Vol d’une momie Inca de 500 ans : Le Musée d’Histoire Naturelle accusé de laxisme

          Les responsables du canular grossier du vol de la momie péruvienne – vielle de 500 ans – n’ayant pas été identifiés à ce jour, des moyens de protection des expositions seront mis en place prochainement, incluant la surveillance vidéo, assure le directeur du musée d’Histoire Naturelle de Sunnydale. Le musée fera bientôt l’acquisition d’une autre momie Inca exportée du Pérou. La chambre Inca pourra donc prochainement rouvrir ses portes. Rappelons que la momie avait été volée après la fermeture du musée le 6 octobre dernier, pour être remplacée par une grossière copie sensée donner le change.

         Suite aux nombreuses plaintes de la collectivité quant au manque de moyen pour assurer la surveillance du musée, le Maire Richard Wilkins s’engage aussi à débloquer des fonds pour une meilleure protection des lieux, avec notamment le recrutement d’un gardien de nuit. Tout civil qui sera surpris sur les lieux après la fermeture fera l’objet de poursuites judiciaires.

          Quand à l’ancienne momie elle-même, le conservateur du musée, Doug Perren, l’affirme : « J’ai peu d’espoir que les enquêteurs la retrouve. A l’heure qu’il est, elle orne probablement la demeure d’un collectionneur privé ».