Les hommes des cavernes

Joués par : Sarah Michelle Gellar – Eric Matheny (Colm) – Kal Penn (Hunt) – Jake Philips (Kip) – Bryan Cuprill (Roy)
Classe : Divers
Statut : Neutralisés
Menace : Faible
Apparition(s) : 1 (Saison 4)

Mythologie/Démonologie 

          L’imagerie populaire perçoit l’homme préhistorique (ou « homme des cavernes » dans le langage courant) comme un sauvage à forte pilosité et/ou vêtu de peaux de bête, maîtrisant difficilement le feu, s’exprimant par grognements dénués de sens, chassant le mammouth à la lance, portant presque en permanence un lourd gourdin de bois à la main et s’appropriant une femme en l’assommant puis en la traînant par les cheveux. Il est souvent considéré comme stupide et agressif. Raison pour laquelle il peut parfois alimenter les scénarios de certains films Fantastiques.

Biographie

 

          Roy, Hunt, Colm et Kip étaient quatre étudiants de UC Sunnydale hautains et orgueilleux, qui furent les victimes visées d’un ensorcellement par la bière BlackFrost du Jack’s bar, servie sur le campus. Buffy Summers fut un dommage collatéral et la cinquième victime de cet ensorcellement magique, après avoir malencontreusement consommé le même alcool.

          C’est parce qu’ils venaient chaque soirs dans son bar avec leur air supérieur pour dominer verbalement le propriétaire du bar, Jack, et lui rappeler sa triste carrière, que ce dernier eut l’envie de les corriger en leur donnant une bonne leçon. Il ajouta à la bière une potion magique capable de faire régresser ses concommateurs à l’état d’hommes des cavernes, totalement primitifs et dépourvus de conscience morale. Tous devinrent alors exlusivement guidés par leurs pulsions primaires, et Jack put ainsi prouver qu’ils n’étaient pas supérieurs à lui et que tous les hommes étaient les mêmes.

          Mais la situation dérapa et les quatre hommes, devenus agressifs et incontrôlables, déambulèrent sur le campus en s’attaquant aux « femelles ». Il mirent accidentèllement le feu au Grotto, l’espace détente de l’université, avant de rester bloquer à l’intérieur du bâtiment avec trois autres innocents.

          C’est finalement Buffy, elle-même sous les effets du sort, qui sortis ses compagnons de piège de flammes. Les effets du sort de Jack n’étant que temporaire, tout le monde à retrouvé ses esprits une fois la nuit passée.

Symbolisme 

          En régressant les quatre garçons à l’état d’hommes des cavernes, « 4×05 Breuvage du Diable » envoie un message profondément féministe qui dit que l’homme est le même depuis le début des temps. Tout ce qu’il veut posséder, il le prend. Cette vérité est appuyée par les comportements de Parker et Oz dans l’épisode, et doit être mise en parallèle avec le cours de psycho de Maggie Walsh au début.

Notre avis 

Malgré le jeu un peu excessif et outrancier des hommes des cavernes, le concept fantastique de l’épisode doit être défendu, rien que pour l’humour et la thématique qu’il défend. Certes, l’épisode à la douteuse réputation d’être le plus mauvais de la série, la faute à un pseudo message sous-jacent sur les dangers de l’alcool, mais il faut voir le scénario au-delà de ça. Notre rédaction prend la défense de cet épisode et des ses hommes primitifs, et applaudi la prestation de Sarah Michelle Gellar en Tueuse des cavernes !

.