Interview | Amber Benson (Tara Maclay)

3 Novembre 2018 – Convention Cloudscon à Paris. Il est 10h50 et Amber Benson, qui revient des séances photoshoot avec les fans, entre dans une petite salle réservée à la presse pour une interview en tête à tête avec Buffy Angel Show. Assise en tailleur sur sa chaise et très décontractée, elle répond avec des détails croustillants aux questions de notre rédaction sur ses années Buffy, sur Tara, sur elle-même et ses projets, mais aussi sur le reboot en préparation. Elle revient en outre sur la récente déclaration de Marti Noxon qui dit regretter aujourd’hui la mort de Tara.

Amber, vous avez été actrice, vous avez été écrivain, vous avez été productrice. On vous a même vu chanter ! Diriez-vous que vous êtes multi-talents ?

[Rires] J’aime dire que je m’ennuie assez rapidement, donc j’aime faire différentes choses pour me garder impliquée et engagée. Je touche à tout… j’essaie toujours de trouver comment payer mes factures [Rires].

Vous avez une préférence pour l’un de ces métiers ?

Je dirais que dans le million d’intéressantes et bizarres choses qui m’intéressent et que j’aime, je pense probablement qu’écrire est le mieux. J’écris des livres et j’écris aussi pour la télévision, et je pense que se réveiller le matin, quand tu es en pyjama, avec ton ordinateur à faire ton travail, c’est vraiment vraiment chouette. Quand tu es acteur, tu dois te lever tôt, te mettre des tonnes de maquillage et tas de vêtements étranges et être sur des plateaux toute la journée, donc j’adore trainer avec mon pyjama. Faire mon job en pyjama : c’est tout ce que je voulais et je l’ai eu ! [Rires]

Je fais la même chose !

[Soupire] C’est le meilleur !

Sur quels projets va t-on pouvoir vous retrouver maintenant ?

Vous pourrez me retrouver en tant qu’actrice dans un film intitulé The Nightmare Gallery, tourné l’an dernier, et qui sortira prochainement. C’est un peu de l’horreur, de la science-fiction. C’était vraiment très amusant. Et ensuite, j’ai écris un film pour la télévision, Carol In The Woods, qui vient juste de sortir aux Etats-Unis. Je pense qu’il arrivera bientôt ailleurs. C’est sombre et oppressant.

Pour The Nightmare Gallery, avez-vous une date de sortie, car nous l’attendons ?

Pas encore. Je ne sais pas encore… Mais dites-le moi quand vous le saurez ! C’est dur d’attendre, mais attendre ça fait partie de ma vie !

Quand vous avez rejoins le cast de Buffy en 1999…

Oh mon Dieu ! C’était il y a si longtemps ! [Rires]

[Rires] …Est-ce que vous étiez au courant du succès de Buffy ?

Je connaissais Alyson Hannigan avant qu’elle ne soit dans Buffy, nous avions des amis en commun et nous en avons encore actuellement, et c’était devenue une amie. Et je savais qu’elle était dans la série… Je la supportait depuis le pilote : « Yeah, Alyson ! ». Puis j’ai une audition pour y être quatre ans après, mais je n’en connaissais pas tant que ça à propos de la série, à part que’ c’était énorme d’y être. Mais je savais que ça avait beaucoup de succès auprès du public et que les gens aimaient cette série ! Je ne savais pas qu’il y avait une si incroyable fanbase et que je ferais des conventions et tous ces trucs. Je ne savais pas tout ça… mais j’ai appris très rapidement [Rires].

Et est-ce que vous regardiez la série les mardis soirs ?

Pas vraiment. Je ne regardais pas tout sur la série avant d’y être. Mais une fois que t’en fais partie, tu regardes certains trucs voir si tu fais du bon travail ou comment tu joues le rôle.

.

Vous aviez déclaré que votre épisode préféré était Restless, le dernier épisode de la saison 4. Vingt ans plus tard… est-ce toujours votre épisode préféré ?

