David Boreanaz | Les stills, le synopsis et le titre de l’épisode 7 de « SEAL Team » enfin dévoilés

Les stills, le titre, le synopsis et la date de diffusion de l’épisode 7 de SEAL Team ont été dévoilés. Dans ce 7ème épisode intitulé « Borderlines », Jason et son équipe doivent sauver un agent infiltré de la CIA après qu’elle a été capturée par des terroristes radicaux pour être utilisée comme monnaie d’échange. L’épisode sera diffusé le jeudi 9 novembre prochain au lieu du mercredi habituel, à cause d’une déprogrammation due à un événement sportif.

Lire Aussi :

Tout savoir sur l’épisode 1×06

Tout savoir sur l’épisode 1×05

Tout savoir sur l’épisode 1×04

       

Elisabeth Röhm (Kate Lockley dans « Angel ») participe au gala de Charité ‘American Cancer Society’

On vous en avait parlé, le 14 octobre dernier, Elisabeth Röhm (Kate Lockley dans « Angel »), avait participé au gala de charité « The American Cancer Society Giants of Science », qui récolte des fonds dans la lutte contre le cancer. Un événement auquel d’autres acteurs du Buffyverse comme Julie Benz ont déjà participé par le passé. Les photos HQ sont enfin disponibles  ici

Lire Aussi :

Elisabeth Röhm à la première de son dernier film « Trafficked »

L’épisode 6 de SEAL Team dévoilé

J. August Richards dans « Kevin (probably) Saves the World »

Danny Strong à la projection privée du film « Thank You For Your Service »

Hier, Danny Strong (Jonathan Levinson dans « Buffy ») s’est rendu avec sa femme, à la projection privée du film « Thank You For Your Service », adaptation du livre du journaliste David Finkel sur le syndrome de stress post-traumatique des vétérans US des guerres d’Irak et d’Afghanistan. Toute les photos HQ de Danny dans votre galerie HQ N°1 sur le Buffyverse  ici

Lire Aussi :

Danny Strong célèbre sa série Empire, dont il est le producteur

Danny Strong en projection privée à NYC

Retour sur la Cloudscon avec Nicholas, Robia, Iyari et Indigo

David Boreanaz | Les stills, le synopsis et le titre de l’épisode 6 de « SEAL Team » dévoilés

Après l’épisode 5 de la saison 1 de SEAL Team, C’est au tour de l’épisode 6 de révéler son titre, son synopsis et ses stills. Dans ce sixième épisode, intitulé « The Spinning Wheel », l’équipe des Navy SEAL emmenés par Jason (David Boreanaz) doivent collaborer avec le rival de longue date de ce dernier, Beau Fuller, pour planifier et perfectionner un raid sous l’œil attentif des meilleurs militaires. En outre, Clay livrera des nouvelles solennelles au plus proche parent d’un coéquipier. L’épisode sera diffusé le 1er novembre. Entre temps, l’épisode 5 « Collapse » sera diffusé ce mercredi 25 octobre. Tous les stills, l’info et les révélations sur David et sa nouvelle série « SEAL Team » sont à retrouver sur Planete Boreanaz

Lire Aussi :

SEAL Team, l’épisode 4

SEAL Team, l’épisode 5

SEAL Team, l’épisode 3

      

David Boreanaz | Les stills, le synopsis et le titre de l’épisode 5 de « SEAL Team » dévoilés

L’épisode 5 de la saison 1 de « SEAL Team », la nouvelle série de David Boreanaz, sera diffusé mercredi 25 octobre. Les premiers stills de l’épisode, son titre et son synopsis ont été dévoilés. L’épisode s’intitulera « Collapse ». Dans cet épisode, Jason (David Boreanaz) et son commando d’élite doivent protéger l’ambassade américaine au Soudan lorsque l’ambassadeur refuse d’évacuer le pays de plus en plus instable. En outre, la relation de Clay et Stella évoluera à un autre niveau. En attendant l’épisode, vous pouvez retrouver les stills des épisodes, les infos et l’actu dans la galerie de notre Family site Planete Boreanaz.

