Les Dimensions et Réalités Alternatives

Dimensions & Réalités Alternatives

Préférez-vous un monde avec ou sans crevettes ?

.

La théorie des univers parallèles et des réalités alternatives n’est pas nouvelle, et figure même parmi les grandes théories d’Einstein. Notre univers n’est peut-être qu’un univers parmi tant d’autres dans ce que l’on appelle en physique le « multivers ». Un multivers infini où chaque version possible d’une situation a lieu quelque part. Ceci explique les énigmes de la cosmologie anthropique, et signifie également qu’il existe des univers dans lesquels chaque éventualité envisageable se produit ; des univers dans lesquels c’est vous qui écrivez ce dossier et nous qui vous lisons, d’autres dans lequels les dinosaures n’ont jamais disparu, ou pire encore, des univers dans lesquels Joss Whedon n’a jamais réalisé Buffy contre les vampires !

Ce concept de dimensions parallèles ou de réalités alternatives étant un classique du genre Fantastique et de Science-Fiction, a bien entendu été exploité dans les deux séries, bien que les scénaristes semblent vouloir faire une distinction entre ce qu’ils appellent des dimensions, qui sont des mondes totalement éloignés du notre et non soumis aux mêmes lois de la physique que les nôtres, et ce qu’ils appellent des réalités alternatives, qui sont réellement d’autres versions altérés du Buffyverse, où l’on y rencontre bien souvent nos alter-égos.

On notera que Giles explique dans « 5×22 L’Apocalypse », que toutes les dimensions essaient d’entrer dans la notre, ce qui laisse à penser que notre dimension est la seule à être convoitée. Les Associés Principaux, qui traversent d’ailleurs les dimensions à leur guise, n’ont de projet que pour notre univers, notre Terre.

 L’accès aux autres dimensions se fait à travers des portails ou des brèches dans la réalité. Ce concept de « dimension » doit-il être différencié complètement du concept de « réalité alternative » dans Buffy et Angel ?

Lisez ce dossier, et tentez de trouver votre place dans le grand tout de l’univers. Revisiter ensemble les dimensions parcourues au travers des 254 épisodes des deux séries nous donnera peut-être la clef de la compréhension de l’univers selon Whedon…

Pour commencer, voyons quelles ont été les dimensions présentées au cours des séries « Buffy » et « Angel ».

La dimension infernale de l’Esclavagisme

     Lors du premier épisode de la saison 3, « Anne », Buffy et d’autres humains se retrouvent prisonniers d’une autre dimension après être passés à travers un portail dimensionnel représenté ici par une sorte de flaque noire immonde dans une baignoire. C’est une dimension dans laquelle les démons règnent et où ils utilisent des humains issus de la dimension de la Terre comme esclaves. Buffy se rebelle et parvient à quitter la dimension, avec d’autres humains à ses côtés, poussant les démons à refermer le passage vers leur dimension. C’est une dimension où le temps s’écoule différemment que celui de la Terre. Cela signifiait que lorsqu’un jour s’était écoulé sur la Terre, une centaine d’années s’était déjà écoulée dans cette dimension considérée comme infernale, à cause du règne des démons.

La dimension infernale d’Angel

     Suite à l’exécution d’Angel par Buffy pour empêcher l’ouverture d’un portail vers la dimension d’Acathla (cf. « Acathla (2) »), ce qui aurait conduit la Terre en Enfer, Angel a vécu des centaines d’années dans une dimension infernale qui aura été mentionnée à plusieurs reprises par le personnage. Cela était considéré comme une punition par rapport à ses actes passés et c’est le Premier qui a décidé de mettre un terme au châtiment, le renvoyant sur la Terre pour le pousser à faire le Mal à nouveau, sans succès, les Puissances Supérieures intervenant même pour le sauver quand Angel tente de se suicider. Le temps s’écoulant différemment comme dans la dimension précédente, Angel a passé plusieurs centaines d’années dans cette dimension, mais seuls quelques mois se sont écoulés pour Buffy.

