Les télépathes

Joué par :
Classe : Démons
Statut : 2 Décédés – 1 actif
Menace : A considérer
Apparition(s) : 2 (Saison 3) + 1 (Angel Saison 2)

Mythologie/Démonologie 

          La télépathie est un sujet très utilisé par de nombreux auteurs de science-fiction (Star Wars – Star Trek – Time For de Stars). Dans la culture populaire, les formes d’utilisation de la télépathie sont variées. Certains personnages ne peuvent que recevoir les pensées qui leur sont volontairement envoyées, ou seulement celles d’une personne unique. Certains autres télépathes peuvent lire les pensées des personnes qu’ils touchent. Dans le livre Shining de Stephen King (et le film de Stanley Kubrick), le petit Danny a aussi un don de télépathie, ce qui permet de communiquer et ainsi d’appeler au secours ceux qui ont aussi ce pouvoir. Certains écrivains considèrent même la télépathie comme une évolution de l’humanité.

          Pour la plupart des scientifiques, la télépathie n’existe pas, ou ils sont très sceptiques, et les preuves de son existence sont considérées comme exécrables. Toutefois, selon certains chercheurs comme Brian Josephson, la télépathie existe, mais les études scientifiques sur le sujet provoquent la controverse.

.

.

.

Biographie

 

          Les démons télépathes, ou démons sans bouche, sont une race de quelques démons mineurs localisés sur les continents d’Amérique du Sud et d’Amérique du Nord, entre l’Équateur et la côte Californienne. Ces démons ont la facultés d’être des télépathes, un avantage tactique qui leur permet d’anticiper les coups de leurs adversaires. Ils sont aussi à même de communiquer entre eux, par la pensée. Ils inoculent à leurs hôtes, par contagion, l’un de leur aspect démoniaque, raison pour laquelle il est vivement conseillé de ne pas les toucher.

 

           Un homme en Équateur vit reclus depuis qu’il en a touché un et qu’il à été infecté. Il a hérité de leur don de télépathie et s’est mis à capté les pensées des gens qui l’entourent de façon incontrôlable. Il est obligé de s’isoler pour apaiser son pouvoir.

 

          Deux d’entre eux furent pris en chasse par Buffy Summers dans un parc de Sunnydale, lors d’une nuit de patrouille. Tandis qu’elle en élimina un, le sang démoniaque de celui-ci entra en contact avec sa peau. Le deuxième, lui, échappa à la Tueuse.

 

          La Tueuse hérita 24 heures plus tard de leur don de télépathie, un pouvoir qu’elle vit d’abord comme un précieux avantage, avant de se rendre compte qu’il s’agissait là d’un cadeau empoisonné. Totalement neutralisée par la cacophonie dans laquelle elle fut plongée à cause des pensées dans sa tête, elle dû rester alitée, entre les mains de Giles, Wesley et Joyce, pendant qu’Angel parti combattre le second démon.

 

          Avec le cœur du second démon, Giles et Wesley purent mettre au point un antidote efficace pour débarrasser Buffy de ses nouvelles facultés télépathiques. C’est nénamoins grâce à son pouvoir qu’elle a pu entendre les pensées de meurtres de la cantinière du lycée, et que la bande à pu l’intercepter avant qu’elle ne passe à l’acte.

 

          Un autre de ces démons fréquente régulièrement le Caritas, le Bar Karaoké de Lorne, rendez-vous nocturne des âmes en détresses à Los Angeles. Celui-ci semble néanmoins pacifique et ne donne aucun fil à retordre à Angel et son équipe d’investigateurs.

Symbolisme 

          Ce n’est pas ces démons télépathes qui sont une métaphore à proprement parler, mais c’est quand ils inoculent à Buffy leur don de télépathie que la thématique prend tout son sens, car elle se met alors à capter tous les petits tracas, les soucis et les angoisses de tout-un-chacun. L’idée fait passer le message selon lequel on ne traverse pas l’adolescence, un âge où nous sommes tous particulièrement émotifs et fragiles, sans récolter des blessures psychologiques qui laissent des marques indélébiles. C’est un âge auquel on se sent facilement isolé des autres et où, dans le même temps, on ne fait pas attention à leur propre solitude. Or, si nous savions comme Buffy l’apprend, que tout le monde souffre, y compris les beaux, les grands et les populaires, nous nous sentirions moins isolés. Selon Jane Espenson, si cela se savait, tout irait bien mieux et les ados se sentiraient mieux dans leur peau.

.

Notre avis 

Selon Joss Whedon, les démons avec une queue sont beaucoup trop kitsch pour faire peur et être pris au sérieux, raison pour laquelle il fut réticent pour ajouter une queue à ces monstres-là. Ce que nous apprécions au sein de notre rédaction, c’est que les scénaristes aient mis en scène un petit clin d’œil à ces démons dans la série Angel, dans l’épisode « 2×01 Le Jugement », le même épisode où l’on revoit également les Shamans de l’épisode « Trahison ». Le style de ces démons est assez répugnant, mais bien foutu. Quant au thème de la télépathie, il est très bien abordé dans l’épisode en question, là où d’autres séries sont à côté de la plaque quand elle le dépeigne.