La vie sociale de la Tueuse

Notre héroïne a t-elle une vie parfaite et bien remplie ?

Est-elle socialement accomplie ?

A t-elle manqué des occasions ?

Est-elle bien entourée ?

Faisons ensemble la synthèse des sept saisons pour élever le débat…

Avant d’être Élue

         Avant d’être choisie pour être une Tueuse de vampires, Buffy semblait être assez superficielle, mais entourée d’amies à Emery, avec une facilité pour séduire les garçons. Ses parents semblaient aussi entretenir un bon niveau de vie, d’où la garde-robe princière de Buffy. Elle est également fille unique, ce qui peut expliquer que l’arrivée de Dawn dans la saison 5, ou la colocation avec Kathy Newman à l’université soit problématique.

 

         Elle est avenante, sociable, avec un bon sens de l’humour, mais serait vite devenu la copie conforme de Cordélia Chase sans les responsabilités qu’elle a dû endosser, la séparation de ses parents, et son arrivée à Sunnydale.

Au Lycée

Sa Popularité

.

La vie de Buffy serait-elle désertique sans sa rencontre avec Alex et Willow ?

Ses débuts au lycée semblent parfois être difficile, même si Flutie lui laisse sa chance sans la condamner pour son passé tumultueux. Elle se met Cordélia à dos dès le départ en la menaçant avec un pieu dans les coulisses du Bronze puis en se liant d’amitié avec Willow Rosenberg et Alex Harris. Elles étaient pourtant destinées à devenir de bonnes amies puisque Cordélia lui avait proposé de rester dans son sillon. Mais Buffy ne voulait pas reproduire les mêmes erreurs et avait besoin des qualifications de Willow pour devenir une meilleure élève. Si Cordélia est carrément méchante au début avec Willow ou Amy Madison, Buffy, elle, semble ne pas apprécier la méchanceté gratuite, ni l’hypocrisie. Elle n’apprécie pas non plus voir Kyle et sa bande maltraiter le pauvre Lance, ni voir l’équipe de natation humilier Jonathan Levinson. Très vite, sa réputation est faite – celle d’une fille qui traine avec des looseurs et passe son temps à la bibliothèque –, colportée par les groupies de Cordélia telles qu’Harmony Kendall, et les garçons populaires comme Mitch Fargo, avant qu’elle ne subisse le mépris de certains élèves. Néanmoins, Buffy garde sa ligne de conduite et reste une personne humaine et empathique. Le seul atout qui lui permet de réellement rivaliser avec Cordélia Chase et recevoir un minimum d’admiration est qu’elle est séduisante et athlétique, ce qui ne passe pas inaperçu !

Réponse : Probablement !

 

L’intégration de Oz et Cordélia, plus populaires qu’elle, dans la bande, a-t-elle facilité les relations de Buffy ?

Dans la deuxième saison, l’intégration de Cordélia puis de Oz dans la bande à Buffy, tous deux populaires au lycée, semble permettre une amélioration des relations de Buffy. Elle reste néanmoins confrontée aux réflexions de certains garçons comme Larry Blaisdell ou les membres de l’équipe de natation comme Dodd McAlvy ou Gage Petronzi qui la considèrent comme une fille bizarre ! Ce qui fait qu’une question se pose : si Buffy a gagné en popularité grâce Cordélia et Oz, est-ce que ces deux derniers ont souffert d’un rapprochement avec la Tueuse et sa bande ? Nous voyons que c’est bel et bien le cas de Cordélia en saison 3, à qui ses amies reproches son absence au profit d’une bande de looseurs. Mais difficile, quand on est concerné par la lutte contre les forces du Mal, de continuer à mener une existence superficielle !

Réponse : Pas nécessairement

 

Le lycée a-t-il vraiment permis à Buffy de conserver un semblant de « vie normale » ?