Pylea

     Il s’agit là de la première dimension, exceptée la Terre, à disposer d’un nom. (cf « De l’autre côté de l’arc-en-ciel », « Sa Majesté Cordelia » et « Fin de règne »). Ces habitants s’appellent quant à eux les Pyléens. Si la langue pyléenne existe bel et bien, la langue la plus couramment utilisée dans cette dimension reste l’anglais. C’est une dimension dans laquelle la musique, et même l’art tout entier, n’existe pas, et qui n’est pas très avancée technologiquement parlant en comparaison de la Terre. Les démons régnaient sur cette dimension, utilisant alors les humains comme des esclaves et obéissant au Consul, lequel suivait, de son côté, les anciennes prophéties qui prédisaient l’arrivée d’une personne en lien avec les Puissances Supérieures qui s’accouplerait avec le Groosalugg, un être mi-démon, mi-humain, rejeté par son peuple à cause de son sang impur bien qu’il soit aussi considéré comme un véritable héros, dont le nom veut dire « le brave et invaincu », lui faisant alors don de ses visions. Cette personne n’était autre que Cordelia, la meilleure amie d’Angel, qui a refusé de perdre ce précieux don, mais qui a pu, à l’aide de ses amis et de son courage, renverser le gouvernement actuel et conduire à la fin de l’esclavagisme humain. Suite à son départ, le Groosalugg a régné, quelques temps, sur la dimension, avant d’être déchu de son pouvoir par son peuple révolté et avoir quitté Pyléa, laissant le sort de la dimension inconnu à l’heure actuelle. Le passage entre la Terre et Pyléa se fait à travers des portails.

       Voici les mots pyléens que nous avons pu entendre dans la série et leur signification :
        • Bach-nal : une fête où est exécutée une « vache » avant d’être mangée
        • Bleaucha : une créature qui vit dans les cratères d’écume d’Ur et qui ressemble beaucoup aux Senih’d de la Terre
        • Burrbeast : une créature qui s’accouple avec tout ce qui bouge
        • Com-shuck : un rituel d’accouplement
        • Crebbil : la hache qui sert au rituel du Bach-nal
        • Drokken : une bête avec des cornes sur le visage qui mange des « vaches »
        • Flehegna : un cheval
        • Groosalugg : le brave et invaincu
        • Kaya-no-m’tek : Puisses-tu oralement plaire aux dieux
        • Kye Rumption : Quand deux héros se rencontrent et reconnaissent leur sort mutuel / Un grog avec de la crotte de bœuf (expression archaïque)
        • Lo-lath ch-owrng ne bruun : Je pourrais être préparé à chanter un chant joyeux
        • Schlugti : le muscle contracté de la nuque
        • Tarkna : l’enfer
        • Vache : un humain esclave
        • Van-tal : un vampire

Quortöth

        C’est la dimension la plus infernale dont on ait entendu parler, une dimension dans laquelle personne n’aurait apparemment envie de vivre. Et pourtant, c’est ici que Holtz, le chasseur de vampires dont toute la famille avait été autrefois massacrée par Angelus et Darla, décide de fuir avec le petit Connor, le fils d’Angel et Darla. Le temps s’écoulant différemment, Connor et Holtz y ont vécu pendant seize ans avant de revenir sur la Terre où seulement trois semaines s’étaient écoulées. Très peu de détails ont été fournis, si ce n’est que les démons règnent sur cette dimension où Connor a dû apprendre très tôt à chasser et à se défendre pour survivre, ce qui lui a valu d’ailleurs le surnom de « Destructeur », étant donné sa force surnaturelle et ses autres capacités physiques héritées de ses parents biologiques. Le passage à travers cette dimension se fait grâce à des brèches dans la réalité, les portails n’existant pas vers cette dimension, pour des raisons de sécurité.

La dimension des victimes du Prf. Siedel

        Alors que Fred expose sa théorie des supercordes à une conférence de physique, un portail dimensionnel s’ouvre au-dessus d’elle et une créature aux gigantesques tentacules en sort pour s’emparer de Fred. Angel intervient et sauve la jeune femme. Pendant que Gunn et Angel mènent leur enquête pour savoir qui a ouvert ce portail, Fred rend visite à son ancien professeur de physique, Mr. Seidel et découvre par hasard que c’est lui qui l’a expédiée à Pylea six ans auparavant. Celle-ci explique à Seidel qu’elle a compris qu’il se débarrassait de ses plus brillants étudiants, qui risquait de lui faire de l’ombre, en les expédiant dans d’autres dimensions. Elle ouvre alors à son tour un portail pour envoyer Seidel dans une dimension démoniaque.

