Nouvelle Prophétie – Partie III

Attention cette fanfiction dont Angélus est le centre est classée N-18

Attention cette fanfic peut contenir des spoilers Angel saison 4 et 5

 

– » Buffy ! Tu…tu es rentrée ?  » S’exclama Fred en se prenant brusquement les mains tandis que la tueuse traversait le hall d’un pas décidé.
– » Tu n’as pas accompagné Spike et Gunn ?  » Demanda Buffy en l’approchant.
– » Heu…ils n’ont pas voulu de moi !  » Lâcha Fred d’un petit sourire.
– » Ah, je vois…une soirée entre hommes !…Giles et Wes ? « 
Fred eut un geste en direction du bureau d’Angélus.
Buffy s’y dirigeait quand elle surprit le petit sourire timide de Fred.
– » Qu’est ce qu’il y a ? « 
– » Je me disais que voir Dawn t’avait fait du bien. « 
– » Oui.  » Souffla juste Buffy en poussant la porte du bureau.

– » Tu n’es pas restée dormir chez Alex ?  » Demandait Wesley tandis que Giles était au téléphone.
– » Non. J’ai voulu éviter au maximum les questions de Dawn.  »
– » Dix huit heures trente,…bien…oui…Merci Willow.  »
Buffy dévisagea Giles, il raccrochait déjà le combiné.
L’Observateur fixa Buffy pour lâcher enfin.
– » D’un commun accord, nous avons tous pris la décision de faire venir Willow.  »
– » D’un commun accord ?!  » Lui jeta Buffy comme un reproche.
Elle se laissa tomber lèvres pincées dans le fauteuil d’Angélus.
– » Buffy ! Tu n’es plus apte à juger de la situation…ton cœur t’aveugle.  » Murmura Cordélia.
– » Oh toi lâche moi !  »
– » Je dis ça pour t’aider Buffy.  » Lui lança Cordélia surprise par le ton que venait d’avoir l’Elue.
– » Buffy.  » Rajouta Giles.
– » Merci à vous !  » Lança Buffy, fâchée devant la décision qu’ils avaient prise dans son dos.
Elle quitta le bureau presque sur ses mots.

– » Elle a l’air de plutôt bien le prendre.  » Avança Cordélia depuis le seuil du bureau, son regard posé sur l’escalier désormais désert.
– » Dawn l’a sans doute rattaché à la réalité.  » Murmura Fred pour elle-même.
– » De toute façon on a pas le choix.  » Avança Giles en faisant parler la conviction de tous.
– » Oui.  » Souffla juste Wesley en se passant une main dans les cheveux.


Buffy tournait en rond dans le salon.
Elle avait bien tenté de s’assoire sagement sur le canapé mais entre son impatience à la venue d’Angélus et son inquiétude qui marquait la venue de Willow, elle pensait bien exploser.

Deux heures avait passé trop lentement quand à bout elle pensa descendre au sous sol.
Finalement elle se jeta sur le chocolat qu’elle conservait au réfrigérateur.
Un barre puis une autre, elle finissait la tablette quand la porte fenêtre de la chambre se fit pousser sans ménagement. Elle s’élança comme une folle pour arriver dans les bras d’un Angélus qui finissait de fermer les rideaux.
– » Hé !  » Lâcha le vampire presque surpris en la recevant dans ses bras.
Buffy lui colla un baiser sur les lèvres puis repoussa son manteau pour le lui retirer aussitôt.
– » Je ne te laisserai plus sortir d’ici !  » Lança t’elle en l’entraînant vers le salon.
D’un haussement des sourcils qui soulignait parfaitement son sourire en coin, Angélus se laissa emmener par la main.
Buffy le poussa vivement contre le canapé où il se laissa tombé assis, la seconde suivante elle se jetait sur les coussins, à genoux près de lui.
Elle finit par poser ses fesses sur lui, sa joue contre son torse.
Une main dans ses cheveux blonds, la tête renversée contre le dossier du canapé, Angélus observait juste le plafond.

– » C’est tellement bon de t’avoir là.  » Murmura Buffy en se serrant davantage contre lui.
– » Oui.  » Laissa passer Angélus en fermant les yeux.
Buffy le sentit lâcher ses cheveux pour passer simplement sa main sous son tee-shirt.

Les yeux fermés elle aussi, elle se laissa doucement caresser le dos.

La pression de ces derniers jours disparaissait, chaque caresse la dissolvait davantage, Buffy crut un instant qu’elle allait s’endormir.
Elle leva son visage vers lui, aussitôt il suspendit ses caresses pour juste la regarder.
– » Ils ont fait appel à Willow pour te rendre ton âme…elle sera là demain. « 
Le regard émeraude essuyait un nuage, Angélus posa ses doigts sur ses lèvres.
– » Ne t’inquiètes pas…Willow ne peut rien faire. « 
– » C’est ce que je me suis dit parce que ton âme est déjà là, mais… « 
– » Plus personne ne pourra changer celui que je suis désormais…Lilah à voulu me faire retirer mon âme, mais je savais que ce serait un échec…en me ramenant Angel ne sait pas sacrifié pour rien. Le paradoxe que je suis aujourd’hui…comme dit Giles, ne peut plus être modifié.
– » Quel bonheur.  » Laissa passer Buffy d’un soupir heureux.
Elle lui vola un baiser avant de murmurer.
– » Pourquoi tu m’as joué cette horrible comédie ? « 
– » Parce qu’il fallait que toi, tu sois persuadée que j’ai changé pour que les démons le soient aussi. « 
– » Mais pourquoi allez vers ces démons ? « 
– » Des réponses…qu’ils sont les seuls à pouvoir apporter. « 
– » Mais pourquoi tu ne m’as pas mis au moins moi dans la confidence ? « 

Pendant quelques secondes, il la contempla sans vraiment la regarder puis rajouta presque pour lui même.

– » Dès l’instant où Lilah m’a cru rallié à leur cause, elle n’a pas arrêter de me coller ses sbires aux fesses. « 
– » Y’a pas que ses sbires qu’elle t’a collé aux fesses.  » Reprocha Buffy.
– » Buffy.  » Murmura Angélus en plongeant dans le regard jaloux de la jeune fille.
– » Tu m’as fait du mal. « 
– » Je sais. « 

Suspendus, ils laissèrent filer quelques secondes puis Buffy s’exclama comme pour tourner le dos aux mauvais souvenirs.

– » Mon amour, puisque maintenant on sait que tu ne vas pas ouvrir cette porte pourquoi tu veux cacher aux autres que tu es toi…toi ? « 
Angélus l’embrassa rapidement et l’écarta pour quitter le canapé. Buffy s’accouda aussitôt à même le dossier pour juste suivre sa gestuelle qui toujours trop sensuelle la troublait irrésistiblement.
Et alors qu’il déboutonnait sa chemise, il lui murmurait déjà.
– » La porte va s’ouvrir bébé. « 
– » Quoi ? « 
Il débrailla sa chemise en verrouillant Buffy du regard.
– » La porte va s’ouvrir. « 
– » Mais… Comment ? » Lança Buffy le regard inquiet.

Presque excédé, Angélus envoya valser sa chemise sur un fauteuil qui semblait simplement attendre là pour épouser la soie qui en prenait à son aise.

– » Je ne peux pas tout te dire…pas encore.  » Finit par rajouter le vampire.
Buffy se pinça les lèvres, elle détestait ne pas savoir.

– » C’est à cause de ton fils ? Spike nous a dit qu’il faisait parti du cercle démoniaque. « 
Elle venait de murmurer à peine audible de peur de le froisser.
– » Y’a de ça. « 
Buffy allait rajouter mais déjà il s’était rassit à ses cotés pour l’attirer entre ses bras.
– » Finit les questions…On a mieux à faire pour l’instant tu ne crois pas ? « 
Déjà il écartait ses cheveux pour embrasser la racine de son cou.
– » Oui.  » Souffla Buffy.
Alors pour mieux le garder, le faire sien à nouveau, elle glissa une main dans les cheveux courts qui caressaient juste sa joue.
Pour ses yeux qui se fermaient, pour son cœur qui s’enflait, elle verrouilla dans sa gorge le sanglot mat du bonheur qui voulait juste dire, oui il est mien.
Pour relever l’émotion de la jeune fille, Angélus se redressa et plongea son regard dans le sien. Buffy se laissa aussitôt capturer.