Le lycée de Sunnydale semble bien être le centre de gravité de la vie sociale de Buffy, au point que toutes les aventures de la Tueuse dans ses trois premières années (à l’exception de « 2×18 Réminiscences » et « 3×01 Anne ») ont pour cadre le lycée. Les acteurs de sa vie son la plupart du temps des lycéens, ses amis, ou ses professeurs, tandis que sa mère reste dans les coulisses et dans l’ignorance totale de la mission de sa fille. Elle fait souvent passer ses obligations scolaires ou ses envies de distraction avant son devoir de Tueuse, ce qui occasionne parfois des conflits avec Giles, comme dans « 2×05 Dévotion ».

Buffy est complètement angoissée à l’idée d’être à nouveau exclue de son lycée, comme elle a été exclue du précédent, à Los Angeles. Dans « 2×03 Attaque à Sunnydale », elle fait les quatre volontés de Snyder pour attirer sa bienveillance et éviter l’exclusion, elle qui est dans son collimateur depuis le début. Elle craint de devoir affronter la déception de sa mère, et la rupture définitive avec sa vie d’étudiante ‘presque’ normale, en perdant les nouveaux amis qu’elle s’est fait. Quand Snyder finit par l’exclure et qu’elle revient se présenter à lui pour obtenir une seconde chance, elle est confrontée à son opposition, malgré toute sa volonté et sa détermination à réintégrer son lycée. Elle est finalement soulagée quand elle obtient gain de cause.

Contrairement à Kendra, Buffy n’a aucune envie de plonger dans la clandestinité pour exercer sa mission de Tueuse, et cherche à rester dans son environnement familier, en conservant ses marques, et ses relations établies. Kendra se montre attérée quand elle comprend que Buffy ne travaille pas dans l’anonymat complet mais entourée d’un petit groupe d’amis, dont un vampire (Alex, Willow, Cordélia, Oz, Angel, Jenny et bien sûr Giles), mais Buffy lui rétorque que ses amis sont aussi une part importante de sa force, chose que Spike avouera lui-aussi. Buffy éprouve des sentiments plutôt ambivalents envers la vie étudiante, cherchant à fuir ses contraintes, mais prête à tout pour rester dans son lycée.

Réponse : Oui. Sans conteste !

Sa Scolarité

.

Buffy est-elle une bonne élève à la base ?

Buffy n’est pas une élève brillante et a de grosses difficultés, notamment en Histoire. Ceci est révélé plusieurs fois, et ses résultats aux tests d’orientation lui entrevoient ironiquement un avenir dans les forces de police, ce qui est un bon métier certes, mais pas ce que Buffy envisageaient. Quand elle découvre que sa mère a montré ses notes faiblardes à Ted, Buffy se vexe, et même si elle fait preuve d’intelligence, elle n’est pas motivée par les études et il n’y a que la peur des conséquences qui la fasse travailler. C’est d’ailleurs bien souvent Willow qui l’aide dans ses révisions, mais Buffy est toujours prête à sauter sur l’occasion pour sécher ses cours et abandonner ses devoirs. Sur le dossier que consulte Moloch dans les fichiers des élèves, on peut voir que la moyenne de Buffy équivaut en France à 11/20 environ (2,8/5 USA). Snyder met d’ailleurs directement en cause les mauvaises notes de Buffy pour refuser de la réintégrer dans son lycée en saison 3. Cela ne remet pas en cause les capacités intellectuelles de Buffy, mais montre qu’elle a du mal à mener de front son travail scolaire et ses activités nocturnes. Nous ne pouvons pas vraiment la blâmer.

Réponse : Pas vraiment, mais elle a des circonstances atténuantes !

 

Buffy devient-elle meilleure élève en Terminale ?

Dans la saison 3, les résultats scolaires de Buffy s’améliorent sensiblement, et malgré qu’elle croit avoir raté ses examens standardisés (ceux-là mêmes qui seront déterminants pour sa sélection dans les universités du pays), elle revient avec 1430 points sur 1600, devant l’étonnement de Willow, Giles et aussi Joyce. Ceci lui ouvre la porte pour les meilleures universités et offre la preuve que Buffy est intelligente et instruite, en dépit des accusations de Snyder et de la tendance qu’à Joyce à la rabaisser. A-t-elle bossé dur pour obtenir ce score exceptionnel, ou était-elle inspirée le jour des tests ?

