Geneviève Holt

Joué par : Kathryn Joosten
Classe : Humaine
Statut : Actif
Menace : Nulle
Apparition(s) : 1 (Saison 4)

Biographie

          Geneviève Holt était l’ancienne directrice du pensionnat de Lowell House entre 1949 et 1960, qui devint plus tard la demeure de la confrérie de l’UC Sunnydale, elle-même bâtie au-dessus du siège de l’Initiative.

           Bien que Geneviève Holt ait remporté un prix pour ses soins sur les enfants dont elle avait la charge, elle était en réalité une femme puritaine violente, intransigeante et autoritaire envers ses jeunes, les punissant pour la moindre transgression des règles bibliques. Elle coupait les cheveux des filles qui s’admiraient dans le miroir pour étouffer toute vanité ou tout besoin de séduction.

          Aussi, lorsque les enfants péchaient, elle leur redonnait le baptême en remplissant la baignoire de la salle de bain de Lowell House et en les maintenant sous l’eau.

          Son refus catégorique de permettre aux enfants de découvrir toute sorte de liberté sexuelle a créé un environnement de répression sexuelle au sein de la demeure, et dont la manifestation psychique hante encore aujourd’hui les murs de la maison. Quand Giles l’accusa d’avoir brimé et maltraité les enfants dont elle avait la charge, en les poussant à réprimer leurs désirs et à chasser leurs pulsions, elle maudit son nom en l’avertissant, à lui et à Alex et Anya qui l’accompagnaient, que l’Enfer les guettait et qu’ils étaient impurs.

          Geneviève Holt chassa Giles, Alex et Anya de chez elle avant de refermer la porte derrière eux. Elle vit aujourd’hui, à plus de 90 ans, dans la foi la plus totale, et se lève chaque matin avant l’aube pour prier. Elle croit encore avec ferveur que ses actions passées ont permis à ses jeunes de retrouver le droit chemin, totalement inconsciente d’avoir contribué à la manifestation de poltergeists.

Symbolisme 

          Avec Geneviève Holt et l’épisode « 4×18 La maison hantée » qui traite des pulsions réprimées et de la nature sauvage qui nous anime, Joss Whedon (qui est agnostique) fait la critique osée du puritanisme religieux.

Notre avis 

La regrettée Kathryn Joosten, décédée le 2 juin 2012, est excellente dans la peau de la vieille puritaine Geneviève Holt. La scène dans laquelle elle raconte ses actions pour remettre dans le droit chemins ses enfants est flippante. La caméra en contre-bas, braquée sur son expression placide, donne à Geneviève Holt quelque chose de flippant, presque inhumain.  La scène donne même des frissons. Nous adorons la façon dont Giles, Alex, Anya et Geneviève Holt se renvoient la faute.