La Musique dans « Buffy »

La Musique dans Buffy

Robert Duncan- session de scoring (compositeur saison 7)

Christophe Beck est revenu exceptionnellement à la composition de deux épisodes après son départ en fin de saison 4. D’abord pour le final de la saison 5, « 5×22 L’apocalypse », où il reprend même quelques notes de « Close your Eyes », le thème romantique Buffy & Angel dans une scène où Buffy évoque Angel à Giles, puis pour la composition de l’épisode musical « 6×07 Que le spectacle commence ! ». 

La musique est un élément très important de la série, et dans ce domaine « Buffy » fait plus d’arrangements musicaux que bon nombre de séries. La musique dans une série peut-être définie en deux domaines : d’une part la musique d’habillage (score) composée par les compositeurs et le responsable de la musique, John King, et d’autre part la musique source, qui n’est autre que les morceaux choisis des artistes divers et variés qui viennent émailler les scènes. Plusieurs compositeurs se sont succédé dans « Buffy ». Walter Murphy fut le compositeur de la saison 1, Christophe Beck fut le compositeur d’une partie des épisodes de la saison 2 avec le duo Shawn Clement & Sean Murray, puis de l’intégralité des épisodes des saison 3 et 4, ainsi que d’une partie des épisodes de la saison 1 d’Angel. Thomas Wanker, ami de Christophe Beck, lui succéda pour les saisons 5 et 6. Enfin Robert Duncan fut le compositeur de l’ultime saison 7. A titre exceptionnel, Douglas Romayne, l’un des compositeurs d’Angel, a fait la musique des épisodes 7×01 et 7×03.

Christophe Beck a laissé une marque impérissable dans la série, en arrivant lors de la production de la deuxième saison en 1997. Avant d’écrire la musique d’un épisode, il regarde d’abord le premier montage alors que l’épisode n’est pas encore complètement monté. Sur les vidéos visionnées, le monteur a mis une musique temporaire pour avoir une idée de la musique qui collera ou non. En général, dès le lendemain, Chris Beck ou les autres compositeurs se réunissaient avec Joss Whedon ou, s’il n’était pas là, avec Marti Noxon, les producteurs, John King (responsable de la musique), le monteur son et les monteurs vidéos. C’est alors qu’ils regardent tous l’épisode et qu’ils discutent très précisément des moments où placer chaque portion de musique, et de l’effet recherché. C’est ce qu’on appelle le repérage.

Dans un épisode type, il y a entre 14 et 30 minutes de musique. Après les sessions de repérage, les compositeurs, Chris Back, Thomas Wanker ou encore Robert Duncan, avaient une semaine pour composer la musique.

Christophe Beck travaillait dans son studio, où il avait des synthés, des samplers et un ordinateur. Il y avait tout ce qu’il fallait pour simuler un orchestre. L’approche musicale dans Buffy était franchement traditionnelle. Elle était symphonique. « Nous traitons chaque épisode comme un film, et on veut que la musique soit aussi grandiose et orchestrale que celle d’un film » confie Beck. C’était en effet l’objectif visé et imposé par Whedon en ce qui concernait le style de la musique. Beck faisait en outre intervenir un ou deux musiciens pour atténuer l’inévitable froideur de la musique électronique.

Avec l’électronique, on en arrive à pouvoir faire croire au public qu’il entend un orchestre, mais l’ajout de deux musiciens fait une réelle différence. Souvent, il s’agissait d’un flûtiste capable de jouer de plusieurs instruments. Beck choisissait des musiciens capable de jouer du hautbois ou même de la clarinette, pouvant lui offrir toute une gamme de sons avec lesquels il pouvait jouer.

Ce qui est génial avec « Buffy » et son créateur, Joss Whedon, c’est qu’ils comprennent le pouvoir de l’accompagnement musical. Certaines scènes reposent sur le pouvoir de la musique, comme dans « 4×10 Un silence de mort ».

Dans l’épisode « 4×22 Cauchemars », lors de la séquence musicale où Giles monte sur scène pour chanter Exposition Song (écrite par Joss Whedon et composée par les Four Star Mary), c’est le groupe Nerf Herder (qui a composé le générique de Buffy) et Christophe Beck (le compositeur des saisons 2, 3 et 4) qui apparaissent fictivement sur la scène du Bronze. Une façon de rendre hommage à leur participation sur la série. 

