Jour de rentrée pour la promo 99

          Nous y sommes ! Le jour de la rentrée des classes pour la promotion 1999, que se soit au Sunnydale High School ou son lycée voisin, le Frondline High School. Une rentrée des classes qui aura une saveur particulière cette année puisque Sunnydale fêtera son centenaire au mois de juin, ce qui devrait coïncider avec la traditionnelle remise des diplômes. Freddy Iverson, le nouveau rédacteur très caustique du Sunnydale High Sentinel – le journal de l’école – frémit d’impatiente à l’idée de décortiquer les prochains événements sportifs de l’établissement qu’il qualifie déjà de moyen substantiel pour déclencher la folle frénésie sexuelle des jeunes hommes qui, frustrée au quotidien, trouve sa libération lors des compétitions pseudo-sportives.

         Il faut dire que cette année, de très gros match sont prévus pour rattraper la lamentable défaite de l’équipe de natation la saison dernière, qui a du composer avec l’absence de ses quatre meilleurs nageurs et la disparition de l’entraîneur Carl Marin. Le Principal Snyder a assuré à ce sujet que les Razorbacks reviendraient dans la course en 99, et fera oublier le terrible incident de l’équipe de natation. Hogan Martin, le capitaine de l’équipe de basket a expliqué qu’il n’y avait aucune pression pour lui et qu’il était confiant pour les match à venir. Un autre athlète de l’équipe de basket, Percy West, explique : « Si je réussi à remonter ma moyenne en Histoire, il me laisseront participer aux compétitions. Je m’en fiche de l’Histoire mais il faut que je le fasse car l’équipe peut pas se passer de moi ». De son côté, Larry Blaisdell, devenu quaterback cette année dans son équipe de football, dirigera l’offensive des match. Très optimiste il confiait au journal de l’école : « Cette année sera notre année ! On va être les rois du foot, je suis un rock et j’ai conseillé aux gars de l’équipe de manger des blancs d’œufs tout l’été. Si on se concentre, qu’on est un peu discipliné, et qu’on est pas dérangé par des morts mystérieuses, c’est certain, les Razorbacks vont faire un malheur ! »

          Hélas, si on a connu une relative accalmie cet été, il semble que les morts et les disparitions étranges ne semblent pas prêtes à s’arrêter, et le lycée devra composer cette année avec la perte cruelle d’Andrew Hoelich, le champion de gymnastique décédé quelques jours avant la rentrée scolaire. Andrew Hoelich devait entrer en dernière année, mais a été victime d’une agression en se rendant à un concert des Dingoes Ate My Baby au Bronze. Le jeune homme avait déjà perdu beaucoup de sang quand les ambulanciers l’ont retrouvé, et ne pouvait pas être sauvé. Ses funérailles ont eu lieu la veille et une minute de silence sera observée avant le début des entrainements ce jeudi.

          Cependant, toutes ces pertes continuent d’exaspérer les résidents de Sunnydale qui veulent toujours plus de réponses, et quelques parents d’élèves envisagent de s’organiser un jour en comité pour faire régner l’ordre si la police et la mairie ne parviennent pas à le faire eux-même. « En mai dernier il y a eu une enquête pour meurtre dans la libraire du lycée, et la police de Sunnydale n’a même pas été capable de trouver l’assassin. Ils n’ont même pas été capable d’identifier la victime, dont on ignore tout, et personne n’a réclamé le corps de la victime ou signalé sa disparition ! » rappelle Carolyn McGorry, mère de deux adolescents sophomores au Sunnydale High School. « Ils sont de plus en plus jeunes et on a tous à déplorer des pertes désormais. Mais qu’est-ce qu’on attend bon sang ? Un jour les victimes seront des enfants bas âge, et là, croyez-moi, on se bougera peut-être enfin ».

          Au sujet de l’affaire sur le massacre de la librairie justement, l’enquête est au point mort et la seule suspecte qui avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt au début de l’été a depuis été blanchie. Les deux rescapés du massacre l’avaient disculpée, puis affirmé avoir été attaqués par des membres du gang des braqueurs masqués. Si le Sunnydale High School porte encore les stigmates des multiples affrontements du gang dans son enceinte et d’autres disparitions étranges, les lycéens font fi du danger et continuent de vaquer à leurs occupations. La théorie de Freddy Iverson sur le sujet est intéressante. Le jeune homme explique d’une façon sarcastique que les membres du gang sont peut-être des étudiants du lycée eux-même qui connaissent bien les lieux. Ce serait d’ailleurs pour lui un signe de décadence sociale !