La dimension d’origine de Zealot’s

        C’est l’une des ancienne et lugubre dimensions dans laquelle a régné Jasmine, habitée par des êtres arachnides carnivores hostiles et dans laquelle s’érige un temple, en altitude habité par un gardien qui révèlera à Angel la véritable identité de Jasmine, et avec elle, la solution pour contrer son despote sur Terre. Angel y accède lui-même par le biais d’un orbe bleu mystique, qui lui permet d’ouvrir des portails.

La dimension infernale de Gloria

        Sur cette dimension, régnaient trois déesses, dont Glory. Cependant, cette dernière étant devenue trop puissante, les deux autres déesses ont pris peur et ont décidé de la bannir de la dimension l’envoyant sur Terre et l’obligeant à partager le corps d’un humain, Ben. Dès lors, Glory n’avait plus qu’une idée en tête : retourner chez elle en récupérant la Clef, qui fait tomber les barrières entre les dimensions.

La dimension paradisiaque de Buffy

        Suite à son suicide/sacrifice qui a permis de refermer les portails menant aux autres dimensions et de sauver la Terre, Buffy est arrivée dans une dimension qu’elle qualifie elle-même de paradisiaque. Bien qu’elle ne puisse fournir beaucoup de détails, notamment sur le temps qu’elle y a passé, elle dit en tous les cas à Spike : « J’étais heureuse. En paix. Je savais que mes proches allaient bien. Je le savais. Le temps n’avait plus d’importance, j’étais toujours moi, tu comprends ? Et j’étais au chaud, et j’étais aimée… Je ne connais pas grand chose aux dimensions… mais je crois que j’étais au Paradis. Et ce n’est plus le cas maintenant. ».

L’Enfer punitif de Wolfram & Hart

        Dans l’un des derniers épisodes de la saison 5, « Sous la surface », Angel et ses amis découvrent la dimension démoniaque dans laquelle Lindsey McDonald a été enfermé par les Associés Principaux après les avoir trahit. Angel, Spike et Gunn partent alors le chercher et découvrent que cette dimension est une banlieue résidentielle où Lindsey mène en apparence une vie de rêve avec femme et enfant et a tout oublié de son ancienne existence. Angel rompt le sort d’oubli sous lequel se trouvait Lindsey en lui arrachant un collier qu’il portait mais le groupe est alors attaqué par la femme, l’enfant et tous les voisins de Lindsey et doit trouver refuge dans la cave de la maison. La cave où le groupe a trouvé refuge se révèle être en fait une chambre de torture où Lindsey se faisait arracher le cœur par un terrifiant démon à chaque fois qu’il y descendait. Le démon apparaît et s’oppose à Angel et Spike. Gunn leur apprend alors que, pour que Lindsey puisse partir, il faut que quelqu’un d’autre prenne sa place, et il met le collier que portait Lindsey. Angel, Spike et Lindsey sont alors libres de partir alors que la mémoire de Gunn s’efface. Grâce à Gunn, Lindsey peut alors rejoindre notre dimension et fournir à Angel et son équipe toutes les informations cruciales qu’il a en sa possession. Gunn Sera finalement libéré à son tour deux épisodes plus tard.

La Chambre Blanche

        C’est un endroit mystique qui se trouve entre les dimensions, et accessible à travers toutes les dimension. Les Associés Principaux en ont fait leur antre pour qu’elle serve de lieu intermédiaire entre eux et leurs lieutenants. Une étrange petite fille se tient dans les lieux pour apporter des réponses aux questions des privilégiés qui viennent la consulter. On accède à cet étrange endroit via l’Ascenseur de Wolfram & Hart, avec une combinaison de touche sur le panneau de commande bien précise. Angel et Lilah sont les premiers à s’y rendre dans la série, mais certains personnages y retournent dans les saisons suivantes.

Arashmaharr

        La dimension d’Arashmaharr est celle où règne d’Hoffryn et sa communauté de démons vengeur. D’Hoffryn semble avoir le pouvoir de glisser d’une dimension à l’autre à sa guise, à l’instar de Sahjhan. Il ouvre de petits portails qui le ramènent régulièrement dans sa dimension d’origine, comme on le voit dans « 4×09 Le mariage de Buffy », lorsqu’il y embarque Willow. 