Christophe Beck – Session de Scoring

Christophe Beck a appris le piano à cinq ans et commencé à composer à onze ans. Christophe Beck fut le compositeur officiel de la série durant les saisons 2 à 4. Il revint par la suite signer les compositions de deux épisodes majeurs : L’Apocalypse et Que le spectacle commence !. La majorité de ses compositions figure sur les quatre albums officiels de la série. Depuis 1999, il a signé les bandes-originales de plus d’une quarantaine de films, dont Very Bad Trip, en 2009 et Percy Jackson : Le Voleur de foudre, en 2010. Il a également composé la musique du court métrage de Walt Disney, Paperman (2012).

Walter Murphy est un compositeur américain né le 19 décembre 1952 à New York, New York (États-Unis). C’est grâce au succès de son titre disco instrumental A Fifth of Beethoven, d’après la Symphonie no 5 de Beethoven, qu’il se fait connaître du grand public. Walter Murphy a composé notamment les musiques d’ambiance de la première saison de la série Buffy contre les vampires.

Dans l’épisode « 4×22 Cauchemars », Christophe Beck fait une micro apparition sur la scène du Bronze, derrière le piano, pour lui rendre hommage alors que celui-ci quitte la série après cet épisode. 

Shawn Clement et Sean Murray sont les compositeurs additionnels de 10 épisodes de la saison 2, plus quelques autres musiques additionnelles. Leur musique est entendue dans les épisodes 2, 3, 5, 7, 9, 10, 12, 15, 18 et 20. L’un de leurs sons les plus populaire est le fameux « Anything » entendu dans le pré-générique de l’épisode « Innocence – 1 », lors de la séquence onirique de Buffy.

A défaut d’être le plus long arrangement musical qu’il ait écrit, celui de l’épisode « 4×10 Un silence de mort » est le plus important selon Whron, car il permet de dépeindre les Gentlemen et de présenter le thème romantique de Buffy & Riley. La musique devait être très précise car elle racontait l’histoire. La musique de cet épisode à un côté angoissant, surréaliste, à la fois très efficace et très dérangeante.

« Avec « 4×10 Un silence de mort », je savais que la musique allait être tellement présente que j’allais devoir m’exposer », explique Beck. « La musique allait jouer un tel rôle dans la narration que j’ai mis la barre très haute. J’ai visé la qualité d’un disque.J’avais l’impression de faire un disque, pas un arrangement musical ». En effet, l’attention du détail le contre-point de la musique en elle-même ainsi que sa complexité on multiplié le tout par dix !

Il y a des thèmes spécifiques à chaque personnage. Si l’on prend Buffy et Riley dans la saison 4, on savait dès les premiers épisodes que Buffy allait avoir un nouveau petit ami. Beck avait su montré qu’il y avait de l’amour dans l’air avant l’épisode « 4×10 Un silence de mort », mais avant cel, il n’avait pas vraiment eu les moyens de composer un thème musical de base qu’il aurait pu développer dans « Un silence de mort ». Donc le thème qui finit par devenir le thème romantique de Buffy et Riley, fut introduit dans cet épisode, lors de la scène du baiser. Beck a dû faire plusieurs essais mais une fois qu’il eu trouvé le bon arrangement, il su qu’il allait fonctioner pour le reste de la siason.

Pour aller plus loin :

Robert J Kral (compositeur sur Angel) nous confie ses secrets

Thomas Wanker (compositeur s5 et 6) livre ses anecdotes

Thomas Wanker, né le 19 avril 1973 à Graz, est un compositeur autrichien de musique de films. C’est le compositeur habituel des films de Roland Emmerich depuis 2008. Il est également crédité sous le nom de Thomas Wander. C’est Christiphe Beck, son ami de l’université, qui l’a recommandé à Joss Whedon pour la saison 5, après son départ.

Robert Duncan, né à Toronto, est un compositeur canadien de musique de films. Robert Duncan est sorti diplômé en musique de l’université York. En 2001, il s’installe à Los Angeles pour travailler dans le domaine des musiques de films et est engagé pour composer des thèmes pour plusieurs séries télévisées. Il est principalement connu pour son travail de compositeur sur la série télévisée Castle. Il a été nommé trois fois, en 2009, 2012 et 2013, aux Primetime Emmy Awards de la meilleure musique pour une série télévisée.

