Sunnydale Press | 9 Janvier 2001 – Bronze : Un enterrement de vie de garçon qui tourne au drame…

Bronze : un enterrement de vie de garçon qui tourne au drame !

9 Janvier 2001

          La soirée était calme mardi 9 janvier au Bronze, lorsqu’une bande d’intrus entra pour saccager les lieux et piller l’alcool, justifiant semble-t-il un enterrement puéril de vie de garçon. D’après les témoins de l’incident, c’est un homme déguisé en troll qui a ruiné la soirée après avoir consommé plusieurs litres de bière à lui tout seul. Sa petite amie ayant débarqué au beau milieu de la soirée, l’homme, alors ivre, serait entré en conflit avec sa compagne avant de piquer une grosse colère et saccager les locaux à la masse.

          « Lors des enterrements de vie de célibataire, les activités sont variées et vont du simple restaurant à la beuverie orgiaque », déclare  Daniel Matters, sociologue à Los Angeles. « Les traditions varient en fonction des coutumes locales et du milieu social des célibataires ; cependant, certaines activités sont relativement courantes, comme le fait de faire boire de l’alcool à ces derniers tout au long de leur enterrement, et les obliger à des activités dans lesquelles les futurs mariés sont mis en difficulté. Mais certains de ces enterrements peuvent déraper en bizutage. Ce qui s’est passé le 9 janvier est exceptionnel et je n’avais jamais vu quelqu’un déguisé en troll, ni se mettre en colère au point de gâcher la soirée. »

          Fort heureusement, on ne dénombre que des blessés plus ou moins graves, mais aucun mort, le Bronze ayant connu des soirées plus tragiques par le passé. Depuis mardi, les plaintes des clients se multiplient et les autorités recherchent un homme de grande taille, de bonne corpulence, aux cheveux roux. Le déguisement de l’homme masquait la totalité de son visage et aucun témoin n’est parvenu à identifier formellement un coupable.

          La mezzanine du Bronze s’est effondrée avec fracas après que les quatre piliers porteurs eut été enfoncés à la masse, rendant inutilisable les lieux pour plusieurs semaines. Notons que de nombreux jeunes se tenaient sur la mezzanine lorsqu’elle s’est effondrée. Le bilan aurait pu être bien plus lourd si la chance n’avait pas été de mise. 

          Néanmoins, cet évènement vient relancer le débat sur la sécurité du Bronze, qui avait déjà été la cible d’une prise d’otage les 10 Mars 1997 et 23 Février 1999, et est souvent accusé de laisser rentrer n’importe qui sans contrôle sécuritaire. Un audit complet des lieux sera effectué dans les prochains jours par les services compétant, à la demande des victimes qui s’interrogent devant l’effondrement étonnamment facile d’une mezzanine censé retenir plusieurs de tonnes. Le Bronze promet aussi dès à présent le recrutement de trois videurs, le poste étant vacant depuis quelques temps déjà.

          Le gérant du Bronze, William Jackson, assure que le Bronze réouvrira dans les plus brefs délais, avec un design nouveau. « Nous assurons à notre clientèle que notre établissement est sûr et à rempli toutes les normes de sécurité imposées par les services compétant. Les rumeurs qui font du Bronze la cible des gangs rivaux sont pour la plupart infondées et notre direction redouble d’effort pour continuer à faire de notre lieu un havre de paix pour la culture musicale. » 

          William Jackson se retourne aussi contre la police de Sunnydale et les secours, qui ont mis plus de 20 minutes à se rendre sur les lieux de l’incident. Par ailleurs, d’autres témoins affirment avoir vu l’homme déguisé en troll dans les rues de Sunnydale mardi soir, et d’autres lieux publics ont été dégradés, sans qu’il n’ait été interpellé. La Mairie avait pourtant promis des rues plus sûres l’an dernier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *