Angelus

Ce vampire est également développé dans la section [Personnages]
Joué par : David Boreanaz
Classe : Vampire Supérieur / Big Bad
Menace : Très élevée
Apparition(s) :

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Biographie


          Liam naît à Galway en Irlande et passe ses jeunes années dans son village natal, menant une vie de débauche lorsqu’il devient un jeune adulte et devenant ainsi une honte pour son propre père, qui ne cesse de lui rappeler sa déception.

1753

          Il a 26 ans lorsqu’il se dispute violemment avec son père et quitte la maison familiale. Le soir venu, il rencontre Darla qui l’entraine dans une ruelle sombre avant de l’aborder. Séduite par la beauté et le charisme du jeune homme, elle lui promet alors de lui ouvrir les portes d’un nouveau monde et le mord, alors que celui-ci la supplie presque de mettre fin à sa vie de misère.


          Liam est enterré au cimetière de Galway le lendemain et se réveille dans sa tombe. Il est devenu un vampire ! Il s’extirpe alors seul de sa tombe et retrouve Darla qui l’attend à la surface. A peine est-il sorti de terre qu’il fait sa première victime en buvant le sang d’un fossoyeur.


          Il retourne ensuite à la demeure de ses parents et sa jeune soeur lui ouvre la porte, croyant qu’il est un ange. Il entre alors dans a maison et tue sa soeur, sa mère, leur servante et retrouve son père en train de disposer de l’ail et des crusifix trop tard pour repousser le vampire. Il tue alors symboliquement son paternel et boit son sang, avant de partir massacrer tout le village de Galway avec Darla.


          C’est alors le début d’une ère sanglante où le vampire traque et tue ses victimes en les torturant psychologiquement et physiquement. Il s’accapare alors le nom d’Angélus en guise d’alias.


          Darla présente Angélus au Maître aifn qu’il rejoigne le grand Ordre d’Aurélius, mais Angélus refuse de l’intégrer, préférant vivre à la surface et se mêler aux Hommes, plutôt que de rester terré dans les souterrains, comme un rat, dit-il. Non convaincu par les projets du Maître, il est expulsé de l’Ordre par ce dernier puis suivi par Darla. C’est à cette occasion qu’il apprend les intentions du Maître, qui deviendra son adversaire en 1997. 

  

          En 1760, en Angleterre, Angélus et Darla sont repérés puis traqué par le redoutable chasseur de vampires Daniel Holtz, possédant de solides relations au sein de l’élite des inquisiteurs de l’église catholique et disposant d’une armée à ses ordres. Il devient leur ennemi juré et les poursuit à travers toute l’Europe, et jusqu’au Maroc, en passant par la France.

          Une nuit de 1764, Angélus et Darla attirent Holtz dans un piège tandis qu’ils se rendent chez lui et entrent dans sa maison. Angelus viole, torture et tue la femme de Holtz, ainsi que son bébé, alors que Darla transforme sa jeune fille Sarah en vampire. Holtz est alors contraint de tuer sa propre fille et disparaît mystérieusement un soir de 1773, laissant Angélus et Darla lui échapper.


  

          Angélus rencontre une créature formidablement puissante et belliqueuse nommée La Bête, et évoquée dans certaines prophéties. A cette occasion, il découvre le point faible de celle-ci, avant que ses souvenirs de cet évènement ne soient magiquement altérés. Cette rencontre sera pourtant cruciale deux siècles plus tard…


          Il est à Dublin, en Irlande, lorsqu’il prend pour cible un certain jeune homme nommé Daniel, qu’il torture psychologiquement avant de vider de son sang un soir de Noël. Daniel est l’un des nombreux visages qui hantera Angel toute sa vie et le plongera dans le remord.

          Angélus et Darla sont à Londres lorsque cette dernière lui montre Drusilla, une jeune femme pure et chaste qui possède des dons de clairvoyance. Obsédé par la jeune femme, Angélus la traque et l’effraie avant de tuer un à un tous les membres de son entourage sous ses yeux.


