Main Fourchue

Joué par : Jackson Price
Classe : Vampire
Statut : Décédé
Menace : A considérer
Apparition(s) : 1 (Saison 1)

Mythologie/Démonologie 

          Avec ses griffes qui découpent la chair en lambeau, ce personnage secondaire est avant tout une allusion évidente à Freddy Kruger.

Biographie

         Ainsi désigné par Angel, Main Fourchue est un ancien membre de l’ordre d’Aurelius. Il s’est lui-même coupé la main droite en signe de dévouement pour le Maître après une mission bâclée, avant de la remplacer par des griffes en métal. Depuis, il vit tel un renégat, et se nourrit du sang des victimes de Sunnydale, notamment les sans-domiciles. On ignore depuis combien de temps il est exclu du cercle vampirique du Maître, mais étant donné qu’il est mentionné dans les livres de Giles, et qu’Angel semble bien connaître sa réputation, on peut en déduire que cela a eu lieu il y a bien longtemps. On ignore aussi s’il a toujours vécu à Sunnydale ou s’il a suivi les siens sur la Bouche de l’Enfer.  

        Notons que lorsque l’on retrouve le cadavre du prof de biologie décapité dans un frigo de la cafète du lycée, les soupçons de Buffy et sa bande se tournent, à tort, vers ce vampire aux griffes tranchantes. C’est grâce à son concours que Buffy retrouvera la trace d’une créature encore plus angoissante. Main Fourchue connaîtra un destin sans gloire, empalé par un piquet de clôture en bois !

Notre avis 

Le personnage est malheureusement gaspillé trop rapidement, alors qu’il aurait mérité une réapparition. Dans « Le chouchou du prof », il ne servira au scénario que pour mettre le doigt sur l’élément perturbateur (c’est lui qui éveille les soupçons de Buffy en reniflant la vraie nature de Natalie French). Pourtant, Angel nous l’avait décrit au départ comme un vampire pervers et habile, capable de liquider quiconque n’est pas sur ses gardes. Sa mort est pour le moins stupide et convenue, le personnage étant lui-même assez plat en dehors de son aspect horrifique, c’est pourquoi une deuxième apparition aurait pu lui donner plus d’impact.