Robert J. Kral | Interview

Robert J. Kral compositeur de la musique sur la série Angel, a eu la gentillesse de se prêter au jeu de nos questions réponses.
Retrouvez ci-dessous son interview.

Encore un grand merci à lui.

rjk

Est-il vrai que vous avez travaillé sur la saison 2 de Buffy comme Ghost-writer (ndlr: compositeur collaborateur non crédité) avec Christophe Beck? Est-ce par ce travail que vous êtes devenu compositeur sur la série Angel ?

Oui, j’ai travaillé sur certains épisode de Buffy the Vampire Slayer pour Christophe Beck mais c’était seulement un très petit nombre de compositions. Ce n’était que des moments où Chris était extrêmement occupé et avait besoin d’un peu d’aide avec sa charge de travail. Une joie de travailler dessus! C’est grâce à mes années de travail pour Chris avant ça que j’en suis venu à travailler sur Angel. Je travaillais pour Chris sur d’autres productions pendant plusieurs années avant de contribuer à Buffy et musicalement nos styles de travaille fontionnent naturellement bien ensemble. Chris et moi étions tous deux étudiants à l’USC’s film scoring program. Nous avons été choisis pour aider sur une émission de télévision appelée « White Fang ». Le compositeur pour ce show était l’un de nos professeurs de l’USC où nous avions étudiés, mais nous étions dans des classes différentes, voilà comment nous sommes arrivés à travailler ensemble la première fois. Au cours de notre travail sur ce show, j’ai remarqué que mon style était très similaire à celui de Chris de et je suis sûr que c’est quelque chose que Chris a fortement remarqué. Peu après « White Fang », la carrière de Chris a décollé très rapidement et il est devenu très occupé. Il m’a engagé pour contribuer à composer sur de nombreux projets sur environ 4 ans avant la naissance de l’occasion Angel, donc alors nous nous connaissions très bien et avons travaillé très étroitement ensemble. J’ai appris une immense quantité de technique de lui et en suis vraiment reconnaissant!

Suiviez-vous Buffy et Angel lors de leurs diffusions ? Si oui, avez-vous un épisode préféré ?

Je n’ai pas regardé beaucoup d’épisodes de Buffy bien que j’adore la série. Et une fois que mon travail a commencé sur Angel j’étais occupé essentiellement autour de l’horloge 7 jours par semaine (ndlr: travailler 7jours / 7) et je n’ai pas eu le temps de regarder Buffy. Je regardais Angel bien sûr puisque que je travaillais dessus depuis l’épisode un, et je voulais vérifier que tout fonctionnait à chaque épisode diffusé. Mes épisodes préférés de Angel sont  Hero, Darla, l’hôtel du mal, Un Trou dans le Monde, Faith, le trio d’épisodes de Pylea  et beaucoup beaucoup d’autres. Tous les gens qui ont travaillés et écrit des scripts pour la série étaient immensément talentueux, mais mes épisodes préférés sont généralement ceux écrits par Tim Minear. Le studio m’ envoyait chaque épisode lorsqu’il était prêt avant que nous puissions nous rencontrer pour discuter de la musique. Souvent, je regardais en pensant « Wow, c’est incroyable, je me demande si c’est écrit par Tim Minear» et ça a toujours marché quand c’était le cas! Il est un sacré bon scénariste. Les épisodes écrit par Joss Whedon étaient également spectaculaires. Les arcs des histoires globales sur Angel étaient tout simplement superbes et il est incroyable de voir comment ils ont développés les personnages au cours des 5 années.

1×09 Hero – Hero (@Liam in Galway)

 

2×20 – Welcome to Pylea (@Liam in Galway)


2×03 /2×05 /2×07 – Dreaming of Darla (@ Always the Slayer)


Darla’s Sacrifice (@ Liam in Galway)

Comment organisiez-vous votre travail pour la série (de l’idée première à la composition)? Aviez-vous une limite de temps? si oui, était-ce difficile à tenir ?

Le studio m’envoyait un épisode à regarder et à  préparer pour une réunion appelée « Spotting session » où nous discutions de la musique, et les gars des effets sonores étaient également là. Celles-ci ont eu lieues avec David Greenwalt et parfois Joss Whedon. Nous déterminons exactement là où il devait y avoir de  la musique et ce qu’il fallait faire. Après cette rencontre, je voulais ajouter le nombre de minutes de musique dont nous avions discuté et qui serait nécessaire , et de diviser ce nombre par 5 ou parfois 6  comme le nombre de jours où je devrais écrire chaque partition de l’épisode. Plus précisément, nous nous rencontrions le vendredi et j’avais jusqu’au jeudi suivant ou parfois plus tôt pour fournir la musique finie, enregistrée et mixée, et approuvée. Cela signifie qu’environ le mercredi, je devais présenter la musique dont ils avaient besoin pour vérifier toutes les modifications nécessaires, et permettre une ré-écriture ou adapter la musique à ces changements. Aux alentours du jeudi ils mélangeaient la musique avec la boîte de dialogue et des effets sonores et vendredi on attaquait l’épisode suivant. Cela se passait chaque semaine pour chaque saison de sorte que le travail était absolument non stop. Avec habituellement environ 34 minutes de musique, c’était définitivement un challenge de garder cette somme de production chaque semaine! Le plus grand défi a été pour l’épisode DARLA qui a nécessité 38 minutes de musique en littéralement quatre jours seulement. Cela faisait près de dix minutes de musique par jour, et tout était original et nouveau, rien n’a été réutilisé ou suivi. Sans aucune autre aide de compositeur pour m’en sortir c’était quatre jours très intenses , mais quelle histoire fantastique dans cet épisode et il a été très inspirant, donc heureusement la musique m’est venue facilement, mais c’était encore une montagne de travail pour passer à travers. A la fin, il est mon score favori pour la série tellement il fonctionne bien, et je sais que Tim Minear qui a écrit l’épisode était ravi de la musique aussi.

Joss Whedon et David Greenwalt vous imposaient-ils un style ou vous laissent-ils une liberté totale de création ?

Le style avait essentiellement été déjà établi avec Buffy , et était en général un style d’orchestre et de score comme celui d’un film. Bien qu’il y avait des moments plus légers et comiques, le style devait rester orchestral et grave, sombre, morose, mystérieux, etc. Les scènes d’actions tels que les combats ont été composées dans un style qui tend effectivement à suggérer une bataille mythique en termes de l’intensité. Cela pourrait être une première bagarre entre Angel et Spike, mais cela pourrait aussi bien être deux guerriers mythiques qui détiennent le destin final  de l’univers . Eh bien, à bien des égards ça s’avère vrai ! C’est le truc à propos de Buffy et Angel, nous avons quelques personnages ressemblant à des gens ordinaires mais ils ont affaire à l’Apocalypse et les Portes de l’Enfer en un seul jour! Donc, au sein de ce style plus large établi il y avait encore beaucoup de liberté à l’intérieur de ça. Souvent, les éditeurs voulaient suivre certaines de mes musiques pour voir comment ça fonctionnait et lui donner le goût de ce qu’ils voulaient, pour que je puisse l’utiliser comme un guide. Mais  c’était très rarement quelque chose de ré-utilisé dans le show final. Ce que je veux dire c’est que des enregistrements ne sont pas réutilisés, mais les thèmes ont été certainement présenté pour différents personnages, tels que Darla par exemple, qui avait son propre thème présenté dans de nombreuses façons différentes tout au long de son arc d’histoire.

Start The Apocalypse – (@Liam InGalway)

2×07 – Darla – Rebellion – (@Liam InGalway)

Avez-vous une histoire à partager avec nous sur vos années « Angel » ?