          Le soir où Drusilla se réfugie dans un couvent pour prononcer ses voeux, Angélus tue sauvagement toutes les soeurs du couvant devant elle avant de finalement l’engendrer. Devenue complètement folle et instable, Drusilla rejoint Angélus et Darla puis, avec Spike plus tard, ils forment un groupe de quatre vampires redoutables et redoutés, massacrant les innocents sur le passage et laissant derrière eux une trainée de cadavres. A cette époque, on les surnomme même le Fléau de l’Europe.

          Angélus, Spike, Darla et Drusilla sont en Italie, à Rome, lorsqu’ils rencontrent l’Immortel, un rival vampire charismatique et séduisant qui fait enfermé et torturé Angélus et Spike pendant qu’il détourne leurs femmes. Angélus et Spike, une fois libérés de leurs chaînes, ne parviendront pas à avoir leur revanche sur l’Immortel.

          Cette année-là, en Roumanie, Darla amène une jeune bohémienne à Angélus pour son anniversaire, que celui-ci vide de son sang après l’avoir torturée. Pour venger leur fille, les membres du clan bohémien jettent un sort à Angélus et lui restitue son âme, afin qu’il vive pour l’éternité avec les affres de la culpabilité, se ressassant les horreurs qu’il a commises et se remémorant les visages de ses innombrables victimes.


          Quand Darla sent son âme, elle le chasse, pleine de rage de de dégoût. Angélus tente de retrouver son instinct de tueur pour se nourrir mais n’y parvient pas, se montrant d’ailleurs incapable de tuer une femme Roumaine qu’il a pris pour cible. De son côté, Darla essaie de persuader le patriarche de la tribu tziganne de stopper le sortilège, sans succès. Elle se résout alors à poursuivre son existence dans Angélus.

          Angélus retrouve alors ses compagnons en Chine, pendant la révolte des Boxers, et promet à Darla d’être digne d’elle s’il rejoint à nouveau le Fléau de l’Europe. Mais quand Darla découvre qu’il est incapable de tuer des innocents et se contente de vermine, il lui impose un ultimatum en espérant retrouver le cruel vampire qu’elle a connu, et lui ordonne de boire le sang d’un bébé. Angel finit par prendre la fuite avec le bébé et repart, damné, affronter sa culpabilité loin de ses compagnons. C’est alors qu’il décide de rejoindre les côtes Américaines clandestinement…

          En 1943, pendant la seconde guerre mondiale, il est repéré par le BRD (Bureau de Recherche sur les Démons), et enrôlé par des agents Américains pour secourir un commando américain qui a dérobé un prototype de sous-marin allemand, mais qui semble s’être heurté ensuite à des problèmes d’une nature inconnue.

          Angel vient occuper une chambre de l’hôtel Hypérion, à Los Angeles, en 1952, sans savoir que l’hôtel est habité par une présence démoniaque qui chuchote à l’oreille des clients pour les rendre paranoïaques et suicidaires. Il aide, un peu contre son gré, une jeune femme prénommée Judy à se cacher d’un détective privé.


          Quand il entend des murmures et réalise que quelque chose de démoniaque manipule les occupants de l’hôtel, il cherche une formule pour forcer le démon à se matérialiser, mais, quand il revient à l’hôtel, Judy a été retrouvée par le privé. Pour détourner l’attention, elle accuse Angel du meurtre du représentant, et les clients enragés, et sous l’influence du démon, le pendent. Quand ils partent, Angel se libère de sa corde et le démon Tesulak apparait, se réjouissant de la paranoïa qu’il a causé et affirmant à Angel que la culpabilité qu’éprouve Judy le nourrira pour une vie entière. Quand le démon demande à Angel s’il compte faire quelque chose pour aider les occupants de l’hôtel, Angel lui répond qu’il les lui abandonne.

