Des déchirures sur le bitume de Sunnydale

Les résidents du quartier Yellowstone, près de Weatherly Park, ont eu la drôle de surprise à leur réveil de découvrir le bitume de leur quartier déchiré sur plusieurs centaines de mètres. D’autant qu’aucun tremblement de terre n’a été enregistré dans la nuit et que rien ne semble avoir troublé le sommeil du voisinage. La chaussée étant devenu impraticable par endroit à cause des dégâts, la municipalité à dû fermer certaines routes, tandis que les spécialistes qui se sont penché sur le phénomène imputent cet incident à une poche de méthane qui, lorsqu’elle est éjectée, peut soulever n’importe quel type de sol et le déchirer de la sorte. Pourtant, tous les ingénieurs qui ont observé le phénomène ne sont pas tous d’accord sur la cause de ces mystérieuses failles, et d’autres déchirures sont apparues plus au Nord, à la périphérie, et jusque dans le hall d’un immeuble, contraignant ses résidents à emprunter un autre accès pour se rendre à leurs appartements.

Toutes les hypothèses corroborent l’origine naturelle du phénomène, même si les causes sont multiples. Pour le géologue, Chandler Daniels, les champs gaziers sont trop éloignés des sites et l’explication de la poche de méthane semble trop facile de prime abord. Pour lui, le réchauffement climatique pourrait être une cause sérieuse. Ce phénomène est exceptionnel de mémoire d’Homme mais en aucun cas étrange et inexplicable : « Il n’y a rien de mystérieux ici, c’est simplement les lois de Mère Nature avec ses changements de pression interne et de température » ajoute Daniels.

Les travaux sur la voirie débuteront très vite d’après le Conseil de la ville, dès que la cause du phénomène sera contrôlée. « C’est une chance que ces phénomènes, qui se sont déjà produit quatre fois, se soient passés de nuit » selon un conseiller municipal, « plutôt qu’en pleine journée ». « Imaginez les usagers de la route se faire surprendre en se rendant à leur travail par des déchirures qui foulent le bitume. Ce serait la panique ! »