Olaf, le Troll

Joué par : Abraham Benrubi
Classe : Mythe fantastique
Statut : Décédé
Menace : Élevée
Apparition(s) : 2 (Saisons 5 et 7)

Mythologie/Démonologie 

          Un troll est un être de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie, caractérisé principalement par son opposition aux hommes et aux dieux. À partir du Moyen Âge, le troll apparait comme une créature surnaturelle des légendes et croyances scandinaves. Peu amical ou dangereux pour l’homme, le troll reste lié aux milieux naturels hostiles comme les mers, les montagnes et les forêts. Diabolisée par le christianisme, la croyance du troll perdure néanmoins dans le folklore scandinave jusqu’au XIXe siècle. Il est parfois confondu avec d’autres créatures, telles que les elfes.

          À l’époque contemporaine, le troll demeure un personnage de fiction pour les œuvres littéraires et la culture populaire. Il est souvent représenté sous l’archétype moderne d’un géant de grande force, naïf ou malfaisant.

.

.

.

 

.

Biographie

          Olaf est un guerrier Viking suédois du IXe siècle ayant été transformé en troll par un sortilège de son ex femme Aud, plus connue aujourd’hui sous le nom d’Anya Jenkins ou Anyanka. Il possède dorénavant une force décuplée et une longévité incroyable, ainsi qu’un sens aigu de l’odorat. Depuis sa condamnation, il maudit les sorcières et se venge sur elles.

          C’est en l’an 880, à Sjornjost, que Olaf, alors chasseur de troll impitoyable, trahit Aud en couchant avec la matrone du bar du village, totalement ivre. Quand Aud, en colère, le transforme alors en troll pour le restant de sa vie, celui-ci se retrouve chassé par les siens et condamné à fuir son village. Quelques temps plus tard, la personnalité du troll s’empara de lui et il devint assoiffé de bière et affamé de bébés, qu’il aimait dévorer vivants. Il fut vite réputé comme le véritable Dieu des Trolls, jusqu’à manier un marteau enchanté doué d’une puissance divine. Olaf fut plus tard neutralisé et emprisonné dans un cristal magique par des sorcières.

          En janvier 2001, Olaf fut libéré accidentellement de son cristal par Willow et Anya, son ex compagne d’il y a onze siècles. Frappé par l’odeur de la bière et des jeunes filles vierges, il se rendit au Bronze en saccageant tout sur son chemin à coup de masse.

          Alex et Spike essayèrent de calmer le titan en le raisonnant, mais celui-ci ne jurant que par la bière et les bébés restait indifférent. Alors que la clientèle du bronze regardait la scène ébouriffée, Olaf plongea dans une rage destructrice lorsqu’il reconnu Anya puis tomba nez à nez avec Willow, une sorcière ! Il détruit alors à la masse les locaux du Bronze et fit s’effondrer la mezzanine en défonçant les piliers qui la soutenait, blessant gravement plusieurs jeunes gens et obligeant le Bronze à la fermeture plusieurs semaines.

          Olaf rattrapa peu après Willow et Anya à la Magic Box, où elles tentaient un rituel pour l’enfermer de nouveau dans son crystal. Celui-ci saccagea la boutique de Giles et blessa méchamment Alex qui tentait de s’interposer, avant que Buffy ne retourne sa masse de troll contre lui et ne l’assomme. Willow l’envoya alors dans une autre dimension, expliquant sans certitude, qu’il devrait se trouver aujourd’hui sur la Terre des trolls.

Notre avis 

Le mythe du troll est fidèle à ce que la culture populaire nous enseigne, et vient étoffer encore un peu plus le bestiaire riche et varié de la série. Il est joué par l’imposant Abraham Benrubi et son impressionnante carrure. Jane Espenson confie qu’en écrivant les répliques d’Olaf sur le script, elle s’est amusé à écrire en majuscule, convaincue que son troll allait tonner en s’exprimant d’une voix grave !

Pour les flashbacks de la vie d’Olaf en Suède, il était également prévu que les dialogues entre Emma Caulfield et Abraham Benrubi soient juste mimés par les acteurs pour être ensuite doublés piètrement en anglais. Comme ils ont quand même tenu à mémoriser et dire leur texte en suédois phonétique, les producteurs ont trouvé cela si bon qu’ils les ont finalement gardés tels quels. Ce qui est bien avec Olaf, ce que son histoire est pertinente avec ce qu’on sait du passé nébuleux d’Anya, et qu’on le retrouve dans un flashback en saison 7 très cohérent.