Le cadavre sans tête d’un professeur de biologie, retrouvé dans un frigo, choque la communauté

 

          C’est un nouveau drame qui a surpris les étudiants ce matin au Sunnydale High School, trois semaines après avoir retrouvé le cadavre d’un ancien étudiant du lycée dans un casier, et alors que les recherches pour retrouver Jesse McNally n’ont toujours pas abouti. Les lycéens étaient en pause déjeuner hier quand le cadavre sans tête du professeur de biologie, Mr Gregory, a été retrouvé dans l’un des frigos de la cafétéria. Une surprise de taille pour celles et ceux qui sont tombés nez à nez avec le corps de leur professeur, alors que tout le monde pensait que celui-ci était malade.

          Personne ne pouvait imaginer un tel drame ici à Sunnydale, et le Principal Flutie a mis en place une cellule de crise avec deux psychologues à disposition pour permettre aux étudiants de parler librement de ce qu’ils ressentent. Il a pris le temps d’expliquer à ses étudiants, ainsi qu’au corps enseignant : « Tous ceux qui ont vu le cadavre doivent voir un conseiller. Nous avons tous besoin d’aide, sinon on garde tout pour nous et avant qu’on ait le temps de réaliser, nous risquons de graves traumatismes. Je crois vraiment que si nous avons la volonté de nous unir, nous pourrons combattre cette chose ! ». Cordélia Chase est l’étudiante de deuxième année qui a trouvé le corps la première avant d’alerter tout le monde par ses cris. Elle est encore sous le choc comme elle nous le raconte : « Je menais une vie normale, et d’un seul coup c’est l’horreur dans le frigo. Je n’ai même pas pu avaler quoi que ce soit de la journée, j’ai perdu 500 grammes ! Bien plus efficace que ce que mon nutritionniste m’a prescris ! ». Si Cordélia Chase essaie de voir le côté positif de ce drame, c’est sans aucun doute pour mieux surmonter son traumatisme.

          On a appris dans le même temps que la police locale recherchait activement un individu instable et dangereux qui a attaqué un SDF sans défenses à Weatherly Park pour le déchiqueter avec ce qui semble être des lames tranchantes. Le rapport a donc été établi entre cet incident et la décapitation du Professeur Gregory, dont on aurait pas encore retrouvé la tête. Les parents de Jesse McNally ont fait la demande aux enquêteurs pour savoir si leur fils ne pouvait pas être l’une des victimes de ce fou dangereux qui déchiquète et décapite les gens. En attendant, les autorités demandent aux gens de ne pas sortir seul le soir et d’éviter le secteur de Weathlerly Park.

          Le Professeur Gregory avait été porté malade très tôt le matin par une proche qui a téléphoné au lycée et expliqué qu’il ne serait pas disponible avant quelques temps, un appel téléphonique qui n’avait pas intrigué hier matin et qui attire aujourd’hui toute l’attention des enquêteurs. Une contractuelle volontaire a entre temps été dépêchée pour remplacer l’absence de Stephen Gregory et permettre une continuité et une qualité optimale de l’enseignement. « Le Professeur Gregory était l’un des préférés de ses étudiants. Il était compréhensif et savait donner une seconde chance. Il sera difficile de l’oublier », nous rapporte sa collègue Mme Taggart, professeur de Chimie.