Drusilla

Ce vampire sera également développé dans la section [Personnages]
Joué par : Juliet Landau
Classe : Vampire Supérieur, Médium / Big Bad  😈 
Statut : Active
Menace : Haut risque
Apparition(s) : 17 (Saisons 2, 5 et 7) + 7 (Angel Saisons 2 et 5)

Mythologie/Démonologie 

Les personnages de Spike et Drusilla ont inspirés de Nancy Spungen et Sid Vicious, icônes du mouvement punk.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Biographie


          Alors qu’elle menait une existence pure et chaste à Londres dans une famille anglaise religieuse, Drusilla est tourmentée par son pouvoir de prémonition, croyant qu’elle est une enfant de Satan lorsqu’elle prédit la mort des gens.

          En 1860, elle est repérée par Darla, qui perçoit ses facultés de prémonitions, et veut en faire cadeau à Angélus. Drusilla devient vite une obsession pour Angélus, qui pervertie sa pureté et la torture psychologiquement, en tuant tout son entourage, y compris ses plus proches parents, devant ses yeux. Drusilla prend alors la fuite et se réfugie dans un couvent.

          Le jour où elle prononce ses vœux, Angélus et Darla massacrent toutes les sœurs du couvent, puis l’engendre pour faire d’elle une vampire. Elle a alors 23 ans. Ces traumatismes répétés rendent Drusilla totalement folle, et sa folie douce combinée à ses pouvoirs vampiriques font rapidement d’elle l’une des créatures les plus redoutables du XXème siècle.

          En 1880, elle rencontre Spike et l’engendre à son tour. Celui-ci devient son compagnon et la rejoint dans ses massacres à travers l’Europe.

          Drusilla, Spike, Darla et Angélus sont à Rome lorsque Drusilla et Darla sont séduites par l’Immortel, un vampire charismatique, pendant que leurs hommes sont capturés et torturés des heures durant par les sbires de celui-ci. Tandis qu’ils se défont de leurs chaînes, Angélus et Spike ignorent que leurs compagnes copulent avec leur rival nommé l’Immortel. Ils ne tiendront d’ailleurs pas leur revanche de l’Immortel et Drusilla n’éprouvera aucun scrupule à l’égard de Spike.

          Après la révolte des Boxers en Chine, pendant laquelle Spike trucide sa première Tueuse de vampire, Drusilla et Spike choisissent de continuer leur route sans Darla, oubliant du même coup le répugnant Angélus maudit par les bohémiens. Leur passage en Chine aura été particulièrement sanglant.

          Ils parcourent le monde jusqu’à ce que, en 1997, ils arrivent à Prague, en République Tchèque. Là-bas, elle manque de se faire tuer par une foule en colère, et se retrouve dans un état d’extrême faiblesse. Drusilla est alors capturée et torturée par un inquisiteur avant d’être jetée dans une prison de Prague.


          Quand Spike la retrouve et tue son ravisseur, il s’empresse de se rendre sur la Bouche de l’Enfer, à Sunnydale, afin d’y trouver le remède qui lui rendra sa santé. A son arrivée à Sunnydale, pendant qu’elle dépérit et s’affaiblit de jour en jour, elle perçoit la présence du Juste des Justes puis celle d’Ethan Rayne. Elle retrouve aussi son vieil ami Angélus et devine les liens qui l’unissent à Buffy Summers.  


          Josephus DuLac, réputé pour ses travaux sataniques, ayant été enterré à Sunnydale avec des ouvrages recelant le secret de la guérison d’un vampire, Spike finit par trouver le remède qu’il cherche. Il mène à bien le rituel de guérison et parvient à rendre ses forces à Drusilla, alors que Buffy et sa bande la croient morte dans un incendie.

          Quand elle retrouve ses forces, Drusilla devient l’antagoniste majeur de la Tueuse et se révèle encore plus redoutable que Spike, qui lui, dans le même temps, se retrouve neutralisé dans un fauteuil. Tandis qu’elle prend soin de son compagnon, elle ambitionne de ressusciter le Juge, et manque d’y parvenir quand la Tueuse réduit ses efforts à néant.


          Angélus rejoint alors le camp de Drusilla et flirte sans vergogne avec elle, sous les yeux d’un Spike impuissant. Avec Angélus, elle continue de donner du fil à retordre à Buffy, et prédit les projets de Jenny Calendar quand cette dernière entreprend de rendre son âme à Angel. C’est grâce à ses prémonitions que Jenny est éliminée, et que le rituel de restitution d’âme est dérouté.


          Elle emménage avec Spike et Angélus dans une vieille synagogue à Crawford Street quand leur entrepôt brûle après la vendetta de Giles. C’est là-haut qu’elle aura une nouvelle prémonition, celle de la renaissance d’Acathla. Elle fera tout pour réveiller Acathla et faire aboutir la fin du monde.


            C’est Drusilla qui commandite l’assaut de la bibliothèque, avec trois de ses sbires, visant à kidnapper Giles afin qu’il lui révèle, à elle et Angélus, les secrets de la résurrection d’Acathla. Dans le massacre de la bibliothèque, elle parvient à dominer son adversaire Kendra grâce à l’hypnose, avant de l’égorger. Ce soir là, elle tue alors sa première Tueuse de vampires et fait la fierté de Spike.