Dans une scène au Bronze de l’épisode Superstar, le Big Band joue et Jonathan chante, mais ce n’est pas Danny Strong qui chante. C’est en vérité Brad Kane qui chante « Serenade in Blue ». Brad Kane est l’acteur qui a interprété Tucker Wells dans « 3×20 Les Chiens de l’Enfer ». Il a été choisit par Jane Espenson car il était aussi chanteur.

La mélodie, la musique peut rendre un film inoubliable. Dans l’épisode « 4×12 314 », Giles se transforme en démon. Dans cet épisode drôle, Beck choisit alors un thème évoquant un film d’horreur kitsch, un peu comme Godzilla sous acide, pour reprendre ses terme au sujet de l’épisode. La musique a clairement accentué l’humour. La situation de Giles était absurde, et la musique était à la hauteur du degré d’absurdité. Le côté imprévisible de sa condition était exagéré par cette musique de film de monstre franchemen too much.

Un autre exemple qui prouve que l’accompagnement musical d’un épisode est important pour la narration est « 4×17 Superstar », très amusant à composer pour Beck, car les personnages se retrouvaient dans un monde alternatif tellement ridicule. Cris Beck voulait que la musique soit un peu insolite et a opté pour un son à la James Bond, avec des guitares aigües et des cuivres de Big Band, dignes de ces films d’espionnage.

Giles chante à trois reprises dans la saison 4. Il chante « Freebird », « Behind Blue Eyes » des Who et « The Exposition Song ». Anthony Stewart Head est chanteur et était dans « The Rocky Horror Picture Show » en Angleterre. Les scénaristes et John King ont ajouté le chant à son personnage pour puisse montrer une nouvelle facette de Giles. Behind Blue Eyes était dans le script de « 4×18 La maison hantée » et tout le monde a pensé que ce serait marrant, alors Anthony s’est rendu en studio pour chanter le texte tandis que John King jouait à la guitare. Pour Freebird, dans « 4×20 Facteur Yoko », c’est bien Anthony qui chante et qui joue de surcroit à la guitare.

C’est Joss qui a écrit « The Exposiition Song ». Il s’agit en fait d’un dialogue mis en musique. De la narration où Giles explique à Alex et Willow ce qu’ils doivent faire… en chanson. Pour réaliser la scène, l’équipe a dû pré-enregistrer les paroles et la mélodie. Les Four Star Mary sont venus en studio et Chris Beck a fait un arrangement. Il voulait que le morceau sonne un peu rock des années 70.

Aimee Mann interprète This Is How It Goes et Pavlov’s Bell au Bronze dans « 7×08 Ça commencé » et a ensuite une ligne de dialogue, seule dans ce cas de tous les invités musicaux de la série.

Angie Hart, la chanteuse du groupe Splendid est intervenu quatre fois dans la série. Tout d’abord dans « 2×19 La soirée de Sadie Hawkins »  avec le titre Charge, puis dans « 4×01 Disparitions sur le campus » avec Summerbreeze, avant de revenir l’épisode musical pour accompagner le titre Under Your Spell. Enfin, Joss Whedon la recontacte avec son groupe au début du fabuleux épisode « 7×07 Connivences » pour faire l’introduction avec le titre Blue.

La musique source

John King est responsable de la musique source dans la série. C’est lui qui doit trouver et dénicher les meilleurs morceaux d’artistes encore inconnus qui peuvent le mieux se prêter aux scènes de la série. Parmi les titres entendus dans la série, 24 artistes sont carrément venus se produire à l’écran, notamment sur la scène du Bronze où lors des fêtes étudiantes sur le campus de Sunnydale.

C’est donc aussi grâce à lui et à Buffy que l’on a pu connaître dans la saison 1 les Velvet Chain, le groupe Superfine, mais aussi les Sprung Monkey. Dans la deuxième saison, on découvre les Cibo Matto, le groupe Nickel, mais aussi Splendid qui reviendra dans les saisons suivantes, ainsi que Lotion ! Dans la saison 3 se succèdent Darling Violetta, qui finira par créer le thème du générique d’Angel l’année suivante, puis le groupe belge K’s Choice et Bellylove. Ma saison 4 est marquée par la performance des Bif Naked dans l’épisode 3, le groupe Royal Crown Revue dans l’épisode 17, et bien évidemment l’apparition en chair et en os des Four Star Mary en personne dans l’épisode 22.

