Adam

maitre

Ce vilain est également développé dans la section [Personnages]
Joué par : Georges Hertzberg
Classe : Divers (Prototype / Cyborg) – Big bad 😈
Statut : Décédé
Menace : Très élevée
Apparition(s) : 9 (Saisons 4 et 7)

Mythologie/Démonologie 

          La mythologie derrière Adam et l’Initiative est distinctement inspirée de la Genèse (le terme « Initiative » veut d’ailleurs dire « Commencement » en latin). Adam, le big bad de la saison, ne s’appelle pas « Adam » par hasard. L’histoire que raconte la Saison 4 est très clairement celle de la création de l’Homme et de son expulsion du Jardin d’Eden, pour avoir découvert le Bien et le Mal. L’Initiative est à la source de la création (ou de la recréation) de Adam (ainsi que de Riley et de Spike). Adam et Eve se trouvent à l’origine dépourvus de conscience morale, et ne savent pas ce qu’ils devraient faire et ce qu’ils veulent. Tout ce qu’ils veulent, se trouve à leur portée dans le Jardin d’Eden. Adam aussi décrit avec une certaine habileté la part sauvage et féroce du Jardin. Adam a été créé en salle 314. L’article 3.14 de la Genèse raconte la punition du serpent.

          Par son apparence, Adam est aussi, après Daryl Epps, la version du Buffyverse du Monstre de Frankenstein, conscient de son statut monstrueux, malfaisant mais innocent dans osn comportement. Il est une erreur de sa créatrice, et n’est pas totalement aboutit lorsqu’il accède à l’existence.

.

Biographie

          Adam est le résultat d’une expérience scientifique de l’Initiative menée dans l’ombre, portée par Maggie Walsh et soutenue par une cellule influente et top secrète du gouvernement Américain. Il était à l’origine un supersoldat ayant la faculté de rivaliser avec les démons dans l’éventualité d’une guerre, et dont les avantages militaires et stratégiques auraient permis aux Américains d’assurer leur puissance à toute épreuve. Le projet, réalisé dans la salle 314 du complexe de l’Intiative à Sunnydale, fut largement influencé par Maggie Walsh, mais était déjà envisagé par les Nazis pendant la seconde guerre mondiale, avant que les documents ne soit récupérés par le Bureau de Recherches sur les Démons (BRD) lors d’une opération clandestine à 1943.

          Programmé pour être une machine à tuer grâce aux compétences du professeur Angleman dans la modification comportementale et à ses recherches sur les implants neuronneaux, Adam devait se ranger au service de ses créateurs et, à terme, remplacer les soldats humains employés par l’organisation militaire Initiative, avec une batterie d’autres supersoldats comme lui.

          C’est en combinant les facultés physiques des démons capturés au cours de mission à celle d’un humain choisit, et en les associant de toutes pièces à des logiciels cybernétiques que Adam pu voir le jour. En étant à la fois humain, démon et machine, il pouvait associer les forces et les atouts de chaque aspects de sa nature pour dominer et diriger. Adam doit être qualifié, par définition, de cyborg.

          L’identité de l’homme qui a servi à l’expérience du projet 314 pour renaître sous le nom d’Adam demeure inconnue. Et même s’il est raisonnable de penser qu’il fut l’un des militaires au service de l’Initiative, Riley Finn et ses compagnons d’arme prétendent ne pas le reconnaître.

          Il accède à l’existence prématurément et tue Maggie Walsh dès son réveil. Son réveil, non prévu par ses créateurs, entraîne une panique au sein de l’Initiative qui perd sa trace.

          Il analyse alors le monde, et cherche à comprendre ce qu’il fait là. Il revient peu de temps après dans les locaux tuer le professeur Angleman, et y rencontre Buffy, la Tueuse de vampires, qui semble le fasciner dès le départ.

          Avec l’élimination de Walsh et d’Angleman, Adam empêche toute possibilité pour l’Initiative et la Tueuse de déterminer ses actions futures ou ses desseins, et Adam emporte les secrets bien gardés de Maggie Walsh avec lui. 

          Il se fait ensuite l’artisan d’une réconciliation entre vampires et démons, et les pousse à coopérer, ce qui rend l’action de Buffy plus complexe. Entre temps, il incite presque les démons à se faire capturer volontairement par les troupes de l’Initiative, qui voient alors leurs cellules surpeuplées de créatures surnaturelles. Les membres du gouvernement envoient alors le Colonel McNamara diriger l’Initiative, avec pour mission de stopper Adam. Quand McNamara prend les commandes du fort, il ignore que le plan d’Adam est déjà en marche, et que la capture massives de démons à Sunnydale n’est que la première étape de son plan retord.

          Lorsque Jonathan use de magie pour plonger Sunnydale toute entière dans une réalité alternative où il est une superstar émérite, Adam est le seul à passer au travers de la magie, et comprend d’instinct que ce charme factice va s’effondrer en provoquant un chaos irrémédiable.

          Parce qu’il souhaite voir la Tueuse dans ses rangs, intéressé par son potentiel physique, Adam s’en va trouver Spike pour lui demander son aide. Si Spike parvient à séparer Buffy de ses amis pour qu’elle se rende seule dans les locaux de l’Initiative le jour de la grande bataille, Adam lui retirera l’implant qui l’empêche de mordre, et installé sept mois plus tôt par les chercheurs de l’Initiative.

          Lors d’un affrontement Adam tue Forrest Gates, le meilleur ami de Riley Finn en l’embrochant. Il profite alors de l’occasion pour mettre en place le plan que Maggie avait prévu pour lui et les autres soldats : créer une armée de cyborgs. Forrest deviens alors le second supersoldat du projet 314 et se range aux ordres de Adam.

          Adam parvient à investir le laboratoire secret de l’Initiative, dont Mcnamara lui-même ignore l’existence, et prépare une bataille rangée au sein de l’Initiative alors que les cellules des démons sont pleines à craquer. A l’issue de la bataille, il sait que beaucoup de parties de corps pourront être récupérées et assemblées pour créer de nouveaux soldats. 

          Adam, qui voit en Riley un frère, souhaite qu’il soit le troisième cyborg, tel que l’avait prévu Maggie Walsh. Il parvient à contrôler sa conscience par l’intermédiaire d’un implant neuronal logé près du système nerveux cardiaque de Riley par le professeur Angleman, à son insu. Néanmoins, ce dernier arrive à se l’extraire par chirurgie et à échapper à ce contrôle.         

          Adam tient son énergie inépuisable d’une batterie en uranium. Buffy le sachant, et cherchant à mettre un terme aux agissements d’Adam, sait qu’elle doit le retirer, mais sait aussi qu’il lui faut beaucoup plus de force. À la suite d’une idée d’Alex, elle a alors recours à la magie. Willow réalise en effet un « sort d’union », lui permettant, ainsi qu’à Alex et Giles, de prêter leur force à Buffy.

          Buffy, Alex, Willow et Giles se descendent alors faire un raid dans l’Initiative, ignorant qu’ils se jettent dans la gueule du loup. Tandis que Spike est condamné par Adam pour avoir échouer dans son entreprise de séparer la Tueuse de ses amis, la bataille tant attendue peut commencer.

          A peine la bande à Buffy est-elle mise aux arrêts par le colonel McNamara, que Adam déclenche la phase finale du projet 314 et condamne les issues du complexe, avant d’ouvrir toutes les cellules qui retiennent les monstres captifs pour les libérer, le tout depuis son laboratoire secret.

          Alors que la bataille fait rage entre les soldats de l’Intiative et les démons qui doivent être contenus, Buffy et ses amis se précipitent en salle 314 pour effectuer le sort d’union au plus vite.

          Buffy retrouve Adam dans son laboratoire secret, en trouvant l’accès derrière l’un des murs de la salle 314. Le sort est une magie ancienne et puissante, qu’il suffit d’un bref combat pour que Buffy ne maîtrise Adam.

          Devant l’étendue des pouvoirs magiques de son adversaire, Adam juge intéressant la puissance à laquelle il est confrontée. Mais il n’aura que peu de temps pour le réaliser…

          Buffy parvient à lui arracher de façon prompte et incisive la batterie d’uranium de sa poitrine. Adam s’effondre alors, mettant un terme définitif à ses desseins.

          Les hauts dirigeants du gouvernement Américains ont alors pressé la destruction de tous documents en rapport avec le projet 314, concluant que les pouvoirs occultes ne pouvaient être contrôlés. le complexe de l’Initiative fut scellé à tout jamais tandis que les militaires et les scientifiques furent réaffecté à la chasse aux vampires et à l’étude des démons sur le territoire.

          En 2002, pour tourmenter Spike, la Force adopte brièvement les traits d’Adam pour lui faire perdre la raison.

Symbolisme 

           Adam illustre avant toute chose, par son isolement par rapport au monde qui l’entoure, le thème de la quête identitaire développé dans la saison 4, ce qui créé un parallèle avec les autres personnages principaux. La fonction du Big Bad est toujours au service de la thématique de saison dans Buffy.

          Sa découverte du monde le pousse à analyser ce qui l’entoure et à réfléchir sur ce qu’il souhaite. Il est néanmoins déterminé par la façon dont il a été programmé, au sens premier du terme : il est destiné à diriger, son pouvoir est à la fois scientifique et militaire, et il suit cette voie avec une ferveur quasi-religieuse. Cela dit, il n’a pas été totalement abouti, s’étant réveillé plus tôt que prévu, et échappant au contrôle de l’Initiative. Son accès à l’existence se fait par une violente séparation avec sa créatrice, qu’il faut voir comme acte de résistance envers une domination féminine.

          Adam est un personnage hyper-masculinisé, comme bon nombre de personnages qui gravitent autour de lui (Forrest, Riley, Spike et même Maggie Walsh), mais malgré sa puissance inhumaine et hyper-masculine, il est vaincu car il ne comprend pas les valeurs du sacrifice et de la coopération.

          A la différence du monstre de Frankenstein, il n’a pas besoin de son créateur et le tue. Il incarne le manque d’éthique dans la poursuite des avancées scientifiques et technologiques, et représente la nature cannibale du pouvoir, éliminant la source même de sa puissance. L’opposition entre la science et la magie est un autre thème sous-jacent de la saison 4.

          L’Initiative est à la source de la création (ou de la re-création) de Adam (ainsi que de Riley et de Spike), ce qui nous aide à définir la création de l’Homme : à savoir former (ou plutôt formater en l’occurrence) quelqu’un, son esprit, son corps et ses émotions. Il ne s’agit pas de mener à l’existence, mais de déterminer son rapport à l’existence, ainsi que les termes avec lesquels l’être créé interagit avec sa vie. Adam et Eve étaient,  à l’origine, dépourvus de conscience morale, et ne savaient pas ce qu’ils devaient faire ni ce qu’ils veulaient. Tout ce qu’ils veulaient, se trouvait à leur portée dans le Jardin d’Eden. Le paradis, c’est l’absence de culpabilité. Adam décrit d’ailleurs avec une certaine habileté la part sauvage et féroce du Jardin. Il est même ironique de voir comment Adam, qui en apparence a un très bon contrôle de soi, n’est en réalité que l’esclave de ses pulsions meurtrières au même titre qu’un démon. Il montre que la technologie utilisée sauvagement n’est pas différente de la nature dans son amoralité. Un état d’innocence, de plaisir simple et naturel, une sauvagerie sans complexe, une libération des lois et des conventions et de ce qu’elles impliquent.

Notre avis 

George Hertzberg fut choisit pour jouer le rôle d’Adam après sa lecture d’un monologue du personnage lors d’une audition. D’après le directeur de casting, les critères demandés pour le rôle étaient d’avoir un physique imposant et de pouvoir jouer un être à la fois malfaisant et innocent dans son comportement. Une fois l’acteur choisi, le costume d’Adam a été créé sur mesure en deux semaines par la compagnie Optic Nerve avec laquelle travaillait Whedon pour les maquillages et prothèses de la série. L’un des aspects les plus intéressantsde l’interprétation d’Hertzberg est sa façon de parler en temporisant ses propos, en faisant des pauses, comme s’il devait considérer les implications de ses paroles alors même qu’il les prononçait. C’est aussi cela qui rend le personnage si terrifiant.

Adam est néanmoins réputé pour être le big bad le moins populaire des sept parmi les fans, ceci étant très probablement dû au manque d’humour du personnage, froid et psychorigide. Là où les autres Big bad comme Le Maître, Wilkins, La Force ou encore Gloria usent d’humour savoureux qui leur donne du charisme, Adam ne se permet jamais aucune réflexion humoristique, ce qui tend à le rendre ennuyeux.

Alors même qu’il est sur le point de se faire battre, Adam juge « intéressant » les pouvoirs qu’a obtenus Buffy à la suite du sort d’union, prouvant son grand intérêt pour le monde extérieur. L’acteur George Hertzberg dit de son personnage qu’il est « un mélange d’innocence enfantine et d’une programmation qui en fait une machine à tuer. ». Pour Jane Espenson, Adam est un véritable sociopathe qui pense être la seule personne vraiment réelle. Elle compare son comportement à celui d’un tueur en série et, par ailleurs, Adam dit dans Facteur Yoko qu’il apprécie la chanson Helter Skelter, ce qui est sans doute une référence à Charles Manson.

Adam semble totalement dépourvu de conscience, totalement incapable de penser par lui-même. C’est parce que Adam SAIT déjà tout ce qu’il a à savoir sur lui même et le monde, qu’il est incapable d’APPRENDRE quoi que ce soit, de développer une morale intériorisée. Toutes les tentatives d’analyses d’Adam ne peuvent lui permettre de comprendre. Ce que pourquoi, à défaut, il se rabat sur les fichiers de Walsh, perdant ainsi l’occasion de penser par lui-même. Paradoxalement, l’ignorance est ainsi un chemin vers une connaissance plus complète que la science sans conscience de l’Initiative.

Adam est l’un des monstres de la série qui bénéficie aussi des facultés les plus cool et les plus extraordinaire, pour les fans de fantastique et de science-fiction. Adam bénéficie d’une grande force et d’une énergie inépuisable due à sa batterie en uranium. Il est capable d’absorber l’électricité et de se recharger avec. Il peut se connecter aux réseaux informatiques et les contrôler, étant lui-même un ordinateur. Il possède une longue broche dans le bras gauche, qui lui permet d’empaler ses ennemis, et son bras droit peut se transformer en une mitraillette massive doublée d’un lance-roquettes.