La première qui me vient à l’esprit est qui est indiqué ci-dessus, est la contrainte de la charge de travail et le temps pour l’épisode DARLA. Un des producteurs m’a alerté à l’avance: « Rob, la semaine prochaine nous avons un épisode à venir et nous ne pouvons vous donner 4 jours pour le compléter » « Oh boy » je pensais. «J’espère que c’est un avec moins de musique! » Le producteur est allé plus loin: «Il est un grand, je pense qu’il est peut-être même mur à mur» (ce qui signifie la musique non stop). Je pris une profonde inspiration et me suis mentalement préparé pour ça. Je n’avais pas d’autres compositeurs aidant pour ça et j’ai juste continué à penser « grands traits, grands traits, oh mon Dieu, ça va être dix minutes de musique par jour comment diable? Ok, ok, grands traits », ce qui signifie comme un peintre je pourrais avoir besoin d’utiliser un pinceau large et de grands traits sur la toile pour le remplir rapidement! L’épisode est venu et j’étais dans la crainte de ce que je regardais, un épisode brillamment écrit qui venait de me stupéfaire. Un sens et des personnages fantastiques qui allaient plus loin dans le passé révélant qui ils étaient, d’où ils viennaient et ce qu’ils allaient maintenant devenir. Juste un épisode BRILLANT écrit par Tim Minear, j’était sans voix après l’avoir visionné. Donc, l’inspiration est venue facilement. Lors de la session de spotting il y a une scène avec Spike, Angel, Drusilla et Darla dans le passé, les années de gloire. Ce fut une scène de crossover avec l’épisode de Buffy qui allait être diffusé juste avant celui-là…. où le gang connaissaient leurs jours de gloire, mais dans l’épisode d’Angel la même scène est montrée à travers les yeux d’Angel et nous apprenons qu’il n’était pas vraiment avec ça, qu’il sse retirait de son côté mauvais et s’interrogeait sur ses compagnons . Pourtant, quand la bande marche à travers un village ravagé par le feu Tim à dit « WAGNER !!!! ROB JE VEUX WAGNER !!  Un Truc énorme comme ça c’est la Chevauchée des Walkyries !!!

« Oh Boy », je pensais que «nous ne pouvons pas retenir ça et cela va être merveilleux pour la charge de travail de 4 jours! Dieu aide moi !! »

En fait, une fois que j’ai été dedans, l’écriture est venu rapidement et oserais-je dire facilement. L’épisode était tellement fantastique, c’était comme si je ne pouvais pas arrêter d’écrire. La scène de style Wagner n’était pas tant un défi, car elle était une joie et facilement exprimée à travers la grande musique. Il est comme si je ne pouvais pas attendre pour raconter l’histoire musicale en soutenant l’épisode et avant que je ne le sache, les quatre lourds jours  était terminés et Tim aimait les résultats. Je n’ai pas eu besoin de recourir à grands traits, je vraiment aimé écrire et ce dans chaque détail qui était nécessaire. Je pense qu’elle est la meilleure des musiques que j’ai écrit pour la série. Ce qui était quelque chose que je craignais, c’est avéré être mon épisode préféré.

Préférez-vous composer pour des scènes d’actions ou des scènes romantiques? Vous est-il arrivé de manquer d’inspiration ?

Je préfère la romance de balayage, et les styles épiques! J’aime l’action, et presque tout ce que j’ai travaillé est plein de scènes d’actions donc que j’ai eu BEAUCOUP d’expérience dans ce domaine. Mais en tant que compositeur j’étais habituellement obligé à faire toutes les pistes, l’écriture et l’exécution de la musique d’action peut être assez épuisant! Les scènes d’action impliquent souvent une centaine de pistes d’instruments et Je les exécute tous par multi tracking essentiellement parlant. Cela prend beaucoup d’énergie! Ce qui vient naturellement à moi est la musique romantique, des scènes plus douces, et aussi de grandes épopéess épique pour une raison quelconque. J’ai adoré faire les score des épisodes HERO et DARLA  par exemple, et des choses comme la fin de l’épisode où Angel donne à Connor une nouvelle maison et famille (La piste « Home » sur l’album de la bande-son). J’ai un nouveau film d’animation qui sort début 2017 appelé « Justice League: Dark » et il y a quelques énormes scènes dedans dont j’ai adoré écrire le score, mais il y a quelques scènes tendres aussi. Un de ceux-là, à la fin, se construit une épopée époustouflante et c’est l’un des moments préférés que j’ai jamais écrit. Il y aura un album de bande son pour ce film, donc si les fans veulent obtenir la musique, je fais référence à la piste qui  est appelée « retour à la maison » (Returning Home) .

justice

hc

Quel est le film /Série sur lequel vous avez préféré travailler? Quels sont vos futurs projets ?