Il défaisait les agrafes du soutien gorge, dégageait l’un après l’autres les bras menu du tee-shirt en coton, faisait glisser le vêtement le long de la chevelure dorée, et sur chacun de ses gestes trop délicats, Buffy entrouvrait la bouche pour laisser glisser le souffle de son émoi.

Sous son regard ténébreux qui semblait avoir volé toutes les étoiles de la nuit, elle sentit ses grandes mains épouser suavement son dos, repousser davantage les attaches du soutient gorge, la seconde suivante il faisait glisser ses bretelles pour mieux envoyer la lingerie rejoindre le tee-shirt.
– » Embrasse moi.  » Souffla juste Buffy face à sa séduction tandis que les doigts du vampire effleuraient sa poitrine dressée.
– » Impatiente.  » Laissa passer Angélus la voix blanche de désir.
Il écrasa contre son torse nu la poitrine qui le défiait.
Alors enfoncée dans un baiser qui lui faisait perdre le souffle, Buffy releva juste le manque qu’ils avaient eu l’un de l’autre durant ces dernières heures.

Il lâcha sa bouche, elle réalisa qu’il l’avait déjà étendue sur les coussins.
Vivement il retirait son jeans noir qui allait rejoindre la chemise, vivement elle observait le caleçon qui pointait bien trop.
Aussitôt elle posa ses doigts fins sur l’attache de son pantalon taille basse.
– » Non.  » L’arrêta Angélus.
Elle suspendit le mouvement de ses doigts.
– » Depuis quand tu te déshabilles toi-même quand je te fais l’amour ?  » Murmura Angélus en retirant ses chaussures à Buffy.
Assis contre sa taille fine, il repoussa les mains de la jeune fille, déboutonna le pantalon, en descendit la glissière mais n’alla pas plus loin.
Et tandis que Buffy l’observait le regard agrandit, il passait juste une main sur la ligne parfaite de sa poitrine, le plat de son ventre.
Brusquement il la regardait comme si il la voyait pour la première fois.
– » Tu m’as tellement manqué.  » Murmura t’il pour lui-même avant de glisser sa langue dans le creux du nombril arrogant.
Les mains enfouies dans ses cheveux bruns, Buffy pleurnicha aussitôt.

Elle sentait son humidité tacher son slip en dentelle mais déjà Angélus faisait disparaître les fragiles barrières entre eux.
Quand elle sentit sa liqueur intime se noyer dans la bouche du vampire, elle mordit le dos de sa main pour s’empêcher de pleurnicher trop fort.
– » Qu’est ce qu’il y a ?  » Lui lança Angélus qui s’était suspendu.
Comme prise en faute, Buffy murmura contre sa main.
– » Je…je ne voudrai pas que les habitants de l’hôtel m’entendent crier trop fort…Spike a déjà senti sur moi l’odeur du méchant Angélus. « 
– » Je tuerai le premier qui s’aventurera à passer la porte.  » Lâcha Angélus en écartant sa petite main.
La seconde d’après il sombrait vers son triangle doré.

Quand sur son sommeil qui pleurait il l’avait enlevée brisée de chagrin à ce canapé, pour juste la glisser entre les draps de leur lit, il s’était alors fait une promesse à lui-même.
La noyer de plaisir sur ce même canapé dès l’instant où il la retrouverait.
Aussi sans tricherie, sans taquineries habituelles et sans détour, Buffy vécut la jouissance qu’elle était en droit de réclamer.
Et tandis que les parois intimes de jeune fille étouffaient brusquement ses doigts, que son bourgeon se dressait contre sa langue trop habile, Angélus se grisait sur l’appel du sang qui venait.

Buffy lâcha son dernier gémissement, Angélus releva la tête et plongea son regard dans celui émeraude qui encore embué se laisser emprisonner.

Il fit alors glisser doucement ses doigts des parois détrempées qui le libéraient déjà à regret.
– » Tu es en avance sur ton cycle mon amour.  » Murmura t’il avant de glisser les doigts ensanglantés dans sa bouche de vampire.
– » Quelques jours.  » Souffla Buffy à peine audible.

Il l’enleva du canapé pour l’emmener vers le lit, d’où il fit sauter l’édredon pour la déposer aussitôt sur les draps.
Etendu près d’elle, il allait la faire passer sur le ventre pour assouvir son désir qui devenait de part trop douloureux mais déjà Buffy descendait vers son caleçon.
Elle posait la bouche sur le plat de son ventre à raz même du caleçon quand Angélus releva son petit menton vers lui.
Buffy savait bien qu’il n’appréciait pas trop de lui voir prendre les initiatives, elle murmura comme une excuse pour le regard penché vers d’elle.
– » J’en ai besoin.  »
Il dégagea les cheveux de son front puis posa juste sa main contre sa nuque.
La seconde d’après, elle écartait le caleçon pour mieux l’aimer.

Et plus elle le buvait, plus il gémissait, plus elle savait qu’il était à elle.
Elle se grisait tant et si bien sur l’abandon total du vampire prétentieux qu’elle s’entendit brusquement gémir elle-même.

La main qui imprimait ses cheveux lâchait prise, Buffy se voyait ramener jusqu’à Angélus.
Il pénétra à nouveau dans sa bouche et tandis qu’à travers sa langue froide il se goûtait lui-même, il faisait basculer Buffy entre ses bras, la glissait sous lui.
Il brisa le baiser pour juste frotter ses lèvres contre celles pulpeuses de la jeune fille, juste la regarder encore, juste repousser ses cheveux en soie et mieux l’observer encore.
– » Je t’aime.  » Laissa t’il passer à peine audible.
– » je t’aime.  » souffla Buffy sur le fil de son regard unique.
Deux je t’aime en si peux de temps, elle pensait bien atteindre le paradis tandis qu’elle abandonnait sa poitrine gorgée de désire entre les dents du vampire.
Qu’il l’allaite, qu’il apaise la douleur, pensait Buffy.
La douleur délicieuse qui la torturait pour mieux la faire pleurnicher.
Sa poitrine était si tendue, si brûlante, que Buffy se mordit l’intérieur des joues.
Elle se sentit brusquement l’envie de mordre et pas le dos de sa main.
Elle voulait le mordre lui mais déjà il la faisait passer sur le ventre.
Une joue sur un des oreillers, elle s’entendait pleurnichait tandis qu’une main contre le plat de son ventre, Angélus la soulever pour juste pousser entre ses parois en soie.
Il repoussa ses cheveux pour s’entendre lui gémir contre sa nuque blonde, Buffy se sentit aussitôt glisser vers la jouissance absolue. Alors il effleura de son front la petite main qui froissait l’oreiller.
– » Dis moi ce que tu veux ?  » chuchota il.
– » …te boire…  »
Si depuis l’Italie, plusieurs fois elle avait été secouée par ce besoin sans jamais osée l’exprimer, cette nuit elle se sentait cette audace.
Angélus savait bien qu’elle ne lui parlait pas de sa semence, elle venait d’avoir sa dose de ce coté là, et depuis l’Italie plusieurs fois déjà il avait ressenti le désir de la jeune fille souffler du coté de ses artères.
– » C’est dangereux…  » Chuchota il.
A travers ses gémissements Buffy pleurnicha de dépit, une seconde plus loin comme pour mieux la punir elle le sentit se retirer.
Devant la porte du septième ciel, elle sanglota sur le vide cruel qu’il venait de faire naître mais déjà il la retournait face à lui.
Elle le vit alors s’entailler à l’endroit même où elle l’avait déjà goûté, et tandis qu’il abandonnait le coupe-papier pour la table de nuit, il la pénétra à nouveau.
– » Vas y.  » Murmura t’il, sachant bien qu’elle allait une fois encore lui faire voir les étoiles dans le mauvais sens du terme.
Les mots étaient inutiles, elle posait déjà ses lèvres sur la blessure.
Aussitôt Angélus la verrouilla à la nuque.
Il savait que forcément Buffy allait marquer un brusque sursaut.
Jouir et boire en même temps, il fallait être un vampire pour supporter une telle dose d’adrénaline, une jouissance aussi forte.
Il ne s’était pas trompé, et tandis que barbouillée de sang elle râlait contre son cou, elle se cambrait violemment, il crut un instant qu’elle allait lui échapper.
Verrouillée à son cou elle se dessinait en secousses si puissantes qu’elle ne soufflait plus que par le nez la brûlure de sa jouissance.
Trop investie à le téter, elle ne se rendait plus compte de rien, ni des râles d’Angélus contre ses cheveux, ni de ses petites dents qui le déchiraient.
Seuls les flash puissants qu’elle recevait pour mieux la faire sombrer devenaient question de vie ou de mort.

