Coups et blessures sur un athlète du lycée à coup de batte de baseball. Un procès sera t-il intenté au lycée ?

 

          Il y a une semaine, on accusait un entraineur d’avoir frappé à coup de batte de baseball une jeune étudiante partie fumer en cachette dans la chaufferie du lycée, sans que sa présence dans les lieux ne puisse être prouvée. Aujourd’hui, on découvre qu’un athlète de l’équipe de baseball est à son tour victime de coups et blessures dans les vestiaires de son établissement, alors que Mr Pietro, l’entraineur dans l’affaire Billy Palmer, est toujours en garde à vue. Pour l’avocate de Mr Pietro, c’est la preuve que son client n’a pas frappé Laura Blake, l’étudiante retrouvée inconsciente de la chaufferie. « Il y a quelqu’un d’autre qui sévit au lycée ou dans ses alentours et qui agresse ses victimes sans motif apparent. Peut-être même un autre élève. A mon sens, on devrait plutôt se préoccuper de la sécurité du lycée, devenu un paradis pour les criminels et les psychopathes de tout poils, plutôt que de chercher à piétiner un homme qui a déjà reconnu son erreur avec Billy Palmer, et qui, je le rappelle, n’avait pas pour intention de le blesser quand il s’est emporté » a déclaré hier l’avocate.

          Se pourrait-il qu’il n’y ait finalement pas de rapport entre toutes ces violences ? Ou qu’un autre psychopathe cherche à s’inspirer des derniers faits divers pour exprimer une vengeance quelconque. Mitch Fargo, le jeune homme qui a reçu les coups de battes avait sans doutes des ennemis, lui qui faisait partie, selon ses camarades, des plus populaires athlètes de son lycée. Le jeune homme n’a fait aucune description recevable de son agresseur et s’en est tenue à des déclarations incohérentes. Il explique cependant avoir entendu des rires de fille dans le vestiaire juste avant son agression.

          Le Principal Snyder, en poste depuis trois semaines dans l’établissement a tout de suite voulu faire taire les rumeurs selon laquelle Mitch Frago avait trouvé la mort dans le vestiaire : « Il n’y a pas d’étudiants morts cette semaine, désolé ! Vous êtes des vautours ! Et je suis sûr que Mitch va très vite se remettre de cet accident. » Face aux rumeurs de procès intentés à son lycée, il continue :  « Parler de procès serait inutile et stupide ! Mitch va très bien ». Pourtant, même s’il a le soutiens du Maire Richard Wilkins, le Principal Snyder doit de nouveau essuyer des critiques de la part de détracteurs qui ne voient toujours pas de progrès en matière de sécurité depuis sa prise de poste, et de ceux qui lui préféraient son prédécesseur, Bob Flutie.

          Une enquête a toutefois été ouverte pour répondre à la pression des parents d’élèves et un relevé d’empreintes va être fait dans le vestiaire, qui a été dégradé et dont les casiers ont été peinturluré d’un mystérieux message « REGARDE », ne faisant qu’entretenir les interrogations. Il est peu probable qu’un relevé d’empreintes puisse révéler quelque chose de concret étant donné que des centaines d’étudiants passent dans ce vestiaire tous les jours. Quant au message à la peinture sur les casiers, il se veut selon Snyder n’être une mise en scène puérile pour faire peur.

          Mais l’affaire risque bien de s’embraser puisque l’on apprenait hier l’agression de Mme Miller, un professeur de littérature, qu’un élève aurait tenté d’étouffer avec une sac en plastique, même si cette dernière n’a pas souhaité porter plainte ni s’exprimer à la police. Elle affirme en outre ne pas avoir vu son agresseur. Et pour aller encore plus loin dans la folie, l’une de nos sources affirmerait la présence d’agents du FBI depuis trois jours au lycée, même si on peine à comprendre ce que le Bureau Fédéral d’Investigations ferait en dehors de sa juridiction habituelle.