Tout Doit Finir Un Jour – Partie I


Fan fiction classée N-18

 

Les coudes au corps, elle courrait si vite que malgré son endurance coutumière elle sentait son coté droit la brûler.

La jeune fille savait que l’air vif qu’elle inspirait trop vite entre ses dents serrées était seul responsable mais il fallait absolument qu’elle arrive avant le levé du soleil.
Et sur les pavés disjoints de ses ruelles trop étroites elle avait presque peur de perdre son précieux équilibre elle qui était l’équilibre lui même, elle qui tant de fois déjà avait était le dernier équilibre entre les forces du bien et du mal.

Elle savait qu’elle allait enfin le retrouver, le retrouver seul.
Encore un pâté de maisons à passer, une porte à pousser et elle le surprendrait comme jamais personne ne pourrait le surprendre.


Arrivée devant la porte en bois qui ne se différenciait pas d’une autre en particulier, elle marqua un temps pour faire redescendre les battements de son cœur, prendre une longue inspiration qui pinça forcement ses narines.
Son Observateur lui aurait dit,  » Buffy tu cours comme un super héros !  » mais elle était un super héros. Elle était la tueuse, l’Elue avec un grand E.
Celle qui de tous temps avait su endiguer les forces du mal jusqu’à leur dernier retranchement, celle que tous vampires et démons qui se respectent craignaient comme la peste.

Une seconde plus loin, Buffy poussait la porte et s’engageait dans le couloir non éclairé de cette maison particulière.


Elle avançait si lentement qu’elle se donnait presque l’impression de marcher au ralenti mais face à la pièce principale de cette maison typiquement romaine, elle coupa carrément sa respiration.

Seule l’épée qui offrait un dernier éclat à la nuit en finissant son travail attira son attention.
Forcement elle leva les yeux sur celui qui faisait encore danser son manteau en se redressant sur la fin du mouvement qui avait poissé de sang son épée de champion.

Alors à travers le temps et l’espace l’homme l’épée toujours en main et la jeune fille poings brusquement serrés sur sa nervosité restèrent suspendus du regard.
Elle oubliant de respirer, lui ne respirant pas du tout pour la bonne raison que l’oxygène lui était inutile.

– » Tu m’as fait rater ma mission.  » Finit par articuler Buffy.
Et ses mots sonnèrent résolument creux dans cette pièce trop sombre et trop grande et sans réel écho.
– » Il y a des jours que je le traque.  » Articula difficilement le vampire Angel face à celle qui sans bouger pour autant avait fini par baisser les yeux sur le corps séparé de la tête.

– » Et moi il y a des mois que je le traque.  » Murmura la jeune fille comme pour dire quelque chose et en s’avançant finalement.
Le regard du vampire vira si vite à l’obscure le plus noir que la jeune fille su sans se tromper qu’il allait lui répliquer quelques choses de désagréable.
– » Et pendant tous ces mois tu t’es senti le besoin irrésistible de faire cuire ton biscuit avec lui.  »
Elle savait qu’elle lui avait promis à lui Angel, et pas à un autre, si la vie leur donnait la permission, de la déguster en entier le jour où elle se sentirait entièrement prête pour une vie amoureuse, cependant elle répliqua immédiatement sous le feu de son regard émeraude qui transperçait la nuit.
– » Eh oh, tu ne vas pas recommencer à me faire un plan Dawson parce que j’ai pu avoir un nouveau petit ami ?  »
– » Sur ce coup là Darla ne t’aurait pas renié !  » Jeta Angel brusquement jaloux.
Presque à toucher son torse, sous l’insulte, Buffy arma son bras pour lui décocher une gifle mais le vampire garda son fin poigné verrouillé dans le creux de sa main libre.
Ils se défiaient du regard, alors il lâcha son épée et la ramena brusquement au plus près de lui en gardant toutefois entre eux le poignet de la jeune fille.
– » Dis moi au moins que tu es heureuse de me voir ?  » murmura t’il audible juste pour elle.
Dès l’instant où sa langue entra en contact avec celle du vampire, Buffy se sentit électrisée jusqu’à la racine de ses cheveux.
Ce besoin qu’elle avait toujours eu d’aller boire dans sa bouche comme pour mieux reprendre des forces.

– » Buffy.  » Chuchota juste Angel quand ils cassèrent le baiser.

– » Ca sera toujours comme ça entre nous ?  » Murmura la jeune fille toute tremblante et encore si près de sa bouche.
– » Tant que tu entreras dans ma bouche sans demander la permission.  » Laissa passer Angel d’un regard brillant.
– » Je n’ai pas besoin de permission pour ça.  » Murmura Buffy en lui abandonnant comme à son habitude son regard émeraude.
– » Pourquoi ?  »
– » Parce que c’est sur ton cœur que j’ai appris à faire mes griffes. « 

Brusquement heureux Angel lui souriait, elle répétait comme pour mieux s’en convaincre.

– » Ca sera toujours comme ça nous deux ? « 
– » Oui, parce que nous nous relierons toujours à la mesure de notre passion, au milieu d’une bataille ou d’un argument, nous sommes un premier amour. « 
Troublée par les mots, Buffy lui déroba son regard et sortit doucement de ses bras pour faire quelques pas dans le clair obscur de la pièce.

Elle le fixa soudainement en avalant douloureusement sa salive.
Elle savait qu’il y avait des non dit entre eux et que l’un comme l’autre ils n’allaient pas mâcher leurs mots, cependant elle murmura juste comme pour permettre à l’instant précédent empli d’amour et de tendresse de poursuivre encore.

– » Tu me raccompagnes chez moi ? « 
Angel resta suspendu sur les mots qu’il n’attendait pas et ce fut à lui d’avaler sa salive.

Pour gommer son trouble, il ramassa rapidement son épée qu’il fit disparaître aussitôt sous son long manteau.

– » Epaule contre épaule, je suis à toi.  » Laissa t’il passer d’un regard éclairé et d’un sourire en coin.
Buffy se dessina un sourire qui monta jusqu’à ses yeux pour des mots qu’il lui avait déjà offerts près d’un an plus tôt puis l’un près de l’autre ils se dirigèrent ensemble vers la sortie et atteignirent la ruelle qui les avait vu arriver l’un après l’autre.

Même si ils avançaient rapidement à travers les rues qui verraient bientôt la lumière du jour, ils n’en ressentaient pas moins la présence précieuse que chacun apportait à l’autre.
Lui avait encore dans la bouche le goût de sa salive sucrée.
Elle avait envi d’arrêter leur avancée pour juste s’abattre contre sa poitrine de vampire. Là juste au creux de son torse presque trop large où elle trouvait le réconfort comme jamais elle ne pourrait le trouver nulle part ailleurs.

Elle lui manquait tellement dans son quotidien pensait Angel. Elle était si vivante avec ses sautes d’humeur, ses doutes qui relevaient encore de l’enfance, cette façon qu’elle avait de lui sourire ou de simplement le noyer en paroles.
Il lui manquait tellement pensait Buffy. Il était si exceptionnellement lui avec sa présence unique, ses paroles rassurantes, et cette façon qu’il avait de plonger son regard chocolat jusqu’au très fond de son âme de fille comme pour mieux la mettre à nue, comme pour mieux lui dire qu’elle était la huitième merveille du monde mais comme pour lui dire aussi qu’elle l’Elue et lui le Vampire ne pourrait jamais être ensemble.

Elle la chasseresse de vampires et lui Vampire entre tous avaient pourtant renversé les données en s’aimant au-delà de tout pensa Buffy en jetant au vampire en question un regard de coté.
– » Qu’est ce qu’il y a ?  » Demanda aussitôt Angel en captant sa lumière émeraude.
– » Rien.  » Précipita Buffy en regardant à nouveau droit devant elle pour ne surtout pas interrompre l’avancée de leur pas.
Elle avait tellement envi d’aller respirait l’odeur de sa peau de plus près.
Angel avait raison elle le savait bien.
Ils se relieraient toujours.
Où qu’elle soit dans cet univers il pourrait comme ça, sans prévenir, lui tomber dessus pour juste l’avertir d’un danger, comme il l’avait fait dès leur première rencontre, comme il l’avait fait mille fois, comme il l’avait encore fait quand elle avait fermé la bouche de l’enfer à Sunnydale.

– » Angel ?!  » Lança t’elle en gémissant presque douloureusement.
– » Oui ?  » Articula le vampire juste audible en arrêtant ses pas en même temps que ceux de la jeune fille.

Angel restait suspendu au regard émeraude qui se livrait sans façon, et alors qu’il entrouvrait la bouche pour goûter les mots que Buffy allait faire passer, elle murmura juste.

– » Euh,…nous sommes arrivés.  »
Sans détour, elle enfonça la porte de son immeuble pour rompre avec le trouble.
Le trouble qui les avait envahi, le trouble quelle ressentait sans détour courir sur sa peau à elle pour mieux la faire frissonner, le trouble qu’elle ressentait sans détour courir sur sa peau à lui comme pour une mise en garde, comme pour lui dire, surtout ne le touche pas où tu vas lui faire perdre son âme une fois de plus, et alors l’impitoyable Angélus sera de retour.
Celui qu’il devient forcement quand tu lui fais perdre son âme, quand tu le fais décoller, celui qu’il devient forcement quand tu le tues.
Quand il meurt d’amour pour et à travers toi.

Même si elle ne dormirait plus jamais avec lui, même si son corps lui était interdit, Buffy savait bien qu’Angel était celui, celui qui dans tout l’Univers lui était destiné, lui et pas un autre.  » Il y a dans cet Univers un être qui m’est complètement et entièrement destiné mais la vie ne nous permet pas d’être ensemble.  » Pleura Buffy dans sa tête.
Par la force des choses, elle était bien consciente qu’ils s’étaient tous les deux noyés.
Noyés à travers d’autres pour mieux tenter d’effacer le tatouage indélébile dont leur peau gardait juste le goût, dont leur âme gardait l’empreinte au plus juste.
 » J’ai envi de me fondre en toi, et ce désir est bien plus fort que la peur de perdre mon âme !  » Lui avait pleurer Angel une certaine nuit.
Aussi désormais elle courait.

Elle courait mais elle le sentait courir derrière elle.  » Pourquoi je le laisse monter jusque chez moi, je ne devrais pas.  » Se gronda Buffy.

Elle courait les escaliers pour ne plus le sentir, pour ne plus le ressentir, pour juste l’effacer.
Mais le vampire avec une âme avançait en bon vampire qui se respecte et Buffy savait bien que sur un envol il pouvait souffler sa course à elle pour juste lui passer devant, afficher ainsi sa suprématie de vampire centenaire.
Mais Buffy savait aussi que de tout temps Angel avait toujours avancée dans son ombre et à la mesure de ses pas, et cela pour une seule et unique raison, parce qu’il l’aimait.
Il l’aimait Elle comme on aime une seule fois dans la vie, comme on aime au-delà de sa propre existence.  » Parce que je t’aime plus que tout au monde !  » Lui avait il lancé d’innombrables fois.

– » Angel !  » Lâcha t’elle en faisant trembler sa voix d’émotion.
– » Oui.  » Chevrota la voix d’Angel emplie d’attente amoureuse.

Ils étaient arrivés à l’étage de Buffy et devant la porte même de son appartement.

– » C’est là.  » Murmura Buffy pour gommer à nouveau son émoi.
– » Je sais.  » Murmura Angel difficilement.
Buffy fit jouer sa clé dans la serrure puis se tourna complètement vers Angel pour le regardait bien en face, effacer toute trace de trouble avant de passer la porte.

Ils restaient cependant suspendus dans les yeux l’un de l’autre sans plus rien avancer, ni un mot, ni un geste.
Alors devant la porte qui semblait pourtant les attendre, contre tout raisonnement, la main d’Angel avança pour une seule chose, passer le blouson en cuir fin de la jeune fille, attraper le pull-over blanc au niveau de sa taille si fine.
Sans détour, Angel ramena Buffy au plus près de lui.
– » Dis moi encore que tu es heureuse de me voir.  » Laissa t’il passer d’une voix étouffée et si peu audible.
Si peu audible que même les murs déshabillés de tout ne purent entendre les mots.
Sans se faire prier davantage, Buffy avança ses bras pour poser ses deux mains à plat contre sa nuque d’homme.
Elle entrait dans sa bouche en gémissant son besoin, il fermait les yeux comme si soudainement le paradis s’ouvrait sous ses pieds.

– » Ce besoin irréfléchi que j’ai toujours de toi Buffy.  » Laissa entendre Angel à la sortie du baiser.
Il noyait une de ses joues contre les cheveux blonds de la jeune fille et la tenait si serrée en abandonnant son regard dans les profondeurs du couloir que Buffy crut l’espace d’un instant qu’il allait l’imprimer en lui.
Elle allait se mettre à parler mais déjà il bougeait une main pour faire jouer la clé sur la porte qui les attendait.
En le fuyant du regard, Buffy sortit une fois de plus de ses bras.

S’il avait ouvert si vite la porte du petit appartement c’était juste pour une fuite en avant, juste pour se lancer dans la lumière artificielle des éclairages moderne ou de celle éternelle du jour bientôt là.
La lumière qui de tout temps serait comme le symbole de tout ce qui les séparerait toujours tous les deux.

– » Entre.  » Murmura Buffy pâle jusqu’aux lèvres alors qu’à l’aide de l’interrupteur elle inondait son entrée de lumière.

Gênés, ils firent quelques pas dans l’appartement jusqu’à ce que Buffy s’exclame d’un regard agrandit.

– » Giles !  »
Le vampire et l’Observateur se dévisagèrent aussitôt tandis qu’au centre du salon, Rupert Giles étreignait la jeune fille qui de tout temps avait été son élève, sa tueuse, son Elue, et l’enfant même qu’il n’attendait pas.
– » Qu’est ce que vous faites là ?  » S’exclama Buffy d’un large sourire en se sortant de ses bras.

En lâchant finalement Angel du regard, avec lassitude l’Observateur laissa tomber sur la petite table devant lui son cartable en cuir patiné par le temps.

– » Qu’est ce qu’il y a Giles ?  » Demanda Buffy.
Elle se dessinait sur son front la fossette qui marquait au plus juste la concentration, sa concentration à fixer le cartable toujours porteur de catastrophes……A suivre………


Buffy détacha son regard du cartable pour fixer Giles dans les yeux.
Comme pour donner du temps au temps l’observateur déposa aussi sur la table basse un petit trousseau de clé.
Aussitôt Buffy reconnu le trousseau de ses propres clés, celui là même qu’elle lui avait laissé au cas où.

– » L’Immortel ?  » Questionna l’Observateur en rattachant le regard de la jeune fille.
– » C’en est fini de lui, Angel l’a… « 
– » Fait passer dans l’autre monde !  » Planta le vampire en plantant du même coup son regard dans celui de l’observateur.
D’un battement de cils derrière le carreau de ses lunettes, Giles essuya les mots et le regard noir d’Angel.
Il savait que le vampire était furieux contre lui, leur dernier coup de téléphone n’avait pas été des plus sympathique mais si alors Angel avait eu ses raisons, Giles avait eu les siennes.

– » Vas y, dit le.  » Finit par dire Giles pour le regard nuit qui ne le lâchait plus et qui filait de plus en plus à l’obscure.
– » Si vous m’aviez envoyé Willow comme je vous l’avais demandé, Fred aurait sans doute pu être ramenée !  » Explosa Angel.
Les mots frappèrent le plafond, Buffy dévisagea les deux hommes à tour de rôle, écarquilla son regard émeraude face au ton inhabituel qu’Angel venait d’employer.
– » Si je t’avais envoyé Willow, Fred aurait sans doute été ramené, oui, mais aujourd’hui tu ne serais pas là devant moi pour me le reprocher !  »
– » Quoi !?  »
Giles avait presque crié sur la marche de ses pas qui l’avait forcement amenée face au vampire et si près de ses yeux que Buffy qui ne les quittait plus du regard s’avança pour les saisir chacun par une manche.
– » Vous avez fini !  » Cria t’elle, étonnée par le ton des deux hommes qui comptaient dans sa vie.
Instantanément et d’un bel ensemble ils se tournèrent vers elle, mais une seconde plus loin, ils se dévisageaient à nouveau.
– » Rappelle moi qui a ouvert une dimension parallèle pour vous sortir du gouffre y’a un an !?  » Cria Giles.
– » Et vous rappelez moi grâce à quoi vous êtes sorti de la bouche de l’enfer à Sunnydale !?  »
– » Justement !…Tu es trop important pour qu’on te laisse mourir.  » Rajouta l’observateur en baissant le ton brusquement.
Angel savait bien que sans Illyria et la dimension parallèle qu’elle avait ouvert pour y envoyer tous les démons, lui, Spike, et Gunn ne seraient jamais sortis vivants sur ce coup là.
Le dieu Illyria qui avait pulvérisé Fred pour juste prendre sa place, son enveloppe charnelle et son âme toute entière.

– » Alors c’est ma faute.  » Murmura Angel tandis que Buffy les lâchait face à leur courroux retombé.
Angel faisait quelques pas dans la pièce, comme pour se calmer, comme pour s’enfermer dans sa peine, Giles énoncé du ton égal de l’observateur.

– » Quand tu m’a appelé pour Willow, je savais que la machine était en marche et que seul le dieu Illyria pourrait vous sortir de là. « 

– » C’est ma faute.  » Répéta douloureusement Angel en se tournant vers l’observateur qui essuyait ses lunettes.
Giles les remit sur son nez avant de rajouter.

– » Personne ne t’a obligé à prendre la tête de W&H.  »
– » Ca m’a paru ce qu’il fallait faire sur le moment.  » Essaya de se justifier Angel.
– » Ca ta paru ce qu’il fallait faire comme un vulgaire humain que l’on peut fragiliser pour mieux le corrompre…Angel, comment un démon comme toi a pu se laisser berner à ce point. Tu as pris la tête de W&H et tu as ramené l’enfer sur terre. Sans toi ceux d’en bas ne seraient jamais sortis.  »
Angel sentit les larmes lui monter aux yeux et Buffy détourna la tête pour ne pas voir son regard briller plus avant.

Giles poursuivit cependant en grand moralisateur qu’il était.
– » C’était facile, ils t’ont humanisé Angel. Humanisé en te donnant un enfant. Ah, tu as eu une riche idée de quitter Sunnydale pour la grande ville. »
Buffy ferma les yeux comme pour mieux gommer cet épisode de la vie de son vampire.
En étouffant sa propre douleur elle prit la parole.
– » Oui mais,…on peut se dire que si Angel n’avait pas pris la tête de W&H, on n’aurait pas été débarrassé de ces légions de démons, et aujourd’hui on les aurait peut être sur le dos, non ?  » Sourit-elle malgré le chagrin qui brûlait son cœur rien qu’en pensant à Angel et Darla faisant l’amour pour faire naître Connor.
– » Cette faculté que tu auras toujours de le défendre.  » Murmura Giles en baissant finalement son regard comme si dans l’instant le carrelage allait rassembler ses idées éparpillées.
Buffy saisit le regard d’Angel mais baissa aussitôt la tête pour les mots trop vrais que Giles venait de livrer.

– » Et l’Immortel ?!  » Interrogea Angel
Buffy le dévisagea aussitôt.
– » Pas maintenant, s’il te plait. Giles ! Qu’est ce qui vous amène ?!  » Lança t’elle aussitôt.
– » Hum ?  » Marmonna l’Observateur en semblant émerger de lui-même.
– » Hum !  » Le singea Buffy en pointant d’un doigt le cartable resté sur la table basse.
– » Ah oui.  » Laissa passer Giles en se sortant complètement de ses pensées.
Sans attendre, il se dirigea vers le cartable.
A peine assis sur le canapé qui faisait face à la table basse elle-même, il se fit rejoindre par Angel et Buffy.
Alors assis entre eux, il pris la parole devant les feuillets qu’il venait de libérer du cuir.
– » D’ici la fin 2012, on va voir arriver la venue d’un suppôt de Satan. Il sera capable de déverrouiller sur un seul coup et en même temps toutes les bouches de l’enfer existantes encore la sur terre. « 
– » Quoi ?  » Souffla juste Buffy en froissant nerveusement entre ses doigts un des feuillets de Giles.
– » Attention Buffy ce sont des écritures anciennes.  » Marmonna Giles en retirant des mains de la jeune fille le feuillet tâché d’encre.
– » Pourquoi d’ici 2012 Giles ?  » Demanda Angel en fixant les papiers épars.
– » Je ne sais pas. J’ai juste commencé la traduction. « 
– » Giles quand vous dites suppôt de Satan, vous, vous parlez du Satan des enfers ?  » Demanda Buffy en figeant son regard sur le profil de son observateur.
– » Oui. Je parle du Satan des puissances d’en bas.  » Répondit Giles à peine audible en faisant glisser sur eux même les feuillets comme pour les discipliner, les classer dans un certain ordre.
– » Et cette bête à cornes va nous arriver comment ?!  » Jeta Buffy presque joyeusement pour juste détendre une atmosphère qui semblait tout à coup se débattre sous une chape de plomb.

Angel se leva pour marcher dans la pièce.
Inquiet, il laissa son regard errer vers l’invisible jusqu’à ce que Giles prenne à nouveau la parole.
– » Voilà c’est là…Après un long sommeil, il montera des entrailles de l’enfer pour faire de la terre leur sanctuaire.  »
– » C’est une attaque en front pour redonner à la terre son état originel.  » Lui décocha Angel à demi de profil et d’un regard par en dessous.
La seconde d’après il enfonçait ses deux mains dans les poches de son long manteau, Buffy quittait le canapé pour se diriger vers sa chambre.
Moins d’une minute plus tard elle était de retour dans le dos d’Angel qui s’était à nouveau avancé vers la table aux écritures.
– » Vous avez du monde sur les différentes bouches de l’enfer ?  »
– » Il y a de jeunes tueuses en place.  »
– » Si l’enfer se déchaîne ce ne sera pas suffisant.  »
– » Je sais.  » Répondit Giles en se levant du canapé.
Il rajouta presque aussitôt dans le regard du vampire.
– » Pour l’instant les écritures ne parlent que d’un seul démon.  »
– » Il faudrait savoir exactement où et quand ce démon doit apparaître….et comment le tuer.  »
– » J’y travaille. Chaque ligne traduite est un pas en avant.  »
– » Je suis descendu au Continental mais je rentre demain ou plutôt dans quelques heures vu l’heure qu’il est…je suis de nouveau à l’hôtel Hypérion. Appelez moi. »
– » Dès que j’en sais plus.  »
Angel s’écarta, alors les deux hommes se tournèrent vers une Buffy qui emprisonnait une paire de draps entre ses bras.
– » Tu pars ? Le jour se lève.  » Avança t’elle aussitôt.
– » Je vais prendre les égouts.  »
– » Mais tu peux dormir ici ! Y’a la place !  » Lâcha t’elle d’un demi sourire.
Angel sortit les mains de son manteau.
Gêné, il quitta Buffy un instant des yeux avant de plonger à nouveau dans son regard émeraude.
– » Je…euh, je ne suis pas venu seul en Italie, une amie m’accompagne et elle s’inquièterait si elle ne me voyait pas rentrer.  »
– » Oh…  » Laissa à peine entendre Buffy en serrant les draps pour s’aider à rajouter d’une façon détachée.
– » Qui ? La fille loup garou ?…Elle griffe et elle mord quand vous faites l’amour ? !  »
Tendue, elle laissait exploser la jalousie qui venait de lui transpercer le cœur, Angel rajoutait sur le même ton que le sien.
– » On fait l’amour comme tout le monde ! Contrairement à une certaine tueuse et un certain vampire blond qui font tomber les murs !  »
– » Evidemment que vous faites l’amour comme tout le monde, ça j’en doute pas une minute, il faudrait qu’elle puisse te faire perdre ton âme pour te faire décrocher les étoiles ou les murs !  »
– » Vous avez terminé ! On a des choses bien plus graves à traiter que de savoir qui dors avec qui !  » Avait presque hurlé Giles furieusement agacé devant le jeu des deux personnes qui par le passé lui avaient déjà coûté bien du tourment.
Ils n’avaient pas besoin qu’ils en remettent une couche pour accompagner les évènements monstrueux qui les attendaient tous.