Réponse : Assurément… et étonnamment !

Ses Passe-temps

.

Le Bronze est-il l’occasion de rencontres pour Buffy ?

Un des pôles de la vie sociale de Buffy est très certainement le club le Bronze, petit bar-boîte ambiancé où se produisent les groupes locaux et où se retrouvent les lycéens et les plus âgés le soir après les cours. Une boîte où l’entrée est facile, avec régulièrement des soirées à thèmes, et où la bande aime se retrouver. Entre les études et la chasse aux vampires, Buffy trouve le temps de sortir et s’y rend fréquemment le soir, mais dans les deux premières saisons, Joyce craint que cela n’impacte sur ses résultats scolaires. Curieusement, Buffy semble rester dans son petit cercle d’amis et ne danse quasiment qu’avec Angel, Faith ou Alex, mais rarement avec d’autres garçons. Elle recale même un mec dans « 2×19 La soirée de Sadie Hawkins », trop absorbée par l’absence d’Angel. En définitive, elle reste relativement isolée des autres jeunes quand elle sort, et ne profite pas du Bronze pour faire de nouvelles rencontres. Aussi, Buffy ne sait pas conduire, ce qui limite sa mobilité et la rend dépendante de Cordélia, d’Oz et de Giles pour ses déplacements, et l’empêche d’aller dans d’autres clubs. Par ailleurs, elle se refuse, à deux exceptions près (« 2×05 Dévotion » et « 4×05 Breuvage du Diable ») à boire de l’alcool et se lâcher.

Réponse : Non.

 

Buffy aurait-elle pu briller et gagner en popularité dans un sport quelconque, grâce à son avantage physique ?

On sait que Buffy a des aptitudes physiques impressionnantes et maîtrise vite l’art du combat hybride et des arts martiaux. On sait aussi qu’elle aime patiner sur la glace. Néanmoins, on ne voit pas Buffy faire de sport, ni participer à une compétition au lycée. A vrai dire, sa furtive entrée dans l’équipe des pom-pom girls fut un fiasco et Buffy ne peut pas (par soucis de discrétion) montrer l’étendue de ses pouvoirs avec des exercices physique et sportifs e public, ce qu’il fait qu’elle doit volontairement diminuer ses performances, comme dans la séance de self-défense dans « 2×15 Pleine lune ». C’est dommage, car elle pourrait briller et gagner en popularité en exploitant ce talent ! Voyez comme Nancy Doyle est jalouse quand elle voit les acrobaties de Buffy qui grimpe jusqu’au clocher du lycée, sur les toits des bâtiments, dans « 3×18 Voix intérieures ».

Réponse : Sans aucun doute !

Ses Sentiments

.

La saison 2 représente-t-elle l’âge d’or de Buffy et ses amis en matière de vie sentimentale ?

Il y a un joli moment de stabilité et de sérénité au milieu de la saison 2, où les personnages et le Scooby-gang fonctionne sur la base de quatre couples harmonieux et mythiques pour les fans de la première heure : Alex & Cordélia, Giles & Jenny, Willow & Oz, Buffy & Angel. Il est vrai que les aventures développées dans les livres, dans l’univers étendu et dans les fan-fictions se situent fréquemment durant cette belle époque, où chacun des personnages principaux s’était trouvé un amoureux/une amoureuse (même Joyce avait rencontré Ted, et les méchants Spike et Drusilla s’aimaient). Bien sûr, Joss Whedon n’a aménagé ce petit coin de paradis que pour mieux le transformer en enfer après, et certains fans rêvent encore de cette période Bangel, où Buffy et les siens entretenaient leurs vies sentimentales en parallèle de leurs activités au lycée.

Réponse : ça se discute !

 

La vie sentimentale de Willow au lycée est-elle plus à plaindre que celle de Buffy ?

