6 personnes assassinées dans un train en gare de Sunnydale

          Six personnes ont été retrouvées mortes dans un train en gare de Sunnydale pendant la nuit, dans ce qui s’avère déjà être un nouveau massacre des braqueurs masqués, qui pourrait bien être de retour à Sunnydale après des mois sans faire parler d’eux. Selon des sources non officielles, on aurait relevé des blessures au cou d’une ou plusieurs victimes. Parmi les six victimes qui ont été identifiées se trouvaient cinq voyageurs venus de Los Angeles et un contrôleur. C’est le conducteur du train qui a trouvé les corps et avertit les autorités et le chef de gare. La gare restera fermée ce 14 février, jour de Saint Valentin.

          Ce drame vient secouer la ville, qui avait presque fini par s’habituer à ne plus entendre parler du gang des braqueurs masqués. Un gang que le chef de la police et la Maire de Sunnydale, Helen Crawford, avait prétendument mis hors d’état de nuire avec le renforcement de la sécurité en ville. La police scientifique a passé la scène de crime peu banale au peigne fin pour tenter de trouver un indice qui les mènerait jusqu’au meurtrier. « Les victimes n’ont aucun lien les unes avec les autres et ne peuvent pas appartenir à un gang, ce qui fait qu’on peut exclure le règlement de compte. Mais nous savons avec les années que les braqueurs masqués choisissent leurs cibles au hasard pour assoir leur règne de terreur, explique la détective Winslow, en charge de l’affaire. Peut-être ce nouveau massacre est-il un message directement adressé aux autorités de Sunnydale pour nous faire comprendre que le maudit gang est de retour en ville ».

          Toujours selon des sources non officielles, une poupée aurait été retrouvée sur les lieux. Si cette poupée atypique attire l’attention de Winslow, c’est que sa présence n’est peut-être pas anodine, différentes poupées de ce genre ayant déjà été retrouvées par le passé dans certains repaires des braqueurs masqués, aujourd’hui démantelés. La poupée aurait d’ailleurs été retrouvée avec un bandeau sur les yeux, comme une signature de l’auteur du crime.

            Il y a de grandes chances que le contrôleur ait été tué après les cinq premières victimes, mortes quant à elles pendant le voyage entre Los Angeles et Sunnydale. Le contrôleur a très plausiblement été massacré à son tour à la descente du ou des meurtriers du train, afin qu’aucun témoin n’identifie les coupables. Bloqué en gare de Sunnydale, le wagon qui transportait les six cadavres ne risque pas de reprendre les rails de si tôt.