Le Maire Wilkins

Ce vilain est également développé dans la section [Personnages]
Joué par : Harry Groener
Classe : Divers / Big Bad 😈
Statut : Décédé
Menace : Très élevée
Apparition(s) : 14 (Saisons 3, 4 et 7)

.

.

.

.

.

Biographie

          Richard Wilkins, 3ème du nom, est le maire de Sunnydale depuis sa fondation en 1899, et s’est assuré sa longévité ainsi que son pouvoir politique en pactisant avec des démons à qui il rend un tribut. Quand la population a investit la ville, il a très vite mis sur pied une conspiration avec la municipalité, les autorités publiques et les médias locaux, pour couvrir les activités paranormales et surnaturelles dans sa ville, dissimulant les morsures de vampires sur les corps et trouvant des explications plus ou moins fiables pour ne pas éveiller les soupçons de sa communauté. Si son complot vise d’abord à éviter la panique générale et la révélation du monde occulte aux yeux du monde, il sert surtout à lui laisser la voie libre pour ses propres desseins d’envergure, puisque dans l’ombre, il prépare son Ascension, évènement qui doit se produire pour le centenaire de Sunnydale et à l’occasion duquel il se réincarnera en pur démon, parmi ceux qui foulaient la Terre dans les temps Anciens.

            Le maire a été réélu plusieurs fois sous couvert d’être le fils et le petit-fils de Richard Wilkins, 1er du nom, sans que personne ne devine la supercherie. Il fut marié à une femme, Edna, qui l’a vu resté jeune tandis qu’elle vieillissait, sénile et envieuse de sa jeunesse éternelle. Sa politique pour Sunnydale respire le bon vivre et le maire, sous tous ses mandats, s’est toujours distingué par ses manières impeccables et son attitude amicale et charmeuse, toujours derrière la promotion des manifestations et jouant systématiquement le jeu des médias lors de ses interventions.

          Il a parmi ses complices quelques privilégiés tels que l’Adjoint au Maire Alan Finch, l’inspecteur en chef Bob Munroe et ses lieutenants, ainsi que le Proviseur Snyder qu’il place à la tête du lycée de Sunnydale pour sa capacité à dissimuler les méfaits de la Bouche de l’Enfer. Régulièrement, il tient compte avec son cercle de privilégiés des phénomènes en ville et tâche de trouver comment les maîtriser. Tous ses complices sont payés pour leurs services, même si seul Alan Finch semble connaître les projets finals de Wilkins. 

           L’arrivée de la Tueuse de vampires Buffy Summers dans sa ville est pour lui une aubaine, puisqu’elle élimine pour lui toute menace potentielle et se charge de réduire la population de vampires, raison pour laquelle il demande à Snyder, dans un premier temps, de la réintégrer sur les bancs du lycée après son exclusion et choisit de la laver de tous soupçons. Il sait qu’elle peut encore lui être utile et lui laisser le champ libre pour son Ascension en éliminant les obstacles tels que Spike, qui a su donner du fil à retordre à Wilkins et ses hommes de la police. 

          Quand Mr Trick s’installe en ville et utilise les réseaux de communication pour s’attaquer aux deux Tueuses, Buffy Summers et Faith Lehane, il est repéré par les forces de Wilkins qui envoie la police lui mettre la main dessus. Mais contre toute attente, et devant le potentiel de Mr trick, il choisit de le convaincre de se ranger à son service, tandis que son Ascension tant attendue approche à grand pas. Il demande alors à Trick de rassembler pour lui les vampires loyalistes de Sunnydale pour en faire ses sbires, à l’aube de son rituel.

          Entre temps, Wilkins rend son habituel tribut au démon Lurconis avec l’aide de Trick, qui met au point pour lui une subtile diversion pour pouvoir voler quatre nourrissons dans un hôpital et les donner en offrande à Lurconis. C’est à ce moment précis que Buffy Summers s’en mêle et anéanti le tribut. Wilkins choisit de la tenir à l’écart, elle et Faith, comprenant qu’elles sont devenu à présent plus un gêne qu’une aubaine pour sa ville.

