Notre sélection pour Noël | 12 films avec nos acteurs favoris du Buffyverse

Pour terminer dignement cette fin d’année 2018, notre rédaction a remis à jour sa sélection de films de Noël, avec douze titres (films et épisodes de séries) à découvrir ou redécouvrir, avec les acteurs du Buffyverse, toujours dans les rôles principaux. David Boreanaz, Alyson Hannigan, Nicholas Brendon, Amber Benson, Michelle Trachtenberg, Armin Shimerman, Tom Lenk et bien d’autres encore, ils sont plusieurs à avoir participé à l’esprit festif des fêtes de fin d’années en apparaissant dans ces films pleins de bon sentiments, même si force est de reconnaître qu’il n’existe en vérité que peu de films sur ce thème avec nos acteurs, et hélas aucun avec Sarah Michelle Gellar, James Marsters ou encore Seth Green. Allumez votre feu de cheminée, votre sapin et installez-vous bien confortablement dans votre canapé…

Lire Aussi : 

L’épisode de thanksgiving « 4×08 Pangs » fut diffusé un 23 novembre 1999 – Retour sur l’épisode

Qui sont les acteurs et actrices Buffyverse qui ont le plus fait parler d’eux en 2017 ?

La Voix des Fans | Les confessions de Dominique, redécouvrant Buffy en 2017…

Alyson Hannigan

Série TV : How I Met Your Mother (Episode 2×11 How Lily Stole Christmas)

Il existe plusieurs épisodes de la sitcom How I Met Your Mother sur le thème de Noël, avec Alyson Hannigan dans le rôle de Lily, un rôle qu’elle a campé pendant neuf ans. Nous avons cette année sélectionné cet épisode de la saison 2, diffusé le 11 décembre 2006.C’était trois ans seulement après l’arrêt de Buffy.

Synopsis : Alors que tout le monde s’apprête à fêter Noël, Lily entend malencontreusement un message que Ted avait laissé à Marshall pendant l’été. Pour remonter le moral de son ami, il avait alors insulté son ex-fiancée. Très en colère, la jeune femme décide de prendre des mesures punitives.

David Boreanaz

Série TV : Bones (Episode 5×10 Noël en famille)

David Boreanaz a joué Seeley Booth pendant douze ans dans la série policière Bones. Là encore, on dénombre plusieurs épisodes de Bones sur fond de Noël. Cet épisode permet un délicieux cadeaux à toutes les fans et tous les fans de David, puisqu’on y voit Brennan déshabiller Booth sous prétexte qu’il est devenu une preuve. Une séquence devenue culte désormais !

Synopsis : Dans cet épisode de la saison 5 diffusé en 2009, Brennan et son équipe travaillent sur un Père Noël qui, après avoir braqué une banque, s’est fait exploser.

Julie Benz

Film TV : Christmas Homecoming

Julie Benz, que nous connaissons tous pour son rôle de la vampire Darla dans Buffy et Angel, est presque une habituée des films de Noël puisqu’elle a déjà fait La robe de la mère Noël en 2015 avant de tourner en ce Christmas Homecoming en 2017, aux côtés de Michael Shanks, alias Daniel Jackson pour les fans de Stargate SG-1. Le film est sortit le 18 novembre 2017.

Synopsis : Une veuve d’un héros de guerre accueille un soldat blessé qui vient de rentrer d’Afghanistan. Ensemble, ils s’aident mutuellement à guérir et à trouver le véritable amour.

Armin Shimerman

Film TV : Un amour de Noël

Diffusé le 11 décembre 2004, Un amour de Noël (Single Santa Seeks Mrs. Claus) s’est vu offrir une suite l’année suivante, en 2005. Dans ce film, on retrouve Armin Shimerman, notre cher Principal Snyder dans Buffy, qui y joue le rôle de Ernest.

Synopsis : Le Père Noël voudrait prendre sa retraite et souhaite que Nick, son fils, lui succède. Mais pour que la tradition soit respectée, celui-ci doit trouver une fiancée pour l’aider le jour de Noël. Nick part donc à la rechercher de l’heureuse élue. En Californie, il rencontre Beth, une mère célibataire qui ne croit plus en la magie de Noël.

Nicholas Brendon

Film TV : Des souvenirs pour Noël

Des souvenirs pour Noël (A Golden Christmas en VO), sortit un 13 décembre 2009, voit l’apparition de Nicholas Brendon dans le rôle attachant de Michael, avec comme toujours une prestation à la hauteur de ce qu’il sait faire. Il devait obligatoirement faire partie de notre classement.

Synopsis : Jessica passe les fêtes de Noël en famille après de nombreuses années d’absence. Elle envisage d’acheter la maison de son enfance et de s’y installer avec son fils, Henry. Mais elle apprend que ses parents ont déjà vendu la maison à un parfait inconnu du nom de Michael (Nicholas Brendon). Elle est prête à tout pour empêcher la vente et revenir habiter dans cette région où elle a rencontré son premier amour.

Tom Lenk

Film TV : La fiancée des Neiges

Contrairement aux autres films et épisodes de série de notre sélection, dans La fiancée des Neiges (Snow Bride en VO), Tom Lenk – alias Andrew dans Buffy – ne possède pas le premier rôle du film et n’y joue qu’un rôle secondaire, celui de Wesley Sharp, le rival de l’héroïne, que vous serez surpris de retrouver avec… une moustache !

Synopsis : Greta Kaine est une des meilleures journalistes du magazine people « Pulse » et est en compétition avec Wesley Sharp (Tom Lenk) pour obtenir la direction de l’édition numérique de « Pulse ». Lou Blanco, leur patron, offrira le poste au premier des deux qui rapportera un scoop sur la famille Tannenhill, de riches politiciens : la rumeur dit qu’un des deux frères ne tarderait pas à se fiancer.

 

Amber Benson

Film TV : Trois vœux pour Noël

Dans ce film sélectionné par notre rédaction, on retrouve Amber Benson, alias Tara Maclay dans Buffy. Trois Voeux pour Noël (Holiday Wishes en VO), sortit en 2006, est reçu par une critique mitigée puisqu’il demeure un téléfilm de plus bourré de bons sentiments au point d’en être artificiel. Mais un film avec notre chère Amber, ça se regarde obligatoirement. Il a été rediffusé sur M6 le 6 décembre dernier.

Synopsis : Danni Hartford (Amber Benson), chargée d’organiser la réception de Noël des King, souhaite par dessus tout trouver un sens à sa vie. Britney, la fille des King, veut un cheval. Non loin de là, Rachel – la soeur de Danni, adoptée et séparée d’elle très tôt, vit dans le ranch des odieux Bradley et rêve d’une vraie vie de famille. Au cours d’une soirée les réunissant, l’ange Jérémiah exhausse leur voeu et permute les existences de chacune…

Michelle Trachtenberg

Film TV : Un merveilleux cadeaux pour Noël

En 2015 sortait le téléfilm Un merveilleux cadeaux pour Noël (The Christmas Gift en VO), qui marquera l’avant dernier rôle de Michelle Trachtenberg – alias Dawn dans Buffy – que des gros problèmes de dos ont contrainte à mettre en parenthèses sa carrière d’actrice. Nous devions forcément glisser le film dans notre liste des téléfilms à revoir pour Noël. Michelle y joue le rôle principal de Megan.

Synopsis : Megan Philipps (Michelle Trachtenberg), une jeune journaliste en panne d’articles intéressants, part à la recherche de celui qui, vingt ans plus tôt, lui envoyait des cadeaux « anonymes » à chaque Noël.

Christian Kane

Film TV : Un merveilleux cadeaux pour Noël

Souvenez-vous, Christian Kane était l’avocat véreux et déloyal de Wolfram & Hart Lindsey McDonald dans Angel. Un personnage qu’on a tous aimé détesté au cours des saisons 1, 2 et 5 d’Angel, et que l’on retrouve ici dans un tout autre registre, avec Heaven Sent, un téléfilm gentillet qui se déroule pendant Noël, même si le film lui-même est sortit en mars 2017, et n’avait pas vocation a être diffusé sur les chaînes pour les fêtes de fin d’année.

Synopsis : Marie et Billy Taylor sont mariés depuis neuf ans et Marie veut divorcer. Billy (Christian Kane) pense que leur relation peut encore être sauvée. Le jour où ils sont censés signer les papiers du divorce, Taylor, une petite fille, débarque de nulle part dans leur maison, bien décidée à rester. Elle va vite prendre une telle place qu’ils vont la considérer comme leur fille, eux qui n’ont pas d’enfants et qui semblent en souffrir beaucoup.

Amy Acker

Film TV : Le plus beau des cadeaux

Amy Acker avait marqué les fans du Buffyverse pour son incarnation du merveilleux personnage de Fred dans Angel, puis de Illyria à la fin de la saison 5. On la retrouve égale à elle-même dans Le plus beau des cadeaux (Dear Santa en VO), un téléfilm canadien qui suit la tradition des films de Noël avec pleins de bons sentiments, de la morale et des lumières qui scintillent. Le film est sortit le 26 novembre 2011.

Synopsis : Crystal (Amy Acker) est une jeune new-yorkaise. Elle est riche et possède tout ce qu’elle veut. Un jour, en faisant les boutiques vers Noël, elle découvre une lettre adressée au Père Noël d’une petite fille, dans laquelle il est dit que son cadeau le plus cher serait d’avoir une maman. Crystal veut réaliser le rêve de la petite fille en rencontrant son père, un homme séduisant.

Elisabeth Röhm

Film TV : Coup de foudre pour Noël

Elisabeth Röhm était la délicieuse détective Kate Lockley dans Angel. dont la carrière n’a cessé d’évoluer puisque l’actrice multiplie les rôles dans les petites et grosses productions. En 2011, elle participait à Coup de foudre pour Noël (Christmas Kiss en VO), un film dont on a trop peu parlé.

Synopsis : Wendy arrive à Boston afin de faire carrière dans le design. Elle devient l’assistante de Priscilla Hall (Elisabeth Röhm), la designer la plus réputée de la ville. Un soir, après avoir dû retourner au bureau pour sa tyrannique patronne, et maquillée pour une petite fête improvisée entre filles, Wendy reste coincée dans l’ascenseur en compagnie d’un charmant inconnu. Après quelques mots, ils échangent un baiser aussi romantique qu’imprévu. Dès l’ouverture des portes, Wendy s’enfuit. Le lendemain, de retour au bureau, elle ouvre la porte et tombe nez à nez avec l’inconnu de l’ascenseur qui ne semble pas la reconnaître. En réalité, ce jeune homme si mystérieux est le fiancé de Priscilla…. 

Marc Blucas

Film TV : Miss Christmas

On termine cette liste de Noël avec Marc Blucas, pour les fans – peu nombreux paraît-il – de Riley Finn dans Buffy, et son téléfilm Miss Christmas sortit le 3 décembre 2017, dont nous vous avions fait la promo il y a un an.

Synopsis : Holly vit à Chicago et travaille pour le Centre Radcliffe. Elle est chargée de sélectionner le sapin de Noël qui sera dressé sur la place, décoré et illuminé lors d’une cérémonie. En raison de son travail, on la surnomme Miss Christmas. Or, cette année, le sapin sélectionné ayant été abimé, Holly doit en trouver un autre. 

Anniversaire | 5 Décembre – Amy Acker (Winifred Burkle dans « Angel ») fête ses 42 ans !

Nous sommes le 5 décembre. Aujourd’hui, c’est Amy Acker, alias Winfred « Fred » Burkle qui fête ses 42 ans. Connue pour ses rôles dans #Angel, « Dollhouse » et « Person of Interest », on peut désormais la retrouver dans « The Gifted », mais aussi de retour en 2018 dans un épisode de « Suits » pour y reprendre un rôle récurrent débuté en 2015. Amy est une actrice dont la carrière s’envole et qui n’a de cesse de rebondir, son actualité étant toujours aussi riche pour notre rédaction. Nous lui souhaitons un bon anniversaire.

Seth Green (Oz) va débuter le tournage d’un nouveau long métrage intitulé ‘Wednesdays’

Le mois prochain débutera le tournage d’un nouveau long métrage intitulé Wednesdays avec Seth Green (Oz dans Buffy) dans l’un des rôles clefs. Le film sera le premier réalisé par l’acteur, écrivain et musicien J. Lee, qui jouera d’ailleurs aux côtés de Seth. Wednesdays racontera l’histoire de Gabe, un trentenaire, qui découvre les bienfaits de la thérapie. A tel point que Gabe se rend chez son thérapeute chaque mercredi dans l’espoir de dénouer des problèmes ancrés dans son passé familial. Un jour, Gabe fait la connaissance d’Alec, un garçon de 9 ans, qui suit, lui aussi, régulièrement une thérapie dans le même immeuble. Le jeune garçon va chambouler la vie de Gabe.

Lire Aussi : 

Seth Green à la première de ‘Bobcat Goldthwait’s Misfits & Monsters’

Seth Green présent à la première remise des prix de la WWE

Seth Green et sa femme se rendent à la première de ‘Ready Player One’ à Los Angeles

Anniversaire | 17 Novembre – Leonard Roberts (Forrest Gates) fête ses 46 ans

Leonard Roberts, que nous connaissons tous pour son rôle de Forrest Gates, fête aujourd’hui (17 novembre) ses 46 ans. Assez peu apprécié par les fans en raison de son aversion pour Buffy Summers, Forrest impose rapidement sa rivalité envers la Tueuse quand il la voit détourner Riley de ses obligations, lui qui considère l’Initiative comme une famille, Riley comme un frère et Buffy comme une intrusion à cet équilibre. Vous pouvez le retrouver actuellement dans une quantité de rôles films et séries TV, notamment dans Major Crimes, The Magicians et Murder. Il demeure un personnage secondaire mémorable et nous souhaitons un bon anniversaire à son interprète..

La Voix des Fans | Les confessions de Dominique, redécouvrant Buffy en 2017…

Aucun fan ne nous contredira, Buffy est une série qui marque les esprits, et dont l’univers nous évoque bien des choses. Les thèmes qu’elle aborde, mais aussi ses dialogues, ses personnages, sa réalisation… tous les aspects de la série auront su séduire la communauté de fans qui reste encore très mobilisée aujourd’hui. C’est le cas de Dominique, l’une de nos fidèles lectrices, qui a redécouvert la série dans son intégralité en 2017. Une redécouverte qu’elle qualifie de révélation. Elle nous explique pourquoi dans ces lignes. Notre rédaction tient à partager ce témoignage qui tend vers le décryptage et l’analyse, et qui trouvera forcément un écho en chacun d’entre vous…

Lire Aussi : 

L’étude de « The Body » par Xander Harris Junior

La critique caustique du Juge sur la série Angel et ses 5 saisons

L’Histoire / La Génèse

Je voudrais, avec ces quelques lignes, vous parler de la série Buffy contre les vampires. Une série que je n’ai jamais pu visionner intégralement à l’époque de sa diffusion sur M6, par manque de temps. Bien que je sois d’un âge « avancé” (en tous cas vis-à-vis des personnages centraux !), cette série destinée à un public adolescent m’a impressionnée et beaucoup touchée, j’ai donc eu envie de livrer mon ressenti, tant le show a su me séduire. Je gardais un vague souvenir d’épisodes vus à la télévision, dans le désordre, à la fin des années 1990. Ce n’est qu’en 2017 que l’ai enfin regardée, en compagnie de mon fils qui la découvrait aussi, et à qui une amie avait prêté le coffret DVD.