Lire Aussi :

Tout savoir sur l’épisode 6 de SEAL Team

Tout savoir sur l’épisode 4 de SEAL Team

Un démarrage prometteur pour le pilote de SEAL Team

    

Sarah Michelle Gellar, invitée au panel ‘Create Good’, nous révèle quelques croustillantes anecdotes sur elle-même

Sarah Michelle Gellar continue la promotion de sa société Foodstirs et assume sa place de femme chef d’entreprise puisqu’elle était de nouveau invitée à une conférence sur la place des femme et l’égalité des sexes. En effet, alors qu’elle s’est faite remarquée au panel UNWomen  à la fin du mois de septembre, elle reprend de nouveau la parole en tant qu’invitée d’honneur au panel #CreateGood. Elle en profite pour y délivrer de croustillantes révélations sur sa vie privée, sa cuisine, et nous parle de son mari, l’acteur Freddie Prinze Jr.

Lire Aussi : 

Sarah Michelle Gellar défend l’égalité des sexes

15 ans de mariage pour Sarah et Freddie Prinze Jr.

Le photoshoot de Cruel Intention dévoilé

Sarah Michelle Gellar intervient sur cette vidéo à 22 min. Vous assisterez à son interview.

Sarah Michelle Gellar a toujours été une boss,  une actrice heureuse gagnante d’un Emmy Award, qui a botté les culs des vampires pendant 7 saisons de Buffy, et co-fondé la marque Foodstirs en 2015 pour inspirer les familles à cuisiner ensemble, et qui vient aussi de fêter son quinzième anniversaire de mariage avec Freddie Prinze Jr. avec qui elle a eu deux enfants.

CreateGood a eu une interview avec Sarah et l’a invité à discuter avec eux au sujet de ses inspirations, du secret de son mariage durable, et de ce qu’elle peut mieux cuisiner que son mari, lui-même très doué dans le domaine. Voici huit choses qu’ils nous avons appris sur l’actrice / entrepreneuse :

■ Elle parle de l’autonomisation féminine. Elle croit que soutenir d’autres femmes doit venir de l’intérieur et que « tout le monde devrait être habilité à être le meilleur de ce qu’ils peuvent être ».

■ Ses inspirations féminines incluent sa partenaire commercial et sa mère. Sur Galit Laibow (l’un de ses partenaires sur Foodstirs), elle dit : « Elle m’a appris que je peux faire tout ce qui me vient à l’esprit » En grandissant, elle leva les yeux sur sa mère, une mère célibataire qui était « capable de jongler tout en même temps, ne me laissant pas savoir combien cela était difficile ».

■ Son conseil pour un mariage durable est étonament simple : La communication. « Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que quelqu’un lise dans vos pensées. Vous devez parler et être entendue ».

■ Ses enfants prennent le meilleur des deux mondes chez elle et Prinze Jr. « J’aime dire que tout le bien c’est moi et tout le mauvais / méchant c’est lui »

■ L’émerveillement et l’étonnement que les enfants ont lui manque parfois. « Parfois, je pense que dans ma prochaine vie, je veux revenir en tant que ma fille… Vous courrez partout, puis vous un enfant, et vous êtes en retard parce qu’il y a un escargot au sol ».

■ Même si Prinze Jr est allé à l’école culinaire, elle fait de meilleures pancakes. « Ses pancakes ne sont pas aussi moelleux que les miens ».

■ Quand il s’agit de cuisiner, Gellar bat son mari. « Ses brownies ne sont pas aussi succulents que les miens ».

■ Elle se dit très égalitaire sur la nourriture quand ils lui demandent ce qu’elle préfère en tant que collation. Gellar dit : « Je ne suis pas discriminatoire quand il s’agit de snacking. Ses favoris inclus les biscuits Foordstirs et les sushis ».

Annonce du panel #CreateGood – Sarah Michelle Gellar y est créditée par l’animatrice comme invitée d’honneur

La saison 5 d’Angel, diffusée en 2003, a été lancée il y a 14 ans !

Nous sommes le 1er Octobre. C’est le 1er Octobre 2003 qu’était lancée sur WB la cinquième et dernière saison d’Angel, qui représentait par ailleurs les 22 derniers épisodes du Buffyverse tout entier, et la conclusion de la mythologie à la TV. Aujourd’hui, cela fait 14 ans que le premier épisode de la saison « 5×01 Conviction » donnait le top départ à la dernière ligne droite. Cette cinquième saison fonctionna à la manière d’un reboot. Angel obtient les clefs de la succursale de Wolfram & Hart à Los Angeles et accepte l’offre des Associés principaux de devenir le PDG de la firme, pensant pouvoir changer les choses de l’intérieur, et ignorant que ses ennemis de toujours espèrent par cette action le corrompre et le voir basculer définitivement du côté du Mal.