Dans la saison 5, ce sont les groupes Devics et Summercamp qui débarquent à l’occasion de la réouverture du Bronze dans « 5×14 La déclaration ». La saison 6 accueille l’inoubliable Michelle Branch, les groupes Man of The Year, Virgil et Halo Friendlies. Enfin, la saison 7 accueillera The Breeders, la chanteuse Aimee Mann, les groupe Aberdeen et Strange Radio, ainsi que le Nerf Herder qui nous feront l’honneur d’être symboliquement les derniers invités venant marquer la fermeture définitive du Bronze dans la série.

La production de Buffy contre les vampires aime travailler avec des artistes non-signés, surtout s’ils apparaissent à l’écran, sur la scène du Bronze, ce qui donne automatiquement un aspect plus réaliste à la série. Vous ne verrez pas de groupes comme REM jouer au Bronze, parce que nous sommes à Sunnydale, petite ville pommée de Californie, et qu’ils ne joueraient jamais dans un bar-boîte industriel comme le Bronze. Whedon et son équipe essaient toujours de trouver des groupes qui pourraient hypothétiquement jouer dans un tel endroit. Des groupes avec un côté « local », qui sonnent bien et qui ont un bon look.

Tous les morceaux du groupe fictif Shy sont en réalité des morceaux du groupe THC, dont le leader est Georges Sarah. C’est Veruca qui interprète le groupe à l’écran avec de faux musiciens (le batteur, le guitariste et le bassiste) qui ne font pas partie de THC. Seul Georges Sarah apparaît à l’écran, derrière le synthé. 

Le groupe fictif le plus connu de la série est sans aucun doute les Dingoes Ate My Baby, dont Oz Osbourne, l’un des personnages principaux, est le guitariste, et Devon, son meilleur pote, le chanteur. Il faut savoir que le groupe fictif des Dingoes reprend en réalité les morceaux des Four Star Mary, qui a pu avoir l’occasion de jouer huit de leurs titres, et qui ont gagné en popularité dans le monde grâce à la série.

La plupart du temps, la production utilise un CD des artistes sélectionnés en plateau, tandis que les comédiens ou les artistes eux-même font du play-back sur la scène du Bronze, comme ils le feraient avec un clip. Il est quelques fois arrivés que la production enregistre une version remixée du titre original sélectionné, comme avec le groupe Splendid (apparu trois fois dans la série), qui a remanié son morceau intitulé Summerbreeze dans « 4×01 Disparition sur le campus ».

Dans une scène de l’épisode « 2×07 Mensonge », ou Ford regarde un vieux film de Dracula, un titre musical a dû être supprimé du montage final à cause de droits d’auteur et remplacé par une musique standard de Shawn Clement et Sean Murray.

Quand Buffy est dans sa chambre afin de choisir sa tenue pour aller au Bronze, on entend une musique en fond. C’est le groupe Sprung Monkey qui interprète la chanson « Saturated ». Ce groupe se produira sur la scène du Bronze dans le même épisode et interprète les chansons « Believe », « Swirl » et « Things Are Changing ».

Les épisodes « 5×14 La déclaration » et « 6×09 Écarts de conduite » sont les deux seuls épisodes à faire intervenir deux groupes sur la scène du Bronze, le temps du même épisode.

Des Dingoes aux Four Star Mary

Four Star Mary est un groupe de rock alternatif originaire de Los Angeles (Californie) et formé en 1997. Le groupe a acquis une reconnaissance auprès du public quand certaines de ses chansons ont servi de bande originale pour la série Buffy contre les vampires en étant jouées fictivement par le groupe Dingoes Ate My Baby (dont le personnage d’Oz est le guitariste) durant les saisons 2 à 4 de la série. Le groupe est finalement apparu lui-même dans la série à l’occasion de l’épisode Cauchemar. Leur single Pain est présent dans l’album Buffy The Vampire Slayer : The Album et a pu être également entendu dans un épisode de Charmed. Les titres entendus dans Buffy sont :