Pour fuir le regard trop lumineux de Buffy où se lisait colère et chagrin, Angel baissa la tête et se dirigea vers la sortie.
Il fermait la porte, Buffy se laissait tomber sur le canapé sa paire de drap toujours entre les bras.
Et tandis qu’elle laissait son regard fixer le sol, Giles investissait la grande table pour poursuivre la traduction.

 

Le soleil commençait à prendre sa place dans le ciel quand Angel se décida à entamer le couloir qui conduisait vers la suite qu’il partageait avec Nina.
Le tapis qui distribuait les chambres aurait pu être foulé par le vampire depuis une demi heure déjà et sa vitesse de démon pas comme les autres y aurait été pour rien sur ce coup là pour la bonne raison que Buffy habitait non loin du Continental hôtel.
Mais la bonne raison était qu’il n’avait pu se résoudre à retrouver Nina en sortant du petit appartement de Buffy, à la presque sortie de ses bras.

Aussi il avait préféré errer au hasard des égouts, le temps de calmer ses émotions, le temps de dissiper le poison amoureux qui s’était infiltrer dans son cœur.  » Comment un cœur sans vie peut avoir autant de chagrin ?  » Pleura t’il sur lui-même en serrant son poing droit. Celui là même qu’il s’était entaillé en frappant avec force la paroi lisse des égouts comme pour s’aider à reprendre ses esprits.

Il fit jouer ses doigts pour détendre son poing endolori puis les glissa dans la poche de son pantalon pour se saisir de la carte passe qui allait lui ouvrir la suite.

A peine la porte passée, la jeune fille entièrement vêtue lui tomba dans les bras pour lui arracher un baiser. Comme à son habitude, Angel recula aussitôt sa tête en arrière pour ne pas essuyait plus qu’il n’en faut la fougue amoureuse de la jeune Nina.
La seconde d’après il dénouait les deux bras que la jeune fille avait passés autour de son cou. Il s’écarta alors pour retirer son manteau.
– » Tu es blessé ?  » Interrogea la jeune fille en dévisageant la main entaillée d’Angel.
– » C’est trois fois rien.  » Répondit le vampire en abandonnant son manteau au dossier d’un des deux canapés.

.
En abandonnant les draps au canapé, l’Elue venait de se lever comme un ressort à la sortie de sa boite.
– » L’Immortel !  »
– » Va dormir Buffy.  » Murmura Giles par-dessus ses lunettes, par-dessus ses livres et par-dessus la table elle-même.
– » Dormir ?!  » Interrogea t’elle d’un regard dans le vide.

– » J’ai cru que tu ne rentrerais jamais…alors ?  » Interrogea Nina tandis qu’Angel s’avançait vers elle.
Le vampire était conscient qu’il devait se rattraper face à la jeune fille pour juste effacer l’entrée taciturne qu’il venait d’accomplir.
Nina était une gentille fille, celle là même qui lui fallait dans l’instant pour consoler son cœur meurtri.

Il se dessina un gentil sourire puis posa finalement une main contre la taille de la jeune blonde.
– » Tu sors ?  » Murmura t’il en relevant la robe que Nina avait enfilée.
– » Je voulais aller faire quelques courses avant de renter aux Etats-Unis. Oui j’étais certaine qu’on partirait aujourd’hui. Tu es un champion !  » Sourit la jeune fille.
Le regard brillant, elle posait ses deux mains à plat contre les larges épaules du vampire.
– » On prend l’avion dans quelques heures, alors ne traîne pas. « 
Soulagée de rentrer enfin, elle fit briller ses yeux davantage.
Oui, elle était bien heureuse de s’éloigner pour le compte de cette Italie qui lui parlait trop le grand amour de son champion.
Elle effaçait son sourire pour recevoir un Angel qui se penchait déjà pour poser ses lèvres sur les siennes quand des coups rapides résonnèrent contre le bois de la porte d’entrée.
Alors le vampire suspendit forcement son action.
D’un regard en direction de la porte elle-même, bizarrement surpris il fronça ses sourcils mais il leur fit aussitôt reprendre leur forme première pour se permettre le long battement de cils qui ferma doucement ses yeux pour mieux l’enfermer, l’enfermer avec lui-même.
La seconde d’après en rouvrant les yeux, il écartait une Nina qui l’avait vu changer de couleur à la mesure de ses battements de cils.

Angel marchait vers la porte en sachant bien qu’il marchait vers le poison qui infiltrait à nouveau la totalité de son cœur.
Aussi sans attendre il ouvrit en grand la porte en question et d’un geste du bras presque las, invita Buffy à entrer.

En se prenant nerveusement les mains, l’Elue fit deux pas décidés dans la pièce.
Elle relâchait ses bras tandis qu’en refermant la porte Angel interrogeait déjà d’un murmure.
– » Buffy ? « 
La plainte étouffée de Nina face au prénom trop connu vola un regard à Angel et des mots à Buffy.

– » Oui, c’est moi !  » Avança l’Elue en précipitant un regard sur Nina juste avant de rattacher le regard du vampire.
Alors elle précipita ses mots et ses pas au hasard.
– » Je sais que je tombe mal, j’en suis consciente et j’en suis désolée, sincèrement désolée. « 
Elle se stoppa un instant pour poser une main contre sa poitrine, tenter de faire peser la sincérité de ses mots.
– » Mais si je suis venue c’est parce que, il n’y a pas une heure, tu m’as interrogée sur l’Immortel et… « 
Elle arrêta de marcher en se rendant compte qu’elle touchait presque le torse d’Angel de qui elle s’était naturellement rapprochée.

– » Et je me suis dit que je te devais la vérité !…La vérité pleine et entière.  » Rajouta t’elle en baissant la voix alors que son regard attachait désormais uniquement la chemise en soie face à elle.
Angel n’était pas dupe sur toute l’étendue du pourquoi de sa venue, pas dupe face au numéro qu’elle venait de lui jouer.
Torturé par l’odeur vanillée qui émanait des cheveux blonds sur lesquels il se penchait, il murmura en douleur mais dans une plainte de reproche presque amère pour sauvegarder son cœur déjà trop souvent égratigné.
– » Ca y est tu as fini ?…Pourquoi tu me fais ça ? « 
 » Me faire vivre ta présence alors que j’étais sur le point de passer avec une autre un peu de baume sur mon cœur déjà en poussière.  » Pensait il.
Buffy releva lentement la tête puis glissa doucement une de ses mèches blondes derrière une de ses petites oreilles.
Alors d’un battement de ses longs cils, elle resta muettement suspendue dans ses yeux à lui.

Elle laissait son regard émeraude se fondre dans celui au dessus d’elle, celui torturé, bien trop fiévreux et bien trop chocolat.
Elle le sentait atteindre le fond de son âme quand Angel répéta si peu audible en mesurant sa voix pour ne pas laisser entendre sa douleur.
– » Pourquoi tu me fais ça Buffy ? « 
En remuant sa tête blonde pour dissiper les larmes de l’aveu qui envahissaient ses fenêtres émeraude, Buffy baissa la tête pour rester uniquement rattachée à la soie face à elle.
– » Pourquoi ?  » Chuchota Angel.
– » Parce que…parce que c’est d’abord à moi que tu appartiens.  » Laissa t’elle passer d’un pleurnichement étranglé alors qu’elle relevait la tête pour rattacher son regard.
Face à ces quelques mots qui sonnaient si juste, Angel entrouvrit la bouche comme si tout à coup il avait besoin d’air.

– » Je vais vous laisser, je vois que vous avez des choses à vous dire.  » Avança Nina en marchant vers la porte.
– » Nina attend !  » Lui lança Angel en sortant de sa torpeur, en s’écartant de Buffy pour la saisir par un bras alors qu’elle saisissait son sac à main.
– » Je devais sortir faire des courses, c’est le bon moment je crois.  » Laissa t’elle entendre en se dégageant de l’étreinte.
Angel savait que les mots de Buffy venaient de lui clouer une peine sans pareille et c’était la dernière chose qui voulait lui faire.
Aussi il rajouta alors qu’elle touchait la porte.
– » Tu peux rester et sortir plus tard. « 
En saisissant la poignée, elle se tourna vers lui pour se laisser capturer du regard.
– » Pourquoi je resterai ? Donne moi une raison de rester ? « 
Forcement Angel n’en trouva pas.
– » A tout à l’heure.  » Murmura Nina.
Elle ferma la porte sur elle, Angel se tourna vers Buffy qui n’avait pas bougé.

Elle pinçait ses lèvres boudeuses comme pour se les manger elle-même d’un air désolé où comme pour s’interdire de parler face à la contrariété que le vampire lui distillait en la plantant du regard.

Face à son mutisme, elle laissa entendre le premier mot en levant un sourcil.

– » Quoi ?!  » Lâcha t’elle alors pleine de mauvaise foi.
– » Quoi ?!  » Répéta Angel pour mieux accentuer sa contrariété à lui, sa mauvaise foi à elle.
– » Oui quoi ? Tu ne voudrais pas que je prenne un rendez vous quand j’ai besoin de te parler ? « 
L’image de Buffy ayant besoin d’un rendez-vous pour lui parler fit sourire Angel dans sa tête, mais il rajouta gravement cependant.
– » Ca suffit les faux semblants Buffy. Tu n’es plus une enfant aujourd’hui. Je sais que tu es venue jusqu’ici parce que tu ne supportais pas l’idée que je, que je,…dorme avec Nina. « 
Buffy remua la tête vers l’invisible pour chasser les larmes qui lui montaient puis fit les trois pas qui la séparaient encore d’Angel.
Ils restèrent à nouveau suspendus du regard, Buffy murmura.
– » C’est vrai. Je ne supportais pas cette idée là…Mais toi, réponds à ma question. « 
– » Quelle question. « 
– » C’est d’abord à moi que tu appartiens. » Affirma t’elle en guise de question.
Angel savait qu’elle en connaissait l’unique réponse et que dans l’instant elle avait juste besoin d’une chose, l’entendre tomber de sa bouche à lui.
– » C’est d’abord à toi que j’appartiens. Tu le sais. Tu l’as toujours su. Hier, aujourd’hui et demain je t’appartiens. « 
Buffy se mangea à nouveau la bouche pour s’interdire le sourire, celui là même qui en faisant pleinement briller son regard émeraude était en train de lui arracher des larmes.
Et tandis qu’elle posait ses deux mains à plat contre sa nuque Angel murmurait tout juste audible.
– » Toi dis moi, dis moi que tu viens de me faire un plan Dawson ? « 
– » Embrasse moi.  » Laissa t’elle passer au bord du sanglot.
Il entra en pleurnichant dans sa bouche, l’instant d’après il la plaquait contre son corps d’homme pour mieux la faire décoller du sol, mieux la gardait prisonnière entre ses bras forts, mieux la garder prisonnière dans ce monde de fou qui jouait à être le leur…………….A suivre……….

Et si le baiser qui attachait leurs langues les gardait au bord du vertige, les entraînant avec tant de force au hasard de la pièce, la commode placée entre les deux canapés stoppa les pas d’Angel.

Comme un noyé il s’arracha de la bouche humide de Buffy qu’elle garda forcement entrouverte et si près de la sienne.

-« Tu es entrain de me faire devenir fou. » Articula difficilement Angel en excuse et en déglutissant sa salive.
Il s’apprêtait à déposer la jeune fille qui s’était enroulée à son corps, les jambes passées autour de sa taille comme pour mieux l’emprisonner, mais à peine avait t’il détourné les yeux qu’une des mains de Buffy froissa avec violence les cheveux courts de sa nuque pour juste le ramener.
Sans appel et sans autorisation, avidement Buffy entra de nouveau dans sa bouche à la recherche du vertige toujours là.
Pour la main qu’il plaqua aussitôt et sans détour contre ses reins de fille, Buffy su sans se tromper qu’il en voulait encore au moins autant qu’elle-même.

Et si elle l’entendait gémir à sa juste mesure, c’est qu’il venait de leur faire quitter la commode et qu’il les basculait presque désespérément sur un des deux canapés en cuir brun.

Elle se retrouva enfermée sous la puissance de son corps sans pareil, en sentant dans l’instant la virilité d’Angel grandir davantage contre le bas de son ventre elle réalisa qu’il venait de passer une main sous son petit tee-shirt blanc.
Les doigts longs et souples électrisèrent Buffy d’un seul coup, et tandis qu’Angel partait goûter la ligne de son cou, elle ne pouvait s’empêchait de faire rouler sa tête dans la grande main qui emprisonnait pourtant si bien les cheveux fins de sa nuque de fille.

Elle pleurnicha en passant ses mains sous la chemise en soie pour juste partir à la conquête de son dos où le lion ailé était collé là depuis si longtemps, et forcement ce fut l’instant où elle souleva ses hanches pour se coller davantage contre son sexe à lui.
Cette chaleur intense qu’elle avait toujours ressenti en effleurant simplement sa présence pris tout à coup une telle ampleur qu’elle fit exploser l’échelle du baromètre qui graduellement mesurait la raison.

Sans même s’en rendre compte, Buffy laissa passer un gémissement amoureux doublé d’un sanglot et c’était forcement pour la bouche qui gémissait en cueillant un de ses seins orgueilleusement dressé.
Brusquement plus que tout au monde elle eu envi de l’avoir lui tout au fond de son corps de femme, tout au fond de son moi intérieur, et c’était peut être parce que les doigts d’Angel venait de déverrouiller son jeans pour mieux passer la barrière de son string en dentelle.
Buffy s’entendit râler trop fort, sans attendre elle déboutonna le pantalon d’Angel pour atteindre son caleçon.
-« Buffy ! » Se reprit Angel pour une mise en garde et en redressant la tête d’une voix qui ne passait plus.
Si sur le mot elle avait abandonné son caleçon, c’était simplement parce qu’elle s’abandonnait elle-même en entrant dans l’orgasme sous les doigts d’Angel qui avaient trop vite et trop bien joué et qui jouaient encore.
Désemparé par eux même, par ce qu’ils venaient de faire, par ce qu’ils avaient failli faire, par la vague qui les avait si vite submergée, Angel ne retira toutefois pas ses doigts pour juste un plaisir de plus, pour juste le regard renversé de Buffy qui se noyait dans le plaisir.
Au bout de lui-même, et de tous les deux réunis, il se pencha simplement pour aller goûter la jouissance de la jeune fille.

Quand le dernier râle de Buffy roula dans sa bouche à lui, Angel retira doucement ses doigts amoureux.
Il voulut s’extirper aussitôt du canapé mais le regard encore tout embué du plaisir amoureux venait de plonger en apnée dans son regard chocolat pour juste lui dire je t’aime de plus près, juste pour lui dire de plus près je suis à toi, alors forcement il resta prisonnier sous la petite main qui venait de lâcher les cheveux de sa nuque pour passer comme par enchantement sur une de ses joues ombrées, sur sa barbe juste naissante.

Sur le pic de leur regard enlacé qui brillait avec tant de force au point de décrocher les étoiles, Angel évita les doigts de Buffy sur sa bouche en s’extirpant sans plus attendre des bras qui voulaient le garder.
Même si tant de plaisir lui brouillait encore le décor, Buffy se releva aussi mais bien moins vite que le vampire.

Face à leurs vêtements malmenés ils restèrent un instant à se dévisager jusqu’à ce qu’Angel s’éjecte presque en direction de la salle de bain.
Et tandis que Buffy réajustait ses vêtements, elle était certaine qu’il était en train de se passer la tête sous l’eau froide.
Elle aurait parié, elle aurait gagné.
Une minute plus loin il réapparaissait avec ses cheveux complètement détrempés qui lançaient des pics dans tous les sens.
Buffy n’osait pas le regarder droit dans les yeux mais sur le regard qu’elle lui jeta de biais il captura aussitôt sa lumière.
Alors elle resta suspendue dans ses yeux jusqu’à ce qu’il parle.

-« Crois moi, l’Atlantique entre nous c’est encore insuffisant. »
-« Si tu fais l’amour à Nina, je te plante le pieu. »
Angel souleva aussitôt des sourcils qui marquèrent l’étonnement pour des mots qu’il n’attendait pas.
Buffy fixa instantanément l’invisible et rajouta les poings sérrés mais d’une voix éteinte.
-« Pardon. »
Pour le sentiment et le mot de Buffy, Angel remua la tête en s’avançant aussitôt vers elle. Il ne voulait pas la quitter sur cette impression alors qu’elle était la seule à faire battre son cœur sans vie.

Elle se glissa sagement dans ses bras et posa une joue contre ce cœur qui ne voulait pas jouer de musique, pas même à elle. Elle qui aurait tout donner pour entendre un seul de ses battements.

-« C’est ma faute. » Murmura Angel.

-« Angel ? »
-« Hum ? » Laissa entendre Angel une joue contre sa chevelure blonde.
-« Tu crois qu’un jour on sera heureux toi et moi ? »
-« Oui. » Murmura Angel.
Sans faire quitter à sa joue la soie de sa chemise, Buffy leva la tête pour saisir le regard chocolat qu’il venait de pencher sur elle.
Il rajouta audible juste pour elle.
-« Parce que désormais je veillerai à ce que l’océan reste entre nous. Je ne reviendrai plus te faire subir cette souffrance. »
Ce n’était pas les mots que Buffy espérait, elle lâcha doucement les reins d’Angel pour sortir simplement de ses bras.

-« Je vais y aller. »
-« Oui. »
Buffy le lâcha des yeux et se dirigea lentement vers la porte.
Aussitôt Angel enfonça ses deux mains dans le fond des poches de son pantalon comme pour s’aider à la suivre uniquement du regard.

Presque à toucher la porte, Buffy se tourna vers lui.

-« Je suis toujours ta petite amie ? »
-« Toujours. »
Ils se dévisagèrent tristement puis Buffy se retourna pour définitivement quitter la suite.
Ce fut l’instant choisi par un visiteur pour cogner de rapides coups contre la porte.
Buffy se tourna vers Angel qui avançait déjà en fronçant des sourcils qui marquaient la contrariété sur son front.
Buffy s’écarta pour simplement le laisser ouvrir.

-« Giles ! » S’exclama Buffy.
-« Spike ! » Renchérit Angel tandis que l’Observateur et le vampire blond entraient sans attendre.

-« Tu ne te refuses rien ! » S’exclama le vampire blond en faisant danser sur la marche de ses pas son long manteau en cuir noir.
Il jouait à l’inquisiteur des lieux sous la contrariété d’Angel tandis que Giles précipitait.
-« Buffy, on doit rentrer à L.A. dès aujourd’hui. »
-« Quoi ? » Murmura la jeune fille en gardant la bouche presque ouverte sur la surprise.
-« C’est grave… »
-« Déjà ! » Coupa Spike en dévisageant Angel et Buffy à tour de rôle.
Sachant bien à quoi correspondait le « déjà » du vampire blond, d’un regard excédé, Angel soupira comme si il avait de quoi remplir d’air sa cage thoracique, Buffy demandait.
-« Déjà, quoi ? »
-« Spike ne commence pas ! » Lança Angel en marchant sur lui d’un regard noir et d’un doigt en avant.
-« Je sens ton odeur sur elle. » Lui lâcha Spike d’un sourire forcé qui voulait juste dire, tu ne peux pas nier.
-« Vous les vampires avec votre sale manie de tout renifler ! » Leur jeta Buffy.
Ils se tournèrent instantanément vers elle, Giles ajoutait déjà.
-« Qu’est ce qui s’est passé ici ? »
-« Rien ! » Lança précipitamment Buffy pour gommer une gêne subite face à Giles.
L’Observateur passa un instant des cheveux détrempés d’Angel à une Buffy qui avait finalement baissé la tête.

-« Qu’est ce qui se passe Giles ? » Demanda Angel autant pour s’écarter de Spike que pour changer de sujet.
-« Le démon des enfers est déjà en marche, et c’est aux Etats unis qu’il va voir le jour. »
-« Vous êtes sûr ? »
-« Le nouveau monde, y’a pas de doute. J’ai réservé sur le même vol que le tien. Nous partons tous ce soir. »
-« C’est de toute façon le seul vol pour L.A. » Murmura Angel comme enfermé avec lui même tout à coup.
-« Je vais appeler Dawn pour lui dire que j’arrive. »
Devant le regard interrogateur d’Angel qui émérgeait à nouveau, Buffy rajouta rien que pour lui.
-« J’ai eu besoin de l’envoyer un temps chez Willow. Je t’expliquerai plus tard. »
-« Et lui qu’est ce qu’il fait ici ? » Lança Angel mécontent en jetant un rapide regard à Spike.
Giles s’interposa en parlant ferme.
-« Vous aurez tout le temps de discuter dans l’avion. Nous n’avons pas de temps à perdre en explications futiles. Buffy si tu as des bagages à faire c’est le moment. »
-« Oui. » Avança Buffy déjà sur le pied de guerre.
L’Observateur regarda Angel droit dans les yeux.
-« Angel, euh…tu peux nous héberger dans ton hôtel Hypérion ? »
-« Oui, c’est pas la place qui manque. » Répondit Angel presque chaleureusement, en tout cas conciliant.
Sur son dernier mot, lui même et Buffy s’accrochèrent en alerte du regard.
-« L’océan hein ? » Avança Buffy d’un ton de reproche qu’elle destinait juste aux puissances d’en haut.
Les puissances d’en haut qui semblaient prendre un malin plaisir à toujours les mettre face à face quoi qu’ils fassent pour s’en protéger.
Angel clôtura ses lèvres qui s’étaient entrouvertes pour les mots de Buffy, pour le destin qui les poursuivrait toujours sans relâche comme pour mieux les faire souffrir.
Spike demandait.
-« Quoi l’océan ? »
-« Quelque chose que tu ne peux pas renifler Spike ! » Lui jeta Buffy sans même le regardait tandis qu’elle se dirigeait déjà vers la porte.

« Décidemment je ne sortirais jamais de cette chambre. » Pensa Buffy en voyant Nina entrer à son tour.
Face à tout ce monde, la jeune fille se stoppa à peine le seuil passé et tout près de Buffy.
-« Qu’est ce qui se passe ? » Demanda t’elle en poussant la porte dans son dos et en glissant machinalement la carte pass dans une de ses poches.
-« On va tous rentrer à L.A. par le même vol, quelque chose de mauvais se prépare. » Lui expliqua Angel.
-« Alors on ira pas à Hawaï ? » Laissa entendre Nina déçue.
En avançant une main sur sa bouche, Buffy ne pu s’empêcher de pouffer. Elle s’était mangée les lèvres pour atténuer son petit rire mais chacun avait entendu.
Nina tourna aussitôt la tête vers elle.
-« Qu’est ce qui vous fait rire ? » Avança t’elle contrariée.
En levant le menton, Buffy serra ses poings et balança légèrement son corps comme pour donner un élan décidé à ses mots.
-« Ne me dites pas que vous aviez aussi pensé à le faire s’allonger sur une plage ? »
A la mine de Nina, Buffy su qu’elle avait visé juste.
-« Vous voulez me le faire cramer en chemise à fleurs sous le soleil Hawaïen ? » Jeta t’elle d’une voix coupante.
Sans quitter Nina du regard elle s’avança jusqu’à saisir la porte de sortie qu’elle ouvrit aussitôt. Le court temps d’arrêt qu’elle s’était offerte avant de passer la porte était destiné qu’à une seule et unique chose, lever d’un regard en biais des sourcils narquois sur une Nina qui était restée sans voix.

En arpentant le tapis du couloir, Buffy savait bien qu’elle venait de mettre Angel dans l’embarras. Sans l’avoir même regardé, elle était certaine qu’il avait baissé la tête sur ses mots pour juste tenter de rassembler ses idées.
Et ce n’était pas le sifflement que Spike avait lâché comme si il essuyait une bombe qui pouvait lui dire le contraire.
-« Le retour des enfants terribles, ça nous promet du bon temps tout ça ! » Avait rajouté le vampire blond au hasard de la pièce et en finissant par planter son regard azur dans celui tout à fait noir qu’Angel lui dédiait.


Le vampire blond marchait désormais lui aussi sur le tapis et juste derrière les pas de Buffy en compagnie d’un Giles qui interpellait la jeune fille dans son dos.
Buffy savait que l’Observateur voulait relever sa désagréable attitude.

-« Buffy ! » Lança t’il à nouveau.

Elle était certaine que Giles levait un doigt dans sa direction mais elle n’écoutait pas.

-« Je n’écoute pas Giles !…Je n’écoute pas. » Rajouta t’elle d’un murmure qui l’enferma avec elle-même.

Non elle n’écouterait pas, elle était l’Elue, la seule, l’Unique, le dernier rempart contre le Mal, celle qui de tout temps avait été capable de déjouer toutes les prophéties. « Il ne manquerait plus que je me laisse atteindre par une fille qui se met à baver les soirs de pleine lune. » pensa t’elle pour toute conclusion.

Si Angel et Nina avaient bouclé leurs bagages sans pratiquement échanger une parole, c’était pour les mots qu’Angel avait lâchés presque en excuse.

-« Ma vie ne m’appartient pas, tu le sais, tu l’as toujours su. Elle appartient à la lutte contre le Mal. »
-« Je croyais qu’en premier lieu, c’était l’Elue la lutte contre le mal. »
Angel la regarda droit dans les yeux, Nina compris que pour le vampire ça signifiait la même chose.
-« Oui. » Murmura t’elle alors en ouvrant sa valise.
-« Nina, Buffy et moi seront toujours connecté au-delà de tout dans ce monde, nous sommes deux champions, mais ça ne veut pas dire que mon histoire avec toi n’existe pas. »
« Jusqu’à quand » pensa Nina en sentant qu’il rajoutait les derniers mots comme pour une excuse de plus.


Chez Buffy, la discussion avait été bien plus houleuse.
Giles suivant l’Elue dans chacun de ses pas tandis que sans répondre elle préférait commencer à boucler ses bagages.

Spike une bière à la main avait préféré investir le canapé pour s’amuser du spectacle qui dénotait les craintes de l’Observateur.

Alors que Giles et Buffy traversaient une fois de plus la pièce principale, le vampire blond ne pu s’empêcher de lancer du sourire sardonique qui était le sien.
-« Tasse de thé, dépucelage raté, tasse de thé. Evidemment pour ne pouvez pas comprendre. »
Giles le fusilla du regard mais choisi de ne pas répondre préférant alors invectiver Buffy à nouveau.

 

Bien plus tard en passant la porte de l’avion, Giles était encore par les mots sur le dos de Buffy.
Excédée, elle se stoppa net en saisissant la bandoulière de son petit sac de voyage, ses valises ayant étaient déjà avalées par la soute.

-« Qu’est ce qui vous fait peur Giles ? Le retour d’Angélus ?! »
-« Ben…en gros c’est ça. » Soupira Giles.
Buffy le trucida du regard, et vira de bord pour s’enquérir de son siège.


Dieu merci pensa t’elle, l’avion était très peu occupé et elle pourrait investir les trois sièges cote à cote si elle voulait dormir un peu avant leur arrivée à L.A.

-« Qu’est ce que vous faites Giles ? »
-« Je te signal que c’est mon siège Buffy. »
-« Giles ! Essuyez vos lunettes, vous ne voyez pas que l’avion est à moitié désert…Quoi ? » Rajouta Buffy pour Spike qui était lui aussi là à attendre qu’elle laisse le passage.
-« Prenez le large ! » Leur intima Buffy de la main.

Spike alla se jeter deux rangées plus loin pour se renfrogner dans un coin tout contre un des hublots. Giles choisit la ranger derrière Buffy.

-« C’est une chance que nous ne soyons pas en période estivale, c’est vrai que l’avion est plutôt désert. » Sourit l’Observateur en attachant sa ceinture.
-« Oui et c’est à se demander pourquoi certains restent collés face à tout cet espace ! »
-« Buffy. » Avança simplement Giles comme pour gronder alors qu’elle verrouillait à son tour sa ceinture.
Forcement sa vision périphérique avait attaché Angel et Nina assis cote à cote à quelques rangées de là.

L’avion décolla sans encombre, et Spike fut le premier à emprunter l’allée centrale afin de rejoindre le bar.
Angel le vit passer, il se pencha même pour le voir traverser le petit hall qui desservait les toilettes puis enfin entrer dans le bar.
Il se redressait, Nina lui demandait,
-« Qu’y a t’il ? »
Il ouvrit la bouche pour parler mais déjà le passage d’une Buffy arrivée dans son dos lui faisait lever les yeux.
-« Si tu veux des explications c’est par là ! » Lâcha Buffy sur la marche de ses pas et en désignant simplement le bar d’un geste du menton.
Sans même un regard de plus que celui qu’elle lui avait lâché de coté elle continuait à avancer en se demandant si Angel avait compris le sens même de ses mots, tant elle avait parlé vite et tendue, tant elle avait marché vite.
Alors sans penser plus avant, elle étouffa simplement un petit sourire en reconnaissant le bruit familier du pas qui marchait déjà derrière elle.

 

Spike rouspéta pour la forme quand ils rejoignirent sa table et ne pu s’empêcher de s’exclamer en voyant Giles arriver à son tour.
-« On fait de plus en plus réunion anciens combattants vous ne trouvez pas ?! »
-« Dis moi ce que l’ancien combattant fait en Italie ? ! » Laissa passer Angel de son regard noir et entre ses dents serrées pour juste mesurer sa voix, juste éviter aux quelques clients arrivés d’entendre leur conversation.
Spike lui répondit sur le même ton et du petit sourire forcé qui était le sien.
-« Je te signal que j’ai toujours bossé avec Buffy. »
-« Oui et on se demande bien pourquoi ?! »
-« Vous n’allez pas commencer tous les deux ! » Lança Buffy pour les faire cesser.
-« Et dire que l’équilibre du monde repose sur des d’adolescent attardés ! » Lança Giles à voix basse pour marquer son mécontentement.
Les deux vampires baissèrent la tête, Buffy en profita pour baisser les yeux sur ses mains qu’elle avait jointes sur la table.
L’employé du bar déposa entre eux les boissons commandées et ce fut juste l’intermède qu’ils leur fallaient afin que chacun se reprenne.

-« L’immortel ?! » Demanda Angel.
-« Il fallait absolument l’éliminer, j’ai traîné dans son entourage jusqu’à gagner sa confiance, jusqu’à relever ses habitudes, jusqu’à m’en éloigner quand c’est devenu dangereux, pour mieux revenir la nuit dernière mais tu as fait le travail avant moi. »
-« Et pour ça tu as eu besoin de sortir avec lui ?! » Cracha Angel de son regard noir.
-« Mais je ne suis jamais sorti avec lui au sens où tu l’entends ! » Se justifia Buffy de son regard brillant.
-« Pourtant Andrew… »
-« Andrew ?!…mais ce garçon là n’a pas toute sa tête ! » Rajouta Buffy en se frappant sa propre tête pour mieux soutenir ses mots.
-« Pourtant, il semblait plutôt convaincant quand il nous a dit que tu le recevais chez toi ? » Insista Angel sur le même ton.
-« C’est un interrogatoire ou quoi ? »
-« Oui. » Cracha à nouveau Angel sous le regard amusé de Spike.
-« Bon… » Commença Buffy interrompu aussitôt par Giles.
-« Dépêche toi Buffy de régler tes histoire de cœur, j’ai des choses importantes à vous dire. »
-« Quand tu es venu chez moi, et oui forcement je sais par Spike que vous êtes venus, tu ne t’ais pas dit, toi qui relèves les odeurs mieux que personne, oui Spike mieux que personne alors ne lèves pas les yeux au ciel, tien c’est quand même drôle que l’odeur de l’Immortel ne soit nulle part ici ? …tien c’est quand même drôle que vu l’heure tardive et même du milieu de la nuit que Dawn, Dawn ne soit pas là ?… Fallait il que tu sois aveuglé par la jalousie pour avoir oublié l’essentiel de ce qui fait les bases. »
Douché, Angel battit des cils et baissa la tête face aux mots trop vrais de Buffy mais très vite il essuya un petit sourire.
-« En fait, tout ça ce n’est pas de ma faute,…tout ça, c’est la faute d’Andrew. »
Spike et Buffy éclatèrent de rire, le vampire blond affirma à travers son rire.
-« Comment deux démons comme toi et moi on a pu se laisser berner par un mec pareil ! »
Angel afficha un sourire franc, Buffy rajouta d’un large sourire.
-« Mais de toute façon il fallait éliminer l’Immortel n’est ce pas Giles ? ! »

-« C’est pas moi qui te dirais le contraire. » Rajouta Angel en reprenant son sérieux.

Quand Giles eut sur lui tous les regards, il se décida à parler.
-« Il ne fallait pas éliminer l’Immortel. Nous avons fait une énorme erreur en l’éliminant. »
-« Quoi ? » Lâchèrent les trois champions face à lui.
-« Il ne s’appelait pas l’Immortel pour rien. Les puissances supérieures du bien le protégeaient en essuyant certains de ses caprices parce qu’il était le porteur du sceau. Le sceau sacré destiné à maintenir en enfer les plus redoutables, ceux qui doivent y rester. »
-« Vous voulez dire qu’il bossait pour les puissances ? » Interrogea Angel d’un regard grave.
-« Heu,…on peut le voir comme ça. »
-« Et qu’est ce qui va se passer maintenant Giles ? » Précipita Buffy.
Spike rajouta le premier.
-« Oh rien de facile si tu veux mon avis. »
-« Quand Angel a tué l’Immortel, il a déclanché la venue du démon de Satan que nous attendons. »
-« C’est moi qui ait déclanché sa venue ?! » Demanda Angel comme si il n’avait pas compris alors qu’il avait parfaitement saisi. Il n’écouta même pas le oui de Giles déjà il rajoutait.
-« Moi, toujours moi, à croire que chacun de mes actes est une menace pour le bien. »
Il baissa les yeux sur ses doigts en prisent avec son verre, Buffy rajoutait.
-« Ne dis pas ça, tu as plus souvent été une menace pour le mal. »
Elle n’aimait pas le voir ainsi, retranché sur lui-même, se débattant avec ses états d’âme.
Il leva juste ses yeux pour attacher les siens.
Buffy lui sourit puis se tourna vers Giles qui avançait d’un regard dans le vide.
-« Le mal ou le bien, c’est souvent la même chose. »
-« Je suppose qu’on ne peut pas savoir où le démon va exactement apparaître ? » Demanda Buffy pressée de voir le regard d’Angel changer.
-« Je sais, je sais où. » Avança Giles.
-« Et bien dites le ! » Jeta Buffy brusquement sur les nerfs tandis que les deux vampires scotchaient leur regard sur Giles.

-« A feu Sunnydale, il va sortir du cratère de Sunnydale. »
Les trois champions restèrent la bouche ouverte sans plus avancer un mot. Giles poursuivit.
-« Il était sans aucun doute en sommeil, endormi là à attendre son heure depuis que tu as fermé. » Murmura l’Observateur dans le regard de son élève.
-« Vous voulez dire depuis que j’ai cramé ! » Lança Spike qui ne voulait pas que son acte de bravoure passe à la trappe.
-« Depuis que tu as cramé Spike ! Depuis que Angel a ramené l’amulette ! Voilà comme ça tout le monde est content. » Rajouta Giles excédé.
Il vida son verre et se leva de la table.
-« Je ne sait toujours pas par quel moyen il va ouvrir en même temps toutes les bouches de l’enfer. »
Il quitta la table et sortit du bar.
Spike se leva à son tour.
-« Je vais dormir et vous devriez en faire autant, quelque chose me dit qu’on va manquer de sommeil très bientôt.
Buffy et Angel le regardèrent sortir puis Angel plongea dans le regard de Buffy.

-« Spike a raison tu devrais aller dormir, et moi aussi d’ailleurs. »
-« Oui. » Murmura Buffy en lui volant une main pour juste la mettre contre une de ses joues, juste y abandonner le poids de sa tête, juste fermer les yeux. »
Angel la ramena contre son torse, posa un baiser sur ses cheveux et la garda ainsi un grand moment sans plus même avancer un geste.

-« Va dormir. » Murmura t’il au bout du compte.
Buffy leva son regard vers lui.
-« Oui. » Souffla t’elle en acquiesçant d’un petit mouvement de tête et d’un simple battement de cils.
Elle se leva et s’éloigna d’un sourire.

« Va dormir mon amour » pensa Angel sachant bien que la jeune fille aurait préféré dormir tout contre son torse, et que lui-même aurait aimé la garder là jusqu’à la fin des temps.

Le vampire plongea son regard humide jusqu’au fond de son verre comme si tout à coup il avait besoin d’un fond quelconque pour mieux penser, mieux vivre la sensation d’une Buffy là, tout près, dans son entourage immédiat, dans son hôtel Hypérion même.
Son regard finit par attacher le plafond puis au bout du compte il vida son verre comme pour se fuir lui-même, comme pour effacer la sourde inquiétude qui venait de faire perler son front de sueur.

Il était inquiet.
Inquiet pour leur avenir à tous les deux.
Inquiet face à ces jours à venir pris sous le feu de la bataille.
Et Angel vivait depuis trop longtemps pour ne pas savoir que les décisions prises sous le feu de l’action généraient trop souvent les trop grandes catastrophes.
Les grandes catastrophes que pouvaient nourrir seules les trop fortes passions.

En quittant le bar il su sans équivoque que très bientôt il renverrait Nina dans ses foyers.
Buffy venait de lui redessiner son ciel.……………A suivre en partie II.