La dimension des Oracles

        C’est de là que les Oracles, qui sont les intermédiaires entre les mortels de notre dimension et les Puissances Supérieures qui demeurent sur un autre plan d’existence. C’est un lieu saint, interdit aux forces du Mal, où seuls les champions et les élus qui reçoivent leur visions peuvent se rendre pour trouver des réponses et des indications à leur quête. Une offrande est obligatoire pour consulter les Oracles. On voit cette dimension dans trois épisodes de la saison 1 d’Angel, avant que Vocah, un mercenaire des Associés Principaux, ne vienne violer le temple sacré et éliminer les Oracles. 

Vahla Ha’nesh

        Vahla Ha’Nesh était l’ancienne Californie actuelle il y a des millions d’année, où régnait en Maître le puissant démon Illyria. Le lieu a été entièrement détruit par un soulèvement de ses sujets, avant que les Associés Principaux ne scellent l’endroit dans les Abysse d’une autre dimension, pour garder l’espace confiné en dehors de leur champ d’action.

Les autres dimensions évoquées

        D’autres dimensions mineures sont évoquées dans la série, le temps d’un épisode. D’abord il y a la dimension des tests où Angel passe une batterie d’épreuve pour tenter de sauver l’âme de Darla dans « 2×09 L’épreuve » de la série éponyme. Il y a Oden-Tal, la dimension où le genre femelle est soumis au genre mâle, avec cette princesse guerrière qui trouve finalement l’aide d’Angel pour sauver ses sœurs dans « 1×13 Guerre des sexes ». Ensuite on aperçoit un univers carcérale dans lequel est retenu le mutant Billy Bleen, aux mains de Skip, dans « 3×02 Le martyr de Cordélia ».

          Dans Buffy contre les vampires, on découvre l’existence de la dimension des Mokthagar, de laquelle est originaire Kathy Newman. Willow et Anya envoient Olaf dans le « monde des Trolls » et Anya évoque à plusieurs reprise cette fameuse et étrange dimension sans crevettes !

          Nous allons maintenant étudier le concept de « réalité alternative » selon Whedon et son équipe de scénaristes. C’est un concept qui a été beaucoup utilisé dans les deux séries, et il convient de signaler qu’a priori nos personnages et leurs alter-égos vivent actuellement dans des réalités alternatives (que ce soit dans l’une ou l’autre série), ce qui peut donner l’impression de modifications arbitraires d’un évènement d’une réalité à l’autre, engendrée par des phénomènes physiques hypothétiques. Ainsi, on peut avoir l’impression qu’il y a des incohérences avec le passé, comme si la ligne temporelle avait été modifiée, quand on saisit le concept tel qu’il est expliqué dans les deux séries. Voyons donc les exemples de « réalités alternatives » montrées dans « Buffy » et « Angel ».

Un Sunnydale où Buffy n’a jamais mis les pieds

         Suite à un vœu de Cordelia (cf. « Meilleurs vœux de Cordelia »), Anyanka, démon de la vengeance, a créé une réalité alternative dans laquelle Buffy Summers n’était jamais arrivée à Sunnydale. Cela a donc conduit à un sort différent pour chaque personnage. Ainsi, Xander et Willow sont devenus des vampires, Angel est devenu leur esclave, le puissant vampire le Maître a pu régner sur Sunnydale, et seul l’ancien Observateur Giles et ses acolytes, Oz, Larry et Nancy, combattaient encore les vampires qui régnaient en maîtres sur la ville, tandis que les humains n’osaient plus mettre un pied dehors en pleine nuit. De son côté, Buffy, bien qu’ayant été choisie pour combattre les vampires, s’est retrouvée à Cleveland, où se situe une autre Bouche de l’Enfer. Seule, sans ami, Buffy est rapidement devenue froide, sans compassion, ne pensant qu’à sa mission. C’est donc avec facilité qu’elle est exécutée par le Maître. Exceptée Anyanka, personne n’a aucun souvenir de cette réalité, après que Giles a détruit le pendentif d’Anyanka, lui retirant ses pouvoirs. Dans cette réalité, le Maître a tué Buffy qui a tué Xander qui a tué Angel, tandis qu’Oz a tué Willow.

