenses en juin dernier et plongée dans le coma. Cette dernière serait visiblement sortie de son coma après neuf mois passés alitée, et aurait quitté le service sans que personne ne la voit. « Il était cliniquement impossible qu’elle se réveille étant donné le choc traumatique qu’elle a subi en tombant d’un immeuble, raison pour laquelle on a pas pris soin de mobiliser la sécurité pour son cas » explique le docteur Chavez, qui a du répondre aux questions des enquêteurs dès les premières heures de signalement. Faith Lehane devait être interrogée dans le cadre d’une série de meurtre. Elle avait été soupçonnée du meurtre de l’Adjoint au Maire Alan Finch l’an dernier avant que les charges contre elles ne soient abandonnée, puis portées à l’égard du gang des braqueurs masqués. Melle Lehane est aussi soupçonnée du meurtre du vulcanologue Lester Worlse, un passionné qui avait été poignardé dans son appartement un soir sans mobile apparent. « Je viens vérifier les moniteurs comme tous les soirs à 8 heures, l’heure où je prends mon service. J’ai trouvé le lit vide à mon arrivée, je n’ai touché à rien » déclare l’infirmière qui était en charge de la chambre de Faith Lehane. « Le personnel a cherché dans toutes les chambres et à tous les étages et n’a rien trouvé. Il est évident qu’elle a pris la fuite entre une à deux heures avant notre arrivée sur les lieux » explique quant à lui le détective Clark, en charge de l’affaire.

          Alors comment une jeune fille condamnée à rester plongée dans le coma a pu se réveiller si soudainement et sans que personne ne le voit ? Et combien de temps tiendra t-elle à l’extérieur après neuf mois d’absence et une probable perte de ses repères ? Le docteur Gold, qui l’avait soignée dès son admission dans son service explique se souvenir de ce soir-là, et faisait déjà le même diagnostique que le doctuer Chavez aujourd’hui : « Bien sûr que je m’en souviens, c’était une soirée intense dans le service cette nuit-là ! C’était la veille de l’attentat du Sunnydale High School pour être plus précis. Elle avait des fractures aux côtes, de multiples contusions. Elle avait perdu énormément de sang et son trauma crânien était parmi les cas les plus sérieux qu’on ait traités. Ses chances étaient faibles ». 

          Alors que la police locale s’active et que Sunnydale a déjà émis un mandat d’arrêt, communiqué aux villes voisines – notamment Los Angeles -, le détective Clark se veut rassurant, une semaine après l’assassinat atroce d’un petit garçon qui a secoué toute la communauté. « Nous surveillons les docks, la gare routière, l’aéroport et tous les endroits où elle serait susceptible de se réfugier » explique le détective Clark. « Nous avons aussi des patrouilles qui sillonnent la ville de long en large et qui font de cette traque leur priorité. En attendant, je dois demander une fois de plus aux résidents de Sunnydale de bien vouloir rester vigilants, car c’est une jeune femme très instable et irascible. » 

          Justement, la police à rapporté l’agression d’une autre jeune femme à l’hôpital, à qui l’on aurait arraché les viscères. Kimberly Pratt, une visiteuse qui s’est rendu à Twinky Defenses pour voir un proche, est la jeune fille qui a été frappée, déshabillée puis laissée pour morte. A la police, elle a eu le temps de raconter avoir été battue par une patiente de l’hôpital, avant d’être admise en soins intensifs. Son récit en tant que témoin oculaire sera pris en compte par les enquêteurs dans son entièreté, lorsque celle-ci aura récupéré. « Elle a pris les vêtements de la victime et maintenant elle se fond probablement dans la masse. Mais elle est prise au piège » assure Clark. « Elle n’a pas pu quitté la ville donc elle est quelque part à Sunnydale et ce n’est qu’une question de temps avant qu’on nous la signale ».

          La fugitive est une jeune fille de 18 ans originaire du Massachussets, qui ne communique plus avec ses parents depuis plus d’un an. « On la soupçonne d’avoir eu une enfance difficile » tente d’expliquer David Johnson, criminologue au SPD. « Je dirais que sa grandiloquence et son hyperactivité sont la preuve d’un syndrome du trouble de l’attachement. Aujourd’hui, elle craint probablement le regard extérieur, la jugement et la culpabilité. Elle ne se rendra pas comme ça, et se donnera probablement l’illusion d’être une victime. C’est en tout cas mon sentiment ». Melle Lehane est une jeune criminelle à peine majeure, ce qui rend l’affaire bien plus délicate. Pendant un temps, un reporter du Los Angeles Chronicles avait même soupçonné la suspecte d’entretenir des liens étroits de corruption avec l’ancien Maire de Sunnydale, feu Richard Wilkins III. Il va s’en dire qu’aujourd’hui, mettre la main sur cette fugitive dangereuse permettra de répondre à bien des questions, et apportera sans doute toute la lumière dont sur certains meurtres encore non résolus.