          En 1970, Angel est témoin d’une agression où un homme se fait tirer dessus. Au lieu d’appeler une ambulance, qui de toute façon serait arrivée trop tard, il boit le sang de la personne. Pour se punir de son acte, il vit pendant plus de 20 ans comme un clochard, se nourrissant de rats.

          En 1996 quand Whistler, un démon du Bien envoyé par les Puissances Supérieures, apparait devant lui dans une rue à New York, il le convainc de le suivre, lui promettant un autre avenir. Ils partent ensemble au lycée Emery de Los Angeles, où Whistler lui montre Buffy Summers, qui vient de devenir une Elue. À la vue de Buffy, c’est le coup de foudre, et Angel décide de se ressaisir pour pouvoir lui apporter son aide. Il la suit un temps avant de prendre contact avec elle. Sa rencontre avec Whistler aura donc été une révélation décisive.

1997

          Angel se présente à Buffy comme un allié lorsqu’elle emménage à Sunnydale et joue les informateurs pour sa cause, lui délivrant des conseils cryptiques sur le Maître et ses intentions, et la sauvant des griffes de l’Ordre de l’Aurélius quand le moment l’exige, comme avec le Trio.



          Inévitablement, la Tueuse et le vampire se rapprochent et il se voit contraint de lui révéler sa vraie nature. Sa protégée est alors effrayée face à lui.



          Tandis que Buffy lutte pour refouler ses sentiments à l’égard du vampire, sa veille compagne Darla est de retour à Sunnydale, aux côtés du Maître, et tente de les pousser à l’affrontement, en cédant à sa jalousie. C’est finalement Angel qui tue Darla avant de prendre ses distances avec Buffy.



          Il dérobe pour Giles le précieux Codex et n’hésite pas à revenir prêter main forte à Buffy et sa bande pour repousser la sortie du Maître et l’ouverture des Portes de l’Enfer. 


  

          Il retrouve ensuite ses vieux amis Spike et Drusilla à Sunnydale, quand Spike vient chercher le moyen de rendre sa santé à une Drusilla qui dépérit de plus en plus. Il met alors Buffy, Giles et toute la bande en garde contre leurs ennemis et avoue qu’il est responsable de la situation, puisqu’il a lui même engendré Drusilla en 1860.

          Lors du 17ème anniversaire de Buffy, et alors que les pulsions entre le vampire et la Tueuse s’intensifient, Angel finit par céder et consomme son amour avec Buffy, ignorant que lors d’un moment de bonheur parfait, la malédiction sera levée, et il perdra son âme qui le torture depuis un siècle.

  

          Ce qui doit arriver arrive et Angel se réveille en pleine nuit, sentant son âme lui échapper. Quelques minutes après, l’effroyable et cruel Angélus reprend le dessus et s’attaque à une prostituée.


  

          Il s’en va ensuite rejoindre le camp de Spike et Drusilla pour mettre la ville à feu et à sang, tout en détruisant Buffy à petit feu, lui infligeant des tortures psychologiques et menaçant son entourage. 


  

          Alors qu’il devient un danger pour les membres du Scooby-gang et pour Joyce, Jenny Calendar tente de lui restituer son âme en mettant au point l’algorithme qui rendra possible le sortilège. Mais Drusilla semble percevoir ses intentions et Angel s’empresse de liquider Jenny en lui brisant la nuque, avant d’offrir une mise en scène macabre de son corps sans vie dans l’appartement de Giles. 

  

          Après la mort de Jenny, Buffy est déterminée à tuer Angel, et c’est quand elle apprend qu’il souhaite réveiller Acathla avec sa complice Drusilla qu’elle choisit de s’en donner les moyens. Coup du sort, Willow retrouve à ce moment-là la formule rituelle que Jenny avait eu le temps de mettre au point juste avant sa mort. Se pose alors la question pour la Tueuse de tuer Angelus ou de lui rendre son âme. 

