Prise d’otage pendant la réunion parents-professeurs

          Le gang des braqueurs masqués a pris d’assaut le Sunnydale High School hier soir en pleine réunion parents-professeurs, avant de prendre en otage douze personnes. Deux otages – des parents d’élèves – ont trouvé la mort lors de cette attaque, et la police a fait état d’un corps retrouvé dans les locaux et d’un second retrouvé à l’extérieur, visiblement défenestré. Le Principal Snyder fait partie des dix survivants de la prise d’otage et a confirmé aux enquêteurs la présence de malfrats portant des masques, et bien décidés à mettre son établissement à sac juste pour le plaisir. C’est le chef de la police Bob Munroe qui a déclaré à la presse ce matin la mort des deux victimes et lancé des recherches pour remonter la trace des criminels, dont au moins une membre, Sheila Martini, a été identifiée.

          Heureusement, la soirée parents-professeurs touchait à son terme quand le gang a attaqué et la plupart des parents, professeurs et élèves étaient déjà repartis. Une partie des otages s’est réfugié en salle de science où ils se sont barricadés, tandis qu’un autre petit groupe a fait la même chose dans la bibliothèque du lycée. Deux autres élèves de seconde année ont été retrouvées au petit matin terrorisées, enfermées dans un placards à balais, n’ayant pas remarqué que les lieux avaient été sécurisés par les autorités depuis plusieurs heures. Les braqueurs avaient entre temps pris soin de couper l’électricité et les lignes téléphoniques du bâtiment dans lequel a eu lieu la prise d’otage, anéantissant toute chance pour ses occupants d’avertir la police ou appeler de quelconques secours. Bob Munroe a tenu à souligné le sang froid du Principal Snyder qui a su penser avant tout à la sécurité des parents d’élèves et des étudiants. Le Principal lui-même a expliqué : « J’avais demandé que personne ne s’approche des portes ni des fenêtres, mais l’un des parents a absolument voulu sortir par une fenêtre malgré mes recommandations. Je n’ai rien pu faire pour le sauver. Les braqueurs masqués l’attendaient de l’autre côté de la fenêtre ! »

          Pour Munroe, l’insaisissable gang des braqueurs masqués se trouve derrière bien des affaires non résolues, allant de la prise d’otage au meurtre, en passant par le vol et le recèle. « Ce sont eux qui ont sauvagement donné la mort à cinq étudiants dans le foyer du lycée le 2 juin dernier, et ce sont également eux qui ont a plusieurs reprise pris la discothèque Le Bronze pour cible » assure le chef de la police lors de son entrevue avec la presse. « Nous devons arrêter ces individus à tout prix, et nous nous penchons depuis plusieurs semaines sur le profil des membres qui composent ce gang de barbares. Avec aujourd’hui l’identification d’au moins l’une d’entre-elle, nous avons une piste sérieuse pour remonter leur trace et mettre un terme à leurs activités criminelles » .

          En effet, Sheila Martini, une jeune étudiante à la réputation sulfureuse, et déjà dans le collimateur du Principal, a été désignée par des témoins oculaires comme faisant partie du gang. Selon Snyder, Sheila Martini avait poignardé l’un de ses professeurs avec une cisaille, prétextant que celui-ci lui avait fait une remarque désagréable sur son comportement. « Elle fumait en cachette dans notre établissement et demandait à ses camarades de faire le guet pour elle » ajoute-t-il. « C’est moi qui lui avait confié l’organisation de la réunion parents-profs. Je voulais la responsabiliser et lui offrir la chance d’accepter la discipline. Elle a dû vouloir se venger sur moi et sur les autres et nous a attaqué avec les mécréants qui lui servent d’amis ». La jeune fille était connue de ses camarades de classe pour se rendre en bande dans un bar mal famé du sud de la ville nommé l’Aquarium. La police a même émis un mandat d’arrêt contre l’adolescente qui a déserté le foyer familial depuis l’assaut du lycée sans donner signe de vie à ses parents.

          Une cellule de crise est ouverte pour les étudiants qui souhaitent s’exprimer sur cette affaire qui a encore frappé leur école. Le psychologue du lycée, Mr Platt, recevra dès cet après-midi tous ceux qui souhaitent confier leurs craintes. « Sunnydale High School demeurera un lieu sûr, où nos jeunes pourront continuer à apprendre ! » a déclaré le Maire Wilkins aux côtés du chef de la police. « Nous mettrons tout en œuvre pour ramener l’ordre et pour rendre hommage aux deux parents d’élèves qui ont trouvé la mort dans des circonstances atroces la nuit dernière ». Des propos qui rassurent d’avantage notre communauté quand ils sont prononcés dans la bouche du Maire !