Planche de Ouija

Histoire du Ouija

             Un Ouija est une planche sur laquelle apparaissent les lettres de l’alphabet latin, les dix chiffres arabes, ainsi que les termes « oui », « non » et « au revoir », censée permettre la communication avec les esprits au moyen d’un accessoire placé sur la planche, généralement un verre retourné ou une « goutte », un objet disposant d’un côté pointu. Cette pratique fait intervenir différents usages et croyances. Pour beaucoup de médiums, le Ouija est une porte d’ouverture facile pour les démons afin de perturber la vie des humains, ces entités ayant la capacité de répondre à une invocation sur la planche de ouija.

            Les participants se regroupent autour du ouija, mais la séance peut aussi se faire seule. Chacun des participants pose deux doigts sur la « goutte » pour qu’elle puisse désigner les différents symboles. Par la force de l’esprit humain ou grâce à l’esprit lui-même, la goutte se déplacerait alors pour transmettre un message. Les médiums insistent souvent sur le fait que les participants ne peuvent être sûrs de l’identité de l’entité à laquelle ils s’adressent. Il semblerait que les esprits puissent lire les pensées pour y puiser les réponses espérées ; il est donc possible que l’esprit soit malveillant et essaie via le Ouija d’influencer les personnes présentes, voire de les posséder. Les mauvais esprits seraient en général flatteurs et menteurs pour arriver à leurs fins. Certains médiums mettent aussi en garde sur le fait que l’esprit puisse se mettre à réaliser un compte à rebours avec les chiffres ou les lettres, auquel cas il vaudrait mieux arrêter immédiatement la séance.

           A Sunnydale, on pouvait trouver des planches de ouija dans l’Antre du Dragon, la petite boutique d’ésotérisme réputée où se rendaient Jenny Calendar et son oncle Enyos, qui vendait aussi entre autre chose des cartes de tarot, des pattes de lapin et des boules de Thésulah. Selon le commerçant mort en Février 1998, beaucoup de gens esseulés viennent acheter des planches de ouija à la suite d’une rupture, notamment pour se venger d’un infidèle.  

            A aucun moment dans la série nous ne voyons de ouija. Néanmoins, après l’épisode « 7×07 Connivences », où Dawn tente de communiquer avec l’esprit de sa mère, Joyce Summers, Dark Horse Comics a créé une planche de ouija à jouer, avec une page de comics racontant une séance de spiritisme entre Dawn, Alex et Willow. Cette planche est sortie le 1er octobre 2008. Mais l’histoire est considérée comme non canon.

Objet Répertorié : Objets de culte – Dangereux

Age : Ancien

Fonction : Communiquer avec les morts

Degré de puissance : Important

Statut : Actif