Les disparitions de David Kirby et Fritz Siegel bouleversent le Sunnydale High School

 

          C’est un drame de plus qui a frappé le lycée de Sunnydale ce matin avec la mort de David Kirby et Fritz Siegel, deux étudiants parmi les plus doués de leur classe. L’un d’eux s’est suicidé dans une salle de cours le soir, en laissant derrière lui une lettre à ses parents. Les circonstances de la mort du second restent encore floues et les enquêteurs évoquent la thèse de l’accident. Trois semaines après la mort du Principal attaqué par des chiens sauvages, ces deux disparitions sont un coup dur pour l’établissement et ses étudiants, qui vont devoir apprendre à vivre avec le choc.

           La lettre laissée par David Kirby laisse deviner sa longue bataille contre la dépression, et ses camarades de classe le décrivent lui et Fritz Siegel comme des élèves solitaires, entretenant peu de rapport avec les autres. Mais ils sont aussi décris comme des surdoués et des passionnés. Jennifer Calendar, leur enseignante en informatique explique : « Dave et Fritz étaient deux de mes élèves les plus doués. Leur mort est non seulement un coup terrible, mais également une grande perte pour l’avenir du monde technologique en évolution. Ils étaient toujours avide de savoir et de nouveaux projets et auraient pu avoir une grande carrière dans l’informatique. Ces derniers temps ils passaient leur temps libre derrière leur écran, je leur avait même demandé de décrocher un peu. » Les rapports de police font état d’un suicide par pendaison parfaitement organisé, signifiant que David y songeait depuis longtemps.

          Le corps de Fritz Siegel a été retrouvé après des heures de recherches dans les locaux abandonnés du CRD, autrefois premier employeur de Sunnydale, mais aujourd’hui sans activité. C’est la mère du jeune étudiant qui a déclaré sa disparition à la police quand elle ne l’a pas vu rentré de la nuit. Si la localisation de son corps dans cet endroit d’ordinaire inaccessible soulève beaucoup de questions, le fait de retrouver les deux jeunes hommes morts à quelques heures d’intervalle en soulève beaucoup plus encore. Les enquêteurs chargés de l’affaire tentent d’établir et comprendre le lien qui peut y avoir entre la mort d’un élève dans un endroit interdit au public et le suicide d’un autre, mais le décès de Fritz Siegel pourrait trouver plusieurs explications puisqu’une fuite de gaz et un court-circuit dans une armoire électrique des locaux dégradés du CRD ont été relevés sur place. Mais ce dernier se serait aussi à priori scarifié l’avant-bras.

          Cain Letham, le surveillant principal du lycée a déclaré que « c’était toujours dramatique de voir des étudiants en pleine détresse en arriver à se faire du mal ou faire du mal aux autres. Le pire, c’est que quand on découvre les premiers signes de dépression chez les adolescents, il est parfois trop tard. Pour David et Fritz, personne ne l’a vu venir je le reconnais. Cela nous fait regretter d’autant plus la disparition de Bob Flutie, notre principal, qui aurait su faire ce qu’il faut pour prévenir de ces drames. »

          Il poursuit ensuite : « Je veux rappeler à tous qu’il est important de parler à vos professeurs ou aux surveillants si quelque chose ne va pas. Je veux aussi rappeler que Mr Platt, le psychologue saura vous écouter et qu’il reste disponible tous les après-midis. Enfin, je me satisfais de savoir que la municipalité nous a trouvé un nouveau remplaçant au poste de proviseur, qui devrait prendre ses fonctions au sein de l’établissement la semaine prochaine. »