Der Kindestod, l’ogre tueur

derkindestod

Joué par : James Jude Courtney
Classe : Ogre
Statut : Décédé
Menace : Importante
Apparition(s) : 1 (Saison 2)

Mythologie/Démonologie 

          L’aspect de l’ogre rappelle celui de Freddy Krueger et du Croque-mitaine, Whedon voulant jouer sur les peurs enfantines et la peur de la vieillesse, en donnant à son monstre un aspect de vieillard. Giles prétend dans l’épisode que l’âme pure des plus jeunes enfants est capable de déceler instinctivement la part d’ombre des adultes, raison pour laquelle ils voient l’ogre que les adultes ne voient pas. Cette théorie n’est pas farfelue puisqu’elle est avérée dans le domaine de la sociologie.

.

.

.

.

.

.

Biographie

 

          Son nom signifie « Ogre Tueur » en allemand. Si ce croque-mitaine porte un nom allemand, c’est probablement qu’il a ses origines en Allemagne, ou a déjà été identifié en Allemagne, mais aucun indice ne nous laisse le deviner. Der Kindestod est néanmoins répertorié dans les livres occultes de Giles, son image étant d’ailleurs gravé sur la couverture de l’un de ses ouvrages. Plus intéressant encore, Celia, la cousine de Buffy, fut tuée par ce monstre lorsque Buffy avait 8 ans. Sans le savoir, Buffy avait donc déjà été confrontée à son insu aux forces du Mal.

 

           Der Kindestod à la particularité d’être invisible pour les adultes. Seuls les enfants malades ou fiévreux peuvent le voir. Son mode opératoire est toujours le même : il immobilise sa victime en s’asseyant dessus, puis lui aspire l’énergie vitale à l’aide de vrilles qui sortent de ses yeux. Il est ainsi repus jusqu’à sa prochaine victime.

 

          En 1998, il élit domicile dans l’hôpital de Sunnydale, déambulant la nuit dans les couloirs angoissants du service pédiatrie, où il y trouve ses victimes fraiches et terrorisées. Face aux mystérieux décès survenant dans son service, le docteur Becker avait trouvé un moyen, contesté par ses pairs, pour faire baisser la température des enfants. Une nuit où il choisit d’appliquer son remède sur l’un de ses patients, Becker se fit attaquer sournoisement par son ennemi invisible, qui le saigna de toute part, devant une chambre remplie d’enfants tétanisés sous leurs couvertures, avant de faire disparaître le corps.

 

          Malheureusement pour l’ogre, c’est aussi en 1998 que Buffy est internée à l’hôpital de Sunnydale pour une grippe virulente. Dans son délire dû à la fièvre, elle le voit suivre un enfant dans l’encadrement de la porte de sa chambre. Elle convainc alors ses amis de mener une enquête et se met en quête de le détruire.

 

          Elle le piste alors jusque dans les sous-sols de l’hôpital pour lui briser le cou. Parce que sa force et ses réflexes étaient anéantis par sa grippe, Buffy manqua de peu de finir dominée par son adversaire. En le tuant ce soir-là, Buffy sauve la vie de plusieurs enfants, qui garderont probablement un souvenir indélébile de leur agresseur.

Symbolisme 

          Der Kinderstod est très clairement la personnification de la Mort avec un grand M. Ce monstre intervient juste après la mort de Jenny dans la série, une mort que Buffy n’a pu empêcher, et devant laquelle elle est restée fataliste et choquée, comme pour celle de sa cousine quand elle était jeune. On voudrait tous pouvoir empêcher la mort de frapper, et pouvoir agir face à la réalité abstraite de la condition de mortel. Avec ce monstre qui sème la mort sur son passage, Buffy pouvait se donner l’illusion de repousser la Mort en personne. Cette vision des choses n’échappe d’ailleurs pas à Cordélia et Giles.

Notre avis 

Nous avons là l’un des monstres les plus flippants du bestiaire de Buffy contre les vampires, et probablement le plus terrifiant de la saison 2, aidé en cela par l’imagerie et l’atmosphère de « Réminiscences », fortement inspirée de Freddy Kruger. En outre, ce « monstre de la semaine » à la particularité d’apporter un nouvel éclairage sur le personnage de Buffy.

.