Lire Aussi :

Paris Manga #24 : Toute l’info, les photos, les vidéos et les extras

La saison 2 d’Angel a 17 ans !

La saison 3 d’Angel a 16 ans !

Cette cinquième saison fonctionna à la manière d’un reboot. Angel obtient les clefs de la succursale de Wolfram & Hart à Los Angeles et accepte l’offre des Associés principaux de devenir le PDG de la firme, pensant pouvoir changer les choses de l’intérieur, et ignorant que ses ennemis de toujours espèrent par cette action le corrompre et le voir basculer définitivement du côté du Mal. La saison débute avec des stand-alone variés et des enquêtes fantastiques qui rappellent les bonnes vieilles intrigues du début et de ‘Buffy’ (loup-garou, fantômes, nécromancien, robots, sortilèges, créatures parasitaires, fête d’Halloween et autres marionnettes maléfiques) et redonnent un souffle nouveau à l’intrigue, le tout servi par la contribution pétillante d’énergie de Spike (de retour aux côtés de son vieux rival) et l’humour astucieux d’Harmony qui vient remplacer la Cordélia d’origine. Puis, dans la seconde partie de la saison, l’ambiance tourne au drame, l’atmosphère devient sombre, cathartique, et la mort frappe là où on ne s’y attend pas. La saison mélange l’humour et la douleur, sème le doute et relève tous les défis, avant de se conclure par un final aussi culotté qui réussi. La saison permet aussi le retour de bons vieux personnages (Cordélia, Lindsay, Connor, Sahjhan…), et donne des nouvelles de la bande à Buffy après la destruction de Sunnydale. Pour beaucoup, cette ultime saison est la meilleure de la série… la plus aboutie.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

La première stills avec James Marsters dans Runaways dévoilée par Entertainment Weekly

Nous le savions depuis un moment, James Marsters jouera le rôle de Victor Stein dans Runaways, la nouvelle série inspirée de l’univers Marvel, et deux épisodes ont déjà été tournés avec lui. Dans cette série, six jeunes gens, dotés de pouvoirs, prennent la fuite ensemble quand ils apprennent que leurs parents sont des super-vilains. Le site Entertainment Weekly a dévoilé des images exclusives issues de la série qui débarquera dans deux mois sur la plateforme Hulu. L’une des images dévoile en exclusivité une scène en présence du beau Spike, l’ex vampire aux cheveux peroxydés de Buffy contre les vampires. D’autres images à venir. Une affaire à surveiller de près !

Lire Aussi :

James Marsters interviwé par Métro : La vie avec et sans Buffy

Danny Strong, producteur de Empire

Les audiences du pilote de SEAL Team avec David Boreanaz

Danny Strong à la soirée de célébration de « Empire », la série dont il est le producteur…

Samedi 23 septembre, Danny Strong (Jonathan Levinson pour les intimes) s’est rendu à la soirée spéciale « Celebrate FOX’s New Wednesday Night » pour sa série « Empire » dont il est le producteur depuis deux ans. Toutes les photos HQ de la soirée sont à retrouver dans notre galerie des acteurs  www.buffyangelshow-gallery.com

Lire Aussi :

D.B. Woodside (Robin Wood) dans « Lucifer » saison 3

Seth Green à l’avant première de « It »

Danny Strong en projection privée à New York

   

James Marsters : La vie avec et sans Buffy (Interview – Métro)

L’acteur James Marsters discute des 20 ans de la série Buffy the Vampire Slayer (Buffy contre les vampires), qui sont célébrés cette année, de Runaways, son nouveau projet pour Marvel, et plus.

Puisque 2017 marque les deux décennies qui se sont écoulées depuis le tout premier épisode de la série légendaire Buffy contre les vampiresMétro a décidé de retourner dans le monde de Sunnydale, où les démons côtoient les tenues en jeans, avec l’acteur James Marsters, ou Spike, pour les intimes.

Lire Aussi :

James Marsters décroche un nouveau rôle dans « A Bread Factory »

La saison 7 à 15 ans !

