Nicholas Brendon, Robia LaMorte, Iyari Limon & Indigo à la Cloudscon : Le Grand Récap de la journée…

Le 14 Octobre avait lieu la Fan-Meet Buffy organisée par notre partenaire CloudsCon, en compagnie de Nicholas Brendon (Xander Harris), de Robia LaMorte (Jenny Calendar), de Iyari Limon (Kennedy) et de Indigo (Rona). Toute la journée, et après une cérémonie d’ouverture, les acteurs se sont livrés aux questions-réponses des fans lors des panels et aux séances d’autographes et de photodshoot. Nombreux sont les fans venus en cosplay (nous retiendrons d’ailleurs les sosies de la pom-pom girl Buffy dans « 1×03 Sortilèges » et de la douce Willow dans « 3×16 Les deux visages »), ou avec leurs merchandising (faux, pieux, livres Vampyr…) pour donner encore plus de goût à cette fantastique journée. Deux de nos co-web, Jimmy et Ludivine, s’y sont rendus pour vous livrer en temps réel les informations de la journée sur nos réseaux sociaux, et animer les séances de Quizz entre fans avec 150 questions sur le Buffyverse rédigées par Buffy Angel Show, en partenariat avec CloudsCon. En outre, nous avons eu le grand honneur d’interviewer Robia LaMorte, ainsi que le duo de Tueuses Potentielles Iyari Limon & Indigo, lors de deux entrevues privées qui nous ont permises d’en découvrir plus (et de l’inédit !) sur les coulisses de la série. Seul Nicholas Brendon n’a pu se prêter à notre demande d’interview, la faute à un planning trop chargé, avec malgré tout une promesse de sa part de revenir très vite en France…

Robia LaMorte a également offert pour notre soirée BUFFY PARTY du 28 Octobre à Paris (50 rue Saint Sabin, Paris 11ème) un autographe sur support officiel de la convention, qui sera remporté lors d’une tombola le soir-même. Un petit lot de consolation pour ceux qui n’ont pas pu se rendre à l’événement mais qui seront présent à la réunion entre fans du 28 Octobre… 

Lire Aussi :

Robia LaMorte répond aux questions de Buffy Angel Show lors d’une entrevue privée

Quatre acteurs de Buffy à la Paris manga #24

Buffy : Angel ou Spike ? SMG répond enfin !

Seth Green au PaleyFest New York 2017

David Boreanaz invité au « Late Late Show » de James Corden

FR Conventions a réalisé une vidéo géniale des coulisses de la journée CloudsCon qui résume les temps forts de cette rencontre avec les acteurs

Buffy Angel Show interview Indigo & Iyari Limon, qui balancent sur le tournage et l’ambiance en coulisse

Tandis que nous avions Indigo et Iyari Limon rien que pour nous, lors d’une entrevue privée en tête à tête, notre reporter en a profité pour obtenir des révélations inédites. Nous le savons, ce sont les acteurs secondaires que l’on entend jamais qui nous surprennent encore le mieux. Indigo et Iyari nous délivrent des anecdotes sur le tout dernier jour de tournage, nous parlent de la gentillesse de James Marsters à leur égard, de comment Sarah Michelle Gellar et Felicia Day les ont initiés au tricot pendant les pauses, et du rythme stimulant du tournage. Elles imaginent aussi ce qu’on pu devenir Rona et Kennedy après Sunnydale.

Lire Aussi :

Notre interview de Robia LaMorte : elle nous dit tout !

Le Grand Recap de la Fan-Meet Buffy by CloudsCon

La saison 7 à été lancée il y a 15 ans jour pour jour !

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la traduction VF de l’interview

Buffy Angel Show interview Robia LaMorte. Elle nous dit tout sur sa vision de Jenny Calendar et les coulisses

Robia était présente ce 14 octobre 2017 à la convention Clouds Con en France pour rencontrer ses fans. Toujours réceptives aux questions, elle a accepté notre demande d’interview. Nous avons eu le privilège de lui poser des questions que l’on souhaitais lui poser depuis longtemps. Une petite salle nous est réservée. Robia, un gobelet de café à la main, s’assied en face de notre reporter avec un beau sourire, prête à nous délivrer des révélations inédites, comme nombres d’acteurs secondaires de ‘Buffy’ -qui n’ont pas assez souvent la parole- savent le faire. Entre autres choses, elle nous explique sa réaction face à l’annonce de la mort de Jenny par Joss Whedon, nous dévoile si Giles et Jenny ont consommé leur amour ou non, et nous dit ce qu’elle aime chez les autres acteurs de Buffy.

Lire Aussi :

Retour sur la Whedoncon avec Robia LaMorte, Nicholas Brendon et tant d’autres

Rencontre avec Robia LaMorte à la Vampire Ball 2016

Notre Interview d’Alyson Hannigan & Alexis Denisof

Buffy : Angel ou Spike ? Sarah Michelle Gellar répond ENFIN ! (Interview – The Observer)

Vingt ans après le lancement de l’iconique teen drama Buffy Contre les Vampires, l’interprète de l’Élue Sarah Michelle Gellar a enfin répondu à la plus brûlante des questions au sein du fandom de la série : Team Angel ou team Spike ?

Lire Aussi :

James Marsters : La vie avec et sans Buffy

Tout savoir sur l’épisode 4 de SEAL Team

Seth Green invité au PaleyFest

L’un est ténébreux, l’autre irresponsable, et ils sont tous deux au cœur du débat le plus interminable de l’histoire de la télévision. Angel et Spike, respectivement interprétés par David Boreanaz et James Marsters, furent les love interests principaux de l’une des plus grandes figures télévisuelles du début des années 2000 : Buffy Summers, a.k.a. Sarah Michelle Gellar.

 

Alors que la série Buffy Contre les Vampires fêtait en mars dernier le vingtième anniversaire de son lancement, des milliers de fans continuent de se déchirer dans le monde, cherchant à déterminer lequel des deux vampires convenait le mieux à l’Élue. Et après avoir tourné autour du pot durant des années, l’interprète de la tueuse a profité d’une entrevue avec le site The Observer pour donner son avis sur le débat, une bonne fois pour toutes. « Vous savez, je m’attire des ennuis chaque fois que je réponds à cette question. », a-t-elle confié à The Observer. « Je pense que si je devais faire un choix, je dirais Angel, mais il y a beaucoup de bon en Spike. La vérité, c’est que Buffy n’avait pas besoin d’un homme. Je n’arrive pas à croire qu’il m’ait fallu toutes ces années pour trouver cette réponse !« 

Et nous non plus ! Caractérisée par sa force de caractère et sa détermination, Buffy est aujourd’hui considérée comme une icône féministe de l’univers télévisuel. Pourquoi aurait-elle donc vraiment besoin d’un homme à son bras ? Décidément, Sarah Michelle Gellar ne décevra jamais !

Article / Traduction : Gwendoline Richet – Interview originale : The Observer

Paris Manga #24 | Emma Caulfield, C. Kramer, J. Landau, M. Blucas répondent aux questions des français

Ce week-end avait lieu la très attendue24ème édition de Paris Manga & Sci-Fi Show qui fêtait de nouveau les 20 ans de Buffy avec une rencontre entre les fans et Clare Kramer, Emma Caulfield, Juliet Landau et pour la première fois en France Marc Blucas. tandis que les conventions Buffy se sont multipliées en 2017 à l’occasion du 20ème anniversaire, les 4 acteurs ont permis à leur fans français de poser leurs questions, mais aussi de signer des autographes et faire des photoshoot avec eux. Nos reporters et notre partenaire Objectif Festival, photographe professionnel, les ont approché pour retransmettre l’info à nos lecteurs en temps réel sur nos réseaux sociaux. Voici le compte rendu de cette sublime journée, sachant que la Paris Manga durera tout le week-end. Les retardataires peuvent encore se rattraper dimanche. 

Lire Aussi :

23ème édition paris Manga avec Kristine Sutherland, J. Marsters, C. Carpenter et N. Brendon

SDCC 2017 avec 5 acteurs du Buffyverse – Le grand récap’

La Whedon Con avec Nicholas Brendon, Robia LaMorte et bien d’autres du Buffyverse

rencontre avec Julie Benz et Charisma Carpenter

Marc a expliqué qu’il savait dès le début que son personnage serait détesté et que Joss Whedon l’avait prévenu, mais qu’il acceptait pleinement son rôle car cela fait partie de son travail, et que le but d’un acteur est d’impliquer les téléspectateurs à ressentir des émotions

Juliet Landau faisait des photos gratuitement avec tous ceux qui portaient des T-Shirt Undead à l’effigie de son documentaire A Place Among The Undead

La première question s’adresse aux actrices, Emma, Clare et Juliet et leur demande ce que cela fait de jouer des femmes fortes dans une série profondément féministe. Elles répondent alors qu’elles aiment jouer des femmes fortes, mais ne jouent que ça puisque c’est ce qu’elles sont, ce qui demeure une normalité pour elles. Emma reprend ensuite indépendamment la parole en précisant que finalement, elle n’est plus si sûre qu’Anya soit forte et féministe, car Anya fait parfois n’importe quoi ! Juliet Landau quant à elle précise que la force et la féminité des personnages vient surtout de l’écriture de Joss Whedon. Drusilla par exemple avait tellement de facettes différentes que cela en faisait d’elle personnage excellent à jouer. 

La seconde question vient d’une fan qui pose la classique question des meilleurs souvenirs de tournage. Marc Blucas répond que quand on doit tourner une série avec des vampires, il faut tourner de nuit, et que finalement ses meilleurs souvenirs sont ceux d’après une longue nuit de tournage, à 5 heures du matin, quand tout le monde est crevé et rigole pour n’importe quoi. Ce que Clare a retenu comme meilleur souvenir est surtout l’écriture et ce rôle qu’elle a pu jouer si tôt dans sa carrière a travers le personnage de Gloria. Le moment préféré d’Emma est quand Marc Blucas s’est fait viré de la série, balance t-elle ensuite avec humour, souhaitant lancer des rumeurs 20 ans après, devant un public hilare. Juliet répond la dernière à la question en expliquant qu’il est difficile de retenir un moment précis parmi ses meilleurs souvenirs dans Buffy ou dans Angel, mais retient d’avantage les bouts d’essais avec James Marsters, alors qu’il ne restait plus que cinq acteurs en lisse pour jouer Spike, et qu’elle a contribué à faire engager James grâce à l’alchimie immédiate qu’elle a eu avec lui.

Un troisième fan se lève, prend le micro et pose la question de savoir si les acteurs aimeraient un film pour conclure la série une bonne fois pour toute. Malheureusement, Clare Kramer dit que ce ne sont pas les acteurs qui décident de ce genre de chose, mais qu’il pourrait bien y avoir parmi les scénarios les plus riches un film avec au centre une nouvelle génération de Tueuse. Une question facebook intervient ensuite pour interroger Emma Caulfield sur comment s’est passé la réunion avec le cast pour les 20 ans. Elle ne peut pas parler au nom des autres acteurs, mais précise que ça lui à plu, indiquant en vannant le pauvre Marc que c’est surtout parce qu’il n’a pas été convié à cette réunion. A cette occasion, Emma fait rire la salle entière une seconde fois !

Une cinquième question prend la relève, de nouveau pour Emma, concernant son monologue dans « 5×16 The Body » (« Orphelines » en VF), qui donnait l’impression qu’Anya était presque plus humaine que les autres personnages, en dépit du fait qu’elle soit une ex démone de plus d’un siècle. Ce qui n’était pas convainquant pour Emma dans cette scène, c’est qu’elle avait envie d’aller aux toilettes et n’arrivait pas à pleurer comme il faut à l’écran, au point que la scène a dû être retournée plusieurs fois, jusqu’à l’heure du déjeuner, rendant la situation particulièrement stressante, ce qui a sans doute provoqué le réalisme de la scène. 

Une autre fan souhaite connaître les projets des acteurs pour les mois à venir. Marc Blucas répond le premier et explique avec humour qu’il s’est fait viré de tous les films et séries depuis Buffy. Cependant il explique qu’on pourra le retrouver dans Browl In The Cell Block 99, film qui a été diffusé au festival de Cannes. Emma en profite pour promouvoir son travail sur une bande dessinée sur laquelle elle travaille, mais dont le processus créatif est très long. Elle se fait ensuite applaudir par la salle entière quand elle explique vouloir profiter du bas âge de son bébé pour faire une pause dans sa carrière. Clare Kramer, elle, a plein de projets. Elle travail sur un film d’horreur aux USA et sur une petite série indépendante qui sortira en 2018. Juliet Landau parle la dernière, annonçant de son film tourné en Afrique, et qui sortira sur Netflix en 2018, avant de rebondir bien sûr sur son projet de documentaire A Place Among The Undead. Elle révèle que dans chaque épisode de cette série documentaire aura lieu un petit film instructif avec pleins d’invités d’honneur (Anne Rice, Joss Whedon…). 

Une question posée le dimanche, lors du deuxième panel avec les fans demande aux acteurs s’ils savent quelque chose à propos d’une suite à Buffy qui pourrait être en préparation. C’est Clare Kramer qui prend la parole pour expliquer qu’ils ne savent rien mais que beaucoup de séries, comme Veronica Mars par exemple, ont eu droit à une suite grâce aux communautés de fans qui bougent beaucoup. La communauté Buffy étant encore plus active aujourd’hui qu’avant, elle pense que les fans peuvent faire bouger les choses, et rappelle à une salle enthousiaste que c’est à eux de réclamer un film ou une nouvelle série. Clare précise qu’une heure après la fin de la diffusion du dernier épisode « Chosen », les fans demandaient déjà une suite à la série. Enfin, merci à notre ami et partenaire Brice de Objectif Festival pour avoir osé demander à Emma Caulfield de chanter une chanson de l’épisode musical « Once More With Feeling » et lui avoir demandé quel était le problème d’Anya avec les lapins ! Une question qu’on voulait lui poser depuis longtemps !

Emma Caulfield a fait l’unanimité avec son humour et a passé son temps à vanner le pauvre Marc Blucas sur le fait qu’il se soit fait « virer » de la série et n’est pas été invité à la réunion des 20 ans

Cette deuxième séance de questions-réponses était peut-être plus intéressante que la précédente et plus animée, avec beaucoup d’humour de la part des acteurs et des réponses à des questions bien trouvées. Clare a demandé à la salle entière de se rapprocher de la scène pour une photo de groupe avec les français où tout le monde à crié « BUFFY A 20 ANS !!! ». L’ambiance était palpable.

Un démarrage prometteur pour le pilote de « SEAL Team », la nouvelle série de David Boreanaz

SEAL Team fait un démarrage correct avec 9.70 millions de télespectateurs, et ressort premier de la tranche horaire (21h-22h), devant les grandes chaînes ABC, NBC, FOX et CW, mais sans grand éclat néanmoins si l’on prend en considération la tranche des 18-49 ans, cible privilégiée des annonceurs américains. C’est par les performances sur cette tranche d’âge que les networks américains peuvent, notamment, déterminer à la hausse ou à la baisse le prix de la publicité. Une bonne performance sur ce taux se mesure en fonction de la case horaire, du diffuseur, de la série en question… et des résultats des concurrents ! Il faut attendre les deux ou trois prochaines semaines pour voir se dessiner une tendance et tenter de deviner si la série fonctionnera.

Lire Aussi :

Les stills de l’épisode 3 de SEAL Team dévoilés

Les stills de l’épisode 2 de SEAL Team dévoilés

Ouverture de la saison de baseball avec David Boreanaz

Entertainment Weekly a déjà laissé sa critique sur ce pilote. Une critique pour le moins mitigé. « Les précisions tactiques font penser à une adaptation de Call of Duty, ce qui pourrait fonctionner avec un casting aussi solide. Mais la façon de montrer la vie militaire moderne est trop simpliste pour ça. »

James Marsters : La vie avec et sans Buffy (Interview – Métro)

L’acteur James Marsters discute des 20 ans de la série Buffy the Vampire Slayer (Buffy contre les vampires), qui sont célébrés cette année, de Runaways, son nouveau projet pour Marvel, et plus.

Puisque 2017 marque les deux décennies qui se sont écoulées depuis le tout premier épisode de la série légendaire Buffy contre les vampiresMétro a décidé de retourner dans le monde de Sunnydale, où les démons côtoient les tenues en jeans, avec l’acteur James Marsters, ou Spike, pour les intimes.

Lire Aussi :

James Marsters décroche un nouveau rôle dans « A Bread Factory »

La saison 7 à 15 ans !

MAJ du site 2017 – 448 nouvelles pages dans l’encyclopédie Buffy

Marsters, connu pour son rôle du séduisant vampire à la chevelure blonde, adore rencontrer ses fans et fréquente plusieurs conventions geeks lorsqu’il n’est pas en train de filmer ou d’enregistrer avec son groupe Ghost of the Robot. Si vous n’avez pas eu la chance de le rencontrer, ne vous en faites pas : l’acteur a révélé à Métro tout ce qu’il faut savoir sur Buffy, sur sa musique et sur Runaways, sa nouvelle émission qui sera offerte le 21 novembre prochain sur la plateforme de diffusion en continu Hulu.

Pourquoi pensez-vous que le «Buffyverse» a réussi à résister à l’épreuve du temps et à rester aussi emblématique ?
Peu importe ce que tu fais dans la vie, tu espères que ça sera quelque chose d’important qui durera longtemps. Étant fan de Star Trek, je disais à l’équipe de tournage de Buffy qu’on serait le nouveau Star Trek. Je savais que quand tu crées une émission fantastique ou de science-fiction, si tu arrives à inventer un monde qui intéresse les gens, ils continuent à y revenir même s’ils ont mémorisé tous les dialogues et s’ils connaissent l’intrigue. Quand j’ai regardé Buffy, j’ai reconnu cette étincelle d’intérêt. J’ai toujours dit que si tu arrives à présenter un moment intéressant, terrifiant ou drôle toutes les 30 secondes, tu as une émission qui va marcher. Si tu y arrives toutes les 15 secondes, tu as un succès, et si tu peux le faire toutes les 4 secondes, tu tiens quelque chose de vraiment spécial. Et j’ai remarqué que Buffy le faisait toutes les quatre secondes, comme une horloge.

Selon vous, à quoi ressemblerait la vie de Spike aujourd’hui ?
J’espère qu’après 20 ans, il aurait réussi à trouver quoi faire avec son âme. Quand l’émission a pris fin, il était sur le chemin de sa rédemption. C’est sûr qu’il aimait provoquer son vieil ami Angel [David Boreanaz], mais j’ose espérer qu’il a mis cette compétition derrière lui. Et surtout, je souhaite qu’il soit devenu le genre de vampire que Buffy mérite. Je pense que l’ultime couple de l’émission, c’était Buffy et Spike. Ça n’aurait jamais pu se passer avec Angel, puisqu’il perd son âme chaque fois qu’ils s’accouplent. Mais je pense aussi qu’il n’était pas encore prêt à être avec elle, il devait encore apprendre. Et je crois qu’obtenir son âme était la première étape. Alors oui, après 20 ans, il mériterait vraiment Buffy.

Pouvez-vous nous en dire un peu sur votre rôle du parent criminel dans Runaways, la nouvelle série de Marvel ?
Tous les gens que j’ai rencontrés sont au sommet de leur art et ne pourraient pas être plus sympathiques. La BD est un regard intéressant sur l’histoire d’adolescents qui s’aperçoivent que leurs parents ne sont pas parfaits. En fait, sous plusieurs angles, ils sont diaboliques. Tout le monde est passé par là et ça m’a fait réfléchir et regarder ma propre vie, me demander si je suis maléfique sur certains points. Comment mes enfants vont-ils me regarder? Arriveront-ils à la conclusion que je ne suis pas bon? C’est déprimant, mais je peux penser à certaines choses. Je fais partie d’une génération qui leur laisse un monde troublé. Malheureusement, je ne peux pas vraiment vous en dire plus.

On vous connaît surtout pour vos rôles devant la caméra, mais vous faites aussi partie du groupe Ghost of the Robot. Avez-vous des projets ?
On vient de se réunir en Californie avec plein de fans pour leur faire écouter notre nouvel album, Pair of Bulls. Je ne pourrais pas être plus satisfait de l’album, c’est la meilleure musique qu’on a jamais faite. C’est clean, ça pétille et je pense que c’est clair qu’avec chaque album, on en apprend plus. Ce soir-là, on a fait un concert, on l’a mis en direct sur Instagram et Facebook et on a atteint plus de 170 000 personnes. Le petit concert n’était pas mauvais, c’est bien.

On se rappelle le fameux épisode musical de Buffy. Que penseriez-vous de l’adapter pour la scène ?
Mon Dieu, ça serait super! Premièrement parce que, sur la scène, on me verrait de loin; ça donnerait l’impression que j’ai encore l’âge de Spike. Je pense que l’idée se tient, et puis je viens des planches, donc ça serait fabuleux.

Sarah Michelle Gellar, invitée d’honneur au panel de UN Women pour défendre l’égalité des sexes

Notre héroïne, Sarah Michelle Gellar, a été l’invitée d’honneur à New York, ce 14 septembre, pour la conférence UN Women sur l’égalité des sexes et la place des femmes dans le domaine de l’entrepreneuriat, de l’innovation et du développement technologique. Lors de son intervention tant attendue, l’ex Tueuse de vampires est revenu sur la création de sa start-up Foodstirs, qui produit des kit à dessert bios et écolos, avant d’affirmer son statut de chef d’entreprise. Pour le plus grand bonheur de ses fans, Sarah Michelle Gellar a profité de l’occasion pour faire la promotion de son entreprise, avec de sublimes photos où on la voit marcher dans la plus grande ville du monde avant de prendre le volant des véhicules Foodstirs. 

