L’Echange – Partie IV

Attention cette fanfic peut contenir des spoilers Angel saison 4 et 5

Attention Fanfiction classée N-18.

 

Le vide.
Le vide entre ses bras fit ouvrir les yeux à Buffy.
L’imperceptible mouvement que sa joue marqua contre l’oreiller fit ouvrir les yeux au vampire sur qui elle avait encore les jambes posées.
Le regard agrandit ils se dévisagèrent durant plusieurs secondes où leur cerveau tournait à dix mille, où seul le crépitement des bougies venaient troubler entre eux le silence qui courrait dans la chambre.
La jeune fille fit trembler ses lèvres.
La seconde d’après elle échouait en sanglotant contre le torse du vampire qui l’avait brusquement ramenée à lui.
– » Chut…  » Murmura le vampire une mains contre sa tête blonde dans l’espoir de stopper ses larmes.
– » Angel ?  » Sanglotait Buffy égarée comme pour mieux questionner.

– » Oui, c’est moi…c’est juste moi.  » Rajouta pour lui même le vampire qui défiait le plafond.
– » Où est Angélus ?  » Pleurnicha Buffy.
– » Il est reparti.  » Murmura Angel presque pour lui-même.
Et tandis que Buffy tentait d’étouffer les sanglots qui marquaient le départ d’Angélus il en était certain, Angel continuait à fixer le plafond.
Il plongeait dans sa conscience en essayant de se souvenir à quel moment exact il n’avait plus était lui.
Lui tout seul.
Il avait pris possession de Buffy en pleine connaissance de cause, il ne le renierait pas, mais à quel moment exact la perversion d’Angélus s’était infiltrée dans ses veines ?
A l’instant de quitter le lit à n’en pas douter, à l’instant du plus fort.
Angel su alors sans se tromper qu’une partie de son âme s’était forcément infiltrée à l’intérieur d’Angélus.
Si non, comment expliquer que ce dernier se montre si attachant et attentionné envers Buffy.

Angel savait que la division du sort se présenterait dangereuse.
Les Kalderash lui avaient dit que quand ça arriverait il s’en rendrait compte.
Ce qu’il venait de vivre était au dessus des mots, jamais il ne l’oublierait, mais ce qu’il ne comprenait toujours pas et qui le tracassait de plus en plus, c’est comment le sort envoyé par les Kalderash avait pu passer les murs de ce château là.

– » Buffy.  » Murmura t’il en ramenant vers lui le visage mouillé de la jeune fille qui ne laissait plus passer un son.

Muette, elle le regardait de ses grands yeux émeraude plus étoilés que jamais, suspendu, il cherchait simplement des mots qu’il ne trouvait pas.
– » Il…il faut que tu t’éloignes de moi, il faut que tu quitte le monstre que je suis…tu vois, ça fait quelques semaine qu’on est ensemble et déjà je te fais souffrir. « 
– » Mais je n’ai pas souffert !  » Pleurnicha Buffy un peu trop fort.
A nouveau elle laissait couler ses larmes pour accompagner à l’unisson celles d’Angel qui glissait trop silencieuses.
Ils restèrent suspendus puis Angel la repoussa comme si soudain elle le brûlait.
Sans la regardait il s’habillait rapidement. Désemparée elle restait assise sur le lit en dévisageant chacun de ses gestes.
– » Je ne sais pas ce qui c’est produit…mais je sais, que je me suis sentie aimée comme jamais.  » Lança t’elle en observant soudain ses propres mains comme pour baisser la tête sur son aveu.
– » Je sais. J’étais là tu te souviens ?!  » Lâcha Angel nerveusement en donnant un coup de pied dans sa ceinture pour l’envoyer valser sous le lit et la faire ainsi disparaître de sa vue.
Il s’était arrêté devant le lit et contemplait juste Buffy.
Alors elle leva ses yeux vers lui.
Il la voyait si belle ainsi abandonnée avec ses cheveux qui tombaient librement sur ses épaules et ses seins, si belle avec son corps parfait qui était fait juste pour lui, qu’il avala brusquement sa salive pour taire son désir.
A croire qu’il n’en aurait jamais assez.
– » Tu ne peux pas rejeter cette nuit tout d’un bloc parce que ta morale est froissée !  » Pleurnicha Buffy subitement énervée.
– » Cette nuit ce n’était pas vraiment moi ! Tu comprends ça ?  » Cria presque Angel d’un regard noir et sévère.
– » J’ai pourtant eu l’impression que c’était bien toi quand tu m’as dit de ne pas avoir peur ! « 
Angel avala sa salive.
– » Oui,…à cet instant c’était moi.  » Avoua le vampire d’une voix blanche.
– » Si maintenant tu regrettes, alors pourquoi à ce moment là tu m’as pénétré presque sur les mots ? « 
Il la tira violemment contre lui pour l’enrouler autour de sa taille, se noyer dans les cheveux blond de son cou.
Il pleurnicha juste.
– » Parce que je t’aime à en mourir, que mon désir de me fondre en toi a été si fort, si violent, que j’ai cru devenir fou sur l’instant. J’ai été faible…Tu es la seule personne qui me rende faible. « 
Sur son cœur qui se brisait, Buffy fut brusquement traversée par les mots de Nina.  » Vous le ferez souffrir. « 
Comment pouvez t’on se faire souffrir à trop s’aimer ?
Elle agrippa les cheveux courts de sa nuque pour mêler ses pleurs à ceux d’Angel.
Elle pleurnicha juste.
– » Je t’aime Angel, et je t’ai aimé enfin toute une nuit. Corps et âme je t’ai aimé. Angélus aussi je l’ai aimé, je ne le renierai pas. D’ailleurs très vite je n’ai plus su qui était qui…C’est sûr que jamais plus je ne pourrai dire qu’il est plus sexy que toi.  » Rajouta Buffy pour elle-même.
Elle étrangla ses pleurnichements pour continuer plus loin.
– » Entre vous deux j’ai eu l’impression d’atteindre enfin le rivage de la plénitude. Si tu m’aimes autant que je t’aime, tu ne peux pas me refuser ça. « 
Ils se redressèrent pour simplement s’accrocher du regard.

– » Je sais ce que tu as ressenti.  » Finit par murmurer Angel.
Comme pour effacer leurs larmes mêlées, il passa machinalement ses joues contre celles de Buffy. L’instant d’après il la regardait bien en face.
– » C’est le sort. Les Kalderash l’ont modifié. Le processus mis en place m’a livré à travers Angélus puis nous a mélangé pour mieux nous séparer définitivement.  »
– » Il est retourné en toi ?  » Demanda Buffy d’un regard agrandit qu’elle plongea dans le regard chocolat.
Angel eut un battement pour ses cils mouillés avant de répondre.
– » Je pense oui…mais je ne le sens plus. J’ai l’impression qu’en moi il n’y a plus que moi désormais…Ne me dit pas que tu es déçue ?  »
– » Non, non !  » Précipita Buffy en souriant enfin.
– » C’est juste ce que j’ai besoin d’entendre.  » Murmura Angel.
Amoureux, ils se sourirent puis d’un même élan effacèrent gravement leur sourire pour mieux garder leurs yeux brillants.
Mieux plonger dans le regard de l’autre.
Mieux réaliser qu’il venait de s’aimer pour la toute première fois sans craindre le retour d’Angélus.

Alors ils comprirent que trop bien que c’était la logique, qu’il fallait qu’Angélus soit présent pour rompre définitivement la malédiction.

– » Il fallait qu’il soit là.  » Souffla Buffy.
Pour lui dire qu’il avait compris son raisonnement, Angel acquiesça d’un simple battement de cils encore mouillés.
Buffy posa une main à plat contre une des joues de son vampire préféré.
– » Tout vas être différent désormais. « 
– » Oui.  » Laissa passer Angel pour soutenir les mots qui donnaient un futur à leur couple amoureux.

Sans plus un mot, comme pour symboliser l’instant, ils restaient suspendu dans les yeux l’un de l’autre en savourant juste leur nouveau départ.
Puis Buffy s’enferma dans le creux de son cou pour mieux le ressentir, quelques secondes plus loin elle fermait juste les yeux en répétant pour elle-même.
-« Tout va être différent désormais. »

– » Pourquoi les Kalderash ont modifié si vite le sort ?  » Laissa t’elle passer quelques secondes plus loin.
Elle se redressa pour plonger au plus près de ses yeux.
A travers sa voix et son front qui venait de se plisser au point de se présenter buté, Angel perçu la brusque angoisse de Buffy.
– » En contre partie, je leur ai promis de liquider Dracula. « 
– » Dracula ?! Rien que ça ?! « 
– » Habilles toi mon amour.  » Laissa passer Angel en la redéposant sur le lit.

Elle avait enfilé son jeans et finissait d’enrouler ses cheveux sur eux même pour en faire une queue haute, quand Angel lui enfila sa chemise.
Il fermait les boutons, Buffy se laissait faire sous la dextérité des doigts longs et fins.
– » Je me sens si fatiguée…J’ai mal partout.  » Déclara t’elle en glissant une main contre sa nuque lasse.
– » Ca va aller ?  » Demanda Angel en se sentant coupable face à la lassitude de Buffy.
– » Oui, oui,…c’est juste que j’ai sommeil et qu’il me tarde de rentrer à l’auberge pour y dormir des heures.  »
Elle lui souriait confiante pour qu’il arrête de se culpabiliser.
– » Tu es sûre que ça va aller ?  » Insistait il.
– » Ca va je te dis !…Je suis la tueuse t’as oublié ? Il en faut plus à mon corps pour l’atteindre. Allez en marche !  » Rajouta t’elle en désignant la porte.
Elle venait de lui mentir superbement. En faite elle se sentait toute courbaturée comme si on l’avait battu pendant des heures.
– » Si tu le dis.  » Rajouta Angel certain qu’elle lui mentait.
Il lui prit la main, d’un geste autoritaire Buffy lui désigna à nouveau la porte comme pour lui signifier qu’il était tant de quitter les lieux.
– » Il faut trouver Spike.  » Murmura Angel en ouvrant la marche.
– » Spike ?  »
– » Il est arrivé avec moi, tu ne te souviens pas l’avoir vu bien entouré ?  »
– » Ca se mélange dans ma tête.  »
– » Je suis sûr qu’il est entre les bras de Drusilla.  »
– » Drusilla !  » Sursauta Buffy alors qu’Angel ouvrait doucement la porte.
Buffy rabattit brusquement cette dernière, étonné Angel dévisagea sa compagne sans comprendre.
– » Le jour se lève. Avec Spike, tu comptes jouer au quel des deux imitera le mieux la torche humaine, ou tu comptes…
Il l’attira contre son torse et aussitôt Buffy sentit ses pieds décoller du sol.
Il posa un doux baiser presque chaste sur ses lèvres entrouvertes avant de glisser contre une de ses oreilles pour laquelle il chuchota.
– » Je compte récupérer mon manteau et mon épée, récupérer Spike et m’occuper du comte. Après il sera toujours tant d’emprunter le sous terrain du château.  »
Pour le sous terrain, Buffy se dessina un sourire contre les cheveux bruns qui la chatouillaient, Angel se redressa alors.
Ils firent clignoter leur regard complice puis Angel la déposa sur le sol, ouvrit la porte et passa sa tête à l’extérieur de la chambre.
La voix semblait libre, la seconde d’après ils étaient dans le couloir que leur avait fait emprunter le comte plusieurs heures plus tôt.

Très rapidement ils atteignirent l’étage et la chambre où par la force des choses Angel avait abandonné manteau et épée.
Buffy ramassa son tee-shirt qui gisait encore sur le sol et voulut rendre sa chemise à Angel.
– » Non. Garde là…Elle est plus belle sur toi que sur moi.  »
Sur les mots il fourra le petit tee-shirt dans une des grandes poches de son manteau puis entraîna Buffy hors de la chambre.

A travers un château parsemé ça et là de bougies qui n’éclairaient rien d’autre qu’elles même, ils traversèrent à nouveau le château qui semblait entièrement désert.
Sans lâcher la main de Buffy qui se dirigeait moins bien que lui à travers cette obscurité presque totale, Angel poussa à nouveau la porte qui menait vers le couloir en sous sol.
Pas plutôt la porte passée, ils tombèrent nez à nez avec le valet du comte Dracula.
Angel lâcha la main de Buffy et en moins de temps qu’il faut pour le dire, il lui brisa la nuque.
L’homme s’effondra comme une poupée de chiffon.
Angel finit par l’empoigner pour l’éjecter à travers une porte latérale qu’il venait juste d’ouvrir.
Tel un ballot de linge sal l’homme échoua sur le sol, Angel ferma aussitôt la porte sur lui.
– » Ce mec là avec son air fourbe, j’ai jamais pu l’encadrer !  »
– » Si tu le dis.  » Murmura Buffy tandis qu’ils reprenaient leur marche.

Plusieurs pas plus loin, plusieurs degrés plus bas, ils passèrent enfin la porte derrière laquelle se dessina Spike.
Malgré le peu d’éclairage, le vampire blond leur apparu parfaitement endormi en travers d’un grand lit.
La tête enfoncée dans l’un des oreillers, seul un drap froissé couvrait le bas de ses reins.
La pièce était spacieuse, Buffy et Angel n’eurent aucun mal à découvrir à même un divan, deux femmes vampires endormies l’une sur l’autre.
Angel pensa à juste raison qu’une fois leurs ébats terminés, Drusilla les avait écarté.
Il la reconnaissait bien là.
Elle avait toujours considéré Spike comme sa propriété, son enfant. Après tout c’est elle qui l’avait engendré durant cette nuit londonienne de l’année 1880.
Le jeune William était alors tombé entre ses crocs, comme lui-même était tombé entre ceux de Darla plusieurs année auparavant.
Angel se demandait où justement était Drusilla, quand il senti une main se poser contre son épaule.
La femme vampire sortait de l’ombre.
– » Papa ?  »
Le coup de pied instantané que lui colla Buffy dans le creux du ventre eut pour effet de l’expédier à l’autre bout de la pièce.
Et tandis que Drusilla s’échouait violemment contre le mur du fond, d’un même coup de pied Buffy explosait une chaise en bois pour se faire un pieu de fortune.
– » Ne le touche pas où je te vide dans la cheminée !  » Lança Buffy sur le vampire centenaire qui se relevait près de la cheminée en question.
Cheminée qui n’avait sans doute pas servi depuis des siècles.
Les pieds en positions de combat, les lèvres serrées, et le bras armé prêt à frapper, Buffy savait bien qu’elle ne possédait pas la forme olympique qui lui fallait forcément pour affronter un vampire comme Drusilla.
Dans l’instant elle lui jouait juste l’intimidation.
– » Papa ?  » Questionna à nouveau Drusilla sous le masque du vampire qu’elle venait subitement de prendre.
– » Ne m’appelle pas comme ça !  » Jeta Angel.
– » Elle est complètement folle.  » Laissa passer Spike sans bouger pour autant depuis le fond de son lit.
Buffy et Angel tournèrent en même temps la tête vers lui, et tandis qu’il enroulait finalement le drap autour de ses hanches pour mieux s’assoire dans le lit, Drusilla qui avait reprit son apparence humaine lui tomber dans les bras.
– » Spike.  » Pleurnicha t’elle aussitôt.
– » Par l’enfer Drusilla !  » Laissa passer Spike en l’écartant un peu.
Mais déjà il saisissait les menottes échouées sous son oreiller et menottait Drusilla à la tête du lit.
– » Spike.  » Chanta Drusilla prête à reprendre une partie de plaisir.
Sans plus la regardait, le vampire blond quitta le lit en traînant son drap avec lui.
Les deux femmes vampires qui s’étaient réveillées arrivèrent alanguies sur le trio que formait nos héros, Buffy les expédia droit en enfer sans autre forme de procès.
– » C’est pas le moment !  » Avait lancé l’Elue en frappant la dernière.
Pressée de changer d’air, elle darda alors son regard sur Spike qu’Angel dévisageait déjà.
– » Quoi ?!  » Lança le vampire blond pour le couple qui fixait le drap qui lui servait de vêtement.
Buffy écarquilla alors des yeux insistants l’air de dire, il est temps de t’habiller, mais Spike rajoutait déjà en marchant à grand pas à la recherche de son jeans.
Il ressemblait ainsi à un empereur romain empêtré dans sa toge.
– » Je sais…Je sais que je ne vous ai pas été très utile au cours de la nuit face à Dracula, mais…comment dire, j’ai été retenu contre ma volonté par plusieurs partenaires…non adversaires !  » Rajouta t’il comme pour excuser sa désertion auprès de Buffy et Angel.

Devant l’air gêné de ces derniers qui détournaient brusquement le regard, Spike fronça les sourcils puis remarqua seulement alors qu’Angel était torse nu sous son manteau et que Buffy portait sa chemise en soie.
– » Ah d’accord !…J’ai compris !  » S’exclama t’il en mettant finalement la main sur son jeans.
– » Alors pendant que je me suis fait un sang noir…  »
– » Pas si noir que ça le sang !  » Lui jeta Angel en relevant la morsure sur le cou de Drusilla.
– » Pas si noir que ça le sang !  » Lui renvoya Spike en relevant la morsure sur le cou de Buffy.
– » Quand vous aurez fini de vous faire des politesses on pourra peut-être passer à autre chose !  » Leur lança Buffy d’un regard assombri.
Les deux vampires sursautèrent dans son regard émeraude, puis Spike se mit à enfiler ses vêtements. Alors Buffy se détourna.
Même si elle l’avait vu nu plusieurs fois, elle n’en était plus là. Depuis plusieurs années une certaine pudeur s’était réinstallée entre eux.

– » Dracula ?  » Questionna Spike alors qu’il finissait de s’habiller.
– » Certainement dans son cercueil à l’heure qu’il est !  » Répondit Angel.
– » On va être condamné au sous terrain vu l’heure qu’il est. « 
– » Mais vous connaissait le château comme votre poche ou quoi ?  » Demanda Buffy en les dévisageant.
Les deux vampires s’accrochèrent du regard pour mieux lâcher en même temps un oui relevant leur passé en commun.
L’instant d’après sous le regard de Buffy, ils se précipitaient en même temps sur la porte pour fuir un passé dont ils ne voulaient plus.
– » Spike !  » Lâcha Drusilla alors qu’il touchait la porte le premier.
– » Je vais la finir.  » Déclara une Buffy qui tenait toujours son pieu de fortune.
Spike fut instantanément sur elle.
– » Non Buffy…laisse la.  » Intima Spike en tenant le poignet armé que l’Elue tenait pourtant encore baissé.
Buffy faisait briller son regard émeraude dans le regard azur quand Spike rajouta.
– » Je te le demande. « 
La jeune fille laissa défiler quelque seconde avant de déclarer.
– » Elle n’est pas une menace immédiate. On a du plus urgent à faire ailleurs. « 
– » Merci.  » Chuchota Spike.
Et tandis qu’ils quittaient la chambre en laissant une Drusilla menottée, La Tueuse savait bien qu’elle venait de laisser la survie au vampire féminin simplement pour ne pas voir pâlir le regard azur de Spike.
L’occasion d’éliminer enfin celle qui par le passé avait tué Kendra jeune tueuse comme elle s’était pourtant montrée si tentante.
Oui elle l’avait fait pour Spike, elle lui devait bien ça.
Buffy compris alors que Spike n’aurait jamais exécuté Drusilla malgré la menace et le pieu qu’il avait brandi sur elle quelques années plus tôt.
Elle chassa les souvenirs pour reporter son attention sur les pas des deux vampires qui avançaient sans se tromper vers l’antre du maître des lieux.
Buffy avait lâché son pieu, sachant bien qu’il ne lui serait d’aucune utilité. Il faudrait autre chose face à un vampire comme Dracula.

Buffy avait la désagréable impression que l’humidité ambiante transperçait ses os quand Angel et Spike s’arrêtèrent enfin devant une porte.
Le regard rapide qu’ils lui lancèrent par-dessus leur épaule, signalait juste à Buffy qu’ils allaient pénétrer le repaire du comte.
– » C’est quoi le plan ?  » Chuchota Buffy.
– » Y’a pas de plan.  » Répondit Angel en poussant lentement la porte basse qui ne grinça nullement.
Suivit par Spike et Buffy, il descendit les trois marches patinées par le temps qui menait jusqu’à la terre battue qui recouvrait le sol de cette pièce où un seul flambeau semblait brûlait là pour l’éternité.
Spike se mit à traverser la pièce en écartant les bras pour mieux occuper la pièce vide.
Brusquement il se mit à rire.
– » Il sait bien foutu de nous va !  »
– » Il n’est plus au château ?  » Demanda Buffy en s’assaillant sur les marches.
– » Ca va pas Buffy ? T’as l’air vanné !  » Lança Spike en observant la jeune fille qui contre ses habitudes venait de s’assoire devant un danger qui n’était pas entièrement écarté.
– » J’ai seulement sommeil.  »
Une main contre sa nuque, Angel les lâcha du regard pour mieux arpenter le sol.
– » Il a dit à Angélus qu’il ne pouvait quitter sa terre sous peine d’être pulvérisé par le sort puissant que lui avait collé les Kaldérash…C’est pour ça que ses douze cercueils ne sont plus là.  »
– » Qu’est ce qu’il y a dans ses cercueils ?  » Demanda Buffy.
– » Sa terre…Elle le protège. C’est pour ça qu’il a demandait à Angélus de se débarrasser des Kalderash, il aimerait voyager plus léger.  » Expliqua Angel alors qu’il levait la tête pour observait dans un angle de la pièce l’étroit boyau qu’il savait mener à la surface.
La lumière du jour y mourait bien avant d’atteindre le sous-sol.
– » Il a retiré sa confiance en Angélus dès l’instant où Angélus a refusé de te partager avec lui.  » Rajouta Angel en regardant Buffy.
– » C’est pour ça qu’il a pris des vacances ?  »
– » Heu !…J’ai juste une question ?  » Demanda Spike.
– » Quoi ?  » Laissa passer Angel.
– » Angélus était là ?  »
Les mains dans les poches de son cuir, Spike le dévisageait, Angel laissa filer quelques seconde avant de répondre.
– » Oui.  »
– » Par l’enfer ! Je le sentais que j’avais loupé un épisode important.  »
Pour dissiper le mal aise qu’elle sentait s’installer, Buffy se leva en lançant.
– » On a plus rien à faire ici. Je vote pour rentrer à l’hôtel. Je tombe de sommeil.  »
– » C’est drôle tout à coup je comprends mieux ton sommeil !  » Lança Spike.
– » Spike !  » Lui lança Angel agacé en le saisissant par le devant de son manteau pour juste l’amener à la hauteur de ses yeux.
– » Spike écoute bien ce que je vais te dire et je ne te le répèterai pas. Ma vie privée comme celle de Buffy ne te regarde pas.  »
– » Il faudra pourtant que tu m’expliques les détails de ton retour !  » Lança ironiquement le vampire blond pour mieux faire monter la pression au vampire brun.
Aussitôt Angel éjecta Spike qui alla atterrir contre un mur.
Et tandis qu’en se relevant Spike lui dédiait un sourire qui ressemblait à une grimace, Buffy s’exclamait en prenant l’escalier.
– » Vous me fatiguez tous les deux !  »
Alors ils marchèrent derrière elle.

– » Je me demande bien où Dracula est parti ?  » Jeta Spike au bout des secondes qui avaient vu revenir le calme d’Angel.
– » Moi aussi.  » Rajouta Buffy.
– » Il est en Italie, chez qui vous savez.  » Laissa entendre Angel.
Buffy et Spike le dévisagèrent d’un même ensemble.
Et tandis qu’Angel prenait la main de Buffy pour l’empêcher de trembler. Spike rajoutait.
– » Je me sens comme une envie d’aller visiter l’Italie !  »
– » Non. Direction le Jet. Toi et Buffy rentrerait à L.A. en emmenant l’enfant Kalderash. On lui doit protection, vous avez oublié ?  »
– » Il est hors de question que tu ailles en Italie tout seul !  » S’exclama Buffy.
– » Ouais, il est hors de question que tu te fasses l’Italie sans moi. Et la tradition qu’est ce que tu en fais. D’ailleurs j’ai toujours été nul avec les gosses.  » Lâchait Spike tandis qu’Angel complètement sourd à leurs propos les entraînait dans sa marche.
– » Angel tu écoutes quand on te parles ?  » Finit par se plaindre Buffy.
– » J’écoute. Premièrement je n’ai pas besoin de toi pour régler une dette personnelle. Et deuxièmement Spike s’est déjà fait l’Italie sans moi. Les années cinquante tu te souviens, tu étais seul avec Dru. D’ailleurs en parlant de Dru…Tu comptes la laisser seule ici. Menottée comme elle est, plutôt que de la destiner à une mort lente ou à la lapidation, le plus simple est que tu lui enfonces le pieu.  »
Si Angel venait volontairement de frapper Spike là où ça lui faisait mal, Buffy comprenait que Drusilla allait causer un cas de conscience.
L’emmener avec eux ou la laisser à la merci d’un Dracula qui reviendrait dieu seul savait quand, ou à la merci des habitants du village qui finiraient par envahir ce château sans un retour du comte.
Angel regardait Spike d’un regard en biais se passer une main contre la nuque quand le vampire blond lâcha.
– » Elle pourrait rester là à attendre le retour de Dracula.  »
– » Dracula ne reviendra pas.  » Le regard ténébreux était si déterminé que Buffy compris qu’en allant en Italie pour se débarrasser de l’Immortel, Angel ferait une pierre à deux coups.
– » De toute façon avant de partir je vais mettre le feu ici.  »
– » Par l’enfer !  » Jura Spike en comprenant qu’Angel ne lui laissait pas le choix.
Il savait désormais, qu’il irait chercher Drusilla.
– » Après tout, Harmonie aussi n’avait pas d’âme…bon bien sur elle n’était pas folle.  » Jeta Angel ironique.
– » Je te fais juste remarquer que c’est toi qui la rendue folle !  »
– » Ca va hein, avec cette histoire ! Je suis sûre qu’elle devait déjà être bien entamée avant !  » Lâcha Buffy sur Spike, juste pour défendre Angel qui n’avait pas à supporter les forfaits d’Angélus.
– » C’est beau comme tu le défends !  » S’insurgea Spike.
– » C’est beau comme tu la défends ! Quelqu’un qui a éliminé une tueuse, remarque ça ne m’étonne pas que vous soyez fait pour vous entendre.  » Répliqua vertement Buffy
– » Angélus a tué plus qu’elle dès fois que t’aurai oublié !  » Lui envoya Spike sur le même ton.
– » Oui, mais Angel…  »
– » Arrêtez ! Stop !…On va pas s’en sortir. Bon sang ! » Jura Angel entre ses dents.
Buffy et Spike se dévisagèrent pour se rendre compte qu’ils s’étaient laissés emporter sous l’effet de la colère ou sous l’effet du château qui s’était déjà joué d’eux.
– » Excuse moi.  » Laissa passer Spike.
– » Toi aussi. C’est l’endroit qui nous rend comme ça. J’en peux plus d’être ici.  »
Angel pris la parole.
– » Spike va chercher Drusilla et rejoignez nous à l’entrée du sous terrain. On a assez perdu de temps ici.  »
Le vampire blond s’éloignait à grand pas quand Angel stoppa son élan.
– » Attends Spike !  »
Spike fit volte face, Angel lui lança son zippo.
Spike s’en saisit au vol puis se fondit dans la nuit devant eux.
Alors Buffy lâcha juste pour Angel.
– » Je ne te laisserai pas partir seul en Italie.  »
Plongé dans ses pensées, Angel embrassa distraitement les cheveux blonds de son front avant de laisser entendre.
– » Rentrons à l’hôtel.  »
Un bras passé autour de sa taille fine il entraînait Buffy vers le sous terrain, tandis qu’elle lui lâchait.
– » Je t’avertis si Drusilla me cherche, Spike ou pas Spike, je lui enfonce le pieu !  »
Angel s’éclaira d’un sourire sachant parfaitement qu’entre lui, Spike et l’Elue, la fantasque Drusilla serait entourée mieux que jamais pour tenir une place et la garder.
– » Drusilla te fait peur ?  »
– » Elle a tué Kendra.  »
– » Spike a tué deux tueuses, ça ne t’empêches pas d’être proche de lui.  »
– » Spike a une âme.  »
– » j’ai entendu dire qu’il n’avait pas toujours eu son âme.  »
– » Tu es jaloux ?  »
– » Tu es jalouse ?  »
Buffy frotta son front contre le torse d’Angel.
Il l’enroula rapidement autour de sa taille pour lui faire finir les derniers mètres qui les séparaient du sous terrain. Elle posa aussitôt la tête sur son épaule.
– » Ca fait du bien de se faire porter, je me sens si fatiguée. Je rêve d’une bonne douche, de drap frais, et dormir, dormir.  »
– » On y sera bientôt mon amour.  » Murmura Angel en se stoppant à l’entrée du sous terrain.
Buffy se redressa pour accrocher son regard.
– » Comment ça se fait que Spike a autant de mal à se débarrasser de Drusilla ?  »
– » Tu sais bien que c’est elle qui l’a engendré. Un vampire reste toujours fortement connecté à son sire.  »
– » Comme toi avec Darla.  »
– » Oui.  »
– » Pourtant ça ne t’as pas empêché de la tuer.  »
– » C’était pour te prouver mon amour…Te sauver la vie…mais plus tard quand elle est revenue ça n’a pas été aussi facile.  »
Il avait chuchoté à peine audible, Buffy se pencha pour prendre ses lèvres.
Brusquement elle lâcha sa bouche pour juste lancer.
– » Franchement Angel, comment on va gérer Drusilla ?  » Elle avait agrandit son regard pour une situation qu’elle n’imaginait même pas.
– » On la gérera. Ne t’inquiètes pas de Drusilla, elle fera ce qu’on lui dira de faire. Drusilla n’a jamais écouté et obéit qu’à Spike et à moi.  »
– » Je sais.  » Murmura Buffy en le serrant davantage au cou pour mieux ajuster sa tête blonde contre une de ses larges épaules.
Elle rajouta alors.
– » Tu avoueras quand même qu’une Elue chapeauté par trois vampires comme vous, c’est une équipe qu’on ne voit pas tous les jours.  »
Sur le oui d’Angel, Buffy vit se dessiner Drusilla et sa petite robe blanche. Elle tenait juste la main de Spike, alors Buffy ne pu s’empêchait de crier au destin.  » Faudra t’il donc qu’on prenne toujours les mêmes pour mieux recommencer la partie.  »
– » Ca brûle en haut, je m’en suis occupé.  » Déclara Spike.
– » Alors allons y.  » Répondit Angel.
Buffy toujours entre les bras il s’engagea le premier dans le sous terrain en terre battue.
– » Spike on va dormir sous la terre ?  » Demanda Drusilla en se laissant entraîner.
– » Non mon poussin. Tu salirais ta jolie robe.  » Répondit naturellement le vampire blond.
Buffy ne pu s’empêcher de jeter un petit coup d’œil discret par-dessus l’épaule d’Angel. Elle observa un court instant Spike et Drusilla.
Il formait déjà un couple.
Alors elle réalisa qu’ils avaient été un couple pendant plus d’un siècle.
La seconde d’après elle s’enfermait dans le cou d’Angel pour mieux se laisser bercer…………A suivre……………………

– » En tout cas l’eau est bien chaude !  » S’exclama Buffy en sortant de la salle de bain.
– » Je vais aller voir ça.  » Laissa passer Angel d’un sourire timide.
Il franchissait le seuil de la salle d’eau, Buffy retirait la serviette de bain qui s’enroulait autour de ses cheveux.
Elle les frictionna longuement puis abandonna la serviette éponge contre le dossier d’une chaise en paille installée devant une petite table.
La seconde d’après, elle passait ses doigts à travers sa chevelure pour simplement la discipliner.

Elle finit en abandonnant son peignoir humide au profit d’un petit short en coton et de son caraco assorti.
L’instant d’après elle ouvrait les draps du lit.
La tête sur l’oreiller, elle ferma les yeux et inspira profondément. Déjà elle sentait les prémices du sommeil engourdir son corps.
Elle se tournait vers l’intérieur du lit pour se nicher au plus juste quand Angel fit son apparition.

En simple caleçon, ses cheveux mouiller hérissé en tout sens, tant il avait du les frotter énergiquement, il se mit à traîner dans la chambre.
Brusquement il semblait hésiter à rejoindre le lit.
En bute avec lui-même sur des pas qui jouer le sur place, il vit Buffy lui ouvrit les draps.
– » Viens.  » Souffla t’elle à peine audible.
– » Oui.  » Répondit Angel en empruntant le même ton.

Alors comme si soudain il avait peur de froisser les draps de la jeune fille, il s’étendit doucement auprès d’elle.
Aussitôt Buffy l’enlaça naturellement en abandonnant sa tête blonde contre son cœur sans vie.
Il enroulait déjà un bras autour de ses épaules quand Buffy murmura.
– » A quelle heure tu as rendez vous avec les Kalderash ?  »
– » A la tombée de la nuit.  »
– » Quelle heure est il ?  »
Angel étendit un bras afin d’incliner son portable resté tout près sur la table de nuit.
– » 10 h16.  »
– » Ca nous laisse plusieurs heures de sommeil.  »
– » Dors mon amour.  »
Il la ramena davantage à lui pour la caler dans le creux de son cou, coller sa joue contre l’humidité de ses cheveux blond.
Alors seulement il ferma les yeux.
– » Je ne savais pas que tu avais amené Bottoms jusqu’ici.  »
– » Je me suis dit qu’il serait utile s’il devait y avoir des négociations en plein jour.  »
Buffy sortit de son cou afin de s’accouder sur son torse, plonger dans le chocolat de ses yeux.
– » Donc si j’ai bien compris, Bottoms ramène l’enfant à L.A. mais nous dépose avant en Italie.  »
– » Oui puisque avec Spike vous avez décidé contre vent et marée de m’accompagner.  »
– » Contre vent et marée.  » Souffla Buffy presque pour elle même juste avant de poser ses lèvres contre celles de son vampire.
Elle posait une main contre une des joues mal rasées quand elle sentit Angel la verrouiller davantage dans ses bras.
Alors sans lâcher ses lèvres, il la fit lentement basculer afin de la glisser à demi sous lui.

Il sentait son sang affolé battre ses tempes de vampire, son désir pousser son caleçon, mais ce jour il ne lui ferait pas l’amour.
Il avait besoin de creuser une distance, un espace temps avec la nuit précédente, alors il lâcha doucement la bouche de Buffy.
Sous le regard émeraude qui s’interrogeait presque, les lèvres qu’il laissait entrouvertes à quelques centimètres des siennes attendaient une suite qui ne viendrait pas.
– » Laisses moi un peu de temps…J’ai besoin de faire un break avec la nuit dernière.  » Finit il par laisser passer.
Du dos de ses doigts Buffy remonta le lisse d’une de ses joues pour le simple plaisir de faire parler la naissance des poils qui pointait.
La seconde d’après, elle y posait ses lèvres pour y abandonner un baiser sonore.
– » De toute façon, je suis épuisée !  » Déclara t’elle d’un sourire lumineux.
D’un même sourire, sachant bien que sur un geste de sa part il pouvait les priver de sommeil, il l’enlaça au plus près pour la faire basculer à demi, l’installer confortablement dans le creux de ses bras.
La tête abandonnée contre un de ses bras musclés, Buffy finit par fermer les yeux.
– » Angel ?  »
– » Mmm ?  »
– » Si Dracula ne peut pas quitter sa terre, comment il a pu venir jusqu’ici pour m’enlever ?  »
– » Toute la Roumanie est sa terre.  »
– » Ah.  »
Quelques secondes plus loin, Buffy se manifesta à nouveau.

– » Angel ?  »
– » Mmm ?  »
– » Tu sais de quoi j’ai envi ?  »
– » De dormir.  »
– » Ca oui !  » Laissa passer Buffy en riant.
Les paupières toujours closes elle rajouta cependant.
– » J’ai envi de retrouver mon bureau chez W&H…et la vie qui était la notre tous ces derniers jours.  »
– » Tu pourrais rentrer avec…  »
Angel suspendit ses mots, Buffy venait soudainement de s’endormir comme si sa dernière phrase plus longue que les autre lui avait volé le peu de résistance qui lui restait face au sommeil.
Angel se dessina un sourire attendrissant puis enroula davantage les épaules de Buffy afin de déposer une caresse sur l’arrondi d’une d’entre elles.
Le regard fiévreux, il se mit à détailler la ligne fine de ses sourcils qui s’arquaient juste ce qu’il faut, le dessin de ses longs cils qui ombrageait merveilleusement ses joues dont la carnation semblait sortir tout droit d’une grande toile de maître.
La ligne de ses dernières le conduisit tout naturellement jusqu’à son petit menton volontaire qu’elle savait si bien lever pour juste le défier.
Quand il courut la courbe de ses lèvres détendues qui laissait passer la respiration régulière du sommeil, il ne pu empêcher sa main libre de quitter le creux des reins de la jeune fille.
Alors tout près de la bouche trop joliment entrouverte, les doigts longs et fins se grisèrent en recevant le souffle chaud de la vie.

Attiré comme un emant l’index plus téméraire que les autres effleura la lèvre inférieure, aussitôt le petit nez de Buffy dessina un frémissement retroussé. Amusé, Angel choisit de caresser la courbe d’une joue avant de ramener la jeune fille contre lui, sur lui, dans le creux de son cou.
Et tandis que Buffy gigotait un instant pour trouver sa place au plus juste, il se mit à fixer le plafond, puis ferma enfin les yeux quand elle n’ébaucha plus un geste.
La joue contre la douceur de ses cheveux blonds, il n’avait peut être jamais été aussi heureux qu’à cet instant précis et le savait.
Le souffle régulier de Buffy qui venait chatouiller sa peau de vampire, c’était tout ce dont il avait besoin, tout ce qu’il voulait.
– » Je t’aime.  » Murmura il pour lui-même.
La seconde d’après il se laissait aller dans le sommeil.

 

– » Spike toutes les étoiles se sont éteintes.  »
– » C’est parce qu’on atterri poussin.  »
Buffy soupira une fois de plus sur les mots que Drusilla lâchait dans son dos, Angel se contenta de réajuster sa main dans celle plus petite que Buffy lui abandonnait.
Aussitôt elle plongea dans son regard ténébreux pour chuchoter simplement.
– » Je te répète que ce n’est pas une bonne idée de les garder avec nous en Italie.  »
– » Et moi je te répète que tu devrais rentrer à L.A.  »
Buffy fit flamber son regard dans celui trop fiévreux.
– » On en a déjà discuté, tu te souviens ?!  » Jeta t’elle d’une voix assourdie.
– » Tu appelles ça discuter ? Moi j’appelle ça prendre une prise de pouvoir…et puis c’est pas la peine de chuchoter, Spike et Drusilla sont capable d’entendre le moindre de tes murmures…vampires tu te souviens ?!  »
– » Très drôle !  » Lui lâcha Buffy en le privant de sa main.
Elle était contrariée sur le fait qu’Angel insistait à nouveau pour lui faire regagner L.A. au plus vite.
Dans l’instant elle se sentait l’envie soudaine de bouder comme une enfant, alors elle se mit à bouder en abandonnant son regard au hasard de la petite allée centrale.
Angel se dessina un demi sourire en repoussant le rideau qui libéra le hublot.
Il observa un instant les lumières de la ville romaine qui scintillaient comme une traînée de poudre tandis que Drusilla se réjouissait de retrouver ses étoiles.
– » Si tu veux je peux t’envoyer dormir avec elles définitivement !  » Finit par balancer Buffy à l’intention de la femme vampire.
– » Vilaine fille !  » Lui renvoya Drusilla.
Angel se tourna vers Buffy en sentant les yeux de cette dernière se poser de nouveau sur lui. Il s’attendait à rencontrer des yeux furibonds, il ne rencontra qu’un regard amoureux.
Ils restèrent suspendus sur le fil de leurs regards enlacés.

Buffy finit par murmurer d’une voix qui pointait à peine.
– » Qu’est ce qui t’inquiète ?  »
– » Rien. C’est juste que…je voudrais t’éviter d’être à nouveau face à l’Immortel.  »
Buffy eut un battement de cils avant de serrer ses lèvres.
Elle lâcha Angel du regard, il lui reprit la main.
Alors elle posa une joue contre une des épaules solides du vampire.
Elle ferma les yeux avant de parler.
– » J’ai eu des épreuves bien plus difficiles dans ma vie.  »
Angel porta la main de la jeune fille contre ses lèvres pour juste embrasser le bout de ses doigts. Et tandis que le train d’atterrissage épousait le tarmac, il pensait juste que Buffy c’était rarement fait atteindre par un homme mortel ou immortel dans son amour propre de fille.
Bien sur il était conscient qu’il lui avait porté lui les plus fortes blessures au cœur, mais il avait toujours été question d’amour entre eux, seulement d’amour pur.
Buffy se redressa, il se pencha sur ses lèvres, le train d’atterrissage fait siffler ses freins pour verrouiller le dernier tour de roues.

– » Rendez vous au Continental. Prends deux chambres. On fera le plus vite possible.  » Rajouta Angel en mettant dans les bras de Spike un sac de sport long, lourd, et solide.
Buffy accrocha du regard le sac que Spike faisait passer rapidement sur une de ses épaules sachant parfaitement que toutes leurs armes ou presque se trouvaient à l’intérieur.
Elle dévisagea un instant l’enfant Kalderash sagement endormi, puis se saisit du sac de ses effets personnels.
Elle allait le faire passer sur une de ses épaules quand un jeune homme l’en dessaisi.
– » Il va porter nos sacs à l’hôtel pendant que le jet refait le plein.  » Murmura Angel en entraînant Buffy vers la sortie.
Quelques secondes plus loin ils descendaient la passerelle.

Angel et Buffy venaient de quitter la clameur de la rue pour s’engager dans une entrée d’immeuble parfaitement éclairée.
– » C’est au premier !  » Déclara Buffy engagée la première dans cet escalier qui se profilait en colimaçon.
A peine arrivée sur le large palier où filtrait seulement la lumière du ré de chausser, Angel attira brusquement Buffy contre son torse pour mieux la faire pivoter, la plaquer presque contre un des murs.
– » Quoi ?!  » Interrogea Buffy presque inquiète en le dévisageant.
– » J’avais juste envi de t’embrasser avant de passer une de ses portes.  »
Buffy s’éclaira aussitôt d’un sourire qui monta jusqu’à ses yeux.
Et tandis qu’elle glissait ses mains dans les cheveux courts de sa nuque, qu’Angel la serrait davantage pour mieux entrer dans sa bouche, elle pensait simplement qu’avec sa nouvelle condition au bonheur parfait, son vampire se sentait brusquement pousser des ailes.

Quand il lâcha sa bouche, elle resta suspendu les lèvres entrouvertes tant elle se sentait troublée.
Elle avala sa salive avant de parler.
– » Tu as bien dit à Spike qu’on ferait le plus vite possible ?  »
– » Oui.  » Laissa passer Angel d’une voix blanche qui venait d’avaler la salive de l’ardeur.

Sans lâcher Angel des yeux, Buffy finit par récupérer une de ses mains pour simplement pointer son index tremblant sur une des deux portes qui se faisaient face.
Une seconde plus loin, elle fit comme le vampire, elle tourna la tête pour dévisager la porte en question.
Angel la fit alors doucement glisser le long de son corps pour lui faire reprendre pieds avec la réalité, mais Buffy savait bien que dans l’instant ils n’avait qu’une hâte tous les deux, rentrer le plus rapidement possible à l’hôtel.
Pourtant sur un dernier regard échangé, ils se dirigèrent sagement vers la porte qui les attendait depuis plusieurs minutes maintenant.

Buffy enfonça la sonnette, aussitôt des pas se firent entendre, puis la porte s’ouvrit en grand.
Un pas plus loin, Buffy atterrit dans les bras de la personne qui lui faisait face.
L’Elue pensait bien étouffer si elle ne la lâchait pas dans l’instant mais déjà elle la sentait se dégager pour dévisager par dessus son épaule un Angel qui bien évidemment n’avait toujours pas franchi le seuil.
Enjouée, Buffy s’écarta un peu pour voir le regard et le sourire malicieux qui passaient d’elle à Angel puis elle entendit enfin le sésame.
– » Je t’invite à entrer Angel ! « 

– » Merci Willow !  » Lâcha le vampire en passant finalement le seuil d’un demi sourire.
Alors Buffy s’écarta de Willow pour juste prendre la main d’Angel.
Et tandis que Willow refermait la porte d’entrée, elle ne pouvait s’empêcher de s’exclamer du sourire franc qui était le sien.
– » Je le savais…  »
– » Tu savais quoi ?  » Demanda Buffy espiègle tandis que Willow les entraînait vers la pièce vivante de son appartement romain.
– » Hormis les astres qui m’on annoncé une visite surprenante et importante pour cette semaine, je le savais qu’un jour ou l’autre j’aurai à nouveau ce tableau sous les yeux.  »
– » Quel tableau ?  » Demanda Buffy le regard brillant, le sourire gourmand.
– » Vous deux à nouveau réunis.  » Déclara Willow comme une vérité tandis qu’ils prenaient place sur les canapés.
Elle observait les doigts étroitement enlacés d’Angel et Buffy quand elle rajouta.
– » Je suis tellement heureuse pour vous deux.  »
En remerciement, Buffy tendit un bras pour saisir une des mains de son amie face à elle.

Alors Buffy se mit à raconter l’installation de son retour à L.A., ses pas qui l’avaient conduite jusqu’à Angel et le sort que les Kalderash venaient de modifier.
Elle en était au pourquoi de leur visite quand la porte d’entrée se fit entendre.
Quelques secondes plus loin, Tara se dessina devant le couple qui s’était lever face à Willow.
– » Buffy ! Quelle bonne surprise !  » S’exclama la petite amie de Willow en étreignant l’Elue.

– » Angel, Tara…Tara, Angel.  » Présenta Buffy.
La jeune fille salua le vampire d’un sourire timide qu’il lui rendit aussitôt.
– » Ma puce, tu ne veux pas aller nous préparer du thé ?  » Demanda Willow en débarrassant Tara de son sac en bandoulière.
– » J’y vais.  » Acquiesça Tara d’un sourire dédié uniquement à Willow.

– » C’est Angel…Angel ?  » Demanda Tara à Willow qui l’avait finalement suivit.
– » Oui.  » Murmura Willow en enlaçant sa petite amie par derrière.
– » C’est bien pour Buffy.  » Déclara Tara en ajustant les tasses sur le plateau devant elle.
– » Oui. Les choses semblent enfin se mettre en ordre dans nos vies.  » Répondit Willow en s’écartant afin de saisir elle-même le plateau.


– » Je sais qu’il t’a recherché pendant plusieurs jours après que tu te sois volatilisée. Il est même sortie d’Italie quelques temps mais si j’en crois les dernières rumeurs, il t’a déjà remplacé et il est désormais à nouveau chez lui.  » Expliqua Willow pour une Buffy enfoncée dans le canapé auprès de Tara.
– » Il me remplaçait déjà quand j’étais avec lui.  » Laissa passer Buffy à peine audible.
Angel qui faisait les cent pas se stoppa pour dévisager Buffy.
– » Pourquoi tu ne m’as pas dit que tu l’avais fuit comme une voleuse ?  »
Buffy s’assit sur le bord du canapé, glissa une mèche de cheveux derrière une de ses oreilles, dodelina de la tête afin d’entraîner son regard vers un ailleurs qui lui évitait toutes réponses.

Sous le regard d’Angel qu’elle sentait toujours peser, elle finit par se lever devant le canapé pour lâcher sur le vampire un regard droit et direct.
– » Tu n’as jamais quitté une petite amie sans lui fournir d’explication ?! Non bien sur que je suis idiote…c’est pas une mais des dizaines que…  »
– » Ca y est, tu as fini ?!  » Coupa brusquement Angel pour enrayer la nervosité qu’il sentait monter chez sa petite amie.

– » J’ai fini.  » Souffla Buffy en regardant ses mains avec lesquelles elle venait de parler.
L’instant d’après face à son débordement qui s’était emballé pour mieux enflammer sa jalousie, Buffy se dessina un sourire pour elle-même mais sur les mots de Willow.
– » Ca fait plaisir de voir que rien n’a changé entre vous.  »
– » Rien à changé.  » Murmura Buffy en se glissant finalement dans les bras d’Angel.
Il l’embrassa rapidement sur les cheveux, Buffy se retourna dans ses bras pour juste déclarer.
– » J’ai eu peur. Moi l’Elue, j’ai eu peur de lui. Alors j’ai fui.  » Rajouta t’elle comme une évidence.
– » Merci pour les renseignements Willow, c’était juste ce qu’on voulait savoir. Etre bien certain que l’Immortel se trouve chez lui en ce moment.  »
– » A ta disposition  » Répondit Willow à Angel tandis qu’elle les raccompagnait déjà vers la porte d’entrée sur laquelle le vampire avait choisi de se diriger.
– » Si vous avez besoin de nous pour un tour de magie n’hésitez pas !  » Leur lança Tara qui s’était rapprochée.

Après leur avoir promis de repasser quoi qu’il arrive, Buffy et Angel quittèrent l’appartement des jeunes sorcières.


– » Buffy !  »
Le pleurnichement étouffé sur la bouche même de la jeune fille ne relevait qu’une seule chose tandis qu’Angel venait de pousser derrière eux la porte de cette chambre d’hôtel.
Il relevé la souffrance.
La souffrance d’un désir qui cisaillait son corps au point de le faire crier en dedans.

Verrouillée contre lui, enveloppée par ses bras puissants, la tête rejetée en arrière pour mieux le laisser boire sur la ligne de son cou, Buffy se laissait emmener vers le lit.
– » Je croyais que tu voulais laisser du temps au temps.  » Laissa passer Buffy d’un sourire lumineux dédié à nulle part.
La seconde d’après, en glissant une main dans ses cheveux bruns, elle fermait les yeux pour davantage le ressentir.
Le sentir goûter ses épaules dénudées qu’il avait si savamment déshabillées.
– » Le sucré…le sucré unique de ta peau enivre mon corps…aussi violemment … qu’il enivre mon cœur.  »
Angel lâchait ses mots de façon si hachurés qu’il se rendait parfaitement compte que sa voix tremblait.
Il continua pourtant en se grisant sur chaque parcelle de ce corps qui hantait ses solitudes depuis tant d’années.
– » Si…si tu savais…toutes les fois où j’ai levé le nez, poussé mon odorat à son maximum parce que dans l’air j’avais relevé une odeur vanillée proche de la tienne…toutes les fois où mon regard a accroché une chevelure blonde simplement parce qu’elle ressemblait à la tienne…tu m’as tellement manqué Buffy.  »
– » Je suis là.  » Laissa passer Buffy apaisante.
Elle avait ouvert les yeux pour donner plus d’élan à sa voix. Elle ne supportait plus la souffrance qu’Angel laissait filtrer à travers chacun de ses mots.
Pour abréger sa torture, elle allait lui demander de la prendre là, maintenant, tout de suite, mais il faisait vivre à son jeune corps de femme les délices de l’amour de façon si intense, trop intense, qu’elle se laissait simplement glisser au plus près de son corps.

Leurs cœurs s’aimaient déjà de façon si unique, dès le premier instant ils s’étaient aimés trop forts au point de déborder pour mieux se prendre, se lâcher, s’enlacer, se déchirer aussi parfois.
Cette nuit ?
Cette nuit c’était à leurs corps de s’aimer.
Et Buffy se sentait aimer comme jamais encore. Rien à voir avec ce qu’elle avait vécu la nuit d’avant, elle se sentait aimer comme la chose précieuse qu’elle était, qu’elle serait toujours entres les bras d’Angel.
Elle eut une inspiration si longue sur ses sentiments profonds qu’elle crut un instant qu’elle allait vivre l’orgasme.
– » Oh Angel…Je t’attends depuis tant d’années.  » Pleurnicha t’elle presque égarée.
– » Je suis là.  » Laissa entendre le vampire, mais sa voix ne passer plus le désir séchait ses mots.
Buffy su alors qu’il ne tarderait plus à la pénétrer pour simplement faire cesser la souffrance de leurs corps qui n’en pouvait plus de s’attendre.
Et d’ailleurs déjà Angel remontait vers elle pour plonger son regard si fiévreux dans les abîmes de son regards émeraude.
– » Mon unique et précieuse Buffy.  »
– » Tu trembles ?  » Souffla Buffy presque inquiète en posant une main contre sa joue.
– » ça va.  »
Il la pénétrait lentement pour les faire trembler au plus juste, les garder bouches ouvertes enfermés dans le cou l’un de l’autre.
Buffy sentait Angel verrouiller sa nuque pour la garder au plus près de lui quand le bout de l’avancée leur accorda le même sanglot.
Alors Buffy laissa une des grandes mains d’Angel s’emparer de ses reins dociles pour mieux la conduire, les noyer tous les deux dans le plaisir de l’extase.
Une déferlante les vola alors à la réalité.


– » Il va bientôt être le matin.  » Murmura Buffy du sourire qui était le sien.
– » On a toute la journée pour dormir.  » Répondit Angel en souriant.
– » Oui.  »
Même si elle avait les jambes passée sur lui et qu’Angel l’enlaçait au plus jute, la tête sur les oreillers, ils avaient relâché l’étreinte pour se regarder.
– » Mon amour ?  »
– » Mmm…  » Murmura Angel en glissant une des mèche blondes derrière une des oreilles de la jeune fille.
– » Et si on tournait le dos à l’Italie et qu’on rentrait à L.A.  »
Grisée par son bonheur tout neuf à travers le corps de l’homme qu’elle aimait, elle voulait oublier le reste.
– » J’ai donné ma parole aux Kalderash…et puis tu voudrais les voir inverser le sort à nouveau ?  »
– » Ils peuvent ?  » Sursauta Buffy le regard grave tout à coup.
– » J’ai promis d’éliminer Dracula, et je le ferais.  » Laissa entendre Angel pour toute réponse.
Elle posa une main contre sa joue pour laisser ses doigts jouer avec son profil parfait.

Elle suivait la ligne de la bouche qu’Angel gardait entrouverte quand elle rajouta.
– » Aujourd’hui c’est la première fois que je ressens les choses comme ça.  »
– » Comment comme ça ?  » Laissa passer Angel, troublé sur des mots qu’elle lui avait déjà dit mais dont il était seul gardien du souvenir.
– » Comme je les ai toujours voulues. M’endormir dans tes bras sans soucis de demain, du reste…ni de Dracula, ni de l’Immortel, ni même de l’Apocalypse qui peut se présenter au coin de la rue. Je me suis toujours sentie en sécurité dans tes bras, mais jamais autant qu’en cet instant….Pourquoi je me sens si forte quand je suis dans tes bras ? Pourquoi je me sens toujours si rassurée ? Tu crois que c’est parce que je t’aime un peu trop fort où c’est parce qu’on est tous les deux des guerriers ?  »
D’un sourire Angel l’attira à lui pour l’enfermer contre son torse.
– » Je crois que c’est parce que tu m’aimes trop.  »
– » Prétentieux.  » Plaisanta Buffy en l’enlaçant pour trouver sa place au plus juste.
– » Je crois en faite, que c’est les deux.  » Rajouta Angel plus sérieux.
– » Des âmes sœur…et toi comment tu ressens les choses ?  »
– » Je pense que je vais m’endormir heureux dans les bras de la seule femme que j’ai aimé en 250 ans.  »
Buffy ferma les yeux pour soutenir son sourire heureux.
Et tandis qu’elle se laissait aller dans le sommeil sous la douce caresse qui détendait si bien sa nuque, Angel laissait sa pensée s’envoler vers l’Immortel à qui il avait deux mots à dire…………..A suivre………………..

Douchée et habillée de pieds en cape, Buffy s’était assise au bord du lit afin d’observer Angel encore profondément endormi.
Par amusement elle se pencha un peu sur lui et souffla doucement sur son profile régulier.
Un sourire plus loin, elle l’embrassait contre sa nuque dégagée pour juste l’entendre grogner.
Son sourire se dessina en coin tandis qu’Angel remuait enfin.
– » Quelle heure est t’il ?  » Murmura le vampire en se tournant vers elle.
– » La nuit viens de tomber. « 
– » J’ai dormi tout ce temps ?  » S’étonna Angel en se redressant tout à fait contre l’oreiller.
– » On le dirait bien. « 
– » Où tu vas comme ça ?  » Demanda le vampire en caressant du dos de ses doigts une des joues de la jeune fille.
– » Les biscuits de Tara sont loin, et je meurs de faim. Je vais descendre au restaurant de l’hôtel pour avaler vite fait quelques choses. Sinon je ne vais pas tenir moi ! « 
Sur le sourire qu’Angel se dessinait, elle rajouta.
– » Et toi, tu n’as pas faim ? « 
– » Ca peut aller…J’irai voir du coté de chez Spike, je suis sûr qu’il a déjà du nous trouver un restaurant pour vampire ! « 
– » Ouais !  » Lâcha Buffy en récupérant une de ses mains qu’Angel gardait prisonnière.
Alors elle quitta le lit.
– » Reviens vite.  » Murmura Angel tandis que Buffy s’éloignait.
Souriante elle se stoppa pour se tourner vers lui.
– » Tu veux que je t’attende et qu’on descende ensemble ? « 
Il hésita l’espace d’une seconde.
– » Non, vas y.  » Lâcha t’il à regret.
– » Je fais vite. « 
Elle ébauchait un départ, Angel la rappelait en urgence.
– » Buffy ?! « 
– » Oui ?! « 
– » Viens m’embrasser. « 
Amusée par le fait qu’il vivait mal le plus petit éloignement, elle alla jusqu’à lui et se nicha dans ses bras.
Quand il lâcha ses lèvres, elle laissa juste passer.
– » C’est pas comme si je partais pour le bout du monde, je descends juste quelques étages plus bas, tu te souviens ?…Je serai de retour dans quelques minutes. « 
– » Oui.  » Murmura Angel pour le sourire entier de Buffy.
Il ouvrit ses bras pour la laisser s’échapper.
– » Je reviens.  » Lui lança t’elle en atteignant la sortie.
Alors Angel la vit fermer la porte d’un sourire heureux.
Il fixa un court instant le battant en bois puis sur un soudain sentiment de mal aise, il vola hors du lit.

Buffy s’avança jusqu’au bout du couloir pour atteindre l’ascenseur.
Elle appuya sur le bouton lumineux, quelques secondes plus tard les portes coulissaient sur elle-même pour libérer Spike qui tenait dans ses bras une Drusilla évanouie.
– » Oh !  » Lâcha juste Buffy pour marquer sa surprise.
– » Elle a encore du mal à s’habituer au sang de porc…Je l’ai rattrapé avant qu’elle fasse des dégâts.  »
– » Elle s’y habituera.  » Laissa passer Buffy compatissante pour le vampire blond.
Elle bloquait les portes de l’ascenseur pour juste le retenir.
– » Ca va aller ?  » Demanda t’elle alors que Spike amorçait le couloir.
– » Faudra bien !…Mais Drusilla n’est pas Harmony !  » S’exclama t’il comme au théâtre.
Il se tourna vers Buffy pour mieux déclamer.
– » Tu verras que ça va mal finir tout ça !  »
– » On se demande à qui la faute ?!  » Jeta Buffy en lui dédiant un sourire forcé et pincé comme pour mieux le viser.
– » Hé, ho ! Si tu n’avait pas été jusqu’en Roumanie pour le grand homme…  »
– » Va te plaindre à Angel !  »
Pour priver Spike de réponses, Buffy laissa aussitôt les portes glisser.
Elle eut juste le temps d’entrevoir le vampire blond jurer entre ses dents. Aussitôt elle se dessina un sourire pour elle-même bien décidée à les laisser se débrouiller en famille.

Buffy n’avait pas envie de s’attabler dans l’immense salle du restaurant où les touristes s’agglutinaient.
Depuis qu’elle avait quitté l’ascenseur un étrange sentiment collait la semelle de ses chaussures pour mieux la poursuivre.
Pour juste le fuir, elle décida de revenir sur ses pas, et se dirigea enfin vers un des kiosques de la galerie marchande où elle s’acheta un sandwich.
Deux minutes plus loin, elle poussait les doubles portes de sortie pour quitter l’air climatiser qu’elle mettait sur le compte de sa mauvaise impression.
Elle longea un peu l’hôtel puis s’assit pas très loin sur le petit muret qui bordait la façade.
Elle avait besoin de respirer un peu d’air frais, aussi elle ne se priva pas d’inspirer à plein poumon toute la fraîcheur de la nuit.
Une seconde plus loin, elle mordait dans son sandwich de bel appétit.

Son manteau n’avait pas encore pris les marques de sa retombée que déjà il saisissait la poignée de la porte.
Une force étrange et incontrôlable le tirait depuis le creux de son ventre avec pour seul objectif, lui faire rejoindre le ré de chausser.
La sensation était si brutale, le besoin de rejoindre Buffy, de la toucher, si urgent, qu’Angel vivait cet inconfort comme un immense vertige.
Il tira la poignée de la porte avec une telle conviction qu’elle faillit lui rester dans la main.
– » Qu’est ce qu’il y a ?  » Sursauta Buffy en se laissant enfermer brutalement dans ses bras.
Pour l’étouffer davantage, elle sentit une des grande main du vampire se plaquer contre sa nuque blonde puis Angel desserra l’étreinte juste ce qu’il faut.
Alors Buffy s’attacha à son regard chocolat.
– » Qu’est ce qu’il y a ? Je t’ai rarement vu aussi pâle.  »
– » Rien.  » Murmura le vampire en posant son front contre celui de la jeune fille.
Il ferma les yeux l’espace d’un instant.
Il n’allait tout de même pas lui avouer qu’une peur panique venait de le renverser sur la seule crainte qu’elle se fasse enlever pour mieux disparaître, elle l’Elue.
Rassuré devant le tangible qu’elle représentait entre ses bras, Angel se redressa de toute sa hauteur et repoussa la mèche blonde qui libéra aussitôt les petites boucles d’oreilles dont il connaissait l’emplacement au millimètre près.
Il allait s’écarter mais déjà la jeune fille se hissait sur la pointe des pieds pour verrouiller ses petites mains contre sa nuque de vampire.
Alors il se pencha à nouveau pour la laisser rentrer dans sa bouche.

La porte qui s’ouvrit plus loin les fit redescendre sur terre.
Angel leva les yeux au dessus de la tête blonde, Buffy se retourna dans ses bras pour voir flotter puis apparaître dans son ensemble la longue robe de Drusilla.
Spike lui tenait simplement la main et on n’aurait pu dire si c’était par simple affection ou pour lui éviter de fuir vers un nouveau massacre.
– » On va laisser brûler le temps dans ce couloir ?  » Déclara le vampire blond en tirant la porte de leur chambre.
Buffy et Angel se mirent en marche pour passer devant le couple et prendre l’ascenseur.

– » Ne me regardes pas comme ça !  » Jeta Buffy sur Drusilla tandis que la cabine avalait les étages.
Contre toute attente Drusilla ne répondit rien, concentrée qu’elle était à resserrer son regard dans celui de la tueuse.
– » Qu’est ce qu’il y a Drusilla ?  » Demanda Angel alors que les porte s’ouvraient derrière lui pour leur livrer passage.
Le groupe se mit en marche à travers le vaste hall, Drusilla lâcha sur Angel.
– » Comment elle a fait pour vous avoir tous les deux ?  »
Angel sentit les doigts fins de Buffy se serrer davantage autour des siens.
Il ouvrait la bouche pour parler mais Buffy se lançait déjà en s’aidant de sa main libre.
Elle était furieuse contre elle-même.
Furieuse dans ses sentiments intimes de femme de se sentir le devoir de se justifier face à la femme devant elle, même si c’était un vampire. Surtout parce que c’était un vampire à qui elle avait volé le père et le fils.
– » Avec Spike ça n’a été qu’une malencontreuse…  »
– » Non pas Spike…Angélus.  »
Angel sentit la main de Buffy sursauter dans la sienne tandis qu’elle arrêtait ses pas, stoppant par la même l’avancée de leur groupe en plein centre du hall.
– » Tu sais bien qu’Angel perd son âme à chaque fois qu’il décroche les étoiles.  » Lança Spike en penchant doucement sa tête vers Drusilla.
– » Non pas comme ça Spike…Elle l’a dédoublé pour les aimer tous les deux en même temps. Ils ont décroché les étoiles ensembles…ensemble tous les trois.  »
Comme la gifle qu’ils n’attendaient pas, Angel et Buffy reçurent la volte face que Spike leur dédiait.
Agacée par le regard azur qui semblait avoir grandit sur l’instant, Buffy laissa Drusilla l’hypnotiser de par son don unique de voyance.
Et tandis qu’Angel perforait Spike du regard pour l’empêcher de parler, ce dernier dévisageait tour à tour les protagonistes. Sa stupéfaction n’eut pas le temps de s’exprimer, une main sur la tête blonde de Buffy, Drusilla reprenait déjà.
– » Pourquoi tu les as détachés l’un de l’autre ?  »
– » Ca suffit Dru !  » Jura Angel entre ses dents en écartant brutalement la main de Drusilla qui s’était emparée de Buffy.
– » Mais non, laisse la finir, je suis sûr que je vais apprendre des trucs intéressant !  » Jeta Spike furieux en croisant les bras sur son torse.
– » Mademoiselle Summers !  »
En se souvenant qu’ils avaient réservé sous son nom, comme à la sortie d’un rêve ou d’un cauchemar, Buffy fit brusquement volte face.
Elle découvrit le garçon d’étage, celui là même qui plus tôt dans la soirée avait offert à ses courbes de filles des yeux dégoulinants de bave.
– » Le téléphone pour vous. Une certaine mademoiselle Rosemberg…La chambre ne répondait pas, heu…heu…alors je vous ai aperçu.  »
– » Je viens.  » Déclara Buffy pour couper court à la prestation du garçon qui empêtré s’était mis à mélanger l’italien et l’anglais.
Elle se traita d’idiote pour son portable oublier, mais réalisa qu’elle avait des circonstances atténuantes. En fait une seule, le baiser qu’Angel lui avait donné avant même de la laisser repasser par la chambre.
Elle emboîta le pas du jeune homme.
– » Buffy !  »
Elle se tourna vers Angel.
– » On t’attend devant la porte.  »
Le regard en biais dont il gratifiait Drusilla laissait facilement entendre qu’il fallait du large à la femme vampire.
Buffy eut un battement de paupière pour dire qu’elle avait compris, un sourire plus loin elle se dirigeait vers le comptoir de réception.
Angel et Spike passait de chaque coté de Drusilla quand son regard toujours rivé sur le dos de Buffy elle les fit se stopper.
– » Où est Angélus ?…Hou !!!  » Elle se mit à laisser passer un son qui semblait juste dessiner la souffrance.
Alors sans se consulter, les deux vampires la saisir chacun par un coude pour l’emmener plus vite vers la sortie.
Drusilla se laissa traîner sur les talons en répétant.
– » Où est Angélus ? Où est Angélus ?  »
– » Il est parti !  » Lâchèrent ensemble Angel et Spike.
– » Vous ne me ferez pas avaler votre boniment !  » S’exclama brusquement une Drusilla mécontente.
– » Il est parti ! Tu m’entends !  » Cria presque Angel alors qu’ils sortaient de l’hôtel.
Les deux vampires relâchèrent leur étreinte pour permettre au vampire visionnaire d’aller communier avec les étoiles.
Et tandis que la tête renversée vers la voûte céleste Drusilla se souriait à elle-même, Angel et Spike s’affrontait du regard.

– » Oui le sort des Kalderash nous a fait exister à part entière pour mieux nous détacher l’un de l’autre !  » Vociféra Angel sans tenir compte des clients qui allaient et venaient sur les marches de cet hôtel que Spike et lui-même semblaient prendre d’assaut.
– » Et ça a duré longtemps ?!  » Cria Spike.
Ils se parlaient brusquement dans le visage à seulement quelques centimètre l’un de l’autre, mais Spike plus petit était obligé de lever la tête tandis qu’Angel se contentait de baisser son regard noir qui se présentait dans l’instant aussi implacable que la lame de son épée.
– » On a été dédoublé plusieurs heures avant qu’Angélus disparaisse !  »
– » Si tu as fait du mal à Buffy, je…  »
– » Je n’ai pas fait de mal à Buffy, capitaine peroxydé !  »
– » Si Angélus a fait du mal à Buffy, je…  »
– » Buffy !  » Sursauta Angel en se tournant vers la double porte qui ne laissait toujours pas passer la jeune fille.
Alors l’angoisse ressentit plus tôt le saisit à nouveau.
Mais la sensation torturante se dessina si violente qu’il su tout de suite.
Avant même d’aplatir un couple de touristes contre les battant de la double porte, il savait.
Et il eut beau fouiller chaque recoin de l’hôtel, secouer comme un prunier le garçon d’étage, Buffy avait bel et bien disparue.
Dérobée sous son nez, arrachée à sa barbe.


– » Je déteste l’Italie !  » Jeta Spike en courant derrière Angel.
Inquiet, le vampire blond avait rarement vu le vampire brun retranché à ce point sur lui-même.
Après être rapidement passé par la chambre pour se changer et s’armer, Spike avait vu Angel prendre la nuit dans ses bras comme on prend une fiancée pour juste si fondre.
Et Spike savait bien que le vampire qui était son aîné fonçait tête baissée sans réfléchir pour autant.
Le jeans noir, la chemise en soie noire qui ne pouvait être à personne d’autre qu’à Angélus lui-même, relevait mieux que personne le pied de guerre sur lequel Angel se tenait.
– » Et c’est quoi le plan ?  » Lui jeta Spike en accrochant un éclat des deux diamants noirs qui perçaient l’obscurité.
– » Détacher la tête des épaules de ce con !  »
Spike saisit Angel si violemment que ce dernier faillit chuter en se stoppant.
– » Et tu comptes arriver chez l’Immortel en lui disant : Au fait l’ami ! En souvenir du bon vieux temps, qui a été plus mauvais que bon d’ailleurs, tu peux me rendre la femme que j’aime ? Et oui je sais bien que c’est dans tes habitudes de prendre mes femmes mais celle là est vraiment très spéciale tu sais…et puis si au passage tu pouvais me tendre gentiment le cou pour que j’envoie ta tête rejoindre celle du Kapo di Familli ce serait vraiment sympa…Dracula est ton invité ? Qu’à cela ne tienne, dis lui de rester sagement dans son cercueil pour que j’y mette le feu !  »
– » Ca y est, tu as fini ? Alors lâche moi !  » Rajouta Angel en défiant les doigts de Spike toujours agrippés à son bras.
– » Oh ! Excuses moi de froisser ton manteau Majesté.  »
Contre toute attente, Spike resserra méchamment l’étreinte pour ramener davantage Angel, le planter du regard.
Alors il parla audible juste pour lui.
Et pour la première fois de leur longue existence il lui parla en ami.
– » Je sais. Je sais qu’il s’agit de Buffy et que tu ne vois plus clair, mais si on y va juste comme ça…on perdra.  »
Angel ouvrit la bouche pour parler mais son anxiété lui permit juste d’avaler sa salive.
L’instant d’après il passait une main contre sa nuque pour s’aider à reprendre son calme. Alors Spike le lâcha.
Le vampire blond se démarqua aussitôt de deux grandes enjambées tout en rivant ses yeux sur le sol.

– » Depuis quand tu as un cerveau ?  » Murmura Angel.
– » Depuis que j’ai appris à avoir une âme.  » Laissa passer Spike en plantant son regard azur dans celui qui reflétait tellement les ténèbres sur l’instant.
– » Spike ?  »
– » Quoi ?  »
– » Drusilla.  »
– » Quoi Drusilla ?  » Demanda Spike en tournant sur lui-même.
– » Elle a disparu.  »
Les deux vampires se dévisagèrent simplement.

Assise en tailleur sur ce marbre rose et froid qui lui transperçait les os, Willow sentit la chaleur arriver par les mains de Tara qui lui faisait face dans la même position.
Et tandis qu’un tas de lucioles tournoyaient autour d’elles, Willow buvait les incantations de Tara.
Brusquement Willow renversa sa tête en arrière pour laisser entendre une simple incantation.
– » Closaté !  »
L’onde de choc qui passa entre Tara et elle ramena son regard des ténèbres, alors les deux jeunes sorcières observèrent tout naturellement leur main enlacées.
– » Tu es ma force.  » Murmura Willow pour le regard timide de Tara.
Elles se sourirent puis se lâchèrent afin de se mettre debout.
– » C’est fait !  » Déclara Willow de son sourire unique.
– » Merci.  » Murmura Angel en enlaçant rapidement la jeune sorcière.
– » Il n’est pas prêt de sortir de cet espace.  » Murmura Tara en balayant du regard les cercueils alignés au delà du seuil où elle se tenait encore avec sa compagne.
– » Encore heureux que vous l’ayez eu avant qu’il se réveille !  » Lança Spike en allumant une cigarette.
– » Il n’a jamais été très matinal, si on peut dire.  » Déclara Angel tandis que Willow et Tara s’éloignaient vers le couloir souterrain qui les avait conduites jusque là.
– » Willow ?!…Tu veux qu’on vous raccompagne ?  »
La jeune rousse reflétait l’inquiétude, mais pas pour elle, juste pour Buffy qui devait compter les secondes un ou deux palier plus haut.
– » Tu as dit ne plus avoir besoin de nous.  »
– » Oui.  »
Angel ne voulait pas exposer plus que de raison la vie des deux jeune femmes.
– » Alors ramène la juste.  »
Elle fit briller son regard dans celui du vampire puis amorça le départ.
Soudain, elle se tourna pour rajouter.
– » La terre ! Sa terre !…Elle va pourrir jusqu’à devenir cendre…Dis à Buffy que c’est mon cadeau à votre bonheur parfait.  »
– » Merci Willow. « 

– » J’ai jamais vu personne posséder la puissance de cette fille !  » Jeta Spike en gravissant les marches auprès d’Angel.
– » On s’en tient au plan…Tu ne bouges pas tant que je ne te fais pas signe.  »
– » Ouais, il faut le prendre par surprise. « 

Quelques secondes plus tard, les deux vampires partirent dans des directions opposées à travers un vaste couloir qui longeait la pièce principale de cette demeure.
Leurs sens venaient tout simplement de relever la présence de Buffy de l’autre coté de ce long, trop long mur simplement crépi à la chaux.


Les liens qui tenaient ses poignets plaqués contre le bois lui faisaient si mal qu’elle avait envie de gémir pour ses chairs entamées qui mordaient la corde trop serrée.
Le goût du chloroforme encore dans sa bouche lui donnée une telle envie de vomir qu’il la poussait à garder les yeux fermés alors qu’elle était maintenant parfaitement réveillée.
Elle frissonna de dégoût contre le dossier du fauteuil quand elle sentit une main passer sous sa chevelure afin de caresser la racine de ses épaules à peine dénudées par l’échancrure de son tee-shirt noir.
Excédée et à bout, elle gémit pour la main ou pour la douleur de ses poignets.
Quand elle sentit les lèvres du sale individu se poser contre sa tête blonde, Buffy ouvrit les yeux pour le voir finalement s’assoire à demi contre la table à un mètre devant elle.
La table joliment dressée semblait attendre des convives de choix mais Buffy zappa l’ensemble pour rester suspendu sous le regard qui la dominait.
– » Détache moi !…J’ai mal.  » Avoua t’elle tout bas sous le feu de la brûlure.
L’Immortel se dessina un sourire sans vie pour soutenir un regard que Buffy ne lui avait jamais vu si glacial.
Il se pencha un peu pour caresser une des joues pâles de la jeune fille qui marqua aussitôt un recul.
– » Je te fais peur ?  » Demanda l’Immortel de sa voix mielleuse.
Buffy avala la salive de la douleur, sachant bien désormais qu’il ne la délierait pas. Si seulement ses chevilles n’étaient pas elles aussi entravées, elle lui aurait planté là, maintenant, tout de suite, un bon coup de pied bien placé, ragea t’elle dans sa tête comme pour étouffer ses craintes.
Elle allait s’appliquer à répondre mais déjà il passait dans son dos pour juste enlacer le dossier du fauteuil, juste faire jouer ses mains sur ses joues, ses épaules et son cou palpitant.
– » Je te fais peur ?  » Répéta t’il.
– » Non.  » Menti Buffy.
– » Alors pourquoi tu m’as quitté sans prévenir ?  »
– » Il faut dire que la coupe de poison que tu as voulu me faire sournoisement avaler ne m’a pas encouragé à rester.  » Articula péniblement Buffy d’une voix blanche comme pour dominer sa peur.
– » Tu n’as jamais pensé à mourir en pleine extase ?…Tu m’as manqué.  » Rajouta l’Immortel à peine audible contre une des oreilles de la jeune fille.
Buffy qui sentait une sueur glacée dégouliner le long de son dos, se força pourtant à reprendre.
– » On se demande bien pourquoi ! A notre dernière rencontre je t’ai laissé sur ta demande pour les bras de deux femmes…Elles sont plus mûres, plus expertes…C’était bien tes mots, non ?  » Rajouta Buffy en laissant rouler une larme pour son amour propre piétiné.
– » Chérie ! C’était de la simple fornication !  » Sourit l’Immortel contre la joue mouillée de Buffy.
Il embrassa la joue avant de tournait plus vers lui la tête blonde.
Il chuchota sur le coin des lèvres pulpeuses de Buffy.
– » Pourquoi tu ne m’as pas tué ?  »
– » Parce que c’est une vraie héroïne ! « 

Buffy sentit l’Immortel se faire arracher au fauteuil, aussitôt elle vit une de ses joues mal rasée embrasser l’arête de la table devant elle.
Son vampire préféré le verrouillait à la nuque pour mieux le garder à genoux.
A travers son regard embué, elle lui dédia un sourire lumineux plein de confiance, il la regarda l’espace d’une seconde comme la huitième merveille du monde qu’elle était.
Mais déjà il relevait l’Immortel face à lui.
– » Enfin je te vois, et surtout je te tien !  »
Au bout d’un des bras du vampire dont la main verrouiller sa gorge tel un étau, l’Immortel se mit à balancer ses jambes à la recherche de l’air qui commençait à lui manquer.
Et tandis qu’il faisait rouler son regard à la recherche de ses hommes de mains, le vampire hors de lui ne pouvait s’empêcher de l’éjecter loin dans la pièce.
– » Inutile d’attendre du renfort mon ami ! Tu penses bien que j’ai pris le soin de faire le ménage avant de m’introduire chez toi.  »
L’Immortel se jeta sur la porte de sortie, mais le vampire le saisit avant même qu’il ne trouve la poignée.
– » Et oui, je suis plus rapide et plus fort que toi !  »
– » On peut toujours s’arranger !  » Jeta précipitamment l’Immortel tandis que le vampire le saisissait aux cheveux pour le traîner à sa suite comme un vulgaire paquet de linge sale.
– » Il y a plus de cent ans qu’on aurait du s’arranger. Aujourd’hui c’est trop tard. Sans tes hommes de mains, tes trafiques, ta merveilleuse façon d’impressionner les filles trop sensibles et ton épée millénaire, tu n’es rien, rien ! Et vois ma chance, l’Elue te voit déjà supplier et ton épée est à l’étage du dessus !  »
Le vampire déposa son fardeau au pied de Buffy.
– » Ecarte le !…Ecarte le !…Je ne veux pas qu’il me touche !  » Sanglota Buffy pleine de dégoût pour l’homme qui se traînait soudainement à ses pieds.
– » Pardon.  » Murmura l’Immortel.
– » Ecarte le !  » Pleurnicha Buffy à bout en serrant ses paupières, mais déjà l’Immortel se levait et reculait face à l’éclat que générait l’épée que le vampire venait de tirer.

– » Je pourrai te laisser un peu d’avance pour me mettre en appétit.  » Murmura le vampire pour lui-même, mais suffisamment fort pour que Buffy l’entende et ouvre les yeux.
Elle vit l’Immortel se précipiter à nouveau vers la sortie tandis que d’un bond son vampire préféré survolait la table toujours dressée.
Sa pirouette de réception envoya directement rouler la tête de l’Immortel sur le marbre italien, le corps millénaire, désormais sans vie, s’effondrait contre un des murs.
Le vampire recula pour essuyer les éclairs qui s’échappaient du corps sans tête et montaient vers le plafond, vers les cieux, vers l’invisible.
Quand le corps ne lâcha plus un seul grésillement, il lâcha son épée, se détourna et marcha vers Buffy.
Sans la quitter des yeux, il s’agenouilla devant elle, délia ses chevilles puis ses poignets l’un après l’autre.
Sans bouger pour autant, il prit ses petites mains habituellement si fortes dans ses grandes mains à lui.
– » C’est fini.  » Murmura t’il.
Sans un mot de plus, Buffy laissait ses larmes couler, alors il se releva et l’attira dans ses bras.
Aussitôt elle essuya ses larmes contre la chemise en soie que le manteau libérait un peu.

– » Et Dracula !  » pleurnicha t’elle soudainement affolée.
– » Ne t’inquiète pas de Dracula. Ne t’inquiètes plus de rien. Je suis là maintenant. « 
– » Oh mon amour, je croyais que jamais tu n’arriverais !  » Sanglota t’elle contre la soie.
– » Tu croyais que j’allais te laisser à cette bande de minus ? « 
– » Non.  » Etouffa Buffy contre le torse puissant.

Le vampire desserra l’étreinte pour attacher le regard larmoyant de la jeune fille.
– » Moi seul suis digne de toi.  » Laissa t’il passer comme une évidence.
– » Je l’ai toujours su.  » Sourit Buffy à travers ses larmes.
La seconde d’après, elle voyait la langue du vampire lécher doucement ses poignets pour les faire guérir plus vite. Et déjà la douleur s’estompait, elle s’envolait vers son cœur libéré qui battait la chamade pour l’homme face à elle.
Il était lui et jamais elle n’en voudrait un autre que lui. Son cœur se serra si brusquement sur la révélation que sa pensée venait de faire chanter à haute voix dans sa tête, qu’elle priva son vampire préféré du sang de ses poignets pour juste gémir sa demande.
– » Embrasse moi. « 
Il la verrouilla contre son torse.
– » Jamais plus je ne te laisserai t’éloigner de moi, tu sais ça ? « 
Angel lui avait répété ces mots tellement de fois déjà pensa Buffy, mais pour la première fois ils sonnaient comme une vérité.
– » Je ne veux pas être ailleurs. Dans tes bras je me sens à ma place. Je me sens si brusquement à ma place tout à coup que c’est comme si… « 
Elle chercha un instant les mots justes avant de rajouter.
– » C’est comme si, rien n’avait jamais existé avant maintenant, avant toi et que rien n’existera plus jamais après toi. « 
– » Je suis là. « 
– » Oui…Je t’aime comme on ne peut aimer qu’une seule fois dans la vie.  » Finit par pleurnicher Buffy en glissant ses doits dans les cheveux courts du vampire.
Alors elle le vit se pencher pour rentrer dans sa bouche.

Depuis l’encadrement d’une des portes, a demi dans l’ombre, Angel se dessina tout à fait pour voir Angélus entrer dans la bouche de Buffy.
Il était si pâle que Spike comprit tout de suite que comme lui il avait entendu les mots de l’Elue.
Alors Spike ferma la bouche qu’il gardait grande ouverte depuis trop longtemps pour le couple qui s’embrassait passionnément. Il ferma aussi ses yeux toujours exorbités devant l’incroyable.
Spike savait sans se tromper que désormais pour continuer d’exister, Angel allait devoir tuer Angélus.……….A suivre bientôt la dernière partie de l’Echange…..