Cinq étudiants morts par hémorragie dans le foyer du lycée. Le procureur se saisit de l’affaire.

          Un nouveau drame vient de frapper le lycée de Sunnydale où l’on vient de trouver les cadavres de cinq étudiants ce matin dans le foyer de l’établissement. La scène du crime présente selon les propos rapportés par la police de nombreuses traces de lutte, et du sang de part et d’autre de la pièce, mais les enquêteurs refusent de donner plus de détails sur l’affaire pour le moment. Nos sources rapportent cependant que les cinq victimes seraient mortes d’hémorragie suite à des coups et blessures portés au cou et à la tête. Aucune piste n’est écartée ce matin, même si il semble que les enquêteurs privilégient en priorité a piste du gang des braqueurs qui s’est installé en ville il y a quelques mois, et qui semblent vouloir en découdre avec les autorités, et s’attaquer à des cibles qui sont de plus en plus souvent des étudiants.

          Ce sont deux étudiantes de seconde année qui ont retrouvé les corps de leurs camarades sans vie à la première heure du matin. Les deux jeunes filles ont été entendues par la police. L’une d’elle était dévastée puisqu’elle fréquentait ses camarades du matin au soir, sans s’imaginer qu’un jour ils seraient les victimes d’une barbarie sanglante. Les noms des cinq victimes ont été dévoilées à la presse et le procureur à ouvert une information judiciaire, confiée aujourd’hui à un juge d’instruction. Ils étaient tous des élèves de seconde année : Kevin Benedict, Melissa Hamilton, Betty Barker, Cody Prince et Jason Rabideau. Leurs familles respectives ont été prévenues et devraient être prises en charges par les autorités.

          On se rappelle tous des crimes commis au Bronze sur un videur et une étudiante, des meurtres sordides des première année Emiliy Djiemanowicz et Morgan Shay, du meurtre de Chris Boal, ancien élève du même établissement, ainsi que celui du Professeur de biologie Stephen Gregory (même si ce dernier était l’œuvre d’un individu instable et isolé qui s’attaquait aussi aux SDF). Ajoutez à cela la disparition de Jesse McNally, les suicides de David Kirby et Fritz Siegle, et l’accident de l’ancien Proviseur Bob Flutie avec des chiens sauvages, et l’on peut affirmer que la jeunesse de Sunnydale à enduré beaucoup d’épreuves. C’est en tout cas le même constat que fait Cain Letham, le surveillant principal du Sunnydale High School, qui demande des fonds de la part de la municipalité pour embaucher un second psychologue à temps plein pour le lycée, et des gardiens de nuit.

          Le Principal Snyder, en poste depuis peu sur l’établissement, entend bien lui aussi faire son possible pour trouver les assassins. « Avec le tremblement de terre d’hier, on avait demandé à ce que personne n’occupe les lieux après les cours du soir, parce que certaines structures avaient subi des dommages importants. La bibliothèque et certaines salles de classes ne sont plus sûres tant que des travaux d’envergure ne sont pas intervenus » précise t-il. « Ils n’auraient pas dû se trouver là, alors que le campus était vide. Il y a des choses que je ne peux tolérer, comme les étudiants qui trainent encore dans les couloirs le soir, et les intrus qui entrent par effraction. » Mais d’après Holden Webster, un ami des victimes et lui aussi étudiant, les cinq lycéens terminaient les préparatifs pour le bal de fin d’année, qui aura lieu ce soir au Bronze, et qui trouvera hélas cette année un ton bien amer, l’ambiance n’étant plus à la fête.

          Avec la fin de l’année scolaire et l’été qui arrive, on devrait s’attendre à un retour au calme, et les élèves devraient pouvoir enfin rester loin de toute cette criminalité qui les entoure au quotidien. « On ne devrait pas aller au lycée avec la boule au ventre, en se disant que des barbares vont y pénétrer pour nous attaquer » conclue Cain Letham à notre rédaction. « Il faut faire quelque chose, car depuis quelques temps, les jeunes viennent au lycée avec une seule idée en tête : en décamper le plus vite possible. Pour eux, le lycée c’est l’Enfer ! »