Le Mangeur d’Hommes

Joué par : Pat Crawford Brown 
Classe : Parasite
Statut : Décédé
Menace : Importante
Apparition(s) : 1 (Saison 6)

.

.

Biographie

         

          Il s’agit d’un démon parasite dissimulé sous l’apparence d’une vieille dame humaine, qui se nourrit de chair et d’os humains. Cette créature carnivore est capable de dévorer des corps entiers sans jamais être rassasiée. Elle paralyse ses victimes avec un venin qu’elle projette avant de prendre le temps de les déchiqueter avec ses dents acérées. La journée, le démon parle et marche comme une vieille dame, mais à la nuit tombée, dès qu’elle repère une cible isolée, le démon retire sa perruque et laisse sortir du haut du crâne de son hôte un ver géant et insidieux.

          En 2002, le démon s’est rapproché du Doublemeat Palace de Sunnydale, ayant une affection pour les employés du restaurant qu’elle trouvait pleins de mauvaises graisses avec leur alimentation. Elle se faisait passer pour une cliente fidèle, douce et tendre, et commandait des chaussons à la cerise, mais restait rôder à l’extérieur de l’établissement après la fermeture pour piéger ses victimes. Elle tua plusieurs d’entre eux, notamment le manager du restaurant, avant qu’elle ne choisisse par erreur Buffy pour cible.

          Au moment où elle s’apprêtait à dévorer Buffy après l’avoir paralysée, Willow surgit derrière elle et trancha le ver en deux, avant de ramasser la la partie sectionnée avec la tête du ver qui gigotait encore pour la glisser dans le hachoir à viande en action.

 

Symbolisme 

          L’épisode, avec son démon qui se régale de toutes les mauvaises graisses accumulées par les consommateurs du Double Mixte Medley, veut se moquer, sur un ton satirique, de l’industrie de la restauration rapide, qui garde une place importante aux Etats-Unis. Pendant tout l’épisode, on nous sert des scènes dérangeante et dégoûtantes de viandes traitées dans les coulisses du restaurant. Avec ses employés qui disparaissent et ne viennent plus pointer du jour au lendemain sans que cela n’inquiète personne, on évoque les dures réalités de la vie et du travail ingrat, ce genre de travail que l’on accepte parce que l’on a pas le choix et que l’on doit payer ses factures. Comme quoi, il y a pire que la chasse aux vampires!

         Une autre métaphore, amusante et sexuelle celle-ci, réside dans la scène où Buffy fuit le monstre dégoûtée et terrorisée, alors que celui-ci est une représentation phallique flagrante, qui crache du venin à la manière d’une éjaculation. Il faut y voir un dégoût de Buffy pour la violence du sexe, et une peur de la pénétration, alors même que la saison flirte avec le sadomasochisme de la relation Spike-Buffy !

Notre avis 

Le monstre est novateur et l’un de nos préférés de la saison 6. personne ne peut deviner en voyant l’épisode pour la première fois que la vieille dame est le monstre de la semaine. L’enquête autour du monstre est jubilatoire parce qu’elle oriente habilement les téléspectateurs sur une fausse piste, et traite efficacement des dures réalités de la vie en employant l’humour noir. Joss Whedon a révélé dans une interview que cet épisode avait été le plus controversé de la série car les annonceurs n’avaient pas du tout apprécié que l’épisode se moque de l’industrie de la restauration rapide. Whedon s’est montré à la fois étonné et amusé que « ce qui a le plus provoqué la controverse avec Buffy, c’est un hamburger poulet/bœuf »