Oh mon Dieu ! J’aime vraiment Restless, mais je pense que l’épisode musical [ndlr : Once More With Feeling] a pris la place. Oui… vraiment… Le musical est probablement mon épisode numéro 1 à ce point de ma vie. C’était quelque chose d’incroyable et de bizarre à faire de chanter et danser dans une série télévisée. Ces deux sont vraiment mes préférés, Restless et Once More With Feeling, mais je pense que The Body est mon troisième préféré dans TOP 3. The Body est si émotionnel et Kristine est si incroyable. Quand tu es une actrice et que tu as joué ça c’est si… dingue… vraiment dingue !

Et à propos de Once More With Feeling, votre performance est bluffante.

Oh Merci !

Avez-vous reçu un entrainement particulier pour ça ?

J’ai grandi dans un théâtre musical quand j’étais enfant. Et j’ai toujours chanté. C’était une troupe dansante – un peu comme la troupe dans Buffy quand on chante tous ensemble avec les autres – j’ai grandi en chantant et j’ai fait certains trucs quand j’étais enfant, des tonnes de pièces et de comédies musicales, et j’adoooore chanter ! Mais pas de manière professionnelle hein ! Juste pour moi. J’adore chanter sous ma douche spécifiquement ! Mais oui, je me suis beaucoup entrainée en grandissant.

Concernant la mort de votre personnage, Marti Noxon a expliqué récemment avoir regretté d’avoir supprimé votre personnage ? Est-ce votre cas ?

Si je regrette la mort de Tara ? C’est quelque chose de difficile. Si je regarde avec du recul, en tant que scénariste, je comprends totalement ce que Joss à fait. Et je pense rétrospectivement qu’il a ressentis, compris, l’impact de sa mort et le poids que ça aurait sur la communauté LGBT, mais également sur la fanbase de Buffy, qui portait la série. Je pense qu’il a compris, qu’il a senti qu’il fallait en arriver là. Je ne pense pas qu’il voulait détruire qui que ce soit, ou faire en sorte que qui que ce soit se sente mal.

Il était en train de se concentrer sur une trame à propos de l’addiction, et Willow ne pouvait se rendre jusqu’à une telle issue dans la saison 6 si elle n’avait pas ressenti le fait d’avoir tout perdu. D’avoir perdu les choses les plus importantes comme Tara. Willow perd tout ce qui la retiens, ses relations, les personnes qu’elle aime. Donc je comprends totalement le point de vue de l’histoire, mais je pense qu’en tant qu’actrice, quand on aime la série, qu’on aime les relations avec tous le monde [ndlr : ses collègues de tournage], c’est comme perdre un bras ! Nick [ndlr : Nicholas Brendon] n’a perdu qu’un oeil lui, c’est totalement injuste !

Mais j’ai compris pourquoi, rétrospectivement, des gens n’ont pas accepté la mort du personnage. Un personnage qu’ils aiment et qui est tué de cette façon. Tuer un personnage de cette façon, c’est vraiment douloureux et cruel !

Avant de vous quitter, un dernier mot sur le reboot Buffy en préparation ?

Je pense que le reboot sera merveilleux, je suis vraiment excitée. Je pense que nous avons finalement dépassé l’idée de base du personnage de Joss : une femme forte, blonde et blanche. Et maintenant nous embrassons le fait qu’elle [ndlr : La Tueuse de vampire] puisse provenir de n’importe où dans le monde, qu’avoir une Buffy de couleur est une idée réellement importante et que ça peut ouvrir un large éventail de choix. Spécialement dans la société actuelle. De manière générale, le monde de la science-fiction est toujours beaucoup plus compréhensif. Donc si Buffy évolue c’est important car ça va ouvrir les esprits et les mentalités. Je suis excitée et je soutiens les personnes qui sont derrière ce projet et qui sont en charge de ce reboot.