Dans les premières saisons, Buffy accorde souvent son soutien moral à Willow dont la vie amoureuse semble bien plus plate que la sienne. Dans l’épisode pilote, Willow avoue que ça doit être facile pour Buffy, étant avenante et séduisante, de rencontrer des garçons intéressants. Puis elle passe toute la première saison frustrée, à voir Alex lui préférer Buffy. Quand enfin elle rencontre Oz, on remarque que c’est Buffy qui la pousse à s’ouvrir à lui au début. Elle encourage sa meilleure amie à prendre des risques, tandis que de son côté, avec Angel, il y a des périodes tumultueuses et même douloureuses.

Réponse : Oui et non !!

 

La scène de clôture de l’épisode « 1×08 Moloch » est-elle finalement annonciatrice de la malchance à laquelle semble être condamnés Buffy, Alex et Willow ?

Il y a un curieux moment de lucidité de la part de Buffy, Willow et Alex sur la solitude à laquelle ils sont condamnés, quand ils réalisent dans « Moloch » que leur vie sentimentale est un fiasco. Cette séquence est très significative, surtout quand on sait que Joss Whedon indiquait, non sans sadisme, qu’elle est était la fin d’épisode qu’il préférait dans la série. Le ton amer de cette scène de fin sonne comme une douche froide, et l’on peut se demander si elle est finalement prophétique. Il semble qu’Alex restera ironiquement attiré par les démons femelles, tandis que Willow perdra Oz puis devra faire le deuil de Tara. Buffy aussi semble maudite puisque toutes ses relations ne sont que gêne (Spike), frustration (Angel), humiliation (Parker Abrams), piège (Tom Warner), échec (Scott Hope), cachotteries (Riley Finn), incompatibilité (Ben Wilkinson) et relations sans lendemains (Owen Thurman).

Réponse : Peut-être, mais y’a de l’espoir !

À l’Université

Ses Grands Changements

.

La perte de ses repères de lycéenne impacte-il sur l’adaptation de Buffy à l’université ?

Buffy était une jeune fille très vivante et communiquant facilement lors de ses années lycée. Elle s’est adaptée facilement à son arrivée à Sunnydale, consciente de ses devoirs de Tueuse, mais capable de mener une vie plus ou moins normale, en ventant sa philosophie « Profiter de la vie, parce que demain je serais peut-être morte ! ». Sceptique quant à son rôle d’Elue mais suffisamment mature et efficace quand il faut agir. Elle avait confiance en elle et se sentait bien dans sa peau. Pourtant, quand elle fait ses premiers pas à l’université, elle est totalement perdue et désorientée au milieu de la démesure américaine et ses grands bâtiments. Pleine de maladresse dans son rapport aux autres et manquant de répartie – elle qui d’ordinaire est vive d’esprit – elle se fait foudroyer en plein cours par un prof lors de son premier jour et ne parvient pas à se faire comprendre de Riley lors de leur rencontre. Elle se sent exclue, perdue dans un sentiment d’inconfort et d’insécurité, allant même jusqu’à perdre confiance face aux vampires. En bref, elle lutte pour s’insérer dans ce nouveau monde social et songe même à abandonner.

Elle a voulu croire très fort à poursuivre une vie normale à l’université et se servir de cela comme d’un tremplin vers le monde adulte, surtout qu’elle ne pensait pas imaginer pouvoir accéder aux cours supérieurs un jour, et qu’elle a bossé dur pour y arriver. La vérité, c’est que Buffy n’a plus ses repères et seuls Alex et Willow lui servent encore de balises. Giles n’est plus son Observateur, elle ne travaille plus pour le Conseil, Joyce a presque réaménagé sa chambre, et Angel, son grand amour, l’a quitté. Il ne reste plus grand-chose à Buffy de sa vie de lycéenne, et il faudra qu’elle assume et accepte ce renouveau pour passer à autre chose.

Réponse : Oui, comme la plupart des gens.

 

Willow est-elle plus épanouie que Buffy dans sa vie sociale à partir de la saison 4 ?

