Un séisme de magnitude 6,1 secoue le centre de Sunnydale

          Les résidents du centre de Sunnydale ont été secoué hier entre 22h41 et 22h44 par un séisme de magnitude 6,1 sur l’échelle de Richter, qui a provoqué des dommages parfois sérieux à certains édifices sur plusieurs dizaines de kilomètres, déclenchant les alarmes des voitures. L’hôtel de ville, le lycée de Sunnydale, mais aussi l’hôtel de police ont été plus sévèrement touchés, ainsi que les magasins du centre-ville et notamment les boutiques sur Maple Court et Hamilton Street. Pour notre vulcanologue local Lester Worlse, dont les travaux se sont spécialisés dans l’étude de la sismologie, du magnétisme et de la géophysique, ce tremblement de terre est anodin, même si Sunnydale n’en avait pas connu depuis 1937.

          « La faille de San Andreas est à la jonction des plaques tectoniques pacifique et nord-américaine, nous explique le Professeur Worlse. Cette grande faille passe notamment par San Francisco et Los Angeles provoque des séismes très importants et dévastateurs en Californie. Sachez que cette faille produit 200 séismes d’intensité supérieure ou égale à III sur l’échelle MSK, c’est-à-dire pouvant être ressentis par l’homme. Celui que nous avons ressentis hier n’était ni plus ni moins qu’un de ces séismes ordinaires entre tous. »  Aucune crainte donc pour ceux qui croyait l’heure du Big One arrivée, ce phénomène dévastateur qui se reproduirait périodiquement, tous les 150 ans environ, et dont les sismologues prédisent le déclenchement avant 2032.

           Outre les dégâts causés aux infrastructures, tels que ceux qui ont ravagé une partie de la salle des archives de la mairie, et de la librairie du lycée où le sol a été pratiquement déchiré en deux, d’autres phénomènes ont été recensés ces derniers jours. Une famille se baignait dans le lac Whisper quand la chaleur thermique due à la déformation de la structure de l’écorce terrestre aurait fait grimper la température de l’eau, qui s’est mise à bouillir. Par ailleurs, si vous habitez dans le centre, vous avez peut-être eu l’impression qu’une eau rouge sang coulait de vos robinets à certains moments de la journée, clairement expliquée par les services compétents de la mairie par une accumulation de rouille libérée après l’éclatement des canalisations. Fort heureusement, selon Lester Worlse, il est peut probable que le phénomène se reproduise tout de suite.