J’apprécie vraiment les séries mystérieuses, effrayantes , mais aussi des films sincères et matériel. Alors Angel était parfait pour moi et un pur plaisir. La même chose peut être dite pour MIRACLES qui ne s’est avéré avoir que seulement 13 épisodes , avec David Greenwalt et Richard Hatem comme directeurs. Ce fut un show étonnant où se produisaient des choses spirituelles qui semblaient être merveilleuses et bonnes et de Dieu, mais si vous regardez de plus près, il devient évident que peut-être ceux-ci étaient en fait des choses mauvaises avec un sinistre agenda, un spectacle de picotement fantastique dans la colonne vertébrale, pleins de supers moments qui ont étés une joie d’écrire musicalement. Le film d’horreur sur lequel je travaillais « The Haunting in Connecticut » avait d’intense écritures de musique d’horreur, mais aussi beaucoup de moments tendres lorsque la famille essayait de travailler ensemble, et prenait soin du fils. La maman dans l’histoire prie pour son fils dans le grand final alors que la maison hantée brûle et ils sont à l’intérieur et j’ai écrit une chanson évocatrice basée sur le Psaume 23, c’est un moment puissant et vous avez des gens dans le public pleure littéralement au cours d’un film d’horreur! Pour moi, j’aime écrire de la musique émotionnelle comme ça. Fournir, guider et créer des émotions profondes est ce qui m’a attiré vers cette profession.

Récemment, je viens de terminer « Justice League: Dark » pour Warner Bros Animation. Il sera sorti en DVD en Février 2017, et aura également un album de bande son. Je pense qu’il contient quelques-uns de la meilleure musique que j’ai jamais écrit, et il est une histoire fantastique et de la production. Elle implique des personnages qui sont célèbres dans le monde de la bande dessinée, mais jamais avant à l’écran, beaucoup d’action et d’aventure, et l’obscurité comme quand il traverse dans le royaume spirituel laissant la Justice League quelque peu désemparée et des personnages comme  Constantin et Zatanna tel des experts. Je suis sur le point de commencer un nouveau  film d’animation Scooby Doo! alors je pense que ma gamme  de stye est assez large!

Avez-vous d’autres passions en dehors de la musique ?

J’aime la photographie et, les prises effrontées, je peux être trouvé sur Instagram comme Robert J Kral et California_Themeparks. J’aime aussi aller dans les parcs à thèmes et j’adore les montagnes russes! J’en ai jamais assez! Mon autre passion est le ski, c’est dommage que ce soit seulement en hiver mais j’aime tellement ça et c’est l’un des rares sports que je peux réellement faire sans m’embarrasser. C’est juste une pure joie de skeri sur les belles montagnes comme Mammoth en Californie et Deer Valley en Utah, etc. Pour l’été, j’aime le surf. Ou devrais-je dire essayer de surfer, mais je garde l’espoir d’y arriver un jour! Mon autre passion est un travail avec un groupe de jeunes pour mon église locale, j’ai toujours aimé cela et ai été impliqué dans le travail de jeunesse depuis que j’ai 15 ans. Les années de l’adolescence sont tellement d’une importance vitale que nous devenons nos propres personnes, l’âge adulte pour nous-mêmes et mendier des décisions semblables qui affectent le reste de nos vies. Donc, le travail des jeunes sur les plages de surf étaient une grande chose et c’est très agréable d’être impliqué dedans, comme l’étaient les voyages de ski avec les gens de l’église et maintenant les voyages de groupes de jeunes d’église aux parcs d’attractions! Il est incroyable ce que chaque jour peut offrir en particulier en combinaison de nos intérêts et de passions.