  

          Mais quand Angelus kidnappe Giles et le torture pour qu’il lui révèle le moyen de réveiller Acathla, Buffy n’a plus le choix et par l’affronter dans un duel épique, ignorant que, de son côté, Willow retente la formule de restitution d’âme et y parvient. Quand Angel reprend ses esprits et avec elle, son humanité, il est déjà trop tard. Acathla se réveille et Buffy doit impérativement le tuer de son épée s’il elle veut refermer la gueule du démon avant qu’il n’aspire la Terre jusqu’aux Enfers. 

  

          Il passe alors une centaine d’année dans une dimension infernale où le temps passe plus vite que dans notre réalité, jusqu’à en perdre quasiment son humanité.


          Puis, libéré inexplicablement des enfers après cinq mois, Angel est de retour à Sunnydale et retrouve Buffy. Il parvient à regagner la confiance de la bande, mais tente de mettre des distances avec Buffy, se disant seulement son ami. Ils reprennent néanmoins leur relation mais Angel est conscient des limitations que leur impose la menace de perdre son âme à nouveau.

  

          En décembre 1998, alors que Noël approche, la Force, une entité qui prétend être le Mal originel, vient le tourmenter en prenant les traits des personnes qu’Angel à tuer par le passé, parmi lesquelles Jenny Calendar, et promet de cesser de le hanter s’il élimine la Tueuse. Cette année-là, Angel faillit perdre la raison.

           C’est lors d’un face à face avec le Maire Wilkins qu’Angel se rend compte qu’il ne se passera rien de bon pour Buffy tant qu’il restera près d’elle. Il décide donc de l’aider une dernière fois à sauver le monde, en empêchant l’Ascension du Maire puis la quitte.

          Angel est de retour à Los Angeles. Il décide d’aider les gens qui en ont besoin, mais il reste coupé du monde. Il fait alors la connaissance de Doyle, qui dit être envoyé par les Puissances Supérieures. Avec lui et Cordélia Chase, il ouvre une agence de détectives privés, spécialisés dans le paranormal. C’est à ce moment qu’il s’oppose aux avocats de Wolfram & Hart, avant de devenir leur plus grand ennemi. Quand il découvre quelques temps plus tard les textes sacrés de la Porphétie Shanshu, qui parle d’un vampire doué d’une âme et de son futur espoir de recouvrer son humanité, Angel trouve enfin la motivation dans sa quête de rédemption.

  

          Un soir où il rencontre Rebecca Lowell, une actrice sur le déclin qui souhaite être engendrée pour conserver la jeunesse éternelle lorsqu’elle comprend sa vraie nature, il ignore encore qu’elle le dupera pour obtenir ses désirs. En effet, devant le refus d’Angel de l’engendrer, elle le drogue à son insu avec un médicament qui provoque en lui un état de béatitude chimique, révélant la personnalité d’Angélus. Celui-ci commence alors à la torturer jusqu’à ce qu’il soit neutralisé par Cordélia et Wesley Wyndam-Price. Le bonheur qu’il ressent n’étant pas authentique, son état s’estompe au petit matin et Angel reprend le dessus, enchaîné à un lit !

  

          Le cabinet Wolfram & Hart ressuscite Darla afin de corrompre Angel, persuadés qu’il sera le protagoniste de leur future Apocalypse, celle qu’ils préparent depuis des millénaires. Ramenée à la vie humaine, Angel y voit alors un moyen de sauver son âme pour qu’elle ait une seconde chance, mais cette dernière est atteinte de la même syphilis qu’en 1609, et doit se résoudre à mourir de nouveau. C’est à ce moment que Drusilla fait son retour sur scène, engagée par Wolfram & Hart, et engendre de nouveau Darla. C’est un coup dur pour Angel qui ne sait plus où il en est.


          Il passe par une phase difficile, sombre dans le cynisme et la dépression, vire son équipe, et se laisse aller à son côté sombre. Cet état prend fin quand il ose coucher une dernière fois avec Darla, sans se soucier de perde son âme. A ce moment précis, il fut proche d’exhausser le souhait de W&H, qui souhaite le voir rejoindre le côté du Mal. Bien heureusement, Angel n’aura pas son « moment de pur bonheur » avec Darla et gardera son âme.

