Amy Madison

Cette sorcière sera également développée dans la section [Personnages]
Joué par : Elizabeth Anne Allen
Classe : Sorcière
Statut : Active
Menace : A considérer
Apparition(s) : 8 (Saisons 1, 2, 3, 4, 6 et 7) + comics


Biographie

 

           Il est plutôt surprenant de retrouver Amy Madison marcher sur les traces de sa chère mère quand on sait les effets que la sorcellerie ont eu sur cette dernière. En dépit du fait qu’elle est plutôt maladroite et arrogante avec la magie, Amy Madison semble avoir acquis des pouvoirs prodigieux en peu de temps. Il est donc plus que probable qu’elle soit allée voir le sorcier Rack en 1997, car lorsqu’elle le présente à Willow cinq ans plus tard, elle déclare le connaître depuis le lycée. C’est ainsi qu’elle parvient à envoûter ses professeurs et tricher sur ses résultats scolaires, quand Alex la surprend.

           Lors de la St Valentin, le 14 Février 1998, Alex se tourne vers Amy afin qu’elle destine à Cordélia un philtre d’amour, pour qu’il puisse se venger après qu’elle ait rompu leur relation. Amy accepte de jeter le sort à condition qu’il garde pour lui ce qu’il sait sur ses activités occultes, et invoque par erreur Diane, la déesse de la chasse, pour envoûter Cordélia, mais c’est l’effet inverse qui se produit et le sort lui est retourné avec des effets désastreux quand toute la gent féminine de Sunnydale fait d’Alex sa coqueluche.

          Amy elle-même tombe sous les effets du sortilège qu’elle ne parvient plus à maitriser. Elle invoque ensuite Hécate pour changer Buffy et Jenny en rat quand elle comprend qu’elles sont des rivales potentielles déterminées à séduire Alex. Son invocation métamorphose Buffy en rat, mais est néanmoins interrompue in extremis pour Jenny. Et c’est finalement le pauvre Giles qui assiste Amy pour qu’elle inverse de force les sorts qu’elle a jeté.

           En 1999, lors d’un engouement populaire inattendu qui tourne en véritable chasse aux sorcières, Amy Madison est arrêtée avec Buffy et Willow par la population et accusée de détourner les sciences occultes. Elle est prête à être brûlée vive sur un bûcher quand elle invoque Hécate pour exercer sa volonté. Hécate transforme alors la sorcière en rat, à son tour.

          Hormis un bref et cruel retour à sa forme humaine le soir du 30 novembre 1999 – effet secondaire d’un charme de Willow – Amy restera prisonnière dans la peau d’un rat trois année durant, portée disparue aux yeux de tous et loupant sa cérémonie de remise des diplômes.

           Après avoir gardé le rat en cage trois années durant, Willow trouve finalement et spontanément la formule qui lui rendra forme humaine. Amy, de retour à son existence humaine, se renseigne sur ce qu’elle a manqué et part rattraper le temps perdu en emmenant Willow pratiquer la magie noire.

          Quand Willow explique qu’elle souhaite laisser de côté la magie noire, craignant que cela ne l’entraine dans des abysses infernales, Amy lui fait l’affront de l’ensorceler, ce qui lui vaut d’être mise à la porte. Willow n’est alors plus l’amie d’Amy, et la laisse pleine de ressentiment à son égard.

          Amy trouve finalement le moyen de se venger en jetant un sort psychologiquement féroce à sa rivale un jour de février 2000, visiblement par jalousie, et en la contraignant à l’apparence de Warren Mears, l’homme qu’elle tua de sang-froid. Cependant, après la chute de Sunnydale, il s’avère que ce sort apparemment aléatoire est réellement une partie d’un plus grand plan orchestré par Warren, après qu’Amy l’eut sauvé secrètement de la mort.

          Tandis qu’au début, Amy était plus puissante que Willow, lançant un charme pour se changer en rat que Willow ne peut pas renverser, Amy reconnaît par la suite, dans la saison 7, que Willow l’a surpassée.

          Après Sunnydale, Amy finit même par devenir un antagoniste majeur de Buffy et Willow.

Notre avis 

Amy est un personnage qui est apparu dans toutes les saisons, sauf la cinquième. Si elle est dangereuse au début, c’est parce qu’elle est une sorcière irresponsable, mais pas foncièrement belliqueuse. C’est pourquoi le revirement d’Amy dans la saison 6 est plutôt incompréhensible, et ne traduit pas nécessairement une intelligence scénaristique. Toutefois, sa dernière apparition, dans la saison 7, est cruciale, d’une part car Elizabeth Anne Allen est excellente en méchante glaciale et animée par la haine, et d’autre part parce que cette dernière apparition fait le lien avec le rôle – important – qu’elle retrouve dans les comics.