Aussi, ce fut une révélation pour moi. Me replonger, tout d’abord, dans les années lycée et fac, fut très émouvant. Toute la subtilité de Buffy, dès le départ, est de situer l’action à Sunnydale au-dessus de cette fameuse Bouche de l’enfer – avec force monstres, vampires, sorcellerie et tout ce qui s’ensuit. Sa subtilité, c’est aussi d’utiliser le fantastique comme une série de métaphores sur ce qui tourne autour de l’adolescence, sur le passage (souvent complexe) vers l’âge adulte et la difficulté soudaine d’être confronté aux réalités de la vie.

Au fil des saisons, Buffy aborde des thèmes puissants, mais souvent entremêlés de légèreté et de situations comiques. Whedon et son équipe l’ont bien compris, chacun de nous a tous une part plus sombre enfouie au fin fond de son âme, ainsi beaucoup de ses personnages oscillent constamment entre le Bien et le Mal. La relation de Buffy avec Angel est à ce titre (volontairement) contradictoire puisqu’on ne pouvait, au départ, imaginer une love story entre une tueuse et un vampire. Cette passion est d’ailleurs plutôt romantique, je dis « plutôt » parce que je suis un peu frileuse son égard, par rapport -entre autres- à l’interprétation quelque peu fade de David Boreanaz. Leur idylle est bien moins accrocheuse que l’histoire entre elle et Spike, dans son évolution comme dans son écriture. Autre comparaison défavorable, James Marsters est impressionnant de vérité dans le rôle. Question de talent ou de direction d’acteurs, reste que David est bien plus convaincant en solo, dans le sous-estimé spin-off Angel.

Dire qu’il y a des épisodes qui m’ont marquée plus que d’autres, c’est une évidence, mais il m’est difficile de les choisir tant ils sont nombreux. Je peux au moins citer le fameux Hush où les personnages sont privés de leurs voix, traqués par des créatures elles-mêmes silencieuses. Quarante minutes glaçantes, effroyablement bien faites, tout comme l’épisode en forme de comédie musicale est remarquable d’audace. Avec ses ruptures de ton, Buffy nous donne ainsi des leçons de courage pour avancer, nous apprenant du même coup à nous construire positivement, à nous remettre en question.

Whedon garde ce cap y compris en dehors du thème éternel du bien et du mal, chose logique tant l’on “navigue” toute notre vie entre ces deux pôles. Et cette toute jeune femme, Buffy, sur laquelle pèse une charge immense, montre ce dont nous, les femmes, sommes capables, le show nous mettant à l’honneur tout du long. Les personnes qui accompagnent et entourent l’héroïne jusqu’au bout montrent bien la force et la solidité d’une amitié sincère, fil conducteur essentiel qui trouve un bel écho dans la manipulation mentale – voir la chanson à l’origine des pulsions tueuses de Spike, créature que l’on canalise avec une puce implantée dans son cerveau. À ce propos, je tiens à saluer l’interprétation de son interprète James MarstersQuel talent monsieur, quel charisme émane de vous… Le comédien incarne à merveille cette créature des ténèbres assoiffée de sang, ironique, mais que son amour pour Buffy va transformer peu à peu même si, en retrouvant son âme, il va finir par être séparée d’elle définitivement. La saison 7 est fournie en scènes fortes quant à leur relation : lorsqu’ils se disent communément qu’ils n’ont jamais été si proches l’un de l’autre, lorsque Buffy demande à Spike de la prendre dans ses bras et qu’il s’exécute, ou encore le passage où il l’enlace avec tant de tendresse, dans un magnifique tableau intimiste. Grace au sens dramaturgique de Whedon, on croit Spike quand ce dernier dit que ce moment-là est le plus beau de sa vie. Il me faut également mentionner les scènes d’amour entre Buffy et Spike, passages où s’entremêlent passion dévorante et une violence parfois rude, dans un mélange qui fonctionne autant par l’érotisme qui s’en dégage que par la fusion consumante de leur amour. Profondément attachée à Spike,la tueuse le rejette mais apprécie dans le même temps cette complicité, chose que soulignent plusieurs passages pleins de dérision – cf. la maison qui s’écroule autour d’eux pendant leurs ébats, ou encore l’invisibilité provisoire de l’héroïne.