Un monde où Jonathan est une superstar émérite

         Grâce à un sortilège (cf. « Superstar »), Jonathan a su modifier la réalité pour devenir une véritable idole. Ainsi, il est une star du cinéma et de la chanson, un écrivain reconnu, l’inventeur de l’Internet et un meilleur chasseur de démons que Buffy, entre autres choses. Le pouvoir instinctif de Buffy l’amène rapidement à penser que quelque chose cloche au sujet de Jonathan. Celui-ci finit par annuler le sort quand elle manque de se faire tuer par un démon, par manque de confiance en elle, du fait qu’elle le considère meilleur qu’elle, bien qu’elle se doute que ce n’est pas normal. Il s’agissait donc là d’une réalité complètement modifiée, avec les souvenirs des personnages eux-mêmes modifiés. Par exemple, les personnages pensaient que c’était Jonathan qui avait tué le Maître et que c’était Buffy qui lui avait remis le prix de protecteur de la promo 1999, alors que dans la réalité de départ, c’est l’inverse qui s’est produit. Même si les souvenirs des personnages ont été rétablis, ils n’en gardent pas moins les souvenirs qu’ils ont obtenu lors de la création de cette réalité alternative par Jonathan.

Et si Cordélia était devenue actrice à Los Angeles ?

         Pour échapper à une mort inévitable (cf. « Anniversaire »), Cordelia accepte de modifier la réalité pour qu’elle n’ait jamais rencontré Angel et soit ainsi devenue une star de sitcom. Comme cela est souligné par le démon Skip, il ne s’agit pas de remonter le temps, mais de modifier la réalité et les souvenirs des personnages liés à cette réalité. Cependant, Cordy sent malgré tout qu’être une star de la télé n’est pas son destin, et parvient à revenir dans sa réalité de départ. Elle est alors la seule à se rappeler de la réalité alternative dans laquelle elle était une star. Dans cette réalité, il est à noter également que Wesley avait perdu un bras et combattait le mal avec Gunn grâce aux visions dont bénéficiait Angel qui malheureusement était devenu fou à cause de cela.

Dans le Buffyverse, notre réalité a subi quelques modifications de son espace-temps, si bien que rien n’est plus vraiment pareil. Notre réalité a donc été altérée…

Dawn : modification de notre réalité ?

          La première réalité alternative connue a été créée durant l’été 2000 lorsque des moines ont décidé de donner forme humaine à la Clef, qui permet d’ouvrir les portes entre les dimensions. Ils ont alors fait d’elle la petite sœur de la Tueuse et l’ont appelée Dawn Summers, modifiant au passage les souvenirs de ses proches et faisant d’elle une parfaite humaine, avec des souvenirs et des sentiments. Bien qu’à l’heure actuelle, les proches de Dawn savent qu’elle n’existe que depuis 2000 et que leurs souvenirs sont faux, ils ne savent plus comment était la réalité de départ. Leurs souvenirs ont donc été complètement modifiés, comme si Dawn avait toujours été là.

Connor : manipulation des souvenirs ou du passé ?

          La deuxième réalité alternative connue a été créée en juin 2003 pour permettre à Connor, le fils d’Angel, d’avoir une vraie vie de famille, avec des parents qui l’aiment. Ainsi, les souvenirs de tous, exceptés ceux d’Angel et Cordy, ont été modifiés par le puissant magicien Cyvus Vail (un lieutenant de Wolfram & Hart) pour que plus personne, parmi l’entourage d’Angel, ne se souvienne de Connor, tandis que les souvenirs de Connor et ses parents adoptifs ont été modifiés pour qu’ils croient que Connor a toujours été présent avec eux. Cependant, l’ancien Observateur Wesley a rompu le charme pour tous ceux qui se trouvaient près de lui. Cela signifie que Wesley et Illyria se sont souvenus de la précédente réalité avec Connor bien qu’ils se souviennent toujours de la réalité alternative. De son côté, cela est beaucoup plus perturbant pour Connor qui se retrouve ainsi avec trois pères, deux passés et deux réalités : l’une où il est le fils biologique d’Angel et a été élevé dans la dimension infernale de Quorthot par Holtz (son père adoptif), et une autre où il est le fils des Reilly qui l’ont élevé dans l’amour et non dans la violence comme dans son autre réalité. Connor tente de considérer la première réalité comme un cauchemar, et la deuxième comme la vraie réalité, ce qui lui permet ainsi d’être plus stable et de se rapprocher de son père biologique pour qui il n’éprouve plus aucune haine. Certains vivent toujours avec uniquement les souvenirs de la réalité alternative, comme les Reilly par exemple.