A l’inverse de Buffy, Willow, qui était totalement inhibée au début de la série, et ne parvenait pas à communiquer sans angoisses semble mieux s’en sortir à l’université. Elle manquait de confiance en soi lors de ses années lycée et restait plutôt impopulaire et exclue du monde social. Tandis que Buffy est confrontée à ses peurs et à ses doutes en entrant à l’université, on voit Willow s’épanouir et réapprendre à vivre. Elle trouve même avec l’université une raison d’être et, contrairement à Buffy, à la possibilité de faire des choix et de savourer. Elle est comme un poisson dans l’eau et se faite vite de nouveaux amis, de nouvelles connaissances (on la voit dire bonjour à d’autres étudiants dans les couloirs et parler à des jeunes sur le campus), et entre dans un club d’apprenti-sorcières (les sœurs de Gaïa), là où Buffy ne parvient pas à se distinguer. Elle devra finalement, comme Buffy et les autres, traversé sa quête identitaire cette année-là, mais ses débuts seront nettement moins difficiles que ceux de Buffy.

Réponse : Clairement, au début.

 

Buffy est-elle vraiment faite pour la vie en communauté ?

« C’est une chance pour toi d’avoir été fille unique ! » a un jour dit Joyce à sa fille. On peut bien se poser la question au regard de l’épisode « 4×02 Cohabitation difficile », dans lequel Buffy finit par en venir aux mains avec sa colocataire maniaque et abusive. Il faut dire que Buffy laisser trainer ses chewing-gum, ne se soucie pas des règles établies, passe ses coups de fil sans pointer la facture, et se sert dans les réserves de nourriture de sa camarade. Pourtant, quand Willow emménage avec elle, la colocation se passe bien. Par ailleurs, la salle de bain est commune à tout l’étage de la résidence et Buffy ne s’en plaint jamais. Plus tard, dans la saison 6, elle partage son toit avec Willow et Tara, puis héberge sans rechigner toutes les Potentielles dans sa maison. Elle semble s’acclimater très facilement à la vie en groupe sous un même toit. Est-ce que le problème vient de Kathy ? Sans prendre en compte le fait qu’elle est un démon, Kathy et ses manières sont dès le départ mal perçues par Buffy. En réalité, Buffy est parfaitement capable de faire la part des choses, mais il y aura toujours des gens avec qui ça ne passera pas. Et Buffy est plutôt sociable dans le genre. Elle est juste mal tombée avec Kathy Newman. Notons que lors de la saison 4, Buffy a fait des efforts pour devenir plus adulte et autonome, en prenant de la distance avec sa mère Joyce, et son père de substitution, Giles.

Réponse : Certainement.

 

Les études de psychologie pourront-elle tracer l’avenir de Buffy ?

Buffy pourrait bien avoir acquis le goût des études lorsqu’elle entre en psycho à l’UCS. Maggie Walsh, qui impose un haut niveau et n’a aucune pitié pour les faignants, réussit même à féliciter Buffy pour son excellent travail, ce qui lui vaut l’estime et le respect de la Tueuse. Willow avoue même être jalouse de ses résultats ! Nous avons donc une fois de plus la preuve que Buffy peut briller dans ses matières, et la perspective de la psychologie semblait même la motiver. Néanmoins, après la mort de Maggie Walsh, on ne reparle plus de psycho et rares sont les scènes se déroulant dans l’amphi. Puis, la Tueuse abandonne ses études par obligation et à contre-cœur dans la saison 5, ce qui fait qu’on ne saura jamais jusqu’où elle aurait pu aller dans ce domaine. Et pourtant, dans la saison 7, elle trouve un emploi de conseillère d’éducation auprès des jeunes élèves du nouveau lycée, ce qui lui permet de mettre à profit ce qu’elle a appris en psycho. Buffy étant une personne d’origine profondément humaine et empathique, on pourrait dire que ce métier correspond bien à son profil, et même à sa vocation. Enfin, notons que Buffy était totalement insouciante de l’avenir dans les saisons 1 et 2. Ce trait de caractère était peut-être lié à ses facultés de Tueuse, pour lui éviter de s’angoisser sur son devenir, car elle pense q’une longue vie lui est impossible, que le danger est permanent, et sait que l’espérance de vie des Tueuses ne dépasse pas 25 ans. Mais à partir de la saison 4, il lui semble de plus en plus plausible d’envisager l’avenir à long terme.

Réponse : Pourquoi pas !

Ses Engagements

.