  • Shadows dans La Momie inca
  • Fate dans La Momie inca, Intrigues en sous-sol
  • Pain dans Un charme déroutant, Le Masque de Cordolfo, Cohabitation difficile
  • Never Mind dans Le Masque de Cordolfo
  • Sway dans Le Masque de Cordolfo
  • She Knows dans Le Bal de fin d’année
  • Violent dans Effet chocolat
  • Run dans Révélations
  • Dilate dans Désillusions

Nerf Herder derrière le générique

Nerf Herder est un groupe rock formé à Santa Barbara, Californie, États-Unis en 1994. La formation pop punk qualifie son style de nerd rock, en raison des thèmes souvent juvéniles ou humoristiques qu’elle préconise dans ses chansons, fréquemment truffées de références à la culture populaire ou à des séries ou films cultes, tels Star Trek ou Star Wars (d’où elle a tiré son nom). Nerf Herder est surtout connu pour avoir composé la musique thème de la série télévisée américaine Buffy contre les vampires. Le groupe s’est brièvement séparé en 2003, soit l’année suivant la parution du dernier de ses trois albums, pour effectuer un retour vers la fin de 2005.

Parry Grip, le chanteur et guitariste des Nerf Herder s’est retrouvé impliqué dans Buffy quand Joss Whedon l’a appelé alors que ce dernier voulait demander à des groupes locaux de Los Angeles de participer à sa série. « Alyson Hannigan est tombée sur notre album et l’a recommandé à Whedon pendant le tournage. On avait un morceau qui n’avait pas de parole et qu’on arrivait pas à finir. J’ai pensé que ça marcherait peut-être, je l’ai écouté, et j’en ai fait un truc de 30 secondes. Ce petit bout musical collait parfaitement avec le générique qu’ils avaient déjà monté. La démo que j’avais faite leur a plus et ils nous ont demandé de faire le générique. »

Le générique commence par le son d’un orgue accompagné par le hurlement d’un loup. L’image est un ciel nocturne étincelant enchevêtré de textes inintelligibles. Il est impossible de ne pas associer cela avec l’époque du film muet, Nosferatu le vampire et les conventions des films d’horreur en général. Puis le thème change : l’orgue est supplantée par un son agressif de guitare électrique, replaçant ainsi la série dans la culture de la jeunesse actuelle. Le générique est ainsi une déviation post-moderne de l’horreur.

A la 3ème saison, les Nerf Herder on refait un remix de ce générique et on tout ré-enregistrer pour avoir un mailleur son. A ce moment là, ils sortaient sur album la musique du générique de la série et ils voulaient un meilleur son.

L’audacieuse comédie musicale

Si Joss Whedon affirme avoir toujours rêvé, depuis le début de la série, de pouvoir écrire un épisode musical, l’idée ne lui est venue sérieusement que lors de la saison 5, quand il a commencé à organiser chez lui des séances de lecture avec certains acteurs de la série et que l’une d’elles s’est brusquement transformée en concert improvisé. Il a alors voulu profiter du talent de certains de ses acteurs dans le domaine musical, James Marsters et Anthony Stewart Head étant tous deux des chanteurs confirmés ayant eu leurs propres groupes et Amber Benson ayant fait preuve de son talent de chanteuse, pour mettre son projet à exécution.

Le créateur de la série prétend par ailleurs n’avoir eu aucune idée de la façon de procéder pour réaliser un musical, n’ayant jamais composé d’œuvre musicale auparavant. Il a néanmoins profité de l’intervalle entre la fin de la saison 5 et le début de la saison 6 de la série pour écrire les textes et composer les musiques, en collaboration avec Christophe Beck, de toutes les chansons de l’épisode en tenant compte des désirs de chacun. Ainsi, Alyson Hannigan, qui déteste sa voix quand elle chante, n’a que très peu de lignes à chanter alors que Michelle Trachtenberg a insisté pour avoir peu de chant mais beaucoup de danse. Whedon est un admirateur de Stephen Sondheim et s’est beaucoup inspiré de ses comédies musicales pour composer les chansons, particulièrement celles de la fin de l’épisode.

Les acteurs ont ensuite enregistré leurs chansons en studio, après trois mois d’entraînement au chant, et se sont exercés intensivement pour leurs chorégraphies avant de commencer le tournage de l’épisode. Whedon affirme que celle qui l’a le plus surpris et impressionné est Emma Caulfield, qui est une danseuse de formation.


