Le Doc

Ce mutant est également développé dans la section [Personnages]
Joué par : Joel Grey
Classe : Mutant
Statut : Décédé
Menace : A considéré
Apparition(s) : 3 (Saison 5)

Mythologie/Démonologie 

          Le Doc est inspiré du mythe de l’homme lézard, avec sa queue dissimulée et sa langue qui se déploie et sa façon de dissimuler sa nature tel un caméléon. Les Hommes-lézards sont un peuple fictif présents dans différents mondes imaginaires. C’est aussi un magicien puissant et son antre fait penser à celle de merlin l’enchanteur. 

0001

0002

0003

0005

0006

0007

0008

0009

0010

Biographie

.

         Le Doc est un personnage intriguant, connu pour fréquenter le marché noir, mais aussi pour ses charmes, ses potions, ses sorts et ses théories surnaturelles. Son appartement ressemble à l’antre d’un enchanteur et se situe dans le centre-ville, non loin de Maple Court. Spike le connaît de nom mais n’avait jamais eu à faire à ses services avant d’emmener Dawn le voir pour ressusciter Joyce Summers. 

           Bien qu’il est l’apparence d’un vieil homme sénile et pas toujours cohérent, le Doc en connaît un rayon sur le surnaturel et c’est d’ailleurs lui qui met Dawn et Spike en garde contre la présence du monstre Ghora dans les égoûts. Il sait tout des rituels ésotériques et la magie n’a aucun secret pour lui. Il possède de nombreux ouvrages, certains très anciens, sur l’occultisme et le paganisme. Il ne se contente pas de connaître les formules, il pratique très certainement. Sous des dehors de vieil homme chaleureux et attentionné, le Doc est un redoutable manipulateur qui possède des pouvoirs et des habilités réelles et puissantes. Il prétend même avoir une théorie sur la téléportation, et a la capacité de reconnaître les vampires des humains. Il peut sentir la présence d’âmes humaines. 

          Il n’est pas un être humain, mais un démon dans un corps d’humain. Ne vous y trompez pas, ses buts sont noirs et il a un goût pour l’Apocalypse. Ce démon malfaisant a une queue de lézard qu’il dissimule sous ses vêtements, et sa langue peut se déployer jusqu’à cinq mètres au moins pour attraper ses adversaires. Il conserve un visage humain en permanence, mais ses yeux le trahissent parfois quand ils deviennent noirs, et son sang est bleu comme de l’encre. 

          La formule rituelle qu’il délivrera à Dawn va fonctionner, et Joyce se relèvera de sa tombe. Tout le monde ignore si Joyce est revenue à l’identique où transformée, puisque Buffy et Dawn stoperont le processus entre temps. Le Doc avait toutefois prévenu Dawn des conséquences de ses actes.

          Le Doc révèle ses réflexes et son agilité quand Alex et Spike reviennent dans son antre lui demander des informations sur Gloria. Celui-ci est capable de bondir et de grimper après les murs quand il se révèle. C’est à ce moment que Spike découvre que le Doc est un admirateur de la déesse Gloria et un fervent défenseur du chaos. IL possède en effet de précieuses informations sur Gloria, bien plus encore que le Conseil des Observateurs ou l’Ordre de Byzantium. 

          Le Doc ne craint pas les armes traditionnelles ni les lames. S’il fait mine d’être mort, c’est pour mieux vous tromper et vous surprendre. L’épée qu’Alex lui plante dans la poitrine ne le retiendra jamais. 

          Alors que tous le croyait mort, c’est lui qui se dresse devant Dawn la nuit où Gloria devait saigner la Clef pour ouvrir les portes entre les dimensions. Et au lieu de la déesse, c’est le Doc qui accomplira le destin en faisant lentement couler le sang de Dawn et en lui infligeant de légères coupures au couteau. Spike ne parviendra pas à l’arrêter et l’apocalypse commencera. 

          C’est finalement Buffy qui mettra un terme à l’apocalypse en refermant le portail ouvert par le Doc, et après avoir pris soin d’éliminer ce démon pernicieux en le jetant dans le vide, du haut de la tour infernale de Gloria. 

 

Symbolisme 

Le Doc s’inscrit dans un des thèmes principaux de la série depuis le début sur le concept : « Ne faites confiance à personne », « les apparences sont parfois trompeuses ». Il représente cette nuance de gris qui existe entre les humains et les démons, et il est difficile pour les téléspectateurs de deviner le camp du Doc au premier visionnage.

Notre avis 

Ce personnage est sublime ! Marti Noxon est fan de ce démon à apparence humaine et de son interprète Joel Grey, qui brille dans ce rôle et parvient à faire croire aux téléspectateurs qu’on peut lui faire confiance. C’est en vérité un redoutable démon. Il est effrayant car on ne sait jamais ce qu’il est réellement. Probablement une créature immortelle du Diable qui possède un corps humain. Un suppôt de Satan. On peut se poser bien des questions sur lui et encore une fois, il nous manque des informations qui nous donnent envie de le voir plus. 

En revanche, c’est presque dommage que ce soit à lui qu’appartient le droit d’ouvrir les portes de l’Enfer. C’est vrai qu’on ne l’avait pas vu venir, mais ce rôle était dévolu à Gloria, notre Big Bad, et non à un sous-fifre !