Leurs regards respectifs dégagent une force qui crédibilise cette communion entre deux êtres, force que l’on retrouve également entre Willow et Tara de façon paroxystique lorsque la mort de Tara déclenche chez Willow une fureur extrême, dont la puissance égale l’affection qu’elle portait à sa bien aimée. Joss Whedon oblige, la dramaturgie de la série s’accommode heureusement d’humour et de légèreté – voir le spécial Halloween, où chacun devient littéralement le personnage dont il a choisi d’endosser le déguisement. Cette écriture permet à Buffy d’aborder toutes les facette de la vie, entre phases douloureuses, cruelles, et situations plus chaleureuses…

Durant toute notre existence, nous sommes amenés à affronter nos démons et, si l’on souhaite les surmonter, à évoluer, à nous améliorer par la confiance que l’on a en soi et envers les autres. D’où l’intérêt de mettre les personnages face à une menace d’apocalypse, tant l’enjeu permet d’explorer leurs relations. Si je tiens à rendre hommage aux comédiens, je souhaite donc aussi saluer le travail de Joss Whedon réalisateur qui a su tirer le meilleur de son équipe, de la candeur touchante d’Alyson Hannigan au charisme tranquille de Anthony Stewart Head en passant, une fois encore, par James Marsters, dont il a su profiter de son passif d’acteur shakespearien.

Cet équilibre entre émotion et humour permet à Joss Whedon et ses scénaristes d’enchaîner les moments forts d’une saison à l’autre : le sacrifice éprouvant de l’héroïne pour sauver sa petite sœur Dawn face à un groupe impuissant devant ce choix, sans parler du moment où elle revient d’entre les morts et perd pied, après une si terrible expérience… Une réponse formidable à une autre mort douloureuse, celle de Joyce, événement auquel ni magie ni surnaturel ne peuvent rien changer. Preuve que Whedon a bien compris l »importance des relations impossibles qui parcourent toute la série, il clôt l’aventure sur un ultime sacrifice et une réplique pleine de sens : « Je sais que tu ne m’aimes pas, mais je te remercie de me l’avoir dit ».

Anecdote personnelle, enfin : j’ai pu me rendre, les 25 et 26 mars 2017, au PARIS MANGA & SCI-FI SHOW, où l’on célébrait les 20 ans de la série. Ce fut pour moi et mon fils un grand moment d’émotion et une grande joie, de rencontrer James Marsters, qui a d’ailleurs fait profiter le public de ses talents de musicien. Nous avons pu faire connaissance avec une personne très agréable, chaleureuse et qui, à l’image des autres comédiens présents, prend de l’âge sans perdre sa prestance.

Bref, la redécouvrir en 2017 m’a permis d’apprendre à aimer Buffy contre les vampires, série très profonde derrière ses touches d’humour. D’ailleurs, s’il devait y avoir une suite, j’ai imaginé que Spike, puisqu’il a retrouvé son âme, pourrait revenir sous forme humaine et ainsi prendre de l’âge. En partant de là, bien des scénarios sont possibles afin de revister le personnage et l’ensemble de cet univers sous un angle neuf, quitte à découvrir ce que sont devenus Buffy et ses complices après avoir taillé la route loin d’une ville désormais disparue…

Sarah M. Gellar et Michelle Trachtenberg se retrouvent le temps d’une journée Halloween

On a assisté à une mini-réunion #Buffy aujourd’hui même à la fondation Good+, pour l’événement annuel Halloween Bash, avec Sarah Michelle Gellar et Michelle Trachtenberg. Si elles ne sont pas venues ensemble, la Tueuse de vampires et sa petite sœur s’y sont néanmoins retrouvées et ont pris la pose ensemble. Sarah était déguisée en Harley Quinn et Michelle en licorne démoniaque. + de 39 photos à découvrir dans votre galerie Buffyverse.

