Mok’tagar

Joué par : Dagney Kerr (Kathy Newman) – Roger Morrissey (Taparich)
Classe : Démons
Statut : Actifs
Menace : A considérer
Apparition(s) : 2 (Saison 4)

Biographie

          Les Mok’tagar sont une espèce de démons transdimensionnels, identifiable par une couleur de peau orangée et veineuse, des yeux bleus fluorescents et des crocs pointus en guise de dents.

          Ils avaient plusieurs capacités telles que la force surhumaine, le camouflage, la téléportation, la lévitation, les voyages inter-dimensionnels et des capacités régénératrices étranges. Leurs ongles continuent par exemple de pousser et de croître après avoir été coupés. Malgré leur capacité à changer de forme pour se fondre dans la masse tels des caméléons, les démons Mok’tagar sont à même de se reconnaître entre eux grâce à leur absence d’âme. Cependant, ces démons sont également connus des livres des Observateurs pour être les auteurs de rituels capables de dérober les âmes humaines pour éviter leur propre détection.

           Ils ont également leur propre langue, et sont vieux de plusieurs millénaires, dans la mesure où un Mok’tagar de 900 ans a été considéré comme jeune.

          Un jeune démon femelle renommée Kathy Newman se déguisa en étudiante sur le campus de Sunnydale afin qd’échapper aux siens et jouir de son existence au milieu des êtres humains qui l’attirent. Cependant, ses aînés désapprouvaient sa fuite, et son père, le grand Taparric , chef de la tribu Mok’tagar envoya deux de son espèce pour la retrouver.

          Buffy Summers le colocataire de Kathy à l’époque, a été victime de plusieurs rituels préformés par Kathy pendant qu’elle dormait, visant à lui voler son âme afin que Kathy ne soit pas reconnue par les sbires de son père. Ainsi, les sbires du grand Taparich auraient emmené Buffy avec à la place de Kathy.

          Finalement, c’est Giles qui inversera les effets du rituel en rendant à Buffy son âme avant que Kathy ne finisse de lui dérober totalement. Lorsque Taparich arriva, il embarqua de force Kathy dans sa dimension, sans qu’elle n’est eu le temps de finir ses méfaits.

Symbolisme 

          L’histoire entre Kathy et Buffy, les deux colocataires, restitue de manière métaphorique une expérience universitaire fréquente : la cohabitation. Tout ceux qui ont connu la colocation forcée vous le dirons, les manies de l’autre finissent toujours, à terme, par nous être insupportable. Même les colocations entre amis peuvent nous dévoiler le pire de nos meilleurs amis. Il n’est pas facile de cohabiter avec quelqu’un qui vous tape sur le système et vous pourri la vie. La métaphore est donc simpliste : une colocataire qui vous pourrit l’existence est forcément inhumaine !

.

Notre avis 

Il faut saluer l’interprétation maniérée de Dagney Kerr, l’interprète de Kathy Newman, qui excelle dans son rôle de colocataire insupportable, accusatrice et abusive. On peut néanmoins regretter que l’intrigue sur les Mok’tagar et la colocation avec Buffy n’ait pas été développée sur plusieurs épisodes, car cela force le scénario à utiliser des raccourcis et précipite le dénouement. Le Juge, membre de notre rédaction, ayant vécu l’expérience de la colocation, pourrait bien vous parler de la cohabitation et de ce qu’il a ressenti en voyant l’épisode « 4×02 Cohabitation difficile ». Criant de vérité !