Buffy a-t-elle désappris à séduire un garçon ?

Buffy n’est pas indifférente aux sportifs : au lycée Emery, à Los Angeles, elle sortait avec un joueur de basket, et dans « 2×20 Les hommes poissons », un nageur de l’équipe du lycée parvient à retenir son attention. Les bras musclés de Riley contribuent à attirer l’attention de Buffy sur lui. Cependant, elle se montre essentiellement attirée par les garçons qui font preuve de sensibilité et/ou d’humour. Mais quand elle se laisser enrôler par Parker et qu’il la sort de sa vie promptement après avoir eu ce qu’il voulait, Buffy en ressort humiliée et peine à s’en remettre (il lui faut plusieurs épisodes pour parvenir à oublier ce déboire). Elle se pose des questions sur elle-même comme lorsqu’elle s’était fait un mauvais délire post-coïtal avec Angel dans « 2×14 Innocence 2/2 ». C’est bel et bien Riley qui lui réapprend à avoir confiance en son potentiel de séduction.

Réponse : Temporairement… A cause de Parker !

 

Riley a-t-il permis à Buffy de découvrir la stabilité sentimentalement et socialement ?

Buffy devra attendre de rencontrer Riley Finn pour connaître le goût d’une relation dite ‘normale’ avec un garçon… presque normale ! Durant la saison 5, Riley s’aperçoit que Buffy ne l’aime pas, malgré les apparences. Il prend progressivement ses distances, sans même que Buffy s’en aperçoive, tellement elle est absorbée par ses propres problèmes. L’insensibilité de Buffy éloigne Riley, au point de le conduire à une relation suicidaire avec des femmes vampires, entre prostitution et séduction malsaine. Lorsque Buffy découvre brutalement la réalité, l’incompréhension est totale, et Riley la quitte pour une mission de commando, elle-aussi suicidaire. Le jardin secret de Buffy ressemble de plus en plus à un cimetière (pour reprendre les propos d’Alex), et la stabilité avec Riley n’aura finalement pas duré. A croire que Buffy a besoin de sensations fortes pour être avec Riley, et que ce dernier était trop ‘normal’ pour la Tueuse, voir la parfaite antithèse d’Angel (et de Spike).

Réponse : C’est sûr ! mais est-ce vraiment ce que recherche la Tueuse ?

Dans la Vie Active

Sa Routine

.

Notre héroïne est-elle tenue de travailler pour conserver un statut social digne ?

Buffy était une jeune fille aisée avant son arrivée à Sunnydale et le divorce de ses parents. Et si Joyce a conservé un bon niveau de vie et une belle maison dans la petite bourgade relativement bourgeoise de Sunnydale, Buffy a dû freiné ses dépenses prétentieuses (comme lorsqu’elle explique dans un flash-back de « 2×21 Acathla 1/2 » qu’elle s’est indigné quand son père lui a suggéré de porter une robe déjà portée). Elle a une garde-robe princière durant tout le temps que sa mère paye les factures et dit pouvoir s’inscrire dans l’université de son choix (avec le soutien financier de Hank), mais a dû ralentir sa vie d’enfant gâtée et capricieuse. Autrement, elle serait sans aucun doute devenue une Cordélia bis. Le lycée de Sunnydale demeure néanmoins un lycée pour la petite bourgeoisie et les différences de classes sociales font parfois débat entre Alex et Cordélia. Quand elle est Elue, son niveau de vie baisse au même moment, à l’instar de Cordélia qui deviendra pauvre au moment où elle choisira d’entrer dans la lutte active contre le Mal. Peut-être parce qu’un super-héros n’a en général que faire du confort financier et du matérialisme. Par ailleurs, l’argent est souvent associé au Mal et à la perversion dans les fictions américaines (comme avec le Maire, l’Initiative, les Delta Zêta Kappa, ou plus encore avec Wolfram & Hart et ses clients dans Angel). En vérité, l’argent est souvent synonyme de faiblesse quand il vient à manquer (Faith qui vit dans son motel, Alex dans sa cave…) et de sérénité quand il est présent (Giles et son commerce, Joyce et sa galerie…). Quand Alex finit par trouver un emploi dans le bâtiment (statut social très rare dans les séries TV tellement il est dévalorisé), son niveau de vie s’améliore et il peut s’offrir un superbe appartement. Mais qu’en est-il de Buffy lorsque Joyce disparaît ?