           Quand Spike revient en ville et est repéré par ses forces de police, Wilkins complote avec son adjoint Alan Finch pour envoyer un comité de vampires l’exterminer. Leur mission est un échec mais Spike prend tout de même la décision de quitter Sunnydale à nouveau.

          Lorsque deux enfants sont retrouvés morts dans un sacrifice rituel, par Joyce Summers, dans un parc de la ville, la communauté toute entière se révolte dans un engouement populaire inattendu et se réunit à la mairie pour reprendre la ville de force, admettant qu’il se trame à Sunnydale des évènements dangereux et inexpliqués. Wilkins se doit alors de participer malgré lui à la réunion et promet de tout faire pour arrêter les coupables.

            En février 1999, soit 100 jours avant l’Ascension tant attendue, il effectue le rituel de la consécration en vendant son âme au Diable, et devient invulnérable. A partir de là, rien ne peux l’atteindre, le blesser ou même le tuer. Il devient littéralement imperméable à toutes attaque dans sa chair.

          Effrayé par le complot auquel il prend part, l’Adjoint au Maire choisit de trahir Wilkins et s’en va trouver les Tueuses avec des informations cruciales sur le maire. Mais il meurt accidentellement un pieu dans le cœur lorsque Faith le trouve, alors qu’elle en pleine rixe contre les vampires de la secte Eliminati. Le lendemain, la ville est bouleversée et le Maire apparaît à la télévision pour faire part de sa détermination à faire payer les coupables.

          Quand Mr Trick lui apprend que les Tueuses sont responsables de la mort de son complice Alan Finch, Wilkins y voit l’opportunité de faire arrêter Buffy et Faith, pour se débarrasser d’elles, alors qu’elles sont dangereusement proche de découvrir la vérité. Mais, lorsqu’elle comprennent les agissements du maire, il ne peut plus se permettre de les laisser vivantes et se voit dans l’obligation d’envoyer Trick en personne pour les éliminer. 

          Trick échoue dans sa mission et se fait réduire en cendres. Le soir même, à la surprise générale, Faith Lehane se rend au bureau du maire et lui propose de prendre la place de Trick comme bras droit, à présent qu’elle est mise en examen par la police et dans un moment d’égarement. Le maire accepte l’offre providentielle.

          A partir de là s’opère une alchimie inévitable entre le Maire et Faith, et celui-ci lui paie alors un somptueux appartement, la loge et la paye, en contre partie de missions qu’il lui confie. En plus d’être son bras droit, il lui demande de jouer les infiltrées au sein du Scooby-Gang afin de surveiller leurs actions et les empêcher de contre-carrer ses plans. C’est d’ailleurs Faith qui avertit Wilkins quand elle apprend que Willow essaie de pirater le compte informatique privé de celui-ci.

          Quand plus tard, un démon offre aux Tueuses de leur remettre les livres de l’Ascension, des ouvrages majeurs perçant à jour les projets diaboliques du Maire, Faith se précipite pour mettre la main sur les livres avant Buffy, et les rapporte à son patron. Buffy et sa bande ne peuvent alors pas mener d’investigations concrète sur leur ennemi, mais se renseignent néanmoins sur l’Ascension inéluctable.

          Pour détourner Buffy dans sa quête contre le Maire, ce dernier ordonne à Faith d’offrir un moment de bonheur à Angel pour lui enlever son âme et ainsi concentrer l’attention de Buffy ailleurs, tout en l’affaiblissant. Mais alors qu’elle n’y parvient pas, Wilkins choisit finalement de faire appel à un puissant shaman pour tenter l’opération par la magie.

          Le shaman en question trahit sa parole et fait croire au Maire qu’il a accompli sa mission, tandis qu’Angel feinte d’être Angélus et profite de l’occasion pour se rapprocher de ses ennemis et leur extraire des informations cruciales. C’est ainsi qu’il découvrira la date fatidique à laquelle est programmée l’Ascension.

          A l’approche de l’Ascension tant attendue, il reçoit d’Amérique Centrale, la précieuse Boîte de Gavrock, élément crucial dans l’accomplissement du rituel. Mais quand Buffy et sa bande organise un raid à la Mairie pour lui dérober ladite boîte, il se met en colère et profite que Faith ait pris Willow en otage entre-temps pour réclamer un échange.

          L’échange a lieu clandestinement dans la cafétéria du lycée et Wilkins en profite pour insister, avec des mots durs de vérité, sur l’avenir sentimentalement bouché qui attend Buffy et Angel, tout cela dans le but de la déstabiliser émotionnellement. Wilkins récupère sa boîte et libère Willow, ramenant ainsi à la case départ les actions du Scooby-gang pour compromettre l’Ascension du Maire. le seul espoir viendra de quelques pages que Willow a pris le temps de dérober dans les livres de l’Ascension alors qu’elle était retenue captive à la mairie.

          A deux jours de la remise des diplômes, le Maire demande à Faith d’éliminer un vulcanologue dangereusement proche de découvrir la vérité au sujet du démon que le Maire doit incarner, démon dont il a découvert une carcasse millénaire au pied d’un volcan au Kawaï. Puis, il fournit à Faith un poison mortel pour éliminer Angel et ainsi occuper l’attention de la Tueuse dont il redoute les actions.

          Alors qu’il ingère nécessairement les araignées mutantes contenue dans le Boîte de Gavrock, quelques heures avant le rituel, il est avertit par se sbires que Faith est en plein combat contre Buffy, qui est parvenu à retrouver l’appartement où le Maire la loge.

          Quand il arrive sur les lieux, il est trop tard ! Faith a disparu et le Maire plonge dans une rage folle. Il ordonne à ses sbires de retrouver sa trace, avant d’être avertit qu’elle est tombée dans un coma profond, alitée à l’hôpital. 

          Il se rend au chevet de sa protégée, puis découvre que Buffy est internée dans la chambre d’à côté, pour des blessures graves. Il tente alors de l’étouffer mais l’intervention d’Angel l’en empêche. Il déclare alors que l’Ascension qu’il a prévu aura lieu dans quelques heures et qu’il aura sa revanche…

.

          Il convoque alors ses vampires loyalistes et leur explique leur mission, en leur ordonnant de contenir la foule qui se pressera pour fuir. Il se rend alors au lycée pour tenir le discours de récompenses aux diplômés, et avant que la remise des diplômes n’est lieu en mains propres, une éclipse surgit dans le ciel et le rituel de l’Ascension commence…

          Wilkins mute alors en moins d’une minute dans la peau d’un gigantesque démon. En incarnant Olvikan, il accomplit un véritable massacre, éliminant plusieurs lycéens (dont Larry Blaisdell) pendant que ces vampires encerclent la foule. Il dévore aussi Snyder et se met en chasse de Buffy qu’il poursuit dans les couloirs du lycée, jusqu’à la bibliothèque, en pulvérisant les murs. Mais il ignore que la Tueuse et sa bande ont pris le soin de truffer la bibliothèque d’explosifs pour le détruire.

          Il a à peine le temps de réaliser et de réagir que le lycée part en fumée à la première détonation. Tandis que sa carcasse brûlait, on entendit les hurlements du monstre…

          Quand Faith se réveillera 9 mois plus tard, elle découvrira, atterrée, que son patron est mort et que Buffy l’a vaincu. Elle qui aura rêvé de lui pendant son coma, et qui se retrouvera plus tard face à la Force, sous les traits du Maire, gardera toujours celui-ci dans son cœur.

Symbolisme 

          Sous ses dehors de séduction et ses airs charmeurs, le Maire Wilkins, Big bad de la saison 3, illustre la thématique sur la corruption et le détournement du pouvoir, et fait en cela contre-point avec le personnage de Faith, elle-même créée pour être une Tueuse corrompue, utilisant son pouvoir pour faire le Mal. Wilkins a un pouvoir politique qui lui permet d’assurer sa domination. L’analyste Lorna Jowett soulève un point crucial concernant son attitude, expliquant que son aspect modeste, sa peur des microbes et son intérêt pour des activités comme le mini-golf ou la lecture de bandes dessinées humoristiques font partie de l’exploration de l’ambiguïté morale, qui est un des thèmes de la saison 3.

          En outre, le Maire Wilkins est aussi une représentation du patriarcat très pertinente, puisqu’il est au sommet d’une hiérarchie et est appelé par un titre et non par un nom. Le maire se révèle finalement être un mauvais père pour certains analystes car, en tant que défenseur du patriarcat, il maintient sa position dominante, Faith étant condamnée à lui rester subordonnée. Notre équipe soutiens aussi la vérité selon laquelle  Faith n’affirme pas son indépendance vis-à-vis du Maire (à la différence la relation existante entre Buffy et Giles), mais recherche son approbation ainsi que le confort matériel qu’il lui apporte en obéissant loyalement aux ordres.

Notre avis 

Richard Wilkins, malgré son statut de Big Bad, est rendu en partie sympathique en raison de son humour (jamais jusque là on avait su rendre le Mal si amusant), mais aussi et surtout de l’amour qu’il porte à Faith dans la deuxième partie de la saison 3, pour laquelle il joue le rôle d’un véritable père de substitution (faisant effet miroir avec la relation filiale entre Giles et Buffy dans le même temps). La scénariste Jane Espenson, dit au sujet du Maire Wilkins quelque chose de très pertinent et criant de vérité, quand elle explique que son interprète, Harry Groener, est en grande partie responsable de la popularité du personnage, donnant par son jeu d’acteur une véritable « jubilation innocente à sa propre malfaisance ».

Il a une attitude paternaliste et défend souvent des valeurs conservatrices telles que la famille. Détestant la vulgarité, il emploie un langage châtié, dispense des conseils saugrenus et use de menaces voilées, ce qui contribue à le rendre si attachant et si drôle.

La sincère affection mutuelle que se portent le Maire et Faith est en opposition avec leur malfaisance et la violence qu’ils engendrent, ce qui rappelle d’ailleurs la relation morbide et co-dépendante entre Spike et Drusilla, les Big Bads de la saison 2. Richard Wilkins et Faith Lehane sont rapprochés par leur solitude, n’ayant tous deux aucune famille vivante (la femme de Wilkins est morte il y a des années et Faith n’a plus de famille). Le Maire se montre également fier des réussites de Faith et l’aide à se bâtir un amour-propre.

Il faut aussi noter que le fait qu’il n’y ait aucun élément sexuel dans leur relation la rend encore plus forte, comme toutes les relations platoniques par ailleurs.

Le Maire avait été évoqué au détour de conversations entre Snyder et la police dès la saison 2, mais son apparition dans la saison 3 permet de mettre en lumière tout le travail conspirationniste qui est pratiqué à Sunnydale pour étouffer les affaires paranormales, chose qui n’est hélas plus réellement évoqué dans les saisons suivante, au point qu’on se demande comment la population fait pour occulter tous les fléaux qui s’abattent sur la ville. Ses dernières apparitions dans « 4×15 Une revenante 2/2 », dans les rêves de Faith ou sur des messages audios laissées en héritage, et dans « 7×01 Rédemption » et « 7×20 Contre-attaque », sous les traits de la Force, sont un véritable délice pour tous les fans (même si sa voix en VF a changé entre-temps !).

Sachez qu’à l’origine, lors de la réunion de tous les Big Bad en guise de rétrospective dans la dernière scène de l’épisode d’ouverture de la saison 7, Harry Groener n’était pas disponible en même temps que les autres, mais Joss Whedon a tenu pour qu’il vienne tourner ses répliques après coup. Sa scène a été incorporée alors que l’épisode 7×01 était déjà tourné ! Heureusement !

On peut aussi se demander l’intérêt qu’il trouvait à accomplir l’Ascension et adopter une forme de démon supérieur, ou comment il comptait entretenir sa relation filliale avec sa protégée, Faith, une fois sous cette forme ? Néanmoins, certains membres de notre équipe, comme Le Juge, le considère comme le meilleur Big bad des sept !