La principale caractéristique de cet épisode est qu’il s’agit d’une comédie musicale. Sur les 48 minutes que dure l’épisode, 36 minutes sont composées de scènes de chants ou de danses. La durée elle-même de l’épisode est d’ailleurs inhabituelle (c’est l’épisode le plus long de toute la série), Joss Whedon n’ayant pu se résoudre à couper des scènes et s’étant vu accorder le droit de dépasser la durée standard d’un épisode par la chaîne.

Conformément à la tradition des musicals, la musique et la danse permettent à chacun d’exprimer émotions et sentiments intimes. Mais la musique permet aussi de faire passer auprès du spectateur un discours qui, dans le dialogue courant, serait maladroit parce que trop explicatif ou trop direct. La convention de la comédie musicale, une des plus artificielles qui soit, permet ainsi de rendre naturelle l’expression des états d’âme des personnages.

James Marsters possède son propre groupe Ghost of the Robot (GOTR), un groupe de rock californien. Le son du groupe va du rock à la pop, en passant par le blues soul et le jazz, jusqu’à la country. Les concerts qu’il donne avec son groupe réserve régulièrement des surprises aux fans conquis. Parmi les membres du groupe original on trouve bien sûr James Marsters (chant / guitare), mais aussi Charlie De Mars (guitare / chant) et Kevin McPherson (basse). Le groupe est complété par ensuite le fils ded James, Sullivan Marsters (guitare / voix) et aussi Jordan Latham (batterie).

Au début des années 1980, Anthony Stewart Head est le chanteur du groupe Two Ways, qui sort un maxi en 1983. En 2002, il sort un album baptisé Music for Elevators qui contient un duo avec Amber Benson, une de ses partenaires dans Buffy. Il a l’occasion d’exercer ses talents de chanteur dans l’épisode musical de Buffy bien sûr, mais aussi dans le film Repo! The Genetic Opera (2008). Il enregistre un deuxième album, Staring at the Sun, en 2014.

Comme son cousin Branden Hart, un phénomène de la country, Christian Kane est également le meneur d’un groupe de musique country formé avec deux de ses amis, Mike Eaton et Steve Carlson, nommé Kane. Christian a pu exercer son talent dans « Angel », dans la peau de Lindsey McDonald, alors qu’il chante au micro du Caritas dans « 2×18 Impasse ».

Larry Bagby III, qui joue Larry Blaisdell dans les saisons 2 et 3, aime jouer de la guitare, écrire et composer à ses heures de la musique country. Il a d’ailleurs déjà sortit cinq albums : Player With a Heart, Where I Stand, Changes Come, On The Radio et le dernier Country by The Sea en 2017.

La popularité de la musique dans la série a permis la sortie de quatre albums : Buffy The Vampire Slayer : The Album, Radio Sunnydale, la bande originale de Que le spectacle commence et Buffy the Vampire Slayer: The Score.

Buffy the Vampire Slayer: The Album est un album contenant la bande originale de la série télévisée Buffy contre les vampires. Il contient de la musique issue des quatre premières saisons de la série.

  1. Nerf Herder – « Buffy the Vampire Slayer Theme »
  2. Guided by Voices – « Teenage FBI »
  3. Garbage – « Temptation Waits »
  4. Velvet Chain – « Strong »
  5. Hepburn – « I Quit »
  6. Furslide – « Over My Head »
  7. Bif Naked – « Lucky »
  8. Black Lab – « Keep Myself Awake »
  9. K’s Choice – « Virgin State of Mind »
  10. Superfine – « Already Met You »
  11. Face to Face – « The Devil You Know (God Is a Man) »
  12. Kim Ferron – « Nothing but You »
  13. Alison Krauss and Union Station – « It Doesn’t Matter »
  14. The Sundays – « Wild Horses »
  15. Four Star Mary – « Pain » (Slayer Mix)
  16. Splendid – « Charge »
  17. Rasputina – « Transylvanian Concubine »
  18. Christophe Beck – « Close Your Eyes » (Buffy/Angel Love Theme)

Buffy the Vampire Slayer: Radio Sunnydale est un album issu de la bande originale de la série télévisée Buffy contre les vampires. Il contient des morceaux extraits des saisons 5 à 7 de la série. Deux versions radicalement différentes de l’album ont été éditées, l’une aux États-Unis et l’autre au Royaume-Uni. La pochette des deux versions de l’album est aussi totalement différente.