Brusquement son corps à bout se mit à trembler, alors elle desserra à peine les dents pour laisser passer le râle libérateur qui souffla lentement la tension de son corps.


Une douche plus loin, la tête posée sur le même oreiller, ils se contemplaient tout simplement.
– » Je ne veux pas que tu t’en ailles.  » Murmura Buffy sous le regard d’Angélus.
Elle glissa une jambe autour de ses hanches pour mieux faire entendre ses mots.
– » Il va pourtant falloir que je sorte.  » Murmura Angélus en repoussant les cheveux blonds qui mangeaient une partie du visage de Buffy.
– » Pas aujourd’hui…S’il te plait…et puis c’est déjà le matin.  »
Il se renversa sur le dos pour l’attirer au plus près de lui.
– » Buffy.  » Laissa t’il passer comme un reproche pour la réprimander un peu.
Devant son refus à le voir s’en aller, elle étouffa un sanglot contre le lisse de son torse.
– » Chut !…tu es l’Elue, tu es forte mon amour.  »
– » Non, pas dans tes bras…je suis faible, juste faible puisque je n’arrive plus à construire ma vie sans que tu sois là. « 

Elle frottait sa joue contre son torse pour ce plaisir unique de sentir une des grandes mains d’Angélus saisir sa nuque fragile afin de l’empêcher de gesticuler.

– » Restes.  » Pleurnicha t’elle à nouveau sans plus un geste désormais.
Angélus la ramena jusqu’à la hauteur de ses yeux.
Le regard fiévreux, il suspendit quelques secondes un temps qui sembla durer une éternité.
– » Je resterai jusqu’à la tombée de la nuit. « 
Buffy verrouilla un sanglot heureux puis se nicha contre son cou.

Sans plus rien dire, ils profitaient de leur proximité parfaite quand Buffy brisa le silence.

– » Pourquoi tu ne peux pas tout me dire ? « 
Elle savait bien qu’il détestait les questions mais son inquiétude à le voir s’éloigner à nouveau la poussait en avant.

Sur le silence d’Angélus, Buffy s’accouda carrément sur lui pour le dévisager.
– » Je t’ai dit plus de questions.  » Laissa passer Angélus d’un regard qui cella les lèvres de Buffy.

Devant sa petite mine, le vampire laissa juste passer.
– » Je sais pourquoi tu as rêvé les derniers instants de ta mère à l’hôpital. « 
– » Pourquoi ?!  » Précipita Buffy le regard curieux.
– » Bientôt. Bientôt je te le dirai…dors maintenant. « 
– » J’ai plus sommeil. « 
– » Tu crois ça ? » Murmura Angélus en la basculant pour mieux la caler dans ses bras.

En faite elle avait très sommeil, elle se sentait presque brisée.
La tête contre son bras musclé, elle murmura simplement.
– » Tu promets d’être encore là à mon réveil ? « 
– » Je promet. « 
Elle ferma les yeux en l’emprisonnant dans ses bras.
Alors seulement, elle se laissa sombrer sans plus réfléchir à rien.
Angélus frotta sa joue contre la soie blonde puis se laissa sombrer à son tour sur le sourire de la jeune fille.


Buffy s’éveilla seule dans le lit mais le léger bruit qui lui arrivait de la salle de bain l’éclaira aussitôt d’un sourire serein.
Elle se leva en volant un drap au lit et le noua sur sa poitrine. Les traces de sang sur son cycle en avance ne pouvaient que lui rappeler l’urgence de la douche.

A peine la porte poussée, elle enlaça Angélus par derrière pour juste poser sa joue contre son dos. Le vampire se retourna dans ses bras.
Déjà douché, habillé et coiffé, il semblait prêt à sortir.
– » Tu es là.  » Murmura Buffy pour elle-même en posant distraitement ses doigts sur les dégâts presque effacés qu’elle avait laissés à la racine de son cou.
– » Je suis là.  » Chuchota Angélus pour elle seule.
Il posa ses lèvres sur les siennes mais brisa rapidement le baiser.
– » Le parfum de ta féminité de fille trop humaine qui s’écoule en ce moment même est entrain de me renverser bébé, alors le mieux est que tu disparaisses sous la douche si tu ne veux pas me voir boire si tôt dans la journée.  »
D’un petit sourire espiègle, elle sortit de ses bras.
– » Et fais moi disparaître ses draps.  » Lança t’il nerveux en quittant la salle de bain.

Buffy sortit derrière lui pour aller récupérer le second drap.
Tandis qu’elle s’en emparait, elle ne pouvait empêcher son sourire de triompher sur les draps qu’elle traînait sous le nez du vampire.
Elle le vit se détourner pour la laisser à ses occupation de fille mais savait déjà qu’il ne laisserai pas passer ses trois jours de cycle sans lui sauter dessus en urgence.
Alors elle ne pu s’empêcher de lui lâcher sur un sourire plein de malice.
– » Finalement c’est un vrai bonheur pour toi…Mmm, du sang tout chaud et bien humain servit à domicile une fois par mois. « 
Elle allait pousser la porte de la salle de bain mais le vampire trop rapide l’attirait déjà contre son torse.
Les draps entre eux, Buffy resta suspendu sous le regard trop fiévreux d’Angélus.
– » Dis moi que pour toi ça n’est pas un vrai bonheur ?  » Laissa t’il passer à peine audible.
Buffy déglutit difficilement sa salive.
Elle savait qu’à cette période du mois tout se décuplait pour elle.
Son envie de lui qui devenait non seulement violente mais Angélus lui-même devenait différent dans sa façon de lui faire l’amour.
Buffy avait alors l’impression qu’il allait la chercher au bout d’elle même. Non pas pour la dissolver mais plutôt pour l’avaler, l’absorber.
En fuyant brusquement son regard, elle tenta d’étouffer son désir.
– » Cette période du mois est un vrai bonheur.  » Murmura t’elle.
Angélus se dessina un petit sourire avant de lancer pour mieux la déstabiliser.
– » Je te parlais de ce que tu bois dans mon cou. « 
Buffy sursauta en accrochant à nouveau son regard mais déjà il ouvrait les bras pour la laisser passer sous son sourire prétentieux.
Elle savait bien désormais qu’il allait vouloir qu’elle lui parle de ses pulsions dénaturées.

Quand Buffy sortit de la salle de bain, sagement habillée et coiffée, elle trouva Angélus devant l’armoire aux armes anciennes.
Il y farfouillait encore quand elle l’approcha.
– » Qu’est ce que tu fais ?  »
– » Rien.  » Laissa passer le vampire en reposant le mécanisme qui permettait d’actionner vivement un pieu.
Il referma l’armoire et se tourna vers Buffy.
Aussitôt elle releva son impatience.
Elle savait bien que malgré le jour encore là, il lui faudrait seulement quelques secondes pour atteindre les égouts, même si pour cela il devait traverser le hall devant les autres.
Si il se tenait à cette heure encore dans cette pièce, c’était seulement pour elle.
Elle lui tomba dans les bras, aussitôt elle sentit les mains du vampire frotter juste son dos.
Elle murmura dans sa chemise.
– » Je ne veux pas que tu t’en ailles.  »
– » Je t’ai promis de rester jusqu’à la tombée de la nuit.  » Murmura t’il en l’embrassant sur les cheveux.
– » Alors je ne veux pas que tu t’en ailles à la tombée de la nuit…pas sans moi.  »
– » Viens.  » Murmura Angélus en l’entraînant.

Assise près de lui sur le canapé qui l’avait entendu crier la veille, elle attendait sagement qu’il lui parle.
Les yeux fixaient sur ses mains elle observait la bague qu’Angélus lui avait offert quinze jours plus tôt, il lui vola cette même main alors Buffy s’attacha à son regard envoûtant.
– » Buffy. Il se passe des choses graves…  »
– » Ca je sais bien, mais je ne comprends pas pourquoi tu me tiens à l’écart ?  » Pleurnicha t’elle presque.
– » Pour l’instant c’est mieux, crois moi.  »
– » Qu’est ce qui te fais peur ?  » Chuchota Buffy.

Angélus laissa filer une seconde puis l’attira dans ses bras.

– » J’ai peur que le moment venu, tu sois encore tentée de fermer la porte avec ton propre sang. « 
Buffy se serra contre lui jusqu’à s’imprimer contre la chemise en soie.
– » Tu as peur que je me sacrifie moi plutôt que de t’envoyer toi de l’autre coté ? « 

Elle sentit une des mains d’Angélus caresser sa tête blonde, mais il ne lui lâcha plus un mot.
En faite le regard perdu pour nulle part, le vampire se perdait dans le vide.
Buffy rajouta alors.

– » Mais je ne comprends pas !…rien ne peut t’obliger à ouvrir cette porte ! « 
– » C’était écrit, la porte s’ouvrira désormais. « 
– » Mais… « 
– » Fini les questions ! « 
– » Je sais bien que tu me caches quelque chose de grave. « 
Angélus l’écarta.
– » Si tu veux me voir rester jusqu’à ce soir, arrêtes tout de suite les questions…autrement je pars dans l’instant. « 

Elle verrouilla ses bras autour de son cou et poussa sa langue dans sa bouche pour lui signifier que la conversation était close.
Elle ramena ses genoux puis ses pieds sur le canapé tandis qu’elle se laissait ajuster dans le creux de ses bras au même rythme qu’il ajustait le baiser.
Finalement c’était tout ce qu’elle voulait.
Au diable les questions et les tracasseries, il n’avait qu’à mener le combat tout seul puisque c’était tout ce qu’il voulait.
Dès le début elle avait su qu’entre eux ça se passerait comme ça.
Angélus dirait toujours où, quand, comment, et c’était juste ce dont elle avait besoin. Quelqu’un qui la dirige assez sans lui laisser le choix.
Qu’il aille faire la guerre tout seul.
Oui, qu’il prenne en charge l’apocalypse.
Elle ? Elle préférait simplement le prendre Lui en charge……………..A suivre………………..

– » Je ne comprends pas Giles.  » Répéta Willow en rangeant dans un sac en toile les ingrédients du rituel de restitution des âmes égarées.
La mine sombre, Wesley replaçait la boule de Thésula dans son boîtier d’origine.

– » Quoi ?  » Finit par s’exclamer Buffy pour défier tous les regards attachés à elle.
– » Rien !  » Jeta Spike sur le silence de chacun en se laissant tomber sur le canapé central.
Assis près de Buffy, ils se dévisagèrent un instant.
Spike entrouvrit la bouche pour lui parler mais renonça finalement à former des mots.

Tandis que tous se repliaient sur leurs propres pensés en fixant le vide, le sol, ou tout simplement le bout de leurs chaussures, le vampire finit par murmurer audible juste pour l’Elue.
– » C’est drôle, je sens encore son odeur sur toi.  »
Buffy se dessina un sourire exaspéré qui releva son agacement.
– » T’es amnésique ou quoi ? Tu fais semblant d’oublier que je vis dans ses appartements, que je dors dans ses draps !  »
– » Et bien changes les draps !  »
Buffy allait répliquer mais Willow déclarait déjà.
– » Je n’ai rien senti, aucun souffle, aucun courrant…Comme si l’âme d’Angel avait disparu du néant ou qu’elle refusait l’appel du voyage. « 

– » Elle a peut être trop voyager justement et aujourd’hui elle est perdu à tout jamais dans le cosmos.  » Murmura Cordélia pour elle même.
– » Elle n’est pas perdue dans le cosmos…la boule de Thésula n’a même pas tremblée.  » Constata Willow en dévisageant Giles.
– » T’es sûre que t’as pas loupé un truc ?  » Lança Spike en désignant du menton le sac en toile qui reposait désormais sur la banque de réception.
– » Louper un truc ?…La restitution de l’âme d’Angel c’est le premier vrai sort que j’ai réalisé. Je pourrais lui rendre son âme les yeux fermés ! « 
– » Et bien si tu veux mon avis, la prochaine fois gardes les yeux ouverts ! « 
– » Elle est peut-être enfermé dans un récipient inviolable comme y’a deux ans.  » pensa Fred à haute voix.
– » Peut-être.  » Murmura Willow absolument pas convaincue.
Elle rajouta aussitôt.
– » Buffy y’a un endroit où je peux poser mes bagages ? « 
– » Bien sur !  » Lança Buffy en bondissant du canapé.
– » Willow !  » Interpella Giles devant l’abandon des incantations.
– » Demain Giles…Demain.  » Déclara la jeune sorcière en emboîtant le pas de Buffy.


– » Je te donne la chambre près de Giles !  »
Buffy poussa la porte de la chambre en question.

Willow fit rapidement le tour des lieux avant de laisser tomber son sac sur le lit.
– » Cette chambre me plait ! Aucune onde négative !  »
Aussitôt Buffy se dessina d’un sourire pour son amie.
– » Je te laisse t’installer.  »
La tueuse avait la main sur la poignée de la porte quand Willow l’interpella.
– » Buffy !…Je sais où se situe l’âme d’Angel. « 

Dans le regard de l’Elue qui venait de faire volte face, Willow compris que Buffy savait aussi.
– » Ce que je ne sais pas…c’est pourquoi Giles et les autres ne savent pas. « 

– » Ca doit rester comme ça.  » Chuchota Buffy sur le silence gênant qui venait de s’installer entre elles.
Willow eut un battement de cils compréhensif, Buffy s’avança tout à coup pour la pendre dans ses bras.
– » Je suis heureuse que tu sois là !  » Lâcha la tueuse en étreignant vivement son amie.
Willow s’alluma d’un large sourire.
– » Je suis heureuse d’être là. « 
– » Avant d’aller dormir je te raconterai tout ce que je sais.  » Lui dit Buffy en s’écartant.
– » J’y compte bien ! « 
Sur le ton complice de son amie retrouvée, Buffy quitta la chambre.

Elle ne descendit pas vers le ré de chausser.
Préférant se replier chez elle l’espace d’un instant, sans détour elle gravit un étage.
Alors nichée dans le petit fauteuil, elle se saisit de la chemise abandonnée quelques heures plus tôt pour juste frotter sa joue contre la soie.
Il avait promis de revenir avant le levé du jour.
Buffy alluma ses pensées d’un sourire pour balayer la foule de questions qui la partageait.

La chemise entre les mains elle quittait le fauteuil quand deux coups rapides résonnèrent contre la porte d’entrée.
– » Oui !  » Lança t’elle aussitôt.
De son pas décidé, Spike s’engagea dans la pièce.
– » Ton observateur veut qu’on l’accompagne dans la ruelle pour mesurer l’énergie de la porte.  »
– » L’énergie de la porte ?  » Murmura Buffy sourcils froncés.
Spike haussait ses épaules pour son ignorance du comment quand son regard se posa sur la chemise d’Angélus.
Sans un mot de plus il dévisagea Buffy.

Comme à la sortie de ses pensées, elle fit jouer le vêtement précieux entre ses doigts.
– » Je change les draps comme tu dis !  »
– » Tu changes les draps ?  » Demanda Spike brusquement incertain sur le sens même des mots.
– » Je fais le ménage si tu préfères.  » Murmura Buffy.

– » Ouais !  » Finit par lancer Spike désabusé.
Il marcha vers la sortie en rajoutant.
– » On t’attend ! « 


– » Alors Giles ?!…Vous comptez me faire passer la nuit devant cet immeuble ?  » Rouspétait Buffy en se tenant soigneusement à l’écart.
– » Tu es pressée Buffy ?  » Jeta l’Observateur sans même la regarder.
Les yeux fixés sur son engin portatif, il surveillait la petite aiguille du cadran qui donner des battements.
– » Non. Mais si vous n’activez pas un peu on va récupérer un Spike ivre mort.  »
En effet devant la lenteur des opérations, le vampire blond avait préféré s’attabler chez Lorne.

Le cadran en verre se fendilla brusquement entre les mains de Giles pour mieux imploser plus loin. Giles marqua un sursaut.
Alors Buffy sursauta aussi mais juste pour la main qui venait de se poser contre sa nuque dégagée.
– » Cette ruelle est de plus en plus mal fréquentée vous ne trouvez pas ?  » S’exclamait Angélus pour ceux qui l’accompagnaient.
Angélus et ses amis sortaient à n’en pas douter du club de Lorne.
Buffy le dévisagea dès son premier mot.
Elle faisait briller son regard émeraude dans celui plus que ténébreux, Angélus la lâchait déjà.
Alors elle heurta sa vue contre le jeune homme qui se tenait près du vampire.
Pour son cœur qui manquait brusquement un battement à travers la vague de chaleur qui la traversait, Buffy compris qu’il ne pouvait s’agir que de son propre fils.
Les cheveux du garçon étaient plus clairs que ceux de son père mais sa bouche décidée était juste la sienne et dans l’instant même le pli moqueur s’y tenait.
– » La tueuse !  » Lâchait Connor tandis que Buffy marquait un pas de recul sous le coup de l’émotion.
Elle n’eut pas le temps de reprendre ses esprits, Connor l’empoignait déjà à bras le corps pour livrer bataille.
Sur l’envol de ce dernier ils échouèrent contre une benne à ordures.

Malgré la douleur vive qui lui transperçait les reins, Buffy fut la première debout.
Furieuse, elle colla en plein visage du jeune homme un coup de pieds circulaire qui le garda juste assis contre le macadam.
L’instant d’après, la bouche fermée sur sa colère, elle bondissait sur la benne pour le prendre de haut.
Prendre de haut tous les démons qui faisaient face à la mise en garde de ses deux poings serrés.
Brusquement la voûte du ciel nocturne se zébra de rouge et de bleu pour simplement déverser sa mousson sur L.A.
Alors la pluie dessina pour Buffy les démons qui encerclaient presque Giles, un Spike titubant qui passait enfin la porte du club, la bouche furieuse et pincée d’un Connor qui s’apprêtait à lui bondir dessus, jusqu’à la main d’Angélus qui saisissait l’épaule de son fils.

Fondu dans la nuit et effacé par la pluie, le vampire se dessinait à peine derrière son fils mais Buffy releva néanmoins que son long manteau était déjà détrempé.
– » Connor, tu sais bien qu’elle n’est pas le plus important.  » Entendit Buffy.
En effet elle voyait déjà les démons quitter Giles pour s’enfoncer vers le fond de la ruelle.
– » Mais !  » Commenta le jeune homme sur l’occasion trop belle qui se présentait.
– » Viens.  » Murmura Angélus.
Connor se laissa pousser à regret en direction des démons, une seconde plus loin, Angélus ne pouvait s’empêcher de voler jusqu’à la benne pour faire face à Buffy.

– » Je n’aime pas ce qui se passe…Je n’aime pas te voir avec eux.  » Chuchota Buffy.
– » Rentres te mettre à l’abri.  » Laissa passer le vampire tout juste audible.
Du dos de son index il effleura à peine la joue de la jeune fille, l’instant d’après il soufflait la distance qui le séparait des démons.
Alors Buffy le vit simplement se fondre à travers la nuit.

– » Il m’a eu par surprise le salop !  »
Spike crachait ses mots pour mieux cracher le sang qui perlait encore au coin de ses lèvres.
– » Ca va Buffy ?  » Lançait Giles qui s’était rapproché.
Et alors qu’il avait presque criait ses mots pour mieux les faire passer à travers la musique de la pluie, Buffy restait figée sur la benne, le regard perdu sur la ruelle maintenant désertée.


Buffy faisait les cent pas entre la chambre et le petit salon dont elle avait supprimé l’éclairage.

Tête baissée, repliée sur ses pensées, elle amorçait chaque fois un demi tour sur elle-même avant de dépasser le rectangle de lumière couché sur le sol de la pièce endormie.  » Tu devrais au moins en parler à Giles.  » Avez suggérée Willow, mais devant une Buffy déterminée à marcher dans les pas d’Angélus, la jeune sorcière n’avait plus rien suggérée.

Se stoppant face au lit, Buffy dévisagea le réveil qui égrainait le temps depuis la table de nuit.
Vivement elle ouvrit une commode et se saisi d’un sweet-shirt à capuche.
La seconde d’après elle enfilait son blouson en cuir.
Alors un pieu dans une poche, ses cheveux blonds gommés par le noir de la capuche, elle quitta ses appartements.
L’aube serait là d’ici une heure et l’angoisse qui la saisissait lui disait que trop bien qu’Angélus ne rentrerait pas.
A travers l’hôtel désormais endormi, elle gagna directement les égouts.

Le monde de la nuit, le monde du sous sol, se manifesta presque à chaque détour dans ce boyau qui serpentait sous la ville pour juste véhiculer les sous vêtements sals de la belle blonde qu’était Los Angeles.
Plusieurs fois Buffy fut obligée de passer outre en évitant volontairement certains groupes.
Des groupes envahis de démons trop nombreux et trop débridés qui lui auraient fait passer un très mauvais quart d’heure.
Elle le cherchait Lui.
Spike et Gunn l’avait déniché en plein jour, si elle ne pouvait pas faire mieux, elle comptait au moins faire aussi bien.

Mais malgré la conviction qu’elle y mit, elle ne fit pas aussi bien.
A regret elle regagna la surface et pris la direction de l’hôtel.

Si la pluie démoniaque s’était stoppée, le ciel se dépeignait désormais du gris au noir à travers ses nuages chargés d’électricité.
Désabusée, frigorifiée, Buffy poussa la porte de l’Hypérion et gagna ses appartements qui brillaient par l’absence d’Angélus.
Elle avait si froid subitement, elle se sentait si empreinte d’humidité qu’elle se déshabilla rapidement pour se glisser sous une douche chaude qui finirait forcément par la réchauffer.

A l’aide du séchoir à main, Buffy ventila soigneusement ses cheveux mais elle avait beau faire traîner les choses, Angélus ne montrait toujours pas le bout de son manteau.

Elle finit par se glisser entre les draps pour simplement se laisser tomber contre son oreiller à lui.
Les yeux largement ouverts, elle fixait la pénombre pour tenter de fixer ses pensées quand le sommeil la surpris. Elle sombra sans s’en rendre compte.

Un jour passa, puis un second.
Alors Buffy s’affola pour un Angélus toujours absent.
Elle ne pouvait imaginer une seule seconde qu’il ait laissé passer son cycle sans la glisser entre ses bras, et tandis que Willow lui conseillait vivement de s’ouvrir à Giles, Buffy demeurait fermé comme pour se rattacher à l’existance du vampire.

Tous réunis au ré de chausser, elle ruminait sur ses pensées moroses quand Wesley déboucha de son bureau.
Il frotta les cheveux de sa nuque avant de lire le feuillet qu’il tenait entre les doigts.
– » Les Elus fermeront la porte.  »
Il glissa le simple feuillet dans les mains de Giles qui répéta comme pour lui-même la dernière traduction de Wesley.

– » Les Elus ?  » Questionna Buffy en sortant de sa torpeur.
Alors elle s’imagina facilement partir avec Angélus plutôt que de le laisser partir seul vers le néant.  » Devant le sacrifice final tu comprendras ce que je veux dire.  » Les mots de Lorne la frappèrent tout à coup comme une reconnaissance.
– » Tu es sûr de ce pluriel ?  » Insista Cordélia.
Wesley eut un battement de paupière pour marquer l’affirmatif.
– » Je savais bien qu’il était Elu.  » Murmura Buffy pour elle-même en marchant à travers le hall comme pour courser des idées qui lui échappaient trop vite.
– » Elu du mal.  » Rajouta Spike qui suivait le cheminement des pensées de la tueuse. Il rajouta aussitôt.
– » Je ne te laisserai pas te sacrifier avec lui. Je ne le laisserai pas ouvrir cette maudite porte. Cette nuit je le trouverai pour l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. « 
Le vampire blond était sorti si rapidement qu’aucun habitant de l’hôtel n’avait eu le temps de réagir.  » Le trouver,…il est introuvable depuis deux jours.  » Pleura Buffy dans sa tête tandis que Willow la faisait sursauter.
– » Buffy ! « 
Le regard de Willow l’invitait une fois de plus à se confier, alors au bout de l’angoisse, Buffy se livra.

– » Mais où est il ?  » Murmura Wesley.
– » Et qu’est ce qui peut le forcer à ouvrir cette porte ?  » Demanda Gunn.
– » Plus rien. Il n’a plus besoin de forcer les choses à l’heure d’aujourd’hui, la machine est en marche….Son sang, déjà absorbé par la porte à travers celui de Buffy ouvrira désormais la porte le moment venu.  » Expliqua Wesley.
– » Il reste néanmoins l’élément déclencheur qui peut activer les évènements à l’avance.  » Pensa Giles à haute voix.
– » C’est pourquoi je suis soulagé qu’Angélus soit de notre coté…Maintenant on sait qu’il n’activera pas les choses.  » Finit Wesley comme pour lui-même.
– » Mais quand le portail s’ouvrira ? Ca devrait être imminent, des démons en tous genres envahissent L.A., comme si ils savaient !  » Lança Fred qui déjà s’inquiétait pour un Spike parti seul affronter Angélus.
– » Ils le sentent.  » Murmura Willow.
– » Et toi Willow, tu ne peux rien faire ?  » Lui lança Cordélia en s’approchant au plus près de la jeune rousse.
– » Je ne pourrai jamais fermer un portail pareil, ni même freiner l’invasion qui se prépare. Seul le sang de celui qui l’ouvrira pourra alors le fermer…Je ne vous apprends rien de ce coté là.  » Rajouta la jeune sorcière dans un murmure.
– » Il faudrait peut-être rattraper Spike.  » Proposa Cordélia.
– » Il ne le trouvera pas…Depuis deux jours je retourne L.A. sans résultat.  » Dit Buffy.
Chaque personne présente dévisageait ses traits tirés par le manque de sommeil tandis qu’elle enfilait son blouson.
D’un regard en biais Buffy releva le soupir las de Fred, exténuée à l’avance par la nuit qui les attendait.
Cependant déjà la jeune femme lui emboîtait le pas.
Alors sous le regard des observateurs, sous celui de Cordélia et Willow qui restaient, Gunn couvrit la sortie des deux jeunes filles.

Et cette nuit là se passa tout sauf bien pour la jeune Fred qui avait soupirait sa lassitude au moment de quitter l’hôtel.

Grièvement blessée à l’épaule par l’acide craché d’un démon vengeur, Fred se laissa rapatrier rapidement à l’hôtel en plein cœur de la nuit.
Aussitôt Wesley et Willow lui portèrent les premiers secours.

– » Ca va faire disparaître la douleur.  » Expliquait la jeune sorcière tandis que Fred finissait d’absorber une boisson à base d’herbes.
La main sur le cataplasme qui recouvrait son épaule, elle ferma les yeux comme pour s’aider à inspirer profondément.
– » Ca brûle tant.  » Murmura t’elle les narines presque pincées.
– » Ca va aller.  » La réconforta Wesley en l’aidant à quitter le canapé central.
L’instant d’après, il l’accompagnait vers la chambre qu’elle partageait avec un Spike qui restait invisible.

Harassée d’une fatigue générée par un moral au plus bas, Buffy n’avait plus qu’une envie.
Se glisser sous la douche, faire disparaître au plus vite les résidus et l’odeur qu’elle avait trimballée depuis les égouts. Ca devenait soudain une idée fixe.
– » Je monte.  » Finit elle par déclarer tandis que Gunn qui en avait décousu pour son compte se laissait choir simplement sur le canapé.
– » On devrait tous aller dormir.  » Laissa t’il passer.
– » Oui.  » Souffla juste Giles.

Peu après le lever du jour, Giles fut le premier à descendre pour se glisser alors dans le bureau de Wesley.
Il se penchait sur la suite de la traduction quand la porte qui donnait au sous sol grinça à son oreille.
Pensant que Spike était de retour, il se dirigea naturellement en direction du hall de l’hôtel.

Il y trouva un Angélus penché sur la banque de réception, les mains posées à même le comptoir. Avec l’une il tournait vers lui le cahier de bord tenu par Cordélia, avec l’autre il tenait juste deux roses rouges emballées dans du papier glacé.
Il leva à peine son regard ténébreux sur Giles.
Le vampire présentait une apparence si négligée, une mine si défaite que l’Observateur ne pu s’empêcher de le dévisager un court instant.
Giles allait enfin parler mais Spike qui venait de passer la porte du sous sol se lançait brusquement sur Angélus.
Le vampire brun le saisi brutalement à la nuque pour lui faire embrasser aussitôt le plat du comptoir de réception.
– » Ne me cherches pas Spike ! C’est pas le moment.  »
Il l’éjecta alors si violemment que le vampire blond se retrouva assis au milieu du hall.
D’un geste presque las, Angélus repoussa le cahier de bord tandis que Giles lui jetait déjà.
– » Quand vas-tu poser tes mains sur la porte pour juste activer les choses ?  »
Angélus se dessina un demi sourire cynique.
– » Oh Giles !…Ne me dites pas que vous n’avez toujours pas dit à Buffy que ce n’est pas moi l’Elu du mal qui doit ouvrir cette maudite porte.  »
Il le transperçait d’un regard noir mais sur le bref pleurnichement de Buffy qui coursait l’escalier, il faisait déjà volte face.
Il la rejoignit sur les premières marches pour juste la recevoir dans ses bras.

Il tenait les roses dans le dos de la jeune fille, elle posait ses mains à plat sur ses joues qui piquaient.

– » D’où tu viens dans cet état ?  » Se força t’elle à lancer pour stopper les larmes qui jouaient à la barrière de ses cils.
Tandis qu’il la tenait toujours verrouillée autour de ses hanches, il l’écarta un peu pour lui remettre les roses entre les mains.
Avec l’aide des deux roses elle le prit vivement par le cou et posa aussitôt une joue sur une de ses larges épaules.

Pour défier ses larmes qui glissaient elle murmura à travers son sourire.
– » Tout va être plus facile maintenant…maintenant que je sais que ce n’est pas toi qui doit ouvrir ce portail. « 
Elle se redressa pour simplement plonger dans le regard fiévreux du vampire.
C’est l’instant que choisi Dawn pour passer en courrant la porte d’entée.
Tous les regards se portèrent sur elle, la jeune adolescente lançait déjà.
– » Je suis juste venue récupérer un bouquin…Et bien ! T’as l’air d’avoir passer une nuit toi !  » Rajouta t’elle pour le vampire de sa sœur alors qu’elle passait devant le couple.

Et tandis qu’elle disparaissait dans l’escalier, Spike s’exclamait presque furieux.
– » Par l’Enfer !…Est-ce qu’on va me dire ce qui se passe ici ?! « ………………….A suivre………..

– » Giles te mettras au courant.  » Murmura Angélus en prenant l’escalier.
– » Au courant de quoi ?  » Chuchota Buffy toujours attachée à son cou.
Devant le mutisme du vampire, elle n’insista pas davantage.

Une fois chez eux, Angélus la laissa simplement glisser le long de son corps pour lui faire reprendre pied avec le sol ferme.
Alors sans même prendre la peine de retirer son manteau, il se laissa tomber en travers du lit.
Les bras presque en croix, les yeux rivés au plafond, il se disait qu’il faisait bon d’être enfin là.
Presque amusé il entendait plus qu’il ne voyait, Buffy sautiller gaiement jusqu’à la salle de bain pour glisser ses roses dans un joli vase bleu.

Elle posa le vase sur une commode face au lit, l’instant d’après elle grimpait à cheval sur son vampire.
Sans un geste de plus, il plongea dans la profondeur émeraude.
Le temps se suspendit, puis Buffy finit par se pencher pour poser ses lèvres pulpeuses sur la bouche entrouverte qui était déjà un appel.

Quelques secondes plus loin, Angélus la faisait glisser sur le coté pour la verrouiller dans le creux de ses bras.
Le baiser était si lent, si suave, qu’il le brisa la mort dans l’âme.
Pour accompagner son soupir amoureux Buffy posait une main contre une de ses joues ombrées, il la gardait simplement sous la coupe de ses yeux.

La tête posée sur son bras, suspendue au plus près de lui, elle attendait qu’il lui parle.
Elle savait qu’il allait lui parler. Son regard embué et fiévreux était déjà presque un aveux.
Alors comme pour donner l’élan nécessaire à ses mots, il passa une main dans la chevelure de la jeune fille.
Il allait se lancer quand il préféra finalement employer les secondes qui défilaient, en caresses douces pour la chevelure en soie, le rebondit de la joue et même le cou délicat.
Devant son silence volontaire qui commençait fort à l’inquiéter, Buffy demanda dans un souffle.
– » Qu’est ce que tu essaies de me dire ? « 

– » J’ai tué tous les démons de la coalition.  » Murmura le vampire pour lui-même.
Pour le regard émeraude qui pétillait de fierté, il rajouta aussitôt.
– » Ca n’empêchera pas leurs légions de débarquer…mais désormais j’espère que rien ni personne ne viendra activer les choses. « 

– » Pourquoi tu espères ?  » Demanda Buffy soudain mal à l’aise.
– » Je les ai tous tués sauf un. « 
– » Connor ? « 
– » C’est lui l’Elu du mal pour qui la porte doit s’ouvrir. « 
– » Oh.  » Souffla Buffy comme en souffrance.

A peine audible elle rajouta.
– » Ne me dis pas qu’il va falloir que j’envoie ton fils de l’autre coté ? « 

Sous le regard sombre qui ne lui renvoyait rien d’autre qu’une lumière inquiète, elle rajouta convaincue d’elle-même.

– » Tu dois te tromper mon amour !…Connor ne peut être celui qui ouvrira la porte !…Giles m’a dit que le sang de l’Elue du bien doit ouvrir la porte à l’Elu du mal, et pour que cela soit possible il faut qu’ils aient mélangé leurs deux sangs, et on sait tous les deux que Connor ne porte pas mon sang…Alors tu vois ! Tu t’inquiètes pour rien.  » Finit elle dans un sourire qui se voulait rassurant pour le vampire.
Toutefois elle ne pouvait s’interdire de penser qu’il lui serait si facile d’envoyer dans le néant cet adolescent détestable qui l’avait bouleversé pour mieux l’agresser.

Pour la bouche du vampire qui semblait à nouveau hésiter, elle lança brusquement angoissée.
– » Quoi ?!  »
Elle eut subitement la vive sensation que les mots qui viendraient d’Angélus allaient dessiner son futur sous un jour nouveau.
– » Connor est ton fils Buffy. « 

Pour soutenir son regard qui s’agrandissait pour simplement digérer les mots d’un Angélus qu’elle croyait devenu fou, Buffy ouvrit la bouche pour parler, la referma aussitôt puis finit par la rouvrir afin de lâcher dans un mouvement de tête qui marquait juste la négative.
– » Non, non…ça ne peut pas être. « 

Tout en la verrouillant plus fort entre ses bras pour parer à la crise de nerfs qu’il sentait monter, Angélus murmurait à peine audible.
– » Tu as entendu parler du don d’ovules ? « 
– » Mais je n’ai jamais fait don d’ovule !  » Cria presque Buffy.
– » Non. Ils te l’ont volé…une nuit aux cours de celles que tu as passé auprès de ta mère à l’hôpital. « 
– » Non, je ne peux pas croire ça…et qui m’aurait fait ça ?  » Cria Buffy contre le cou d’Angélus où il l’avait enfermé. « 
– » W&H…C’est W&H…Tu ne connais pas toute l’étendue de leur pouvoir,…toutes les complicités qu’ils étendent à travers le monde. « 
– » C’est pas possible !  » Pleurnichait Buffy en agrippant le manteau du vampire.

Elle s’était mise à sangloter pour palier aux tremblements de son corps tandis qu’au fond d’elle-même, elle savait.
Elle réalisait que même si sa raison avait refusait, son corps et son cœur avaient tout de suite su, dès l’instant où elle avait posé ses yeux sur l’adolescent insolent.
Alors le brusque bouleversement qui s’était emparé d’elle pour un pas en arrière n’avait pu lui parler d’autres choses.
L’émotion qui l’avait juste étranglé, rien à voir avec le fait qu’il était son fils à lui, non rien à voir.
L’émotion avait juste relevé qu’il était à elle, une part d’elle-même, un bien propre.
– » Alors…cette année là, …je n’aurai servi qu’à procréer deux êtres destinés à engendrer le mal.  » Pleura Buffy.
– » Chut…  » Murmura Angélus pour faire taire ses sanglots.
Il ramena son visage vers lui et plongea son regard dans le sien.
– » Ne pense plus à tout ça mon amour…Regardes Dawn aujourd’hui, c’est une merveilleuse jeune fille…Quand à Connor jusqu’à il y a peu sa vie était redevenue parfaitement normale, en s’asseyant sur un passé complètement gommé. Et cela aurait du rester comme ça…mais la vie en a décidé autrement. « 

– » Où est il ?  » Demanda Buffy soudainement calmée.
– » Entre les mains de W&H, tu penses bien que Lilah a été remplacée !  »
– » Ils savent que tu ne fais plus parti de leur plan ?  »
– » Oui.  » Lâcha le vampire.
L’instant d’après il quittait le lit, y laissant une Buffy suspendu à ses gestes.
Un oreiller entre les bras pour juste combler le vide qu’il venait de laisser, elle s’assit alors en tailleur sur le bord du matelas.
Il se débarrassait de son manteau, elle suivait juste ses mains qui débraillaient maintenant la chemise tandis qu’il se dirigeait vers l’armoire aux armes.
– » Qu’est ce que tu fais ?  » Murmura t’elle comme à la sortie d’un rêve.

Les deux mains sur les battants largement ouverts, il lui répondit sans même se retourner.

– » Je cherche le plus sûr moyen de tuer Connor ! « 
– » Tu es fou !  » Lança brusquement Buffy tandis qu’elle se débarrassait vivement de son coussin.
Déjà elle était sur lui et l’agrippait par un bras pour une violente volte face.
– » Je ne te laisserai pas faire ça !  » Lui cria t’elle au visage.
Il la saisit par le devant de son pull pour la ramener à hauteur de ses yeux, la coller contre une des portes de l’armoire.
Elle s’attendait à ce qu’il murmure, il hurla sur elle.
– » Depuis quand tu me laisses faire ou ne pas faire…Moi je ne te laisserais pas mourir pour changer l’histoire. Il porte ton sang, mais il porte aussi le mien ! « 
Et tandis qu’il voyait les cils de Buffy qui essuyaient en battements ses paroles, il continuait sur le même ton.
– » Si tu peux le tuer moi aussi ! « 
– » Je ne te laisserai pas faire ça !  » Répéta t’elle sans lâcher le fil de son regard furieux.

– » Pourquoi ?  » Murmura soudainement Angélus.
Il venait de poser son front contre celui de la jeune fille et Buffy savait bien que son murmure n’en devenait que plus dangereux.

Quand elle sentit son crâne imprimer trop durement le bois de la porte, elle l’agrippa au cou pour juste plonger contre lui, s’enrouler autour de lui.
– » Pourquoi ?  » Murmura à nouveau le vampire, une main contre sa nuque blonde.
– » Mais parce que…Parce qu’il est notre fils, toi et moi réunis en un seul…et que jamais même dans mes rêves les plus fous, je n’aurai imaginé,…espéré, que la vie nous fasse un cadeau si beau. « 
Angélus l’écarta pour dévisager ses yeux qui pleuraient.

– » Lilah m’avait dit que tu le verrais comme un cadeau du ciel…mais mon amour, il n’y a pas d’autres choix pour une autre solution…La bête fauve qu’il est devenu, depuis qu’ils l’ont réactivé, ne se laissera pas ramener à la raison…Crois moi !  » Rajouta le vampire convaincu.

– » Il y a toujours un choix quelque part pour une autre solution.  » Articula Buffy sur ses sanglots verrouillés.
– » Pas cette fois.  » Laissa passer Angélus.
Il s’était voulu à peine audible pour mieux soutenir les trois mots qu’il venait de faire passer comme un ordre.

Par dépit, Buffy baissa ses longs cils avant de glisser contre une de ses larges épaules.

– » La vie ne nous fera donc jamais de cadeau ?  » Jeta t’elle au hasard du vide.
– » C’est toi mon plus beau cadeau.  » Murmura Angélus pour lui-même tandis qu’il l’emmenait vers la salle de bain.


Au plus près d’eux même, ils se retrouvaient sous la douche.
Et tandis que Buffy pensait qu’il ne lui avait jamais fait l’amour de façon aussi douce, presque en retenu, il ne pouvait s’empêcher de murmurer.

– » Toi seule a de l’importance, tu es l’importance de mon existence…Dis moi que pour toi c’est pas pareil ? « 

Il parlait de façon si hachurée qu’elle ramena bouleversée la bouche qui buvait sur la courbe de ses seins.
Par son regard embué, ses lèvres entrouvertes, elle voyait bien qu’il verrouillait soudain un sanglot.
– » Je ne laisserai rien, n’y personne nous séparer.  » Souffla Buffy comme si brusquement tout dépendait d’elle.
La seconde d’après elle glissait contre son cou pour fuir volontairement, presque gênée, le regard noir qu’elle venait de fragiliser.
Elle savait désormais qu’elle détenait ce pouvoir là.
Et tandis qu’attachée à ses larges épaules elle se laissait doucement investir, elle ne pouvait s’empêcher de sangloter pour chaque recule lent qui voulait la déposséder de lui.
Chaque recule lent qui voulait insuffler la cruelle sensation qu’Angélus la quittait à jamais.
– » C’est trop douloureux,…c’est trop douloureux…  » Pleurnichait t’elle brusquement.
– » Prends moi plus vite…plus vi… « 
Elle n’eut pas le temps de finir son mot. Elle jouissait.
Et son orgasme montait aussi lentement que l’étreinte elle-même pour la faire chavirer au plus juste. Juste la dévaster.

 

– » Vous auriez du me le dire !  » Hurlait Buffy dans le visage de Giles.
Imperturbable, l’observateur remontait ses lunettes comme pour soutenir le regard furieux de l’Elue.
– » Je l’ai fait pour te protéger.  » Se défendait l’Observateur à travers un murmure.
– » Joli résultat ! « 
– » Ca aurait changé quoi que je te le dise alors. « 
– » Mais tout Giles !…Tout.  » Finit par rajouter Buffy soudain presque lasse.
– » Vous m’avez volé une partie de ma vie…Vous croyez que moi l’Elue, je n’aurai pas su protéger mon propre enfant ?…Avec moi Connor n’aurait jamais grandi dans une autre dimension. « 
– » Ca tu ne peux pas le savoir.  » Releva Angélus dans un murmure pour lui-même.

Le regard au raz du sol, plongé dans ses pensées, il arpentait le hall tandis que l’équipe présente digérait les révélations qui venaient de circuler.
– » Je sais que je n’aurai laissé personne m’enlever mon enfant.  » Déclara Buffy d’un regard dans le vide.
– » Mais d’abord ! Comment vous avez su ?  » Demanda t’elle en fixant Giles brusquement.
Wesley souffla la réponse à Giles pour mieux prendre la parole.
– » Le Conseil…Le Conseil a du l’informer. W&H ont de grandes complicités mais le Conseil aussi avec en plus des informateurs hors pairs.  »
Giles eut un simple battement de cils pour soutenir les bons mots de Wesley.
– » Ils l’ont immédiatement consigné dans le journal de la tueuse.  »
– » Une Elue qui donne un enfant à un vampire, ça ne se voit pas tous les jours…Je regrette seulement qu’ils ne m’aient pas averti…Evidemment on ne prévient pas de ce genre de choses un observateur déchu, même si il est au cœur des choses.  » Se plaignit Wesley.
Et si sa plainte s’adressait comme un reproche à ceux du Conseil, elle visait Giles en particulier.

Pour dissiper son mal aise, Rupert Giles s’accouda au comptoir mais Wesley reprenait déjà.
– » C’est de ma faute. Darla s’est présentée enceinte et j’ai pas été chercher plus loin…Mais comment j’ai pu être aussi idiot !…La mort ne peut pas engendrer la vie.  »
– » Mais il est pourtant un vampire !  » Avança Cordélia comme une évidence.
– » Mais elle, elle est l’Elue.  » Murmura Giles pour lui-même tandis que Wesley reprenait.
– » Une Elue et un vampire…Tu peux reprendre le journal des observateur depuis la nuit des temps, jamais tu ne verra consigné l’union d’une tueuse et d’un vampire.  »
– » Tu veux dire qu’avec une femme normale il n’aurait pas pu avoir d’enfant ?  » Demanda Fred.
– » Merci pour le normal.  » Releva Buffy pour elle-même tandis que Wesley terminait en fixant juste le lustre du haut plafond.
– » On ne sait pas tout. « 

– » Bon ! C’est bien beau toutes ces histoires de bébés, mais si tu nous disait plutôt ce que tu as ramené du coté des démons !  » Lança Spike.
La volte face qu’il venait de marquer vers Angélus soulignait encore l’envol de son manteau quand le vampire brun parla.
– » Même si j’ai éliminé les têtes, leurs légions débarqueront. Dès que le portail s’ouvrira, elles seront toutes connectées à Connor. Il devient le leader…A ce moment là, il sera si invincible,… que seul Buffy ou moi, grâce au lien du sang, seront en mesure de l’envoyer en enfer.  »
– » Pourquoi ne pas l’éliminer d’ici là…pourquoi tu ne l’as pas déjà éliminé ?  »
Et tandis que les deux vampires se dévisageaient simplement, Buffy se laissait tomber assise sur les marches de l’escalier.
– » Parce que son sang détient le pouvoir de fermer un portail qui va s’ouvrir désormais, s’ouvrir pour lui…Si Connor meurt avant,…il faudra que Buffy et moi ensemble fermions ce portail par un grand saut dans le vide,…si tu vois ce que je veux dire.  »
– » Les Elus fermeront la porte.  » Murmura Cordélia pour elle-même.

– » Reste à savoir quand cette foutue porte s’ouvrira !  » Lança Giles brusquement excédé.
Angélus le dévisagea de son regard noir puis déclara.
– » Le portail s’ouvrira dans la nuit de jeudi à vendredi.  »
– » C’est demain jeudi.  » Constata Cordélia tandis que comme tout le monde elle attachait son regard sur la pendule qui dominer la réception.
Il était quinze heure huit et ça leur laisser encore plus de vingt quatre heures.

Sous le silence de chacun, Fred demanda presque gênée.
– » Est-ce que je peux prendre ma soirée…mon épaule me fait encore souffrir.  »
– » Avec ce qui nous attend demain soir, on devrait tous prendre notre soirée.  » Avança Wesley.
– » Oui. Prenons notre soirée !  » Lança brusquement Angélus en prenant la main de Buffy.
La seconde d’après, il la faisait disparaître avec lui à travers le large escalier.

Alors que devant l’armoire aux armes Angélus contrôlait le fil d’une épée, Buffy s’emparait d’une faux.
De la faux. Celle qui l’avait aider à battre le grand mal.
Giles l’avait ramené soigneusement emballée depuis son Angleterre et aussitôt Buffy l’avait enfermé pour fuir les mauvais souvenirs.

Angélus remettait son épée en place, d’un regard presque figé Buffy contemplait toujours sa Faux.
Quand le vampire posa ses mains sur le manche, elle leva simplement son visage vers lui.
Alors comme à la sortie d’un rêve elle plongea dans le regard ténébreux mais son regard émeraude semblait encore ailleurs.

– » Tu t’angoisses pour demain ?  » Chuchota Angélus en lui retirant l’arme des mains.

Il lui faisait reprendre sa place, verrouillait l’armoire, Buffy se passer une main sur le front.
En dégageant les cheveux de son front, elle espérait faire dégager ses soucis.
Elle finit par glisser une de ses mèches blondes derrière son oreille.

– » Demain je vais devoir tuer mon propre fils…y’a de quoi être angoissée.  »
– » C’est moi qui le ferait.  » Affirma Angélus en l’entraînant sur le petit fauteuil qui s’était vu débarrasser de la chemise quelques jours plutôt.

La joue contre une de ses épaules, Buffy se blottit contre lui.
Elle ramena ses genoux pour mieux se caler puis se mit à observer sa main gauche enlacée avec une des mains du vampire.
Egal à lui-même, Angélus faisait juste bouger ses doigts pour la caresser doucement.

Les secondes avaient défilées sur des pensées troubles quand Buffy inspira profondément à travers la chemise d’Angélus pour mieux se griser, mieux se laisser submerger du parfum subtile du vampire.

Il brisa le silence d’un murmure.
– » Qu’est ce que tu veux qu’on fasse ce soir ?  »
Buffy ramena vers elle leurs mains enlacées pour juste embrasser les doigts de son amour puis se dégagea un peu pour attacher son regard velouté.
– » Je ne sais pas.  » Chuchota t’elle à peine audible.

Brusquement elle lâcha d’un ton plus haut.
– » Ou plutôt si je sais. Allons nous promener au bord de la jetée, tu veux bien ? « 
Elle savait que ce soir elle ne porterait pas de robe en soie rouge mais elle voulait juste un retour vers des jours plus heureux.

Angélus marqua l’affirmatif d’un battement de cils avant de la verrouiller dans le creux de ses bras et enfin s’attacher à ses lèvres.

Et le baiser était si puissant, la main qui verrouillait simplement une partie de sa nuque si autoritaire, que Buffy se sentait simplement fondre sous cette autorité supérieure.………..A suivre bientôt la 4ème et dernière partie de « Nouvelle Prophétie »…….