Lire Aussi : 

TOP 10 des épisodes de Buffy à revoir le soir d’Halloween

Summer Glau (Angel, Firefly) rencontre les français au Comic Con de Paris

Michelle Trachtenberg en Jekyll & Hyde pour Halloween !

Sarah Michelle Gellar invitée de la matinale ‘Good Morning America’ (photos & vidéo)

Hier à New York, Sarah Michelle Gellar se rendait à la très populaire émission matinale « Good Morning America », où elle était l’invitée du jour. Elle y a bien évidemment parlé de sa marque de kit à desserts Foodstirs. 73 photos HQ à découvrir dans votre galerie Buffyverse.  Lors de sa séance de questions réponses dans l’émission (voir vidéo ci-dessous), Sarah évoque brièvement le reboot de Buffy [5:49 sur la vidéo], pensant que celui-ci pourrait fonctionner s’il continue d’aborder des thèmes qui parlent à tout le monde.

Lire Aussi : 

Sarah Michelle Gellar prend la parole au WE Day UN2018

Back to School : Sarah Michelle Gellar distribue des sacs-à-dos aux enfants nécessiteux

Sarah Michelle Gellar et son mari Freddie Prinze Jr fêtent leur 16 ans de mariage

Anniversaire | 20 septembre – Charlie Weber (Ben) fête ses 40 ans

Aujourd’hui, 20 Septembre, le frère de la maléfique Gloria, fête ses 40 ans, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il vieillit bien !

Pour ceux qui ne le reconnaissent pas, Charlie Weber est l’acteur en vogue qui a joué Ben Wilkinson dans 14 épisodes de la saison 5 de Buffy.

Il a décroché le rôle principal du film Jarhead 3: The Siege, et aussi celui de Bill Donovan dans le thriller politique « Ex-Patriot ». Il rempile cette saison pour le rôle de Frank Delfino dans How I Get A Murder saison 5, qui sera diffusé le 27 septembre sur ABC. Charlie Weber fait sans conteste partie des acteurs qui ont le mieux réussi l’après-Buffy. On le retrouvera encore de le thriller Coyote-Lake en 2019 et il fait régulièrement la Une des magazine de mode et de fitness. Nous lui souhaitons un bel anniversaire pour ses 40 ans !

Anniversaire | Clare Kramer (Gloria) fête ses 44 ans

001

Nous sommes le 3 Septembre ! Aujourd’hui, c’est Clare Kramer, alias Gloria dans Buffy, qui fête ses 44 ans. Après avoir été actrice depuis 1997, Clare Kramer est passée de l’autre côté de la caméra et est devenue productrice. Elle continue toutefois de faire quelques apparitions dans des rôles variés et participe aussi en tant qu’animatrice à divers événements tels que Comic Con. Elle n’oublie jamais son rôle de Gloria et évoque régulièrement ses souvenirs de tournage lors des conventions avec les fans. Nous lui souhaitons un bel anniversaire.

Anniversaire | 28 Août – J. August Richards (Gunn) fête ses 45 ans

Nous sommes le 28 août ! Aujourd’hui, c’est J. August Richards (alias Charles Gunn dans Angel) qui fête ses 45 ans ! Après avoir joué récemment dans Marvel: Les agents du S.H.I.E.L.D., dans Notorious et dans Kevin Probably Saves The World, J. August est à la recherche de nouveaux projets que l’on a déjà hâte de découvrir. On pourra en attendant le retrouver dans un épisode de Giants. Nous lui souhaitons un très bon anniversaire !