TOP 10 des épisodes de Buffy les plus comiques

Buffy est un savant mélange des genres, et l »humour est présent avec le drame et le fantastique tout au long des 144 épisodes. Un humour toujours très savoureux et distillé avec génie par des personnages cinglants. Mais certains épisodes sortent du lot et permettent un bon moment de divertissement pur !

Ce classement a été conçu par les membres de l’équipe Buffy Angel Show, et n’est pas nécessairement représentatif de l’avis de tous. Mais si vous voulez vous détendre en ces temps de rentrée toujours un peu stressants, nous vous conseillons les dix épisodes ci-dessous.

 ➡  A la fin de ce classement, nous vous invitons à publier le vôtre via l’interface à votre disposition


10. La marionnette
Saison : 1
Épisode : #9

C’est probablement l’épisode le plus tordant de la première saison, dont l’intrigue se situe pendant le traditionnel radio-crochet du lycée, avec ses magiciens nuls, ses acteurs qui ne savent pas jouer, ses musiciens qui nous cassent les oreilles et Cordélia qui nous gratifie d’une version lamentable de The Greatest Love of All. En outre, Sid, la marionnette, est hilarante avec son accent rauque de gangster et ses réflexions graveleuses. Enfin, c’est aussi l’entrée en scène de Snyder et son humour cynique et cuisant !

9. Jalousies
Saison : 5
Épisode : #2

C’est le premier épisode à se pencher véritablement sur le personnage de Harmony Kendall, un personnage terriblement cruche avouons-le ! Blonde et sarcastique, Harmony est une caricature de méchant, et son interprète a mainte fois prouvé son talent comique dans les deux séries.

8. Cohabitation difficile
Saison : 4
Épisode : #2

Un épisode sur le thème de la colocation (expérience universitaire qui rappellera de bons ou de mauvais souvenirs à ceux qui l’ont vécu) où Buffy pète carrément les plombs et entre dans une guerre ouverte avec son insupportable colocataire maniaco-dépressive abusive, où tous les coups sont permis ! Le résultat : des scènes toutes plus criantes de vérité les unes que les autres, où l’on découvre que Buffy n’est pas partageuse et l’on se dit que c’est une chance qu’elle eut été fille unique (nonobstant l’arrivée mystique de Dawn). Pour couronner le tout, Dagney Kerr excelle dans son rôle de Kathy Newman !

7. La quête
Saison : 5
Épisode : #18

Buffybot et ses répliques toutes plus inappropriées les une que les autres. Buffybot se conduit à Sunnydale comme un éléphant dans un magasin de porcelaine et balance des réflexions désarmantes le plus souvent à côté de la plaque ou totalement gênantes ! Un épisode écrit par Jane Espenson pour alléger le ton d’une saison 5 où la vraie Buffy montrait l’une des facettes les plus dures de sa personnalité !

6. Tous contre Buffy
Saison : 6
Épisode : #5

Andrew, Warren et Jonathan nous font la démonstration de leur immaturité dans toute leur splendeur et nous passons les 45 minutes d’épisodes à les voir comploter pour mettre Buffy en déroute avec une maladresse hilarante. Le pire c’est qu’on en redemande ! Ajoutez à cela l’intermède comique à la boutique de magie avec la main de la momie, la partie de poker avec Spike et l’entrée en scène de Clement, et vous obtenez un épisode d’une drôlerie féroce !

5. Effet chocolat
Saison : 3
Épisode : #6

Grâce à un scénario bien pensé, une mise en scène réussie et une prestation exceptionnelle de Kristine Sutherland (Joyce), Anthony Stewart Head (Giles) et Armin Shimerman (Snyder), cet épisode nous entraine dans une comédie fantastique incroyable où les adultes retombent dans l’adolescence et l’insouciance, et laissent les plus jeunes assumer les responsabilités ! Ajoutez à cela quelques scènes amusantes avec ce cher Maire Wilkins, l’humour grinçant de Mr Trick et l’espièglerie d’Ethan Rayne, et c’est la rigolade assurée !

4. Un charme déroutant
Saison : 2
Épisode : #16

Parce que la réalisation est énergique et la musique efficace, ce fantastique épisode où Alex devient la coqueluche de ces dames nous fascine en même temps qu’il nous fait rire. La situation dégénère et tout le casting féminin s’en donne à cœur joie dans les scènes de décadence. « Un charme déroutant » est l’épisode le plus drôle de la saison 2.

3. Folles de lui
Saison : 7
Épisode : #6

Certes, c’est un peu un réchauffé de « Un charme d’amour », avec son sortilège d’amour qui fait perdre la raison aux filles, et notamment nos héroïnes, mais ils faut avouer que les scènes se succèdent avec brio et que les dialogues sont croustillants. Par ailleurs, dans une saison 7 où le ton est grave, ce très bon stand-alone humoristique résonne comme un bijou de finesse et d’humour.

2. Le zéro pointé
Saison : 3
Épisode : #13

L’épisode parfait d’Alex, où nous suivons sa quête de virilité à travers sa folle aventure nocturne, embarqué de force avec 4 morts vivants bien décidés à tout faire péter. L’épisode est blindé de répliques extra et de situations cocasses. La réalisation, la musique et le rythme entrainent le téléspectateur à en redemander. Un épisode jouissif !

1. Le mariage de Buffy
Saison : 4
Épisode : #9

Cet extraordinaire scénario commence par nous dépeindre le sentiment de douleur de Willow avant de braquer l’histoire vers l’humour, avec le rythme et les gags d’un vieux cartoon. Les situations sont toutes plus cocasses les unes que les autres. Anya, Alex, Giles, Buffy et Spike sont au meilleur de leur forme. Cet épisode mérite bien la première place de notre classement !


Et vous ? Quel serait votre propre TOP 10 des épisodes les plus comiques ?

3 thoughts on “TOP 10 des épisodes de Buffy les plus comiques”

    1. C’est vrai on y a pensé aussi à celui-là, mais il se termine de façon tellement dure et tellement amère, que l’humour est vite chassé par la tristesse.
      A vrai dire, établir un TOP 10 est toujours très difficile avec Buffy, il y a tant de bons épisodes.
      Tu peux faire ton propre TOP 10 ici si tu le souhaites, nous le commenterons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *