Décryptage #32 | « Les hommes-poissons » : Le dopage et les privilèges qu’on réserve aux athlètes des lycées américains

Analyse et décryptage de l’épisode :

« Les hommes-poissons »

Le Juge vs Mrspointy

A chaque numéro, nos deux analystes confrontent leur vision des épisodes et passent en revue les thèmes abordés, les métaphores et l’évolution des personnages, permettant ainsi la comparaison entre un point de vue féminin et un point de vue masculin. 

Synopsis :

Les membres de l’équipe de natation disparaissent les uns après les autres pour se transformer en étranges créatures aquatiques. Buffy décide alors de les surveiller de très près…

L’analyse de MrsPointy

          « Go Fish » se situe parmi les moins bons épisodes de la saison, comme c’est le cas de « Bad Eggs ». Sans être foncièrement mauvais, l’on passe un petit moment sympathique et amusant mais peu profond et dispensable, à la démarche uniquement divertissante. Une pause légère dans les grandes lignes de cette saison, brisant le rythme jusqu’ici installé avant le dénouement final tant attendu.

          Visiblement, les équipes sportives de Sunnydale High ont l’habitude de se prendre des raclées monumentales aux compétitions nationales, nuisant à la réputation du lycée qui se trimballe une étiquette de perdant. Pourtant, depuis quelques temps, l’équipe de natation gagne en puissance et les performances des nageurs leur permettent de se faire une place sur les marches du podium. Malheureusement pour le principal Snyder, enragé et humilié à la suite de ses innombrables défaites, il semblerait que les membres de l’équipe se fassent tour à tour dépecer par une créature non-identifiée : l’on découvre qu’ils se métamorphosent en fait en homme-poisson, laissant derrière eux leur enveloppe charnelle -donnant lieu à des scènes répugnantes et morbides-.

          La critique se porte ici sur les effets négatifs du dopage chez les sportifs. En effet, l’entraîneur de l’équipe, conscient qu’il faudrait à ses nageurs un coup de pouce pour qu’ils remportent la victoire, imprègne la vapeur du sonna de stéroïdes, avec la complicité de l’infirmière. Si dans un premier temps cela leur est physiquement bénéfique, les stéroïdes auront tôt fait de les transformer en bêtes marines affamées et visqueuses : le dopage a eu sur eux des conséquences génétiques dévastatrices et irrémédiables, loin des attentes premières aux vertus soit-disant avantageuses vantées par leur coach.

        L’on observe également qu’encore une fois, Snyder adopte un comportement corrompu du fait de son désir irrassasiable de faire prétendre son établissement au titre de champion nationale, aux dépends des qualités des autres élèves, reléguées au second plan sous prétexte qu’elles n’auront pas de conséquences directes sur l’image du lycée. Notamment Willow, sacrifiant son temps pour enseigner à la place de Jenny Calendar suite à la demande de Snyder lui-même, qui lui ordonne implicitement de revoir à la hausse les notes de Gage, élève paresseux mais membre déterminant de l’équipe de natation, qui risquerait d’y laisser sa place s’il n’obtenait pas les résultats attendus.

          Les sportifs, dans le système scolaire américain en général, semblent favorisés et privilégiés de droits refusés aux autres élèves : ces derniers se sentent de ce fait stigmatisés et discriminés injustement, quand bien mêmes ils présentent d’autres qualités. Ainsi, dans la hiérarchie scolaire, les sportifs sont éminemment mieux considérés que les autres qui, eux, s’empressent d’intégrer une équipe, envieux d’être aussi populaires et appréciés par les filles.

          Cet épisode sert aussi à mettre en avant Xander et sa relation avec Cordelia, ici valorisée : la drôle de scène où Cordy, persuadée que Xander s’est transformé, se retrouve désolée au bord de la piscine, lui déclarant sa flamme et lui avouant qu’elle serait prête à tout pour lui rendre la vie plus facile, malgré son apparence. L’on voit qu’elle lui porte une attention réelle et qu’une fois de plus, son personnage a amplement évolué et acquis en sincérité.

L’analyse du Juge

        « Les hommes-poissons », inspiré de la Créature du Lagon Noir, fait à l’évidence office de remplissage avant le grand final de la saison, et c’est pourquoi on y retrouve pas les idées et le symbolisme qui caractérisent la série. Il contient néanmoins de très bons moments, avec une Buffy qui joue les gardes du corps pour un Wenthworth Miller qui fait ici ses premiers pas à la télévision.

          Un des grands paradoxes du système éducatif américain est qu’il réserve un traitement de faveur aux athlètes, tandis que les étudiants qui excellent dans les matières académiques souffrent d’un manque de reconnaissance. Quand on sait que les années lycée sont un moment de notre existence où nous sommes particulièrement émotifs et fragiles, et qu’elles laissent souvent des traces indélébiles, on comprend l’amertume des intellos et des grosses têtes. Cet épisode parle des athlètes du lycée et des privilèges dont ils bénéficient. Snyder favorise outrageusement les sportifs du lycée en ordonnant à Willow de donner de bonnes appréciations à certains d’entre eux. Mais Willow est une forte en thèmes qui a toujours travaillé dur et ce que lui demande Snyder va à l’encontre de ses principes. Entre temps, Buffy manque de se faire violer par Cameron. Pourtant Snyder ne le sanctionne pas et reporte la faute sur Buffy, dont la tenue, dit-il, était trop provocante.

          Le mutation en créature poissonneuse après la prise de stéroïdes peut être vue comme la métaphore des effets nocifs du dopage chez les sportifs. Ce qui est extra dans cet épisode, c’est le pas de géant que franchit la relation entre Alex et Cordélia. Le discours que fait Cordélia à Alex dans cet épisode est ébouriffant, car placée devant la possibilité qu’Alex puisse se transformer en créature aquatique, Cordélia, en bonne égoïste, commence par se préoccuper d’elle et de son statut social. Toutefois, quand elle voit le monstre dans la piscine et croit qu’il s’agit d’Alex, elle le suit sur toute la longueur de la piscine en lui ouvrant son coeur. Soit elle s’est découvert une nouvelle attirance pour lui après l’avoir vu intégrer l’équipe de natation dans son nouveau maillot de bain, soit il y a plus que cela entre eux deux !

          « Les hommes-poissons » est un épisode distrayant avec un élément fantastique orignal, qui nous offre un dernier moment de légèreté avant l’époustouflant final de la saison 2.

1 thought on “Décryptage #32 | « Les hommes-poissons » : Le dopage et les privilèges qu’on réserve aux athlètes des lycées américains”

  1. Effectivement cet épisode ne m’ emballe pas vraiment , sinon parce qu’ il aborde le sujet épineux du dopage et l’importance des athlètes sportifs doués qui priment avant tout dans le système éducatif Américain. Le seul intérêt de cet épisode et je suis d’accord avec vous , c’est l’évolution de Cordelia qui,en aimant sincèrement Alex devient moins superficielle et » pestouille »qu’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *