5×16 – Orphelines

« Ce n’est plus elle… Elle elle est partie »

Buffy

Fiche Technique

Titre Original:
Traduction du Titre:
Titre Français:
Scénariste:
Réalisateur:
Code de l’épisode:
Premières Diffusions:
Audiences (USA):

The Body
Le corps
Orphelines
Joss Whedon
Joss Whedon
5ABB16
27 Février 2001  8 Août 2001
6.0 Millions de téléspectateurs

Producteur Exécutif: Joss Whedon – Co-Producteur: David Solomon – Producteur : Gareth Davies
Producteurs Exécutifs: Sandy Gallin, Gail Berman, Fran Rubel Kuzui, Kaz Kuzui
Co-Producteur Executif: David Greenwalt – Histoire Editeurs:  Matt Kiene & Joe Reinkemeyer, Rob Des Hotel & Dean Batali
Unité Production Manager/Co-Producteur: Joseph M. Ellis – Premier Assistant Producteur: David D’Ovidio, Brenda Kalosh – Second Assistant Directeur: Mark Hansson
Score: Walter Murphy – Theme: Nerf Herder – Directeur de la photographie : Michael Gershman
Production Designer: Steve Hardie – Editeur: Editor: Geoffrey Rowland  – Casting: Marcia Shulman, C.S.A.
Costume Designer: Susanna Puisto – Art Directeur: Carey Meyer – Plateaux de tournages décorateurs: David Koneff – Leadman: Gustav Gustafson – Coordinateur de Constructions:  Daniel Turk
Maître de Propriété: Ken Wilson – Chef de l’éclairage: Larry Kaster –
Key Grip: Tom Keefer – Camera Opérateur:  Russ McElhatton – Script Superviseur: Lesley King
Production Son Mixeur: David Kirschner – Post Production Coordinateur: Jahmani Perry
Assistant Editeur: Skip MacDonald , Golda Savage – Post Production Son: TODD AO STUDIO
Superviseur Son Editeur: Ingeborg Larsen  – Re-Enregistrement Mixeurs: Kevin Patrick Burns, Jon Taylor; Todd Keith Orr
Musique Editeur: Celia Weiner – Production Coordinateur: Susan Ellis – Assistant Production Coordinateur: Claudia Alves
Production Auditeur: Edwin L. Perez – Assistant de Joss Whedon: George Snyder – Assistant de David Greenwalt: Robert Price – Assistant de Gareth Davies: Marc D. Alpert
Coordinateur des Cascades: Jeff Smolek –  Coordinateur des Transports: Robert Ellis
Manager des Lieux: Jordana Kronen – Costume Superviseur: Rita Salazar
Artiste Maquilleur: Todd McIntosh – Coiffeur Styliste : Jeri Baker
Special Maquillages Effets: John Vulich; Optic Nerve Studios
Effets Visuels: Area 51 –  Effets Visuels Superviseur: Glenn Campbell
Superviseur Animateur: Scott Wheeler – Generique Design: Montgomery/Cobb
Processing: 4MC – Post Production Services: Digital Magic

Personnages Réguliers (présents au générique)

Sarah Michelle Gellar : Buffy Summers
Nicholas Brendon : Alex Harris
Alyson Hannigan : Willow Rosenberg
Emma Caulfield : Anya Jenkins
Michelle Trachtenberg : Dawn Summers
James Marsters : Spike
Anthony Stewart Head : Rupert Giles

 

Guests Stars (crédités en début d’épisode)

Randy Thompson : Dr. Kriegel
Amber Benson : Tara Maclay
Kristine Sutherland : Joyce Summers

Co-Stars (crédités en fin d’épisode)

Kevin Cristaldi : 1er Ambulancier
Stefan Umstead : 2ème Ambulancier
Loanne Bishop : L’opératrice du 911
J. Evan Bonifant : Kevin
Kelli Garner : Kirstie
Rae’ven Larrymore Kelly : Lisa
Tia Matza : La prof de dessin
John Michael Herndon : Le vampire

Trailers

Résumé

En rentrant chez elle, Buffy découvre le corps de sa mère morte dans le salon…

Note

[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]

Transcripts

Transcript de la VF Traduction de la VO
drapeauusa Transcript de la VO Shooting Script

Notre Analyse

Le Coin Du Photographe

Aucun Stills disponibles pour cet épisode

Dans la Continuité

■ Quand Alex dit qu’ils ont l’habitude d’aller à la morgue avec le Scooby-gang, il fait référence aux enquêtes qu’ils ont mené dans « 1×05 Un premier rendez-vous manqué » et « 3×04 Les belles et les bêtes ».

■ Quand Buffy dit « Tant que vous restez loin des tablettes de chocolat » en VO, faisant bien sûr référence à l’épisode « 3×06 Effet chocolat », où des chocolats ensorcelés avait semer la pagaille en ville.

■ Tara mentionne la mort de sa mère. Nous avons appris la mort de sa mère dans « 5×06 Les liens du sang ».

■ Joyce Summers est la première des deux seules morts de causes naturelles apparues dans Buffy, avec Cassie Newton en saison 7.

■ La première scène de cet épisode est la même scène répétée qui a conclu l’épisode « 5×15 Chagrin d’amour ».

■ Le numéro de la chambre universitaire de Willow est le 213. Sa chambre est donc à côté de la chambre qu’elle avait partagée avec Buffy en saison 4, qui portait le numéro 214.

■ On apprend que Joyce est morte d’une rupture d’anévrisme provoquée par son opération dans « 5×09 Météorite » et « 5×10 Par amour ».

■ La scène de flashback juste après le générique se déroulant à Noël a lieu très logiquement entre « 5×10 Par amour » et « 5×11 Triangle », raison pour laquelle Riley n’est pas présent.

■ Alex accuse aveuglément Gloria d’avoir tué Joyce parce que celle-ci avait menacé de s’attaquer à la famille de Buffy dans « 5×12 L’inspection ».

■ La tentative de suicide de Dawn lorsqu’elle s’est ouvert les veines dans « 5×13 La Clef » s’est répandue jusqu’à son collège où ses camarades de classe en parlent.

■ L’épisode se déroule quelques instants après la fin de « 5×15 Chagrin d’amour », Buffy portant d’ailleurs la même tenue que dans l’épisode précédent.

■ Tara demande à Willow d’être forte comme une Amazone, une répartie que la Force retournera contre elle pour mieux la tromper dans « 7×07 Connivences ».

■ C’est le premier baiser entre Willow et Tara qui est visible à l’écran (la chaîne ayant jusqu’ici censuré tous les baisers lesbiens).

Anecdotes et petits détails 

■ L’épisode raconte avec une minutie funèbre les quelques heures qui suivent la découverte par Buffy du corps mort de sa mère. Cette peinture très réaliste des premières heures de deuil et du sentiment de confusion qui y est associé font de cet épisode l’un des plus marquants de la série, certains critiques n’hésitant pas à le considérer comme l’un des tous meilleurs épisodes de séries télévisées jamais réalisés.

■ Sarah Michelle Gellar s’est opposé et s’est battu contre la décision de tuer Joyce.

■ Selon Whedon, Kristine Sutherland n’aurait cligné des yeux qu’une seule fois pendant ses longues scènes les yeux ouverts, ce qui demeure un exploit.

■ En tournant cet épisode, il tenait non à montrer « le sens, la catharsis, la beauté de la vie ou toutes les choses qui sont souvent associées à la perte d’un être cher », mais à saisir « l’aspect très physique, l’ennui presque, des toutes premières heures » qui suivent cette perte. Ce que certains réduiraient à un pur exercice de style (longs plans séquences, absence de musique) doit en fait permettre de faire ressentir, physiquement, le choc, l’accablement « qui vous fait suffoquer » à la mort d’un proche.

■ Pour réaliser cet épisode, Joss Whedon s’est appuyé pour cela sur sa propre expérience, sa mère étant elle-même décédée d’une rupture d’anévrisme. Le tournage de l’épisode a été particulièrement difficile pour lui, en raison de tous les mauvais souvenirs que cela faisait resurgir.

■ La mort de Joyce était planifiée de longue date car, lorsqu’à la fin de la saison 3, l’actrice Kristine Sutherland était allée prévenir Joss Whedon qu’elle serait à l’étranger durant la plupart du tournage de la saison suivante, celui-ci lui avait répondu qu’il fallait par contre absolument qu’elle revienne pour la saison 5 car il comptait tuer son personnage.

■ La scène de flashback qui suit immédiatement le générique a avant tout une utilité pratique car Joss Whedon ne voulait pas que les crédits de l’épisode ne viennent s’incruster à l’écran sur la première scène de Buffy avec le corps de sa mère.

■ L’épisode marque aussi le premier baiser que l’on voit échangé à l’écran entre Willow et Tara. Les responsables de la chaîne The WB s’étaient jusque-là opposés à ce qu’une scène de baiser entre deux lesbiennes soit diffusée mais Joss Whedon a fini par avoir gain de cause en leur spécifiant que ce baiser n’était « pas négociable »4. Le fait de placer ce baiser dans un épisode centré sur toute autre chose a pour but de le banaliser car Whedon tenait à éviter d’en faire un événement.

■ Sarah Michelle Gellar a dû tourner à plusieurs reprises la longue scène du début de l’épisode qui suit sa découverte du corps inanimé de sa mère, devant à chaque fois passer par toute une gamme d’émotions éprouvantes.

■ Kristine Sutherland a pour sa part dû passer de nombreuses heures totalement immobile et les yeux grand ouverts pendant les huit jours de tournage.

■ Les dialogues ont été enregistrés avec des micros particulièrement proches des acteurs pour que les variations de leurs voix soient plus discernables par les téléspectateurs, afin que ces derniers se sentent plus proches des personnages et de l’action.

■ « 5×16 Orphelines » est le quatrième épisode favori de Joss Whedon. C’est aussi l’un des favoris de Alyson Hannigan, Tom Lenk (Andrew) et Sarah Michelle Gellar.

Chaque acte se déroule en temps réel et est composé de longues scènes sans aucune musique d’ambiance pour les accompagner. Ceci a pour but de priver le téléspectateur du soulagement d’avoir des coupures dans la narration ainsi qu’une musique d’accompagnement censée provoquer une réponse émotionnelle, afin de le confronter de la façon la plus réaliste possible au sentiment d’écrasement de la réalité du deuil. Il y a aussi tout au long de l’épisode, de longues périodes de silence entre les personnages, ce qui reflète leur malaise et est particulièrement notable pour une série reconnue pour son rythme élevé de réparties.

 

 

 

Oops !
Gaffes, incohérences et erreurs de continuité

Le docteur Kriegel est neurochirurgien et non pathologiste. Il n’est donc pas le candidat idéal pour réaliser une autopsie.

■ Joyce n’aurait pas dû avoir les yeux ouverts et les ambulanciers paramédicaux auraient dû lui refermer avant même qu’elle ne soit transportée dans le sac mortuaire. On ne laisse jamais un corps les yeux ouverts en raison de leur dessèchement.

■ Les ambulanciers paramédicaux de l’État de Californie ne sont pas autorisés à prononcer la mort sans consulter un médecin en télémétrie. Contrairement à la croyance populaire, les ambulanciers paramédicaux peuvent déterminer que la RCR (Réanimation Cardio-Respiratoire) n’est plus indiquée et peuvent cesser l’opération.

La toile que Dawn réalise en cours de dessin est différente sur le plan plus large qui ferme la scène.

Il n’y a pas de cendres du vampire après que Buffy l’ait réduit en poussière sur le sol de la morgue.

Buffy déplace le corps de Joyce complètement sur le canapé pour effectuer le massage cardiaque, mais plus tard, elle se trouve dans la même position où elle était quand elle est arrivée.

■ Le bruitage des pas sur le sol à la morgue est doublé alors que les chaussures en toile de Dawn ne devraient pas faire de bruit de talon de la sorte.

Musique

Il n’y a aucune musique dans cet épisode spécial. Ce qui était souhaité par Joss Whedon au niveau de la structure stylistique, l’absence totale de musique d’ambiance ayant pour but de confronter le téléspectateur à la réalité oppressante de la mort d’un être proche.

Scène Coupée

Voici ce que Buffy dit à Dawn pour lui annoncer la mort de Joyce d’après le script :

BUFFY : Maman est morte ce matin. Pendant que nous étions toutes les deux à l’école, elle…
DAWN : Non ?
BUFFY : Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, mais elle est morte.
DAWN : Non. NON NON NON, tu mens, elle va bien, elle va BIEN et tu mens…
BUFFY : Dawnie…
DAWN : C’est pas vrai, c’est pas réel, c’est pas réel… Oh nooon…

Citations

ANYA : Mais je n’y comprends rien ! Je ne comprends rien à tout ce qui se passe. Comment surmonter ça ? Enfin, je veux dire, je la connaissais et d’un seul coup il n’y a plus qu’un corps et je ne comprends pas pourquoi elle ne retourne pas dedans. Elle ne serait plus morte. C’est complètement stupide, c’est mortel et stupide. Et Alex pleure tout le temps sans rien dire, et je buvais un verre de punch et j’ai pensé que Joyce ne pourrais plus jamais boire un verre de punch, jamais. Elle ne pourra plus jamais manger des œufs ou s’allonger ou se maquiller les yeux, plus jamais, et personne ne peut m’expliquer pourquoi !

Les Références à la Pop-Culture

■ La réplique de Willow « Forte comme une Amazone ? » se réfère à la chanson « Amazons » de Phranc, le chanteuse folklorique lesbienne juive américaine.

■ Alex dit « The Avengers gotta get with the assembling ». Il s’agit bien sûr d’une référence aux super-héros Marvel Avengers, dont le slogan est « Avengers Assemble! ».

■ Le nom du jouet étrange qu’Anya tient quand elle s’assoit dans la chambre de Willow est Kogepan, un personnage japonais dont Whedon et son ex-femme, Kai Cole, étaient de grands fans.

   

Rubrique Nécrologique


Identité         Catégorie       Cause du Décès    Personne à l’origine du Décès    
         
Joyce
Humaine
Rupture d’anévrisme
X
1 Vampire
Vampire Décapitation
Buffy

Total :  1 Vampire | 1 Humain