Lire Aussi :

SMG et Freddie Prinze Jr fêtent leur 15 ans de mariage

Le photoshoot de Cruel Intentions en exclu sur Buffy Angel Show

Le secret de SMG pour garder la forme

En tant que femme entrepreneuse, Sarah s’est exprimé expliquant que les femmes peuvent en faire autant que les hommes dans son entreprise. Les trois vidéos ci-dessous sont des extraits de son entrevue du 14 septembre.

  

 

Le photoshoot de Sarah et ses acolytes en HQ est à retrouver dans notre galerie > http://buffyangelshow-gallery.com/thumbnails.php?album=1612 <

      

Sarah invite les gens à la rejoindre pour son entrevue…

Les photos du panel de Sarah Michelle Gellar

     

Apparition de Sarah à partir de 1h 35 min et 30 sec. sur cette vidéo

‘Buffy Angel Show’ interview Larry Bagby, l’interprète de Larry Blaisdell

Après avoir interviewé Mark Metcalf (Le Maître), Andrew J. Ferchland (Le Jutse des Justes) ou encore récemment Alyson Hannigan et Alexis Denisof, Buffy Angel Show  interview aujourd’hui Larry Bagby.  Après avoir joué dans six épisodes le rôle de Larry Blaisdell, Larry Bagby quittait les plateaux de tournage de Buffy, fort de son expérience sur la série et désireux de garder le contact avec ses fans. Pour « Buffy Angel Show », Larry Bagby a accepté d’être interviewé et est revenu sur son rôle dans la série et sur ses souvenirs de tournage. Il nous dévoile comment il a obtenu le rôle et sa réaction quand il appris que Larry deviendrais un personnage homosexuel.

Lire Aussi :

Buffy Angel Show Interview Alyson Hannigan & Alexis Denisof

Buffy Angel Show interview Todd McIntosh

Buffy Angel Show Interview Robert J. Kral (compositeur « Angel »)

Clare Kramer (Gloria) balance des secrets de tournage sur Buffy à « TV Lines »

14 ans après l’épisode final de Buffy contre les vampires, les acteurs continuent de surprendre leurs fans en faisant partager quelques anecdotes de tournage. Clare Kramer, l’interprète de Gloria aka la pire ennemie de Buffy, a fait quelques confidences auprès des journalistes de TVLines. Elle révèle par exemple que si l’héroïne a affronté plusieurs démons au cours de la série, notamment le maire de Sunnydale transformé en serpent géant, son interprète Sarah Michelle Gellar était terrifiée par l’un des reptiles, échappé pendant le tournage.

Lire Aussi :

Alyson Hannigan et Alexis Denisof confient leurs anecdotes sur le photoshoot des 20 ans à Buffy Angel Show

14 ans déjà que le final a été diffusé : ça nous rajeunit pas !

Les visions de Whedon et SMG sur la saison 6 qui divise les fans

Lors d’un épisode de la cinquième saison, Buffy et Gloria se sont affrontées dans un zoo, et la production avait ramené de vrais serpents pour le tournage.
« Les producteurs nous affirmaient qu’on n’aurait pas de problème avec les animaux. Mais Joss Whedon a fini par venir vers nous en disant qu’un boa constrictor avait disparu. Nous étions paniquées », déclare Clare Kramer.

En réalité, la créature s’était cachée contre une paroi. La production a dû déconstruire le décor pour le retrouver, avant de reprendre le tournage. « Tout le monde nous disait de ne pas nous inquiéter. On nous rassurait aussi en disant qu’il avait mangé il y a plusieurs jours. Au fond je m’en fichais, car je ne pensais qu’à une seule chose : voir venir le serpent vers moi pour me contraindre », plaisante l’actrice.

Malgré l’épisode du serpent, l’ancienne déesse ne garde que de bons souvenirs. « Les dialogues de cette série étaient incroyables. Je pouvais jouer et pouffer de rire, m’éclater avec les dialogues. C’était une expérience vraiment libératrice » conclut Kramer.

En dehors de Buffy contre les vampires, Clara Kramer a fait quelques apparitions à la télévision (True Calling, Dr House). L’actrice vient de réaliser le documentaire Joyrider

Source / Rédaction : Maxime Kasparian