  

          Plus tard encore, Angel retrouvera Holtz, le chasseur de vampires qui le traquait 250 ans plus tôt, et découvrira qu’il a conclu un pacte avec le démon Sahjhan pour revenir tirer sa vengeance en 2001. Quand Darla revient miraculeusement enceinte et que Holtz lui enlève son fils peu de temps après l’accouchement de la vampire, Angel plonge encore dans la rage et le chagrin. 

  

          Angélus refait surface en 2003, lorsque l’équipe d’Angel Investigation lui extraient volontairement son âme afin qu’il leur révèle le moyen de vaincre la Bête de l’Apocalypse, un terrible monstre dont la venue à un rapport mystérieux avec la naissance de Connor, son fils messianique enlevé par Holtz. Angélus ayant connu la Bête quelques siècles plus tôt, il est le seul à en connaître son but et ses points faibles. La situation dérape et Angélus échappe au contrôle de l’équipe, et il faudra alors l’aide de Faith Lehane, la deuxième Tueuse, pour le stopper. 

  

          Quand les locaux de la succursale de Los Angeles est détruite, et sa division des projets spéciaux annihilée, Angel et son équipe se voient offrir les rênes de l’agence de Wolfram & Hart par les Associés Principaux eux-même, qui croient par cette action, corrompre son jugement et sa personnalité. Angel et ses amis acceptent en espérant changer les choses de l’intérieur. Le retour de Spike dans les parages, qui a lui aussi une âme désormais, lui fait douter qu’il est bien le vampire dont parle la Prophétie Shanshu, celle qui dit qu’un vampire doué d’une âme redeviendra humain après sa lutte contre le Mal.


          Il décide plus tard de faire croire à tous qu’il a été corrompu afin de pouvoir intégrer le Cercle de l’Aiguille Noire, et de tuer tous ses membres avec l’aide de son équipe. Il doit pour cela renoncer à son rôle de champion de la Prophétie Shanshu mais réussit son entreprise. Pour le punir, les Associés Principaux de Wolfram & Hart envoient une horde de démons piétiner la ville de Los Angeles.

  

          Si les Associés Principaux le veulent impérativement en vie, c’est parce qu’ils osent croire que dans un futur encore indéterminé, il permettra de faire basculer les choses en leur faveur, avant le retour aux temps Anciens.

Symbolisme 

         Quand il change subitement de personnalité pour devenir le cruel Angélus après avoir fait l’amour avec Buffy, il dénonce ces garçons qui changent radicalement de comportement après avoir eu ce qu’ils voulaient, et exploite ainsi la métaphore du douloureux réveil qui peut faire suite après une première expérience sexuelle chez les ados, au point que Buffy se fait un mauvais délire post-coïtal. Cette thématique dénonce du même coup ces filles, comme Buffy, qui n’arrivent pas à se défaire d’un garçon, et continuent d’être amoureuse, en dépit de tous ce qu’ils leur font subir.

          Dans « Alias Angélus », lorsque Angel se transforme brutalement en embrassant Buffy, il faut y voir une métaphore de ce qui arrive aux garçons adolescents quand ils sont excités, et que leurs hormones sont en ébullition.

          Quand il est face à La Force dans « Le soleil de Noël », c’est le thème de la frustration qui est exploré, et quand il mord Buffy dans « La cérémonie 2/2 », celui du désir, et des pulsions libérées. Aussi, et de façon générale, Angel, avec sa double identité quasi schizophrénique, symbolise le thème de la rédemption, du rachat et du pardon.

.

.