          Elle trompe Giles en l’hypnotisant et lui donnant l’illusion d’être une vision de Jenny, et parvient alors à lui soutirer les indices pour réveiller Acathla. Alors qu’elle s’emploie à redonner vie au démon, elle ignore que Spike conclut une alliance avec la Tueuse pour évincer Angélus. Quand elle le découvre, elle se retourne contre Spike, mais celui-ci la neutralise. Spike tient sa promesse et quitte alors Sunnydale avec une Drusilla inconsciente. Drusilla reste donc invaincue par la Tueuse.


          Au Mexique, elle quitte Spike pour flirter avec un démon répugnant, et lui confie qu’elle a pressentis ses sentiments à l’égard de la Tueuse, au travers de son obsession. Elle disparaît ensuite sans laisser d’adresse.

          En décembre 2000, elle est retrouvée et contactée par le cabinet d’avocats Wolfram & Hart pour engendrer de nouveau Darla qui se meurt depuis qu’elle est revenue à la vie, humaine. Elle se rend donc à Los Angeles, transforme Darla, sa « grand-mère », et s’oppose à Angel.


          Déséquilibrée, elle fait ensuite quelques victimes dans les rues de Los Angeles avant de s’attaquer, avec Darla, aux associés de Wolfram & Hart, laissant 15 cadavres derrière elle. Elle est finalement neutralisée par Angel et brûlée vive.

          Tandis qu’elle se remet de ses brûlures, qui ont failli lui coûter la vie, elle revient à Sunnydale et tente de corrompre Spike pour reformer le Fléau de l’Europe avec Darla, et peut-être bientôt, Angélus. Mais celui-ci l’abuse et se sert d’elle pour prouver sa loyauté à la Tueuse, en menaçant de la sacrifier. Drusilla se défait de ses liens et quitte Sunnydale après une tentative ratée pour exécuter Buffy. Elle disparaît pour de bon.

          La Force n’hésitera pas à prendre les traits de Drusilla plus tard, pour torturer psychologiquement Spike, celle-ci ayant été une part importante de sa vie.

.

.

.

Symbolisme

          Le personnage à été créé, avec celui de Spike, dans le but de créer un contratse avec la religiosité affiché par le maître et ses disciples. D’un petit coup de pouce, on passe d’un monde vampirique fait de traditions et de rites, à un monde totalement libre et sans convention, où le vampire solidaire de sa horde est remplacé par le chacun pour soi.

          Aussi, dans l’idée de la saison 2, fortement concentrée sur le thème de la relation, de l’amour et de la sexualité adolescente, où l’arc scénaristique s’articule autour de quatre couples harmonieux (Buffy/Angel – Willow/Oz – Giles/Jenny – Alex/Cordélia), il était important pour les scénaristes que Spike & Drusilla, les Big bad de la saison, soient liés par un attachement profond. Avec leur relation co-dépandante, Spike et Drusilla sont un contre-exemple symbolique de la thématique de la saison 2.

          En outre, Drusilla est aussi là pour témoigner du passé impie d’Angélus, comme dans l’épisode « 2×07 Mensonge », un passé si cirant de vérité qu’on devine dès le départ qu’il finira par se manifester.

Notre avis 

Selon Marti Noxon, ce qui rend le personnage intéressant, « c’est le profond contraste qu’il y a entre son côté diabolique, sa folie qui lui donne un côté décalé et l’amour qu’elle partage avec Spike et qui compense, aux yeux du public, ses mauvaises actions ». Tantôt maléfique, tantôt mélancolique, tantôt câline et parfois extra-lucide, Drusilla bascule d’un état d’âme à un autre très facilement, pour mieux nous intriguer. En 2010, le magazine SFX la classe à la 10e place de son Top 50 des vampires au cinéma et à la télévision.

Ce qui nous étonne le plus au sein de notre rédaction, c’est la raison pour laquelle Drusilla souhaite apporter par deux fois sa fin au monde ! De quoi se nourrira t-elle lorsque la race humaine, celle-là même qui lui offre son sang, sera éteinte ?

La relation inquiétante et morbide qui unit Spike et Drusilla est l’un des points forts de la saison 2 de Buffy, mais elle soulève une question cruciale. Si les vampires n’ont pas d’âme, pourquoi cet attachement de Spike pour Drusilla ? Dans « Innocence », le Juge dira qu’il sent en lui de l’humanité, ce qui le rend difficile à châtier. Drusilla pourrait être prise pour un vampire humain, mais elle dément cette théorie plus tard en jouant avec les sentiments de Spike. On voit Angel et Drusilla flirter devant Spike dans les derniers épisodes de la saison 2, et Drusilla n’a pas l’air de se soucier de ce que Spike peut ressentir, mais, n’ayant pas d’âme, elle ne peut éprouver aucune compassion. La jalousie et la rage de Spike nous incitent une fois de plus à penser qu’il est différent des autres vampires, lesquels n’ont aucune émotion. 

En parlant d’Innocence, cet épisode est génial car il offre plus d’épaisseur et de complexité à Drusilla. Le parallèle créé par les scénaristes entre Buffy et Drusilla est intéressant dans ce double épisode, car toutes les deux sont les meneuses de leur bande respective. Dans son rêve, Buffy voit Drusilla tuer Angel. Toutefois, dans la réalité, c’est Buffy qui le tuera accidentellement, puis ressuscitera Angélus.

La cruauté de Drusilla atteint son paroxysme en 2000-2001, lorsqu’elle réapparaît à Los Angeles d’abord, puis à Sunnydale. Ses scènes sont à la fois féroces, macabres et amusantes. Juliet Landau électrise l’environnement rien que par sa présence ! Il faut dire que son personnage sur mesure bénéficie d’un fort background.