Une étudiante en proie aux attaques d’animaux sauvages

          Les rues de Sunnydale ne sont plus sûres depuis longtemps et les attaques d’animaux sauvages qui sont déclarées aux quatre coins de la ville ne vont pas rassurer d’avantage les promeneurs du soir. Si jusque là les cadavres d’animaux mutilés laissaient croire qu’un ou plusieurs prédateurs ne s’attaquaient qu’aux animaux, il semble que ces attaques aient fait au moins une victime, Théresa Klusmeyer, une étudiante au Sunnydale High School qui rentrait de boîte après avoir assisté à un concert et quitté ses amis sur place.

          Le corps à été découvert aux premières heures du matin dans une ruelle et la famille en a aussitôt été avertie. Le même soir, plusieurs appels d’urgence à la police ont été émis depuis le Bronze – rendez-vous nocturne des plus jeunes au Nord de la ville – où des cris paniqués ordonnaient aux forces de l’ordre de se rendre sur place après l’intrusion d’un animal sauvage agressif, qui n’a pourtant pas été retrouvé par les autorités en dépit des dégâts considérables qu’il a laissé derrière lui.

          Le porte-parole de la police a déclaré que « la présence d’animaux sauvages changeait la priorité de cette affaire. En vertu de ses pouvoirs de police, le maire est responsable de la prévention des troubles causés par les animaux dits dangereux et par la divagation d’animaux errants sur le territoire de sa commune. Vous pourrez donc compter sur nos services d’ordres pour trouver cet animal et le neutraliser. »

          La famille de Théresa Klusmeyer a contacté la presse par l’intermédiaire de son oncle et a manifesté son intérêt pour des obsèques rapides. Les services auront lieu à la Maison funéraire de Sunnydale cet après-midi avant une inhumation au cimetière Restfield. Pendant ce temps, il est vivement déconseillé aux étudiants de se promener seuls le soir et de préférer rentrer en groupe ou en voiture. Les nuits de pleine lune étant réputées pour accroître les accidents et les agressions, il n’est pas anodin pour les résidents que ces événements se soient déroulés justement un soir de pleine lune.