1. Buffy Main Title Theme The Breeders 1:12
2. Stop Thinking About It Joey Ramone 2:58
3. Bohemian Like You The Dandy Warhols 3:33
4. Everybody Got Their Something Nikka Costa 4:20
5. Key Devics 3:29
6. Sound of the Revolution Lunatic Calm (en) 4:03
7. Ballad for Dead Friends Dashboard Prophets 4:14
8. Blue Angie Hart 2:49
9. Pavlov’s Bell Aimee Mann 4:26
10. There’s No Other Way Blur 3:23
11. Prayer of Saint Francis Sarah McLachlan 1:58
12. The Final Fight (Original Score) Robert Duncan 4:02

La bande son de Once More With Feeling est disponible en CD, sorti sous le label Rounder Records le . Il contient tous les morceaux de l’épisode, ainsi que quelques pistes supplémentaires d’épisodes antérieurs parmi les plus populaires. On y entend aussi une démo de la chanson Something to Sing About, chantée par Kai Cole, l’épouse de Joss Whedon. Le site AllMusic donne à l’album une note de cinq étoiles sur cinq, indiquant qu’il est non seulement « indispensable à tout fan de la série mais qu’il ne déparerait pas la collection musicale de n’importe qui d’autre » et louant les performances d’Amber Benson, James Marsters et Anthony Stewart Head.

1. Main Title   0:26
2. Overture / Going Through the Motions Gellar 2:57
3. I’ve Got a Theory / Bunnies / If We’re Together Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Hannigan, Head 2:22
4. The Mustard Fury 0:18
5. Under Your Spell Benson 2:55
6. I’ll Never Tell Brendon, Caulfield 4:01
7. The Parking Ticket Noxon 0:45
8. Rest in Peace Marsters 2:46
9. Dawn’s Lament Trachtenberg 1:19
10. Dawn’s Ballet   1:12
11. What You Feel Battle, Trachtenberg 3:01
12. Standing Head 2:10
13. Under Your Spell / Standing (Reprise) Benson, Head 1:35
14. Walk Through the Fire Battle, Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Hannigan, Head, Marsters 3:44
15. Something to Sing About Gellar, Marsters 4:40
16. What You Feel (Reprise) Battle 0:46
17. Where Do We Go from Here? Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Head, Marsters, Trachtenberg 1:53
18. Coda Gellar, Marsters 0:40
19. End Credits (Broom Dance / Grr Argh)   0:31

Sortit le 9 septembre 2008, et dédicacé par Christophe Beck, Buffy The Vampire Slayer : The Score comprend les scores des saisons 2, 3, 4, et 5 :

  1. Massacre (from « Becoming »)
  2. Angel Waits (from « Passion »)
  3. Remembering Jenny (from « Passion »)
  4. Twice the Fool (from « Bewitched, Bothered and Bewildered »)
  5. Moment of Happiness (from « Innocence »)
  6. Loneliness of Six (from « Lover’s Walk »)
  7. Sugar High (from « Band Candy »)
  8. Tai Chi (from « Band Candy »)
  9. Kralik’s House (from « Helpless »)
  10. Magic Snow Music (from « Amends »)
  11. Slayer’s Elegy (from « The Wish »)
  12. Faith’s End (from « Graduation Day »)
  13. Drink Me (from « Graduation Day »)
  14. One Last Moment (from « Graduation Day »)
  15. Haunted (from « Fear Itself »)
  16. From the Grave (from « This Year’s Girl »)
  17. Demon Got Your Tongue (from « Hush »)
  18. Golf Claps (from « Hush »)
  19. The Princess Screams (from « Hush »)
  20. Spellbound (from « Who Are You? »)
  21. Fyarl in the Morning (from « A New Man »)
  22. A Really Big Sandbox (from « Restless »)
  23. Spaghetti (from « Restless »)
  24. Body Paint (from « Restless »)
  25. Xander’s Nightmare (from « Restless »)
  26. The Tower (from « The Gift »)
  27. Losing Battle (from « The Gift »)
  28. Apocalypse (from « The Gift »)
  29. Sacrifice (alternate version, from « The Gift » / « Bargaining »)