Notre avis 

Notre avis sur Angélus est assez consensuel. Lui et Angel sont deux entités dans un même corps, de façon schizophrénique. Le démon qui habite Angel n’a rien à voir avec ce dernier. L’un est un allié du Bien, un farouche combattant pour la rédemption, fragile et soucieux. L’autre est un monstre perfide, déraisonnable et d’une extrême cruauté, semblable à un tueur en série. Contrairement aux autres vampires qui tuent pour se nourrir et satisfaire leur soif de sang, Angelus tue pour le plaisir. Il torture ses victimes psychologiquement et se régale de leur terreur. Il les pousse dans leurs derniers retranchements et s’attaque à leur entourage, avant de céder à ses pulsions meurtrières. Le plus souvent, les victimes qu’il torture sont des femmes (Margaret, Drusilla, Buffy…), mais Angelus s’est aussi attaqué de temps à autres à des hommes (Daniel, à Dublin, en 1838). Néanmoins, il semble faire des fixations sur les femmes et montre une réelle obsession pour Buffy.

Bien qu’il est toujours été son propre maître et n’ait obéit qu’à ses propres règles, au point d’avoir refusé l’offre du Maître de rejoindre l’Ordre d’Aurélius en 1760, Angelus accepte facilement d’être le pion de la Bête, ou plutôt de Jasmine, dans la saison 4 d’Angel. Angelus est un électron libre, qu’on ne peut pourtant pas mener par le bout du nez si facilement.

Joss Whedon et son équipe avaient préparé à Angel un passé si criant de vérité, qu’il devait bien finir par se manifester un jour. Quand il change de camp dans la saison 2, et devient l’antagoniste à abattre d’urgence, l’arc scénaristique prend un tour de force véritablement dramatique, avec une forte résonnance émotionnelle. Lorsqu’il tue Jenny Calendar dans « La boule de Thésulah », c’était pour Whedon un moyen de prouver qu’il était véritablement méchant, afin que le téléspectateur prenne la menace au sérieux. Dans combien d’autres séries de l’époque les antagonistes tuaient-ils ainsi l’un des personnages principaux ? Angélus devait mourir à la fin de la saison 2, mais l’engouement autour de son personnage, et tout le background dont il bénéficie, a permis de le ramener à la vie au début de la saison 3, pour lui offrir sa propre série en 1999. Raison pour laquelle sa résurrection dans « La nouvelle petite sœur » ressemble à une petite tricherie et brise un peu l’impact du merveilleux final d’Acathla.

David Boreanaz a fait un travail formidable sur son personnage et ses deux facettes. Si au début de la série, il semble mal à l’aise dans la peau d’Angel, il devient carrément bon dans « Alias Angélus » et digne de ce que l’on voit de lui 8 ans plus tard. Quand il joue Angel, il est doux, sensible, ses gestes sont précis. Il a un regard amoureux, une attitude attentionnée. Quand il joue Angélus, il est dur, brute, violent, et son regard est malsain. Une vraie performance d’acteur !

En 1998, alors que la saison 2 était en cours de diffusion, le personnage d’Angel a été désigné comme le sex-symbol masculin de la série par les Américains, ce qui fait de lui un bad-guy sexy, et explique peut-être pourquoi certains et certaines fans ont été attristés par sa défaite dans « Acathla », et partagés dans le débat qui opposait les membres du Scooby-Gang, quand la question s’est posée de lui rendre, ou non, son âme, avec la formule rituelle de Jenny.

Quand on prête attention à sa biographie, on remarque que tous les ennemis qu’il affrontera lors de sa rédemption, il les a déjà rencontré dans les siècles précédents : Le Maître, Darla, Spike & Drusilla, Sam Lawson, l’Immortel, Daniel Holtz, la Bête, et aussi la Force (comics).

Nous pourrions faire un DVD rien qu’avec les extraits des flash-backs qui émaillent les épisodes de Buffy et Angel au cours de toutes les saisons, tellement le parcours d’Angel/Angélus est flamboyant ! Gageons que les comics étoffent encore d’avantage le personnage. Angelus refera t-il surface dans la grande Apocalypse finale des Associés Principaux ? Seul Whedon à la réponse dans sa tête à l’heure actuelle.