Gohra

Joué par :
Classe : Démons
Statut : Actif
Menace : Très élevée
Apparition(s) : 1 (Saison 5)

Mythologie/Démonologie 

         Dans la mythologie Grecque, on trouve plusieurs type de monstres à trois têtes. Le cerbère, chien à trois tête et gardien des Enfers, l’Hydre de Lerne, ou encore la Chimère créature fantastique malfaisante. Elle est généralement décrite comme un hybride avec un corps de lion, une autre tête de chèvre sur le dos de lion, et une queue de serpent.

Biographie

          Le Ghora est un monstre à trois tête énorme qui a élu domicile dans les souterrains, près du secteur de la Bouche de l’Enfer. Il est dit que la créature reste toujours à proximité d’une Bouche de l’Enfer. Des textes de sorcellerie anciens non traduits stipulent que le démon Ghora s’oppose à la réussite des résurrection rituelles humaines. Ses œufs apportent la vie, et sont un ingrédient nécessaire à une bonne formule de résurrection. Comme il est difficile d’en trouver au marché noir, il faut descendre dans le repère du monstre et détourner sa garde pour lui dérober un œuf.

          En 2001, pour tenter de ressusciter Joyce, Spike et Dawn sont allés à la rencontre du monstre en empruntant les réseaux souterrains de la ville. Une fois le monstre réveillé, Spike dû accaparer son attention pendant que Dawn lui vola un œuf. Sa cuirasse est très difficile à percer, et même une hache n’en vient pas à bout. Sa morsure est extrêmement douloureuse et il vaut mieux ne pas le réveiller.

Notre avis 

Ce monstre de série B est assez ridicule et plutôt foireux. Ajoutons qu’il n’apporte rien de très intéressant à l’intrigue hors mis une péripétie négligeable. On voit clairement qu’il s’agit d’une structure mobile difficile à manœuvrer. Marti Noxon raconte que le monstre une fois debout était tellement lourd et difficile à déplacer, avec peu de mobilité, qu’ils ont du le filmer en gros plan lors de l’affrontement entre lui et Spike, avec une caméra qui change de plan fréquemment, sans que l’on puisse voir la scène et les personnages filmée en entier. C’était pour les réalisateurs le seul moyen de rendre leur monstre terrifiant et dissimuler leur erreur technique !