C’est seulement dans la saison 6 que l’on s’intéresse au monde du travail et aux moyens de subsistances de Buffy, plus encore lorsque Buffy est acculée par les factures et reçoit la visite d’une assistante sociale. Elle rêvait d’une vie normale : elle l’a ! La pauvre doit, en plus de sauver le monde, trouver un boulot alimentaire et entretenir son foyer. Elle ne peut plus reprendre ses études et se voit obligée d’accepter un emploi ingrat dans un fast-food. A ce propos, c’est un peu injuste que le Conseil paye ses Observateurs et ne subvient pas au besoin de ses Tueuses ! Mais elle n’a pas le choix, elle ne peut plus dépendre de Joyce ni de Giles, sans quoi elle retomberait dans la clandestinité, à l’instar de Kendra ou de Faith. Le bon côté c’est que son travail lui fait rencontrer des collègues, dont une amie : Sophie, et lui ouvre donc d’autres portes vers les autres.

Réponse : Hélas, oui.

Sa Vocation

.

Son emploi de Conseillère d’éducation correspondait-il à la vocation de Buffy ?

Pour la première fois, Buffy trouve un travail qu’elle accepte avec joie. Son essai comme vendeuse à a boutique de magie a échoué, sa brève expérience dans le milieu machiste du bâtiment est un échec cuisant, et le DoubleMeat Palace n’a rien de très gratifiant. Avec cet emploi dans le nouveau lycée, Buffy peut concilier ses activités de Tueuse et ses moyens de subsistance au mieux. Puisque son bureau est situé sur la Bouche de l’Enfer, elle devient symboliquement la gardienne des Portes de l’Enfer, et peut veiller sur les jeunes lycéens. Elle sait ce que c’est que de déambuler, seule, dans les couloirs du lycée, cherchant son statut social. En outre, elle tient à lier les élèves entre eux (elle le dit clairement dans « 7×04 La prédiction ») et s’assurer de leur réussite. Son emploi est à temps partiel, ce qui lui laisse le temps de patrouiller et enquêter, et son supérieur est un allié dans la lutte contre les forces du Mal. Enfin, sa petite sœur étant inscrite au lycée, elle peut veiller de près sur elle et lui demander de l’aide dans ses enquêtes.

Buffy avait engagé une filière en psychologie et suivit les cours de Maggie Walsh, mal intentionnée c’est vrai, mais brillante et renommée. Avec cet emploi, elle peut mettre à profit ses connaissances et tendre la main aux jeunes. Il semble même qu’elle soit devenue une référence au lycée, et que la liste des élèves désirant la consulter s’allonge, selon le Principal Wood. En plus de redonner une dynamique à sa vie et à la série, cet emploi offrait une raison d’être, un leitmotiv à Buffy. C’était franchement un emploi sur mesure pour elle, qui permettait en quelque sorte de boucler la boucle (et aussi un beau pied-de-nez pour ce cher Snyder), et c’est dommage que cet emploi parti en fumée en même temps que l’établissement à la fin de la saison 7. Buffy doit sérieusement trouver un emploi dans le domaine de l’accompagnement, la sociologie, ou la sécurité (comme le lui avait suggéré, souvenez-vous, ses tests d’orientation dans « Kendra »).

Réponse : Complètement !

C’est à vous…

>>> Il y a d’autres problématiques ou questionnements dont vous voudriez avoir un avis objectif ? Vous souhaitez ajouter des éléments ou reprendre en considération certaines questions posées ? Vous voudriez apportez vous-même vos propres réponses ?

>>> Contactez-nous dans la Rubrique [Nous contacter], avec votre pseudonyme et vos questions, et nous vous réserverons un encart pour vos suggestions et réponses…

>>> N’hésitez surtout pas à venir élever le débat sur la Vie Sociale de notre héroïne préférée…