MAJ du site 2017 – 448 nouvelles pages dans l’encyclopédie Buffy

Marsters, connu pour son rôle du séduisant vampire à la chevelure blonde, adore rencontrer ses fans et fréquente plusieurs conventions geeks lorsqu’il n’est pas en train de filmer ou d’enregistrer avec son groupe Ghost of the Robot. Si vous n’avez pas eu la chance de le rencontrer, ne vous en faites pas : l’acteur a révélé à Métro tout ce qu’il faut savoir sur Buffy, sur sa musique et sur Runaways, sa nouvelle émission qui sera offerte le 21 novembre prochain sur la plateforme de diffusion en continu Hulu.

Pourquoi pensez-vous que le «Buffyverse» a réussi à résister à l’épreuve du temps et à rester aussi emblématique ?
Peu importe ce que tu fais dans la vie, tu espères que ça sera quelque chose d’important qui durera longtemps. Étant fan de Star Trek, je disais à l’équipe de tournage de Buffy qu’on serait le nouveau Star Trek. Je savais que quand tu crées une émission fantastique ou de science-fiction, si tu arrives à inventer un monde qui intéresse les gens, ils continuent à y revenir même s’ils ont mémorisé tous les dialogues et s’ils connaissent l’intrigue. Quand j’ai regardé Buffy, j’ai reconnu cette étincelle d’intérêt. J’ai toujours dit que si tu arrives à présenter un moment intéressant, terrifiant ou drôle toutes les 30 secondes, tu as une émission qui va marcher. Si tu y arrives toutes les 15 secondes, tu as un succès, et si tu peux le faire toutes les 4 secondes, tu tiens quelque chose de vraiment spécial. Et j’ai remarqué que Buffy le faisait toutes les quatre secondes, comme une horloge.

Selon vous, à quoi ressemblerait la vie de Spike aujourd’hui ?
J’espère qu’après 20 ans, il aurait réussi à trouver quoi faire avec son âme. Quand l’émission a pris fin, il était sur le chemin de sa rédemption. C’est sûr qu’il aimait provoquer son vieil ami Angel [David Boreanaz], mais j’ose espérer qu’il a mis cette compétition derrière lui. Et surtout, je souhaite qu’il soit devenu le genre de vampire que Buffy mérite. Je pense que l’ultime couple de l’émission, c’était Buffy et Spike. Ça n’aurait jamais pu se passer avec Angel, puisqu’il perd son âme chaque fois qu’ils s’accouplent. Mais je pense aussi qu’il n’était pas encore prêt à être avec elle, il devait encore apprendre. Et je crois qu’obtenir son âme était la première étape. Alors oui, après 20 ans, il mériterait vraiment Buffy.

Pouvez-vous nous en dire un peu sur votre rôle du parent criminel dans Runaways, la nouvelle série de Marvel ?
Tous les gens que j’ai rencontrés sont au sommet de leur art et ne pourraient pas être plus sympathiques. La BD est un regard intéressant sur l’histoire d’adolescents qui s’aperçoivent que leurs parents ne sont pas parfaits. En fait, sous plusieurs angles, ils sont diaboliques. Tout le monde est passé par là et ça m’a fait réfléchir et regarder ma propre vie, me demander si je suis maléfique sur certains points. Comment mes enfants vont-ils me regarder? Arriveront-ils à la conclusion que je ne suis pas bon? C’est déprimant, mais je peux penser à certaines choses. Je fais partie d’une génération qui leur laisse un monde troublé. Malheureusement, je ne peux pas vraiment vous en dire plus.

On vous connaît surtout pour vos rôles devant la caméra, mais vous faites aussi partie du groupe Ghost of the Robot. Avez-vous des projets ?
On vient de se réunir en Californie avec plein de fans pour leur faire écouter notre nouvel album, Pair of Bulls. Je ne pourrais pas être plus satisfait de l’album, c’est la meilleure musique qu’on a jamais faite. C’est clean, ça pétille et je pense que c’est clair qu’avec chaque album, on en apprend plus. Ce soir-là, on a fait un concert, on l’a mis en direct sur Instagram et Facebook et on a atteint plus de 170 000 personnes. Le petit concert n’était pas mauvais, c’est bien.

On se rappelle le fameux épisode musical de Buffy. Que penseriez-vous de l’adapter pour la scène ?
Mon Dieu, ça serait super! Premièrement parce que, sur la scène, on me verrait de loin; ça donnerait l’impression que j’ai encore l’âge de Spike. Je pense que l’idée se tient, et puis je viens des planches, donc ça serait fabuleux.