[Décryptages] | L’épisode « 2×16 Un charme déroutant » décrypté par nos deux analystes

Analyse et décryptage de l’épisode « Un charme déroutant »

Le Juge vs Mrspointy

144 épisodes passés à la loupe !

 L’avis d’un garçon contre l’avis d’une fille !

Synopsis

Alex destine à Cordélia un sortilège d’amour qui lui est retourné avec des effets désastreux lorsque toute la gent féminine de Sunnydale tombe subitement et frénétiquement sous son charme.

L’analyse du Juge

8.5/10

 

          Vous serez d’accord avec moi pour affirmer que cet épisode est le plus drôle de la saison 2, en particulier grâce au rythme et à la musique énergique, et à l’interprétation de toute la distribution qui donne le meilleur d’elle-même. Cet épisode centré sur Alex ne sera surpassé que par « 3×13 Le zéro pointé », et c’est avec plaisir que je retrouve Harmony Kendall, et surtout Amy Madison, personnage complémentaire très intéressant malgré son évolution étrange de saison en saison. Nous aurions pu nous attendre à ce que Amy soit définitivement choqué et traumatisée par la disparition mystique de sa mère, et bien non ! Celle-ci marche sur le pas de sa chère maman et touche aussi à la magie avec ses mains maladroites.

          Il est très fréquent qu’on fasse appel à la magie noire pour s’attirer l’amour de quelqu’un dans le domaine Fantastique. Mais si le charme est impur, il peut se retourner contre celui qui l’a lancé avec des effets désastreux. Le sortilège d’Amy n’a pas fonctionné parce qu’elle s’est trompé de Déesse dans ses invocations. Diane n’est pas la Déesse de l’amour comme le prétend Amy, mais celle des bêtes sauvages. Le nom de Hécate est également connu en magie noire puisqu’elle est une déesse maléfique, associée à la sorcellerie, souvent nommée dans les films et séries fantastiques.

          Cet épisode est important pour le couple Alex et Cordélia (un de mes couples préférés de la série), qui franchit ici un pas de géant et dont la relation devient de plus en plus solide quand Cordélia recale Harmony et sa bande pour Alex. Le froid qui s’est installé entre Giles et Jenny me pince le cœur, surtout quand je sais que Jenny vit ses derniers instants. Enfin, la rivalité qui oppose Angel à Spike est extra et laisse présager diverses issues à l’arc narratif de la saison. Quand je pense que cet épisode à été écrit à la dernière minute par Marti Noxon pour permettre d’adapter le scénario à l’absence de SMG qui ne pouvait être présente que deux jours sur le tournage !

L’analyse de Mrspointy

          Voilà un des épisodes les plus drôles de toute la série ! Il y a des scènes mémorables et toujours aussi marrantes, un vrai plaisir ! C’est la Saint-Valentin et Xander offre un collier à Cordelia pour lui faire part de la réelle affection qu’il lui porte, de manière à définitivement tracer un traits sur les vieilles rancunes et de débuter une nouvelle histoire. Seulement, cette dernière réalise qu’en s’affichant avec lui, elle se décrédibilise aux yeux de sa bande et risque de perdre en influence dans le microcosme du lycée. Elle rompt alors, sous les yeux d’un Xander humilié et peiné.

          C’est la première fois depuis l’épisode « Witch » que nous revoyons Amy Madison, qui a étonnement repris le flambeau de sa mère en s’intéressant à la magie. On ne s’y attendait pas, celle-ci ayant auparavant eu une mauvaise expérience de la sorcellerie. Après que Xander l’ait vu hypnotiser une professeure, il promet de ne rien dire en échange de quoi elle l’aiderait à jeter un sort à Cordelia pour que celle-ci tombe passionnément amoureuse de lui. Pas de chance, l’exercice déraille et se sont toutes les filles de Sunnydale sauf la principale intéressée qui deviennent folles de lui.

          Ce ratage complet donne lieu à des scènes embarrassantes mais hilarantes dans lesquelles Xander se voit brutalement courtisé par toutes les femmes qu’ils croisent sur son chemin, toutes plus hystériques les unes que les autres et prêtes à tout pour le posséder : Buffy et Amy commencent à se battre -la dernière transformant la première en rat-, Jenny n’a plus d’yeux que pour lui et entrent en altercation avec Amy « Who made you Queen of the world ? Well, you’re old enough to be. » , Joyce le chauffe lourdement ou encore Drusilla le sauve d’Angel. Mais la meilleure scène de l’épisode reste celle où Willow, suivie d’une horde d’autres filles enragées, le menace d’une hache, et qu’Harmony et les cordettes l’en empêchent au dernier moment et lui sautent dessus.

          Ce qui est drôle dans cet épisode, c’est de voir que les personnages soient à ce point dépossédés d’eux-mêmes et perdent totalement le sens de la raison, faisant des choses auxquelles ils n’auraient jamais pensé s’ils étaient dans un état conscient. Xander se retrouve au centre d’un énorme chaos sans savoir comment minimiser les dégâts.

          Cet expérience aura le mérite de faire se rapprocher Xander et Cordelia -qui retournent dans la cave de Buffy, là où tout a commencé entre eux-. Cordelia ouvre les yeux et fait pour la première fois primer ses sentiments personnels sur l’apparence qu’elle est susceptible de renvoyer : elle a encore une fois dépassé une étape progressive de son évolution, admirable depuis le début de la série. Il lui importera peu désormais de savoir si sa manière d’agir lui vaudra l’admiration générale ou si ses prétendues amies désapprouvent ses choix, allant jusqu’à dire clairement ses quatre vérités à Harmony. Cordelia est un personnage lucide, connaissant pertinemment la valeur de la vie qu’elle mène, elle sait ses priorités superficielles et l’avoue. C’est ce qui fait d’elle quelqu’un d’intéressant : elle a été capable de se remettre en question et de se juger elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *