Le Vampire et L’Elue – Partie III

Fan fiction classée N-18

La lumière blanche qui la fit sortir d’elle-même, Buffy n’aurait su dire combien de temps après le trou noir elle était venue.
Dans l’instant elle se sentait juste flotter, flotter au dessus du lit, atteindre le plafond comme pour mieux dominer la chambre.

Brusquement elle eut honte, honte de se voir toute nue étendue sur le lit.
Elle voulut ramener ses bras sur sa poitrine comme pour mieux la cacher mais la forme éthérée qu’elle dessinait sur le présent ne pouvait plus rien pour son corps terrestre qui luttait désespérément pour le dernier fil de vie qui lui restait.
Buffy se pencha sur ses bras éthérés, nus eux aussi, alors elle réalisa que ses fesses qui touchaient le plafond n’avaient plus rien à leur envier.
Aussitôt elle laissa glisser une larme en posant son regard sur un Angélus bien réveillé et bien repus de son sang.

Etendu auprès d’elle il ne bougeait pas d’un pouce.
Assis plutôt que couché, ses deux longs bras étirés de chaque coté de son corps, il semblait simplement crucifié à offrir ainsi ses mains contre le montant du lit ou plutôt à la blancheur des oreillers.
Quand la main qui était presque contre ses cheveux blonds bougea, du haut de son plafond Buffy sursauta en accrochant aussitôt le regard du vampire.
Fiévreux, jamais elle n’avait vu un regard aussi fiévreux que celui là, presque amoureux pensa Buffy.
La main toucha les cheveux, Buffy sursauta à nouveau.
Elle l’avait senti.
Son corps éthéré ne pouvait plus rien pour son corps terrestre mais le contraire n’était plus à prouvé.

Et si dans l’instant depuis son plafond elle posait une main contre sa joue c’est que la main d’Angélus était descendue plus bas.
Elle entrouvrit la bouche pour les doigts trop souples qui passaient sur ses lèvres closes comme pour mieux s’assurer qu’elle respirait encore puis étouffa un gémissement pour un des doigts d’Angélus qui venait de glisser et qui touchait sa langue rose pourtant endormie.

Il semblait prendre un plaisir si suave à visiter sa tendre caverne que Buffy ne fut pas surprise en sentant un second doigt venir rejoindre le premier.
Instantanément elle se secoua d’un sanglot nerveux pour trop de douceur avancée.
Presque aussitôt elle sentit ses joues éthérées se noyer de larmes, presque aussitôt elle sentit les lèvres froides du vampire venir essuyer sa bouche sans vie par laquelle elle voulait dire non, par laquelle elle voulait dire oui.

Il s’était penché.

Et si il venait de quitter ses lèvres c’était juste pour lui lever le menton, observer la morsure qui était son œuvre mais qui se refermait pourtant déjà.

D’un petit sourire en coin, il posa une main sur le plat du ventre nacré de la jeune fille aussi pâle qu’une morte.

La main glissa plus bas, Buffy gémit  » non !  » par sa bouche éthérée puis sursauta sur la voix de Willow, là tout près d’elle contre le plafond.
– » Laisses le faire Buffy !  » Ordonna la jeune sorcière d’un regard si brillant et presque de convoitise.
– » Will !  » Pleura Buffy en réponse comme pour lui dire qu’est ce que tu me demandes.
Elle allait rajouter mais déjà elle sursautait à nouveau pour la voix unique d’Angel.

Lui aussi venait d’apparaître là de l’autre coté de son corps nu contre le plafond.
Les yeux givrés de larmes, Buffy resta tétanisée dans son regard chocolat.

– » Laisses le t’aimer Buffy.  » Répéta le vampire avec une âme.

– » Angel.  » Murmura Buffy.

– » Angel tu ne vas pas t’y mettre toi aussi !  » Cria alors Buffy en pleurant et en secouant la tête comme pour sortir d’un mauvais rêve.
Alors elle libéra à nouveau ses larmes en se demandant si elle n’était pas tout simplement entrain de devenir folle.
Willow disparut, Angel répéta.

– » Laisses le t’aimer. « 

– » Je suis morte c’est ça ?  » Demanda une Buffy complètement perdue.
Elle noyait ses larmes dans le regard chocolat si près du sien et elle était tout sauf morte.
Ses larmes venaient à nouveau de brusquement se givrer, son regard venait brusquement de rouler dans le plaisir pour les doigts d’Angélus qui jouaient si bien leur musique.

Pour n’être que silence face à sa lumière émeraude qui palissait de plaisir, pour n’être que silence face à la lumière tellement embuée qu’elle offrait à Angel, elle ravala sans attendre le gémissement qu’elle voulait juste crier.
Elle en trembla.
Angel répéta.

 » Laisses le t’aimer Buffy…Laisses le t’aimer. « 

– » C’est sa bouche.  » Gémit Buffy d’une voix brusquement enrouée.
– » Je sais. « 

– » C’est sa bouche… « .
Elle chavirait sans plus de tricherie pour la bouche d’Angélus qui buvait sa liqueur de fille, et il lui ouvrait si parfaitement les portes de l’orgasme qu’elle voyait déjà disparaître le regard d’Angel.
Depuis lors tout alla très vite.
Et tandis que Buffy criait le plein orgasme, Angel se désintégrait complètement en la voyant retourner dans son corps terrestre.

Buffy émergea du plaisir en pleurant à chaudes larmes, Angélus s’accouda tout près d’elle.
– » Je me demandais quand tu allais te réveiller ? Et je me disais qu’il te fallait au moins ça pour refaire surface.  »
Du dos de ses longs doigts il essuyait les larmes qui tachaient les joues de la jeune fille.
En pleine déroute Buffy murmura sur des larmes qu’elle stoppa dans l’instant.
– » Qu’est ce que tu m’as fait ?  »
– » Je t’ai donné du plaisir.  »
Elle voulut remonter une de ses mains contre la fine colonne de son cou, mais un seul de ses poignets semblait peser une tonne alors elle laissa retomber sa main sur la blancheur des draps.
Elle se sentait sans force, anéantie, vidée, mais elle venait d’être vidée pensa t’elle aussitôt.
Et tandis qu’Angélus passait le bout de ses doigts sur la morsure qui semblait tant inquiéter sa jeune pensionnaire, Buffy se disait qu’elle devait se mettre debout et partir.
Elle pensait juste qu’elle venait de toucher l’enfer quelques secondes plus tôt pour que Willow et Angel lui demande de se laisser aimer par Angélus.  » Jamais Angel me demanderait ça.  » pleura t’elle dans sa tête.
Et pourtant, dans l’instant, elle le sentait l’appel.

L’appel vers son sang à lui.

Il se serait déchiré le poignet, là, maintenant, et sur la seconde elle aurait bu.

Pour la première fois de sa jeune vie elle comprenait l’appel, le besoin qu’avait les victimes, le besoin irrésistible qui les poussaient vers celui qui devenait le Maître.
Brusquement elle eut peur de se sentir livrée ainsi pieds et poings liés.
Darla la libéra de sa peur.
Sans ménagement elle venait d’entrer dans la pièce, sans ménagement Angélus sortit du lit pour aller vers elle.
Buffy tourna sa tête pleine de fièvre vers eux deux.

– » Laisses la partir Angélus, elle est dangereuse.  »
Angélus posa ses longs doigts effilés sur le cou fin de Darla, et si son regard avait tourné au noir le plus profond comme pour souligner le rictus que sa bouche dessinait sur l’instant, sa voix n’en demeura pas moins sombre, basse et unie.
– » Je n’en ai pas fini avec elle. « 

– » Mais moi oui !  » Explosa Darla en lui collant un bon direct du droit.
Elle voulait effacer le regard de convoitise sur lequel il s’était arrêté. Elle voulait effacer Buffy Summers des entrailles d’Angélus.
Sur le coup qu’elle venait de lâcher elle voulait même effacer Buffy Summers de l’âme d’Angel lui-même.
Et ses quatre siècles d’expérience en tant que disciple du Maître avec un grand M, venait de parler.
Angélus venait de tomber KO face à la violence du coup de ce vampire blond pas comme les autres.
Elle eut un regard pour le torse d’Angélus qui se dessinait à travers la chemise en soie noire complètement ouverte dont les deux pan retombaient puis alla vers le lit.

Elle attrapa Buffy d’une main pour la mettre debout, mais l’Elue retomba aussitôt comme une poupée de chiffon désarticulée.
Alors Darla la rattrapa fermement pour la garder à sa hauteur.
– » Va t’en, sors de notre vie !  »
– » Je n’aurai jamais la force de marcher et partir.  » Murmura Buffy en tournant sa tête vers un Angélus complètement évanoui.
– » Je le sais ton appel vers lui.  » Murmura Darla en posant elle aussi son regard sur le désirable Angélus.

– » Aides moi, ou tues moi.  » Avança Buffy.
– » Te tuer ?…Angélus ne le permettrait pas.  » Murmura Darla alors qu’elle avait tant envi de briser le cou à cette Tueuse qui était une épine dans son existence et qu’elle transperçait à nouveau de son regard farouche.
Buffy resta suspendue dans ce regard là, Darla rajouta.
– » Je vais t’aider.  »
Aussitôt d’un de ses longs ongles peints en rouge elle s’ouvrit la poitrine d’un long trait effilé, aussitôt le sang se mit à perler.
– » Bois moi.  » Murmura Darla de son regard émeraude elle aussi.
Buffy en trembla face à la tentation mais n’avança pas sa bouche pour autant.

– » N’ais pas peur, c’est lui qui t’as bu, moi je ne peux rien te faire…Juste t’ouvrir mon monde, voir des choses inconnues que tu n’imagines même pas.  »
Ce besoin qu’elle avait de boire, ce besoin qui venait depuis le fond de ses entrailles et du fond même de son cœur relié à son âme.
La main de Darla posée sur sa nuque fragile était plus qu’une invite, presque un ordre, alors au delà de tout, Buffy se pencha sur la poitrine rebondie et offerte.

– » Fermes tes yeux.  » Murmura Darla.

A genoux sur le lit, Buffy aspira le sang de Darla comme si il avait été le sang de l’impétueux Angélus lui-même.

La sensation était si forte, le sang de Darla était si riche, il lui arrivait par flash pour lui ouvrir un monde, leur monde, et de la naissance de Darla à la levée de Liam, Buffy vécue tout le parcours jusqu’à plus soif. Elle n’arrivait pas à se stopper, Darla la défit elle-même de sa poitrine généreuse.

Encore étourdie, Buffy lui offrit un regard prisonnier.

– » Merci.  » Murmura t’elle presque reconnaissante pour le vécu et pour le pouvoir remarcher à nouveau. Elle savait que désormais elle allait pouvoir marcher et sortir.

– » Le plaisir a été pour moi. « 

Toujours en décalée, Buffy laissa aussitôt Darla lui enfiler une des robes blanches du passé qui jonchaient toujours le sol.
Elle ne disait rien, elle laissait les sentiments bus sur Darla affluer dans son âme.

Au moment de passer la porte de la chambre, elle se retourna vers Angélus.

Elle le regardait lui, Lui si irrésistiblement désirable, lui si tentant livré ainsi endormi, lui la tête renversée comme si il devait dans l’instant juste révéler sa pomme d’Adam proéminente pour juste, juste une invite à une bouche amoureuse.

Buffy ravala sa salive pour s’en défaire, pour murmurer en attrapant de chambranle de la porte qui l’emmener pourtant vers la sortie.

– » Tu l’aimes.  »
– » Je n’ai pas d’âme, je ne peux pas l’aimer…mais c’est mon enfant.  » Se défendit Darla sur le sentiment qui désignait trop d’humanité en lui.

– » Non tu l’aimes…tu connais le sentiment,…car il y a eu Connors…sur quelques mois tu as porté une âme.  »
– » Vas t’en,…vas t’en.  » Murmura Darla en l’entraînant définitivement sur la sortie et plus loin encore sur la rue.

 

Livrée à elle-même, Buffy se retrouva pieds nus sur le macadam d’un des quartiers de Los Angeles, et aussitôt elle se mit en direction de l’Hypérion avec cette sensation unique qu’elle ne le trouverait jamais, avec cette sensation unique qu’elle venait de fuir l’amour de sa vie.


Buffy avançait difficilement, ses pieds nus qui heurtaient le sol lui faisaient plus de mal que de bien sous la robe blanche qui battait ses mollets.

A l’instant ou elle toucha ses cheveux blonds pour essuyer la fièvre qui perlait sur son front, Spike lui tomba dessus, puis Giles et les autres.

Le regard de Spike qui l’a déshabillait pour cette robe du passé elle aurait voulu l’éradiquer, le regard interrogateur des autres pour ses pieds simplement nus, elle aurait voulu aussi le gommer. Mais ils ne pouvaient pas savoir, ils ne pouvaient pas savoir ce qu’était de s’abandonner à un Angélus, de le vouloir, de le vouloir comme jamais on avait rien voulu d’autre avant lui, comme on avait jamais rien voulu d’autre à sa place.

– » Ramènes moi à l’hôtel Spike.  » Murmura Buffy encore flageolante pour un Spike qui l’entourait déjà d’un bras protecteur.
Il avait la permission, alors sans attendre il l’enleva dans ses bras pour marcher droit devant.

Tous les autres suivirent sans oser questionner, Buffy ferma aussitôt les yeux contre le torse de Spike qui l’emmener.

Avant de passer la double porte vitrée de l’hôtel, Buffy leva son regard pour accrocher le regard azur.

– » Je l’aime Spike. « 
Le vampire décoloré avança d’un ton qui révélait juste sa lucidité de vampire qui avait si longtemps marché auprès d’Angélus.
– » C’est ce que tu crois parce qu’il t’a bu, mais c’est Angel que tu aimes. « 
Buffy eut une moue dépitée à la recherche de ses vrais sentiments puis rajouta au bout du compte alors que Spike gravissait les marches de l’Hypérion pour juste lui faire atteindre les appartements d’Angel.

– » Drusilla est là aussi.  »
Spike se ferma complètement aussitôt pour dessiner une moue qui alla rejoindre celle que Buffy dessinait quelques secondes plus tôt.

Lui aussi savait l’appel de son Maître pensa Buffy…………..à suivre.


Episode dédié à Kme, Marc et Miss guendoline sans qui je me serais arrêtée d’écrire depuis bien longtemps.

Elle avait du dormir une bonne douzaine d’heures et peut-être même plus.
D’une grimace elle étira son corps douloureux puis s’extirpa du lit d’Angel où elle avait sombré dans un profond sommeil peuplé de rêves.

Après un ou deux pas, Buffy se stoppa et fixa un point fixe dans la chambre.

D’une main contre ses cheveux, elle semblait vouloir suspendre le temps, faire passer plus lentement une de ses mèches blondes derrière une de ses petites oreilles.

Suspendre le temps.
Le temps suspendu à ses rêves, le temps de ses rêves embrouillés, confus et plein de nébulosités amenés par une tourmente qu’elle voulait repousser, par des images d’un futur peut-être proche, par des images d’un passé qui venait s’y cogner, des images d’elle dans les bras d’Angélus.

D’un regard résolu, Buffy finit par pincer ses lèvres puis se dirigea droit vers la salle de bain.

Et tandis que paupières fermées elle effaçait ainsi l’éclat coupant de son regard émeraude, que l’eau de la douche lui coulait sur le corps, elle reprenait des forces, ses forces.
L’appel du sang était passé, l’instant où Angélus aurait pu gagné la bataille était passé.
Buffy sortit du carré douche avec la même prétention, la même force tranquille et déterminée qui lui avait fait lever la faux un an plus tôt.
Elle était décidée, bien décidée à récupérer Angel et quelque en soit le moyen.

– » C’est fini Angélus, fini. Je ne t’aimerai jamais comme je l’aime lui. C’est son odeur que je respire quand je suis dans tes bras.  » Lança t’elle à haute voix comme pour mieux s’en convaincre.
Quelques minutes plus tard elle pénétrait dans le hall de l’Hypérion et aussitôt de Giles à Spike en passant par Faith tout le monde la fixa pour tenter de mesurer la profondeur de son âme.

En remuant sur elle-même, poings serrés Buffy s’adressa à Giles.
– » Mon anniversaire est dans vingt huit jours.  » Avança t’elle comme une évidence et d’une voix parfaitement unie.
Giles la fixa d’un regard presque agrandi, se demandant si elle avait perdu la raison en voulant fêter son anniversaire alors qu’ils venaient de perdre Willow.

– » ça ne va pas Buffy.  » murmura Alex.
Sans quitter Giles des yeux Buffy rajouta.
– » Angel sera de retour ce jour là. « 
– » Comment tu peux le savoir ?  » Laissa passer Giles en se calquant sur le ton uni de Buffy.
– » Ma mère me l’a dit. « 
– » Ta mère !? C’était avant ou après que Spike ne renifle ta trace dans cette robe du passé ?  » S’exclama Faith en remuant à son tour sur elle-même et comme prête à l’action.
– » Après.  » Précisa Buffy.
Giles eut un pas vers elle avant de parler à nouveau.
– » Tu es sûre que c’était ta mère ?…Par le passé… « 
– » C’était bien elle Giles.  » Le coupa Buffy d’un regard brillant où aurait pu se dessiner une larme.
– » Et qu’est ce qu’elle t’a dit exactement ? « 
– » Angel sera de retour pour souffler tes bougies. « 

Après quelques secondes de plein silence, Alex s’exclama en écartant les bras.
– » Tu veux dire qu’on va devoir tenir avec Angélus pendant vingt-huit jours ? « 

– » Vous ne tiendrez pas huit jours.  » Laissa entendre Spike en se laissant tomber de tout son long sur un des canapés du hall.
Chacun tourna la tête pour fixer le vampire blond.

– » Vous ?  » Le questionna Buffy.

Sans quitter sa place, les mains placées sous sa nuque comme pour mieux ramener à lui ses coudes, Spike tourna juste la tête pour raccrocher le regard de l’Elue.
– » Nous. Je voulais dire nous…Nous ne tiendrons pas huit jours.  » Précisa t’il.
L’instant d’après tel un ressort sorti de sa boite il se mettait debout pour soutenir le regard accusateur de chacun.

– » Drusilla est là.  » Annonça Buffy sans lâcher toutefois le regard azur de Spike.
– » Alors là c’est le bouquet !  » S’exclama Alex tandis qu’une onde invisible semblait être passer à travers le groupe en les faisant bouger tous en même temps.

– » éh oh !  » Avança le vampire par un geste qui n’appartenait qu’à lui et qui faisait si bien danser son manteau en cuir long.
– » Peut-être que tu te sens l’envie irrésistible de rejoindre ta famille !  » Lui lança une Buffy ironique et pleine de mauvaise foi.
Spike eut trois enjambées destinées à porter sa fougue coléreuse devant Buffy, là tout près de son regard émeraude.
Il lui lâcha aussitôt :
– » On se calme…Si tu crois que ça me fait plaisir d’être ici, au milieu de gens qui ne m’aiment pas particulièrement, tu te trompes. « 
– » Si tu te sens mal à l’aise, on peut te faire sortir.  » Lui lança Buffy d’un regard foudroyant.
– » Faut qu’on parle, tous les deux. On le fait ici ou en privé ? « 
– » Pourquoi pas ici ? En compagnie de vieux amis et d’objets bien pointus.  » Lui cracha Alex.
Spike lui jeta un regard furibond avant de raccrocher le regard d’une Elue qui avait décidé de ne pas bouger d’un pouce.
Alors Spike rajouta.
– » Pour commencer, que les choses soient bien claires. Ce n’est pas moi qui ai couché avec l’ennemi la nuit dernière ! « 
Face au regard inquisiteur que tout le monde lui dédiait désormais, Buffy s’empressa d’ajouter.
– » Attendez une seconde. J’ai effectivement… « 
– » Quoi ! T’as juste oublié…d’en parler !  » Lança Alex plus mécontent que jamais pour une Buffy qui cherchait ses mots.
– » C’était la folie là-bas, et on en discutera plus tard… « 
– » ça suffit !  » Cria Giles par-dessus les voix de tous.
Suspendus, tout le monde regarda l’Observateur.

Et tandis que Spike se reculait, Giles s’avançait vers Buffy, lui plantant ses mots faute de pouvoir lui planter l’index de sa main droite avec lequel il la pointait.
– » Tu es l’Elue. La plus douée des tueuses que le conseil n’ait jamais eu depuis la nuit des temps, mais je veux que tu partes, parce qu’un jour il y a eu Angel dans ton existence et que face à lui tu perds tous tes reperds…Tu n’es pas apte à gérer la mission présente. Je veux que tu quittes L.A….Faith tu prends la mission, parce que ce qu’il nous faut aujourd’hui c’est… »
– » Un petit gars comme moi !  » Lança Connors depuis le seuil de l’entrée alors que personne n’avait entendu retentir la clochette de la porte.
Si tout le monde se tournait vers le nouvel arrivant, Buffy et Connor restaient suspendus d’un regard en biais.
– » Connor !  » S’exclamait Faith alors que Buffy pensait.  » Le regard et la façon de bouger c’est Angel, pour le reste c’est Darla. « 

Le jeune homme finit par s’avancer dans le hall.
– » Alors c’est toi la petite blonde qui fait péter un plomb à mon père ? « 
Brusquement Buffy se sentit transpercée par une flèche invisible qui atteignit juste son cœur. Elle ne voulait pas le voir, pas penser à Darla et Angel ensemble.

Darla de qui elle avait bu le sang brut quelques heures plus tôt, ça non plus elle ne l’avait pas dit aux autres.
Connor s’avança si lentement d’elle qu’elle se laissa capturer dans son regard brun.
Doucement il dénoua le foulard en soie que Buffy avait pris pourtant le soin d’attacher précautionneusement.  » Pour les doigts aussi c’est son père.  » murmura Buffy dans sa tête.

– » Je reconnais son empreinte.  » murmura Connor en passant un de ses pouces sur la morsure qu’Angélus avait laissé.
Buffy entrouvrit la bouche, Connor rajouta.
– » Comment il a pu te laisser partir après ça. « 
– » Ta mère. « 
– » Ma mère est là ? « 
– » J’ai bu son sang. « 
– » Buffy !  » S’exclamèrent Giles et Faith tandis que l’Elue s’écartait de Connor afin de pouvoir échapper à ses doigts et au regard des autres.

Buffy fit quelques pas dans le hall avant de se tourner vers Giles.

– » Angel et Willow m’ont demandé d’aimer Angélus, Giles.  » Avança doucement Buffy.
– » Quoi !  » Murmura Giles avant de rajouter sans chercher à comprendre.
– » Mais pourquoi ?  » Se plaignit-il presque alors.
– » Je ne sais pas.  » Murmura Buffy comme pour elle-même et en marchant vers le jardin qui lui tendait les bras.

Elle voulait se retrouver seule sous le ciel étoilé de la nuit qui pointait mais Connor la rejoignait déjà.

– » Buffy.  » Murmura t’il depuis l’encadrement de la porte fenêtre où il semblait trouver appui dans l’instant.

– » Quoi ?  » Lui demanda Buffy d’un ton brusquement las et d’un regard fixe qui voulait pleurer depuis le petit banc en pierre qu’elle avait investi.
– » Toi et moi on va ramener mon père.  » Affirma doucement Connor.
Buffy détourna son regard pour le déposer sur la fontaine en pierre où l’eau coulait comme une musique douce. Elle y abandonna ses pensées débordantes.

– » Tout semble tellement paisible vu d’ici.  » Murmura t’elle comme pour elle-même.

Brusquement Connor éclata de rire.
Buffy se détourna de l’eau qui glissait pour lui coller un regard surpris.
– » Qu’est ce qu’il y a ?  » Demanda t’elle aussitôt.

– » Tu à l’air,…si minuscule.  » Sourit le jeune homme.
En se levant du banc, Buffy se dessina un sourire entendu qui laissa passer l’éclat nacré de ses dents.
Connor la regarda s’avancer.
– » Ne t’occupes pas de mon air !  » Lui lâcha t’elle amusée alors qu’elle le touchait presque en franchissant à nouveau le seuil de la porte fenêtre.
D’un sourire en coin Connor marcha simplement dans ses pas, amusé lui aussi.
Entre ses doigts longs et fins il aurait pu facilement malmener le cou de Darla qu’il gardait encore dans sa main droite mais par manque d’envie de rentrer à nouveau dans la partie ou par manque de temps, Angélus se contenta de repousser la femme vampire.
Elle échoua assise sur le lit défait qui quelques heures plus tôt avait essuyé leurs corps furieusement enlacés.
Et tandis que Darla se redressait, ses mèches blondes reprenaient leur place comme pour cacher les bretelles trop fines de sa camisole en lin blanc.
En s’accrochant des deux mains à la manche du manteau d’Angélus elle accrocha son profil parfait.
– » Toi et moi nous sommes l’élite,…l’Elite Angélus ! « 
Sans lever les yeux vers elle, Angélus récupéra son bras, occupé qu’il était à réajuster les poignets de sa chemise en soie qui dépassaient juste les manches du manteau.
Il semblait jouer avec pour leur donner la bonne mesure quand il stoppa tout mouvement afin de coller son regard pénétrant dans celui plus clair de sa compagne.
– » L’ordre d’Aurelius a disparu. Rappelles toi de ça !  » Lâcha sévèrement le vampire d’un regard qui vira au plus noir.
– » Et toi rappelles toi qu’elle est plus forte que toi, elle a tué le Maître ! « 
Darla savait que malgré ce qu’elle venait de lui donner, il partait vers l’autre, la vivante.
Angélus éclata de rire en enfonçant ses deux mains dans les deux grandes poches de son manteau.
Et tandis que son rire s’accrochait encore au plafond il gagnait la porte de sortie. Il en fit tourner le loquet, l’entrouvrit, avant de se tourner à demi vers une Darla qui restait immobile près du lit à deux places.

– » Contrairement au Maître je n’ai jamais aimé vivre dans les égouts comme un rat infesté dans un trou puant. N’est-ce pas vrai, mon amour ? « 
– » Moi non plus !  » Murmura Darla pour tenter de l’atteindre.
– » Je suis sûre qu’elle aime les plumes d’oie et les soies les plus belles  » Chantonna t’il presque d’un regard en biais abandonné au nulle part.
– » Angélus !  » S’exclama Darla mécontente.
Mais le vampire brun ne l’écoutait plus, déjà il passait l’encadrement de la porte en rajoutant pour lui-même :
– » Ton sang doit être encore chaud dans ses veines. « 
Il laissait derrière lui une Darla encore plus pâle qu’à l’accoutumer et pleine de pensées contradictoires.
Depuis le jour où elle lui avait fait rencontrer Drusilla, elle ne l’avait pas vu dans un état aussi obsessionnel. Darla pensa aussitôt  » De Drusilla à la jeune gitane, toutes les femmes que je lui ai amenées ont marqué un tournant dans notre existence. Angélus et les femmes…  »
Sans attendre plus longtemps elle courut jusqu’à la porte pour déboucher dans le couloir à peine éclairé. Elle visualisa seulement un des pans du manteau d’Angélus qui tournait l’angle le plus sombre. Alors elle lui cria sans faire un pas de plus.
– » N’oublies pas que tu es mort dans une ruelle la première fois ! « 

Et tandis qu’il atteignait un extérieur qui tendait enfin ses bras à la nuit, Angélus se dessinait un demi sourire pour la voix jalouse et pleine de colère qui avait atteint son ouïe tellement fine. Il gomma cependant son amusement en passant le bout de ses doigts sur un des coins de sa bouche, là où une des morsures amoureuses de Darla avait laissé sa trace.

A son réveil il avait été à deux doigts de lui fracasser le crâne mais elle avait toujours su trouver l’aigu de ses sens, alors tout simplement ils avaient monstrueusement déchiré les draps.
Il avait plu, et c’était tant mieux. Il avait toujours aimé une pluie fine qui lui rappelait l’Irlande. Et si dans l’instant il semblait survoler les pavés luisants plutôt que de les fouler, c’est que sa gestuelle sans pareille le définissait ainsi : glissant à vous échapper, présent à vous faire pâlir, insaisissable.
Angélus finit par remonter le col de son manteau afin d’éviter le regard des passantes qui inévitablement venaient se cogner à sa sensualité.

Au détour d’une rue, il se stoppa net pour contempler le ciel qui se dessinait sans étoiles et sans lune pour cette nuit.
Il huma l’air un instant, puis se dirigea sans attendre vers la première bouche d’égout.
Du coté de l’hôtel Hypérion, en plein centre de son hall, Buffy jetait au même moment.
– » Le plan est simple Giles ! On capture Angélus, et on voit après !  »
Décidée, elle remontait la fermeture de son blouson en cuir.
– » Et tu comptes aussi capturer Darla et Drusilla ?!  » Lui lança Giles en marchant dans les pas d’une Elue qui s’élançait vers la sortie.
Buffy se stoppa au milieu de son petit monde et sa chevelure blonde dansa par là même.
– » Si vous avez un meilleur plan, proposez le !  » Lança t’elle durement en fixant son observateur.

Giles s’inquiétait face aux deux équipes qu’ils venaient de former, Buffy et Connors d’un coté, Spike et Faith de l’autre. Il avait été décidé qu’Alex et Kennedy resteraient à l’hôtel avec Giles.

Face au mutisme de l’Observateur, Buffy rajouta.
– » Giles, si on agit pas les premiers c’est lui qui va agir et…on perdra ! « 
– » Si tu ramènes Angélus ici, les foudres vont s’abattre sur l’hôtel ! « 
Tout le monde sursauta pour la cloche de la porte qui venait de tinter en laissant passer une grosse valise sur le carrelage lustré.
Dawn se dessina immédiatement à sa suite.
– » Les foudres !  » Sourit la jeune fille en réajustant le chapeau cloche qui dissimulait une partie de sa frange.
– » Dites moi que ce n’est pas vrai.  » Murmura Buffy pour une Dawn qui sourire effacé n’osait plus avancer face à la mine effarée de chacun.

– » Qu’est ce qui se passe ?  » Finit par dire la jeune fille en retirant son chapeau.
– » Giles va t’expliquer.  » Lui avança Buffy en réduisant l’espace entre elle et sa jeune sœur.
Elle la prit un instant dans ses bras, juste le temps d’une caresse sur les longs cheveux.
– » Je suis contente de te voir.  » Rajouta Buffy en la libérant.

L’instant d’après le groupe des quatre quittait l’hôtel en laissant Dawn rejoindre Giles.

– » Il fait tellement sombre ce soir.  » Avança Faith.
– » Des problèmes à voir dans le noir mon petit chat ?  » Plaisanta Spike.
Buffy lui décocha un regard de coté qui voulait tout dire, Spike lui lança aussitôt.
– » Quoi ! Il nous reste au moins ça sur vous à nous les créatures de la nuit, notre vision nocturne. « 
– » Tu me ferais un complexe d’infériorité Spike ?!  » Avança Buffy alors qu’elle scrutait davantage les ténèbres à chaque fois qu’ils tournaient l’angle d’une rue.

– » Il est temps de se séparer !  » Finit par dire un Connor qui en avait assez de la joute verbale qui circulait entre Buffy et Spike.

Quelques minutes plus tôt comme ils s’en doutaient, ils avaient trouvé complètement déserte la demeure d’Angélus, et si Spike pensait que Darla et Drusilla accompagnaient Angélus pour un festin par là, Buffy n’en était pas si certaine.
Aussi il fut décidé d’un commun accord qu’une équipe descendrait les égouts tandis que l’autre descendrait les rues de la ville.
Buffy choisit les égouts.

– » Rendez vous avant l’aube devant l’hôtel.  » Déclara Spike tandis que Connor faisait bouger la plaque d’égout du trottoir sur lequel ils avaient décidé de stopper.

– » Essayez de visiter un maximum de bars à démons, c’est la seule façon de relever sa piste.  » Laissa passer Buffy tandis qu’elle commençait à descendre l’échelle de l’égout où Connor avait ouvert la marche.
– » Suivre les cadavres ça peut aussi être une bonne piste.  » Ironisa Spike.
– » Et n’oubliez pas que quoi qu’il se passe, on n’agit pas cette nuit, il faut être tous ensemble pour agir, parce qu’il s’agit d’Angélus et parce qu’il est bien plus fort que la moyenne et parce que… « 
– » Ne t’inquiètes pas.  » Brusqua Faith pour faire taire le moulin à paroles qu’était devenue brusquement Buffy.
D’ailleurs déjà la tueuse brune faisait glisser la plaque en fonte pour faire disparaître la tueuse blonde.  » Et parce qu’il ne faut pas le risquer, derrière lui se cache Angel.  » Finit Buffy dans sa tête tandis qu’elle sentait sa taille fine aller épouser les mains d’un Connor qui l’aidait à prendre pieds avec le sol spongieux.

– » Prêt pour les rencontres poisseuses ?!  » Lui lança t’elle aussitôt en voulant faire passer un humour qui resta étranglé dans sa gorge.
– » Toujours prêt !  » Murmura cependant Connor en laissant son regard épouser l’obscurité du boyau qui filait droit devant.
– » Alors allons y.  » Articula Buffy.
Et tandis que déjà ils avançaient vers les bruits étouffés et mouvants de ceux qui vivaient en bas, Connor questionnait en continuant à regarder droit devant.

– » C’est Angélus qui te rend nerveuse comme ça ? « 
– » Je ne suis pas nerveuse.  » Se défendit Buffy.
Pour le coup d’œil rapide dont Connor la gratifia, elle se sentit obligée de murmurer.
– » Avec lui rien n’est jamais simple. « 
– » ça va être très simple cette fois ci, crois moi…Depuis le temps que je rêve de lui mettre la main dessus. « 
De part sa lumière émeraude, un court instant Buffy croisa le fer avec la lumière brune du regard de Connor. Elle n’avait pas le temps de s’attarder davantage sur les mots du jeune homme car déjà elle courait pour la forme blanche étendue sur le caniveau qui marquait un croisement de boyaux.

Elle retourna le corps qui était celui d’une jeune fille blonde à peine plus âgée que Dawn.
– » Elle a été mordue.  » Constata simplement Buffy encore accroupie près de la chevelure mouillée de sang.
– » Tu veux dire qu’elle a été vidée.  » Murmura Connor en sortant un pieu qu’il agrippa fermement.
Buffy se remit debout.
– » Attends. « 
– » Coté piste, Spike aurait du nous conseiller de suivre les vampires plutôt que les cadavres.  » Jeta Connor.
L’instant d’après il renvoyait à la poussière la jeune blonde qui se mettait debout.

– » Il compte peut être se lever une armée.  » Réfléchi un instant Connor.
– » Rien ne dit que c’est l’œuvre d’Angélus. Il y a des dizaines de vampires dans cette ville.  » Jeta Buffy.
– » C’est beau comme tu le défends. « 
– » Je ne le défends pas !  » Explosa presque Buffy.
Etonnée elle-même de son emportement et de l’éclat de sa voix, elle rajouta d’un ton bas et mesuré.
– » Je dis seulement que ça peut être l’œuvre de n’importe quel vampire. « 
– » Je connais bien cette ville, et je n’ai jamais vu un seul vampire laisser sa jeune proie bien en évidence juste pour le pieu de la tueuse. « 
Buffy serra ses lèvres pour soutenir comme par défit le regard aigu de Connor.
Elle ne rajouta rien, alors ils reprirent leur marche faite de pas silencieux.

– » Ton observateur à raison quand il dit que tu ne devrais pas être ici.  » Chuchota Connor.
– » Tu ne vas pas t’y mettre toi aussi, et je te rappelle que j’ai déjà affronté Angélus.  » Répondit Buffy en se calcant sur le chuchotement de Connor.
– » Pour ce que ça t’a réussi par le passé. « 
– » Pour ce que ça vous a réussi l’an dernier. Toi, Faith, Wesley et tout votre petit groupe. « 
Le couple stoppa ses pas pour se contempler un instant.
Connor demanda alors.
– » Pourquoi tout à l’heure quand j’ai sorti le pieu tu m’as demandé d’attendre ?  »
– » Je voulais savoir si la jeune vampire avait un message à me délivrer. Là au moins on aurait été sûr. « 
– » Un message ? « 
– » Un message oui, un message comme ‘tu as le bonjour d’Angélus ou Angélus te salut bien’, parlés ou écrits les messages ça a toujours été son truc. « 
– » Je n’ai jamais vu de vampire à peine né délivrer de message !  » Déclara Connor.
– » Angélus n’est pas un vampire comme les autres, est ce que je suis la seule à avoir compris ça ?! Et pour ce qui est de voir tu n’as encore rien vu, mais tu es jeune, tu apprendras. « 
– » C’est qu’elle me connaît bien ma petite tueuse blonde !  » S’exclama Angélus et l’éclat de sa voix déchira si bien le silence de l’égout que Buffy et Connors en sursautèrent.

Mais déjà le vampire marchait sur le mur pour attraper Connor par derrière, l’enserrer d’un bras par le cou. Il dépassait le jeune homme d’une bonne tête et la manœuvre lui avait été si facile.
D’un regard agrandit Buffy restait suspendu dans le regard de Connor lui soufflant par la même de ne tenter aucune porte de sortie. Sortie inutile, de sa main libre Angélus comprimait déjà la jugulaire du jeune homme pour le conduire tout simplement jusqu’à l’évanouissement le plus total.

– » Vous les humains ! Vous êtes si facile à neutraliser.  » Murmura t’il pour lui-même en s’écartant du corps qui embrassait désormais le sol humide.
En enfonçant ses mains dans les poches de son manteau, il se rapprocha volontairement de Buffy afin de contempler de plus près le visage qu’offrait le garçon endormi.

Angélus pencha un peu la tête avant de parler.
– » Tu trouves qu’il me ressemble ?  » Demanda t’il doucement en se tournant à demi pour mieux dessiner un regard en biais dans le regard émeraude qui ne le lâchait plus des yeux.

– » Je ne trouve pas qu’il te ressemble.  » Essaya de murmurer Buffy en laissant ses pensées filer mille à l’heure.
– » Tu as raison, il ressemble à sa mère.  » Laissa passer sournoisement un Angélus à peine audible.
Il venait de se tourner complètement vers elle, et malgré la pointe dans son coeur Buffy ne pensait qu’à une seule chose, qu’il garde ses mains bien au fond de ses poches.
Mais c’était mal compté, la main gauche du vampire venait d’émerger comme pour mieux faire baisser le regard de Buffy, l’électriser sur la tache blanche qui se dessiner désormais sur le noir du manteau.

Quand les doigts souples remontèrent pour passer sur la fine colonne de son cou, Buffy plongea à nouveau dans son regard nuit.

– » J’avais oublié à quel point tu cicatrises vite.  » Murmura Angélus en plongeant davantage dans la lumière des yeux de la jeune fille.
Buffy entrouvrit la bouche, la seconde d’après elle quittait le regard envoûtant pour s’aider à marquer un pas en arrière.
Son dos toucha la roche du boyau.
Alors dans cet espace trop clos elle n’eut d’autre choix que de contempler droit devant le torse d’Angélus que laissait entrevoir manteau entrouvert et chemise en soie fine.
Elle serra ses poings pour s’empêcher de le toucher, il lui releva simplement le menton pour gagner l’avantage. Aussitôt elle avala sa salive pour refouler l’envie qu’elle avait de rentrer dans sa bouche mais les lèvres entrouvertes du vampire lui dessinaient si parfaitement la morsure amoureuse de Darla que Buffy se sentit transpercée de jalousie.
Son cœur se chiffonna comme du papier qu’on froisse, son ventre se laissa transpercer par une lance invisible mais néanmoins enflammée.  » Il faudrait que je sois devenue complètement folle pour le laisser à une autre.  » murmura Buffy dans sa tête.
Face à son front de fille qui semblait souffrir mille morts à la fois, Angélus demanda doucement.
– » Qu’est ce que tu as ? « 
– » Elle serait folle la femme qui te laisserait t’en aller. « 
Sans un mot de plus la jeune fille posait une main sur la chemise en soie juste au dessus de la ceinture du pantalon en cuir.
Elle la tirait doucement pour le débrailler lentement, elle avait besoin de toucher sa peau froide, là et pas ailleurs, là sur le plat de son ventre.

– » Ton observateur à raison, tu ne devrais pas être ici.  »
– » Je sais…mais dans un souffle géant tu es là comme un rêve qui rend heureux. « 
L’instant d’après elle se faisait frissonner en glissant sa main contre ses reins à lui, juste pour le ramener davantage à elle, juste pour se coller davantage à son sexe, entrer furieusement dans sa bouche.

Angélus se laissait simplement assaillir en répondant à l’intensité du baiser de la jeune fille quand brusquement Buffy le repoussa si violemment qu’Angélus en tomba assis à deux bons mètres d’elle.
Et tandis que du dos de la main il s’essuyait le coin de la bouche, là où elle avait laissé sa salive sucrée, Buffy recevait comme une gifle brutale son regard noir par en dessous.
Elle en tremblait tellement elle le désirait, mais sa raison venait de reprendre le dessus alors elle lui lâcha les mots qu’elle avait lâché plus tôt seulement pour elle-même.

– » C’est fini Angélus, fini. Je ne t’aimerai jamais comme j’aime Angel. C’est son odeur que je respire quand je suis dans tes